La langue française

Intéressé, intéressée

Sommaire

  • Définitions du mot intéressé, intéressée
  • Étymologie de « intéressé »
  • Phonétique de « intéressé »
  • Citations contenant le mot « intéressé »
  • Traductions du mot « intéressé »
  • Synonymes de « intéressé »
  • Antonymes de « intéressé »

Définitions du mot « intéressé, intéressée »

Trésor de la Langue Française informatisé

INTÉRESSÉ, -ÉE, part. passé, adj. et subst.

I. − Part. passé de intéresser*, emploi adj. et subst.
A. − [Correspond à intéresser I] Qui est atteint, endommagé. Blessure profonde. J'ai fait un sondage : impossible de rencontrer la balle. Je crois le foie intéressé (Arland, Ordre,1929, p. 435).
B. − [Correspond à intéresser II]
1. Qui a une part importante dans quelque chose, qui est concerné par quelque chose, qui trouve son intérêt dans quelque chose. Pour que l'Assistance parisienne nomme un médecin chargé de veiller à l'hygiène des enfants placés il faut que le préfet du département intéressé ait certifié l'orthodoxie politique du médecin (Barrès, Cahiers, t. 9, 1911, p. 185).J'approuve entièrement votre décision de ne pas retirer nos troupes de la bataille si la vallée du Nil est intéressée (De Gaulle, Mém. guerre,1954, p. 680).V. amateur ex. 2 :
1. ... Laurence doit t'en exprimer beaucoup plus en une ligne que je ne le ferais en un discours; elle est la partie intéressée et ses paroles ont plus d'énergie. Je ne suis que le simple spectateur... Balzac, Corresp.,1821, p. 110.
Intéressé + compl. prép. indiquant ce qui concerne qqn, qqc., dans quelle chose une pers. trouve son intérêt.Intéressé à + subst. ou inf.Mille gens intéressés à nous mettre mal ensemble (Balzac, Corresp.,1840, p. 14).Quant à moi, le plus intéressé de tous à préciser les moindres circonstances de ce voyage, que vous dirai-je? (Fromentin, Dominique,1863, p. 99).La presse des pays occidentaux est presque entièrement tombée à la solde des puissances intéressées à la guerre! (Martin du G., Thib., Été 14, 1936, p. 138).
Intéressé dans + subst.Si l'honneur et l'avenir de la maison de Grandlieu n'étaient intéressés dans cette question, je ne me serais pas prêté à ce stratagème (Balzac, Splend. et mis.,1844, p. 319).Il se sentait comme intéressé dans cette gageure, et tremblait à la pensée qu'il avait pu la compromettre la veille (Verne, Tour monde,1873, p. 50).Il n'y eut aucune opposition, ni même aucune protestation, de la part d'aucune autre puissance intéressée dans le Pacifique (De Gaulle, Mém. guerre,1954, p. 138).
Emploi subst. Nos propos (...) nous amenèrent à parler des femmes slaves, en général; c'est, du reste, un point de discussion assez recherché par les intéressées (Gobineau, Pléiades,1874, p. 58).Tout de même, ce monsieur écrivant un livre de potins, et adressant ensuite les épreuves à la principale intéressée! (Léautaud, Journal littér., t. 1, 1893-1906, p. 170).Tu es déjà assez mûr pour comprendre qu'il n'y a pas de famille sans quelque secret; que les intéressés tremblent de laisser connaître (Gide, Faux-monn.,1925, p. 1147).V. arbitrage ex. 2 :
2. Le legs qu'il lui destinait figurait très explicitement parmi ses dispositions posthumes. Mais, jusqu'à l'ouverture du testament, il importait que l'intéressé n'en soupçonnât rien. Martin du G., Thib., Sorell., 1928, p. 1140.
Rare. Intéressé + compl. prép.La mouche de Hesse (...) dont les intéressés à tenir le grain à haut prix ont tant parlé, n'est pas, à beaucoup près aussi répandue qu'ils le prétendent (Le Moniteur,t. 2, 1789, p. 425).Les principaux intéressés dans le maintien des anciennes lois faisaient volontairement un superbe sacrifice au (bien) public (J. de Maistre, Constit.,1810, p. 52).Je me suis demandé quelquefois (...) si les corpuscules du tact et les merveilleuses propriétés de la fibre musculaire et de son innervation ne seraient pas des intéressés très importants dans la grande affaire de la fabrication du temps, de l'espace et de la matière? (Valéry, Variété IV,1938, p. 264).
2. En partic.
a) Qui a des intérêts dans une affaire, une part des bénéfices. Le conducteur, intéressé à la recette, glapissait l'itinéraire et racolait le passant (Hamp, Champagne,1909, p. 208).
Emploi subst. En sa qualité d'intéressé dans une houillère de Belgique, il me parle de l'attachement des mineurs pour la mine (Goncourt, Journal,1892, p. 315).
b) Une partie intéressée. Partie où l'on peut gagner un enjeu. Elle trichait même aux soirées officielles, dans les parties intéressées qu'elle jouait avec les amiraux ou le gouverneur, et les quelques louis qu'elle y pouvait gagner n'étaient certes pour rien dans le plaisir qu'elle éprouvait à rendre capots ses partenaires (Loti, Mariage,1882, p. 23).
C. − [Correspond à intéresser III]
1. [En parlant d'une pers.] Dont l'attention est retenue par quelque chose. Paris est un véritable océan. (...) quelque nombreux et intéressés que soient les explorateurs de cette mer, il s'y rencontrera toujours un lieu vierge, un antre inconnu (Balzac, Goriot,1835, p. 20).Et de Romer (...) approchait ses yeux myopes de la tapisserie et détaillait en curieux prodigieusement intéressé, le plâtre colorié pendu au mur de mon cabinet de travail (Lorrain, Sens. et souv.,1895, p. 122).L'état de spectateur intéressé dans lequel je me trouvais vis-à-vis de ce que pourrait sécréter mon esprit (Du Bos, Journal,1925, p. 393):
3. Les vrais amateurs d'une œuvre sont ceux qui dépensent à la regarder en elle-même et en eux-mêmes, au moins autant de désir et de temps qu'il en fallut pour la faire. Mais plus intéressés encore, ceux qui la craignent et qui la fuient. Valéry, Litt.,1930, p. 108.
Intéressé + compl. prép.Mais le jeune homme, intéressé à étudier tous ces bourgeois, avait deviné la secrète envie qui rongeait le cœur de l'ex-sous-chef (Balzac, Pts bourg.,1850, p. 60).Depuis un an qu'il était de retour d'un voyage aux Indes, elle le voyait sans cesse, et ne le connaissait pas, vivant en elle-même âpre et lasse, peu intéressée d'autrui (Noailles, Nouv. espér.,1903, p. 26).
2. [En parlant d'une faculté, d'un attribut, du comportement de la pers.] Qui manifeste l'intérêt porté. L'air peu intéressé des trois autres camarades me donna à penser que ce petit était déjà un incompris (Baudel., Poèm. prose,1867, p. 466).La petite, tenue par la concierge, sous le porche, regardait d'un œil profondément intéressé sa grand'mère disparaître au fond de la rue, dans cette belle voiture (Zola, Assommoir,1877, p. 667).Thérèse songeait à lui, maintenant, avec une attention intéressée et minutieuse (France, Lys rouge,1894, p. 184):
4. Luce l'examine avec ce sourire intéressé et sans ironie qu'il promène à travers le monde : une sorte d'étonnement enfantin, une curiosité amoureuse des choses, et pour laquelle tout est inédit, admirable. Martin du G., J. Barois,1913, p. 337.
II. − Adj. (v. intérêt I A 2 b)
A. − [En parlant d'une pers.] Qui recherche avant tout son avantage personnel, notamment matériel. [P. méton.] âme, esprit, nature intéressé(e). Elle n'est point intéressée comme la plupart de ses compagnes, et ses yeux, chose rare pour une femme, ne s'allument pas aux feux de la joaillerie (Gautier, Fracasse,1863, p. 201).Albertine, sans être intéressée peut-être, aimait qu'on lui fît des gentillesses (Proust, Prisonn.,1922, p. 192).Julien, que la lettre de Mmede Rênal fait passer pour un suborneur intéressé, et, surtout, professionnel (Thibaudet, Réflex. litt.,1936, p. 260):
5. Nous sommes des gens intéressés, nous. Mon père a voulu gagner de l'argent, posséder ce qui se paye, c'est-à-dire tout. Moi, je veux gagner et garder... Quoi?... Je n'en sais rien... Le bonheur que j'ai... ou que je n'ai pas. Je suis cupide à ma manière, cupide de rêve, d'illusions. France, Lys rouge,1894, p. 65.
Rare, emploi subst. Qu'un homme soit violent, cruel même, pour défendre sa croyance désintéressée, c'est fâcheux, mais toujours excusable. La persécution ne devient odieuse que quand elle est exercée par des intéressés, qui sacrifient à leur bien-être la pensée des autres (Renan, Avenir sc.,1890, p. 347).Il n'y a pas que les monstrueux intéressés, financiers, grands et petits faiseurs d'affaires, cuirassés dans leurs banques ou leurs maisons, qui vivent de la guerre (Barbusse, Feu,1916, p. 374).
B. − [En parlant d'une chose] Qui est inspiré par la recherche de l'intérêt personnel. Calcul, conseil, mobile, médisance, visite intéressé(e); amitié, dévouement, générosité, respect, sentiment intéressé(e). L'amour et la dévotion, qui sont deux passions en apparence généreuses, sont les plus intéressées peut-être qui existent (Sand, Indiana,1832, p. 97).Depuis son héritage, les partis abondent pour sa fille, mais tous avec des vues si intéressées que cela fait mal au cœur (Mérimée, Lettres ctesse de Montijo, t. 1, 1870, p. 216).Il y a encore cet ennui de penser qu'en m'apercevant l'abbé soupçonnera aussitôt un but intéressé à ma visite (Huysmans, En route, t. 1, 1895, p. 82):
6. Il tance la faiblesse intéressée des archidiacres et des doyens, qui, pour quelques bons repas, ou pour une pièce de cinq sols glissée dans leur main, absolvent le prêtre accusé de vivre en ménage... Faral, Vie temps st Louis,1942, p. 42.
Prononc. : [ε ̃teʀese]. Fréq. abs. littér. : 1 810. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 2 541, b) 1 921; xxes. : a) 2 586, b) 2 943.

Wiktionnaire

Adjectif

intéressé \ɛ̃.te.ʁɛ.se\

  1. Qui porte de l’intérêt, de l’attention.
    • Pendant qu’il se débondait avec rage dans un besoin d’évacuer toute sa purulence, les autres écoutaient, vivement intéressés, presque apitoyés. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 18)
  2. Relatif à des intérêts, des enjeux, d’où partial.
    • Une question intéressée.
  3. (Par extension) Égoïste, avide.
    • Un comportement intéressé.
    • Le greffier refusa d’abord vivement, puis mollement, puis accepta, tout en témoignant une grande répugnance à donner à ses services une apparence intéressée. — (Comtesse de Ségur, L’Auberge de l’Ange-Gardien, 1888)
  4. Qualifie un salarié qui touche une prime d’intéressement.
    • Par exemple les vendeurs sont intéressés aux résultats parce qu’ils gagnent ou perdent une vente (et le profit qui en découle) selon qu’un client décide ou non d’acheter. — (William R. Miller, Stephen Rollnick, L'entretien motivationnel - Aider la personne à engager le changement: Aider la personne à engager le changement, InterEditions, 29 mai 2006)

Nom commun

intéressé \ɛ̃.te.ʁɛ.se\ masculin (pour une femme on dit : intéressée)

  1. (Droit) Personne qui défend ses intérêts.
    • Le Conseil d’État rend, sur la demande des intéressés, des arrêts sur les pourvois introduits contre les actes et les décisions des fonctionnaires publics et sur certaines contestations électorales ou autres.
  2. Personne dont il est question.
    • Mais où est l’intéressé ?

Forme de verbe

intéressé \ɛ̃.te.ʁɛ.se\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe intéresser.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INTÉRESSER. v. tr.
Faire entrer quelqu'un dans une affaire, en sorte qu'il ait part au succès, au profit. Il s'est intéressé dans cette maison de commerce. On l'a intéressé dans cette entreprise. Être intéressé à une chose, à faire une chose, Y avoir intérêt, y être obligé, y être engagé par le motif de son intérêt. Tous les citoyens sont intéressés à la prospérité, à la paix de l'État. Vous êtes intéressé à empêcher cet abus d'autorité. Il signifie aussi Rendre quelqu'un favorable à une affaire, à une entreprise, par tel ou tel avantage. Cette association ne saurait se faire sans lui, il faut l'intéresser. On dit substantivement dans les acceptions qui précèdent : Pour conclure l'affaire, il faut la signature de tous les intéressés. Les intéressés dans tel traité. Il signifie encore Être de quelque importance pour quelqu'un. En quoi cela vous intéresse-t-il? Cela ne vous intéresse en rien, ne vous intéresse en aucune façon, vous intéresse fort peu. La décision de cette affaire intéresse tous les propriétaires, toute la ville, tout le monde. Par extension, Cela intéresse ma santé, mon honneur, ma réputation.

S'INTÉRESSER À signifie Entrer dans les intérêts de quelqu'un, prendre intérêt à quelque chose. Personne ne s'intéresse plus que moi à tout ce qui vous regarde, à tout ce qui peut vous arriver. Il s'intéressa vivement à ce jeune homme. Je m'intéresse à cette affaire comme si c'était la mienne propre. On leur laissa démêler leur querelle, sans que personne s'y intéressât de côté ni d'autre.

INTÉRESSER signifie quelquefois figurément, en termes de Chirurgie, Atteindre, blesser. On doit prendre garde, en faisant cette incision, d'intéresser les parties voisines. Il signifie pareillement Fixer l'attention, captiver l'esprit, toucher, émouvoir, inspirer de l'intérêt, de la bienveillance, de la compassion. Son récit commençait à m'intéresser. Cette étude vous intéressera beaucoup. Cette aventure intéresse tout le monde. Dans cette pièce il n'y a rien qui intéresse le spectateur. Absolument, Sa physionomie intéresse. Cela doit intéresser en sa faveur. Ce roman est bien écrit, mais il n'intéresse pas. Cet écrivain connaît l'art d'intéresser et d'attendrir.

INTÉRESSÉ signifie adjectivement Qui est trop attaché à ses intérêts, qui a son profit particulier en vue dans tout ce qu'il fait. Il ne fera rien pour rien, il est fort intéressé. Cette femme est trop intéressée. Par extension, Vues intéressées. Démarche intéressée. Motif intéressé.

Littré (1872-1877)

INTÉRESSÉ (in-té-rè-sé, sée) part. passé d'intéresser
  • 1Qui a un intérêt matériel. Intéressé dans cette affaire.

    Être intéressé à une chose, à faire une chose, y avoir intérêt, y être engagé par le motif de son intérêt. Chacun est intéressé à le tromper, Fénelon, Tél. II.

  • 2Qui a un intérêt moral. Chimène est généreuse, et, quoique intéressée, Elle ne peut souffrir une lâche pensée, Corneille, Cid, II, 3. Au seul bien de la cause elle est intéressée, Corneille, Sertor. II, 2. Et bien qu'intéressé dans la gloire de Rome, Tristan, M. de Chrispe, I, 3. À l'honneur d'un époux vous-même intéressée, Racine, Iphig. III, 6.

    Il se dit des choses, dans un sens analogue. Mais ma gloire en leur perte est trop intéressée, Corneille, Pomp. IV, 2. En cela votre honneur est-il intéressé ? Tristan, Panthée, III, 1. Ne délibérons plus… Ma gloire intéressée emporte la balance, Racine, Iphig. IV, 7.

  • 3Être intéressé dans, se dit quelquefois pour : figurer dans, être l'objet de. Mais parliez-vous de moi quand je vous ai surpris ? Dans vos secrets discours étais-je intéressée ? Racine, Bérén. II, 4.
  • 4À qui il importe. Très intéressé à savoir ce qui se passait. Adieu, seigneur, j'y suis la plus intéressée, Corneille, Sertor. I, 3. Femmes, vieillards, enfants que le malheur accable, Tous sont intéressés à le trouver coupable, Voltaire, Œdipe, III, 1.

    Il se dit aussi des choses, dans un sens analogue. L'industrie intéressée aux découvertes de la science.

    Substantivement. Les intéressés, ceux à qui la chose importe. Saisissant avec une facilité extrême toutes les affaires qu'on lui proposait ; les expliquant aux intéressés avec une clarté que souvent ils n'auraient pu eux-mêmes leur donner, Condorcet, Maurepas. Que doivent penser les intéressés de l'opiniâtreté avec laquelle on les laisse dans l'ignorance de leur situation ? Raynal, Hist. phil. II, 22. Les mémoires de Cléry, falsifiés par ordre des intéressés, altèrent les paroles du roi martyr [Louis XVI], et tournent en moquerie les actions de la vertu et du malheur, Chateaubriand, les Stuarts, Captivité du roi.

    Particulièrement, autrefois, ceux qui avaient intérêt dans les affaires du roi. Les intéressés dans les fermes. Les intéressés dans tel traité.

  • 5Qui est compromis. Ma conscience n'y est pas intéressée, Pascal, Prov. I. Des cas où la religion seule était intéressée, Pascal, ib. XII.

    Terme de chirurgie. Lésé. L'artère, intéressée dans l'opération, donna un flot de sang.

  • 6Qui éprouve de la bienveillance pour. Intéressé par l'aspect touchant de cette infortune.
  • 7Dont l'attention est appelée sur… fixée sur… Intéressé par le récit de ces aventures.
  • 8Qui est trop attaché à ses intérêts, qui a son profit particulier en vue dans tout ce qu'il fait. Quoique je n'aie pas accoutumé d'être fort sensible aux choses qui regardent mon établissement, j'avoue que j'ai reçu celle-ci avec une extrême joie, et je me serais trouvé moi-même trop intéressé en cette occasion, Voiture, Lett. 72. Et comme on ne veut point d'arbitre intéressé, Corneille, Sophon. I, 4. Je deviens la plus intéressée créature du monde, et je ne songe plus qu'à augmenter mon bien, Maintenon, Lett. à l'abbé Gobelin, 1675, t. II, p. 42, dans POUGENS. Cette âme intéressée Nous ravit tout le fruit du sang de Ménécée, Racine, Théb. III, 3. La géométrie [dont l'invention est attribuée au besoin de mesurer et de partager les terres] demanderait une âme plus intéressée que je ne l'ai, Fontenelle, les Mondes, 1er soir. Étant devenus avares, intéressés, jusqu'à ne trouver aucun gain sordide, Rollin, Hist. anc. t. IV, p. 494, dans POUGENS. Je voudrais que vous n'eussiez pas cette charge [affranchir les lettres], quoique je me figure que vous êtes aussi peu intéressé que moi, Bayle, Lett. à la Croze, 24 sept. 1706.

    Il se dit aussi de ce qui est inspiré, dicté par l'intérêt. Il faut se défier de la parfaite exactitude de ces documents plus intéressés qu'intéressants. Le véritable amour n'est point intéressé, Corneille, Pulch. II, 5. Si c'est une demande intéressée que de demander les biens temporels, avec le reste des fidèles et toute l'Église, Bossuet, Nouv. myst. X, 9. Mon amitié pour lui n'est point intéressée, Racine, Alex. III, 6. Les grâces, les honneurs, par moi seule versés, M'attiraient des mortels les vœux intéressés, Racine, Brit. III, 4. Et de tant de mortels à toute heure empressés à nous faire valoir leurs soins intéressés…, Racine, Esth. II, 3. La générosité du roi, quoique intéressée, aurait dû lui gagner le cœur du comte, Duclos, Hist. de Louis XI, Œuvres, t. II, p. 262, dans POUGENS.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « intéressé »

Participe passé du verbe intéresser.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « intéressé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
intéressé ɛ̃terɛse

Citations contenant le mot « intéressé »

  • Pour être intéressant, soyez intéressé. De Anonyme
  • Etrange : je me suis intéressé à une foule de choses alors qu’en réalité, à part les filles, rien ne m’intéressait vraiment. De Jacques Sternberg
  • Sanofi intéressé par des biotechs US, dont Principa-Bloomberg | REUTERS Investir, Sanofi intéressé par des biotechs US, dont Principa-Bloomberg, Actualité des sociétés - Investir-Les Echos Bourse
  • Dans le nouveau cadre que se donne le Comité international olympique (CIO), le Canada dit être intéressé par une nouvelle candidature olympique. Mais à condition que la facture soit raisonnable et que les installations puissent durer. Radio-Canada.ca, Le Canada intéressé par l'organisation des Jeux olympiques, le CIO applaudit | Jeux olympiques | Radio-Canada.ca

Traductions du mot « intéressé »

Langue Traduction
Anglais interested
Espagnol interesado
Italien interessato
Allemand interessiert
Chinois 有兴趣
Arabe مهتم
Portugais interessado
Russe заинтересованный
Japonais 興味がある
Basque interesa
Corse interessatu
Source : Google Translate API

Synonymes de « intéressé »

Source : synonymes de intéressé sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « intéressé »

Partager