La langue française

Inintelligent

Sommaire

  • Définitions du mot inintelligent
  • Étymologie de « inintelligent »
  • Phonétique de « inintelligent »
  • Citations contenant le mot « inintelligent »
  • Traductions du mot « inintelligent »
  • Synonymes de « inintelligent »
  • Antonymes de « inintelligent »

Définitions du mot inintelligent

Trésor de la Langue Française informatisé

ININTELLIGENT, -ENTE, adj.

Qui est dépourvu ou qui manque d'intelligence. Anton. intelligent.
A. − [En parlant d'un être inanimé ou d'un animal]
1. [Correspond à intelligent A et à intelligence I; en parlant d'un être inanimé p. oppos. aux êtres animés] Qui est dépourvu de la fonction mentale d'organisation du réel; qui est dépourvu de la faculté d'intelligence. Elle aussi [la plante] ne s'inquiète pas de sa destinée, parce qu'elle est inintelligente (Jouffroy, Mél. philos.,1833, p. 302).
2. [Correspond à intelligent B et à intelligence I A; en parlant d'un animal p. oppos. à l'être hum.] Qui est dépourvu de la fonction mentale d'organisation du réel en pensées. Bruto, qui veut dire bête brute, veut dire surtout inintelligente. Si l'on cherche le principe de différentiation dans l'intelligence apte à s'exprimer, il est certain qu'il n'y a rien à voir du côté des bêtes (Barrès, Cahiers, t. 13, 1921, p. 162).
B. − [Chez l'être hum.]
1. [Correspond à intelligent B 2, intelligence I A 2 et inintelligence A 1]
a) [Correspond à intelligent B 2 a; en parlant de la personne] Dont les facultés intellectuelles, l'aptitude à la connaissance sont insuffisamment développées; qui n'est pas ou qui est peu intelligent. C'étaient (...) des bellâtres inintelligents et asservis, de victorieux cancres qui avaient lassé la patience de leurs professeurs (Huysmans, À rebours,1884, p. 7).Vous avez des diplômes? − Oh non, monsieur Chambernac. Mais je sais lire, écrire et compter et ne suis pas tout à fait inintelligent (Queneau, Enf. du limon,1938, p. 31).
Emploi subst. Personne inintelligente. Qu'apportera le faible, le malade, le paresseux, l'inintelligent dans la communauté restée grevée de leur inaptitude? (Chateaubr., Mém., t. 4, 1848, p. 590).
b) [Correspond à intelligent B 2 b; p. méton. en parlant de qqc.]
[Détermine un subst. relatif à l'aspect extérieur de la pers.] Qui exprime un manque d'intelligence. Visage inintelligent; physionomie inintelligente; yeux inintelligents. L'artiste doit avoir tout vu et tout oublier. Il est capable de tout comprendre, mais il a l'air plutôt inintelligent (Renard, Journal,1896, p. 342).
[Détermine un subst. désignant une manifestation, un produit du travail de l'esprit] Qui révèle un manque d'intelligence, de réflexion, de jugement. Dire d'une religion qu'elle est fausse ou d'une société qu'elle est mauvaise, serait une formule très inintelligente et très dangereuse (Bourget, Essais psychol.,1883, p. 59).Sa santé me réconforte, et ses jugements un peu frustes mais jamais inintelligents (Gide, Journal,1907, p. 230):
1. Le simple a des côtés inintelligents, des vues troubles et indécises, où il flotte, cherche, suit plusieurs routes à la fois, et sort du caractère de simple. Michelet, Peuple,1846, p. 247.
En partic. [Le déterminé est relatif à la sphère affective ou instinctive] Dans lequel l'intelligence n'a aucune part :
2. Il est bien possible qu'en elle-même elle [la vengeance] consiste dans une réaction mécanique et sans but, dans un mouvement passionnel et inintelligent, dans un besoin irraisonné de détruire... Durkheim, Division trav.,1893, p. 54.
2. [Correspond à intelligent B 3, intelligence I A 3 et inintelligence A 2; en parlant de l'être hum.; suivi d'un compl. désignant l'objet de la connaissance] Inintelligent de qqc.Incapable d'appréhender quelque chose par l'intelligence, de le comprendre avec aisance, d'en avoir une connaissance approfondie. [P. méton.] La critique de ces premiers réformateurs fut (...) inintelligente du spontané, trop orgueilleuse des faciles découvertes de la raison réfléchie (Renan, Avenir sc.,1890, p. 26).
3. [Correspond à intelligent C 1, intelligence I B 1 et inintelligence B; en parlant de l'être hum. ou de certains animaux] Qui est dépourvu ou qui manque d'intelligence pratique.
a) [En parlant d'un animal] Qui est dépourvu de la fonction mentale d'organisation du réel en actes :
3. L'animal inintelligent, qui n'a qu'un petit nombre de réponses natives ou habituelles à sa disposition pour faire face à la situation qui l'embarrasse, les essaie en vain (...) à moins que, tout à coup, les conditions deviennent brusquement favorables... G. Viaud, L'Intelligence, Paris, P.U.F., 1969, p. 14.
b) [En parlant de l'être hum.] Qui n'adapte pas ou adapte difficilement son comportement et son activité aux circonstances. Elle ne prierait pas Dieu sottement comme une dévote inintelligente. Elle lui sourirait, lui ferait bon visage (Renard, Journal,1895, p. 271).L'individu est devenu étroit, spécialisé, immoral, inintelligent, incapable de se diriger lui-même, et de diriger ses institutions (Carrel, L'Homme,1935, p. 330):
4. fourchambault : (...) Blanche n'épousera pas (...) Rastiboulois. J'ai dit (...) (Il sort). madame fourchambault, seule : Et voilà nos maîtres! (...) Ah! pauvres femmes que nous sommes! Épuisons-nous donc à édifier la grandeur de notre famille, pour qu'un caprice de ce despote inintelligent vienne tout renverser! Augier, Fourchambault,1878, p. 34.
[P. méton. Le subst. déterminé évoque la manière d'être ou d'agir d'une pers.] Qui témoigne d'un manque d'intelligence pratique. Ses gendarmes, accomplissant tranquillement l'inintelligente tâche qui leur est confiée (Huysmans, Art mod.,1883, p. 148).Nous devions être vaincus (...), c'était le choc de la bravoure inintelligente contre le grand nombre et la froide méthode (Zola, Débâcle,1892, p. 66):
5. Il y a des temps où l'élévation de l'âme (...) passe pour une espèce de borne d'esprit, pour un préjugé, une habitude inintelligente d'éducation, une lubie, un travers qui vous empêche de juger les choses; imbécillité honorable peut-êre, dit-on, mais ilotisme stupide. Chateaubr., Mém., t. 2, 1848, p. 135.
Prononc. et Orth. : [inε ̃tεliʒ ɑ ̃] et [-teli-], fém. [-ɑ ̃:t]. Att. ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. 1770 « (d'une personne) dépourvu d'intelligence » agens inintelligens qui agissent au hazard (Holbach, Syst. nat. t. 1, p. 71 ds IGLF); 1835 « qui témoigne d'un manque d'intelligence » le luxe inintelligent du parvenu (Balzac, Goriot, p. 95). Dér. de intelligent*; préf. in-1*. Fréq. abs. littér. : 134. Bbg. Gohin 1903, p. 284.

Wiktionnaire

Adjectif

inintelligent

  1. Qui manque d’intelligence.
    • Constatez, docteur, la férocité inintelligente des propriétaires de cette forêt, voyez ces kilomètres d'abatis, sans un seul tronc debout... — (Charles Le Goffic, Brocéliande, avec la collaboration de Auguste Dupouy, La Renaissance du Livre, 1932, p.46)
    • Cette discussion initiée par des personnes qui sont généralement égoïstes, riches, socialement inintelligentes, qui ne comprennent rien à l'équité, l'utilité des services sociaux, d'une éducation accessible (et gratuite même si c'est une autre débat), etc, ne devrait même pas avoir lieu. — (Maxime Bernier propose d'abolir l'impôt des entreprises, Le Devoir.com, 28 mai 2010)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ININTELLIGENT, ENTE. adj.
Qui manque d'intelligence. On n'est pas plus inintelligent.

Littré (1872-1877)

ININTELLIGENT (i-nin-tèl-li-jan, jan-t') adj.
  • Qui manque d'intelligence.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « inintelligent »

In… 1, et intelligent.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de intelligent avec le préfixe in-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « inintelligent »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
inintelligent inɛ̃teliʒɑ̃

Citations contenant le mot « inintelligent »

  • Le hasard seul est merveilleux, parce qu'il est inintelligent. De Paul Gavarni
  • Un homme inintelligent ou simplement lent dans sa compréhension ne deviendra jamais un bon footballeur. De Pierre de Coubertin / Notes sur le football
  • Préjugés qui seraient hilarants s’ils n’étaient partagés par un bien trop grand nombre de contributeurs d’AV. Ainsi d’après vous un homme dit »de droite« est nécessairement, à de très rares exceptions près, inintelligent, pervers, nuisible et cireur de bottes ! Feu Georges Marchais n’aurait pas fait mieux ! Les valets du pouvouaaaarrr ! C’est vraiment très con et pourtant sur AV ça a toujours son petit succès .... Et j’adore aussi votre façon de distribuer des »bons points« aux »bien pensants" ! Tout ça fait un tout bien simpliste et très cohérent. AgoraVox, Fin de mandat d'un Défenseur des droits sous influence des thèses indigénistes et décoloniales - AgoraVox le média citoyen
  • au-delà du handicap, pensez-vous que ce serait inintelligent que de proposer des appartement avec des toilettes et une salle de bain d’une surface supérieur à ce qu’on rencontre aujourd’hui ? Pensez-vous qu’au moins une chambre de 12m² serait déraisonnable ? AgoraVox, Politique : paradoxe, incohérence ou inintelligence ? - AgoraVox le média citoyen
  • Je la définis comme ce que mon cœur repousse et m'empêche de comprendre, ce qui, par définition, me rend inintelligent. Je ne fais pas une lecture intellectualiste de la connerie, selon laquelle, quand on traite quelqu'un de con ou de conne, on exprimerait seulement du mépris en affirmant sa propre supériorité intellectuelle. Cette approche intellectualiste est une illusion d'optique créée par notre propre conscience, une illusion masquant le fait que la conscience se crispe au point qu'elle s'empêche elle-même de penser. Cette crispation est due à un rejet réciproque né de l'interaction entre deux personnes. Ce rejet les éloigne toutes les deux de leur propre intelligence et leur fait perdre leur capacité d'analyse. Le Point, « Le principal con se trouve en nous-mêmes » - Le Point
  • Dans certains cas, la réponse est négative. Mais dans d’autres, de plus en plus nombreux, la réponse est oui! Par exemple pour la prévention des incendies dans une forêt, si on aurait besoin, par exemple, des 10.000 dispositif qui feraient  aujourd’hui qu’une simple mesure de température, l’ «intelligence» serait superflue, la quantité des données étant relativement faible. Une source modeste d’énergie photovoltaïque devrait même, dans cette hypothèse, suffire pour collecter les informations et les transmettre là où elles seront stockées. En revanche si, dans le second cas de figure, afin d’optimiser la détection, un dispositif vidéo ou photo (une image par seconde) devait être introduit, des capteurs «inintelligents» ne suffiraient pas. , L’internet des objets intelligents | Agefi.com

Traductions du mot « inintelligent »

Langue Traduction
Anglais unintelligent
Espagnol poco inteligente
Italien unintelligent
Allemand unintelligent
Chinois 笨拙的
Arabe غير ذكي
Portugais pouco inteligente
Russe неумный
Japonais 賢くない
Basque unintelligent
Corse senza intelligenza
Source : Google Translate API

Synonymes de « inintelligent »

Source : synonymes de inintelligent sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « inintelligent »

Partager