La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « inéluctable »

Inéluctable

Variantes Singulier Pluriel
Masculin et féminin inéluctable inéluctables

Définitions de « inéluctable »

Trésor de la Langue Française informatisé

INÉLUCTABLE, adj.

Qui ne peut être évité; à quoi on ne peut se soustraire. Synon. fatal, immanquable, implacable, inévitable, inexorable, infaillible, nécessaire.Fatalité, lien, loi, mal, mort, sentiment inéluctable. N'essayez pas d'échapper (...) à cette volonté inéluctable que rien ne peut faire dévier (Gautier, Fracasse,1863, p. 402).L'inéluctable destinée, à laquelle ses craintes, ni sa tendresse, ni ses prières, ne pourraient plus arracher son enfant (Martin du G., Thib., Belle sais., 1923, p. 990):
... si la mort appartient aux phénomènes naturels que je ne puis pas plus empêcher que la chute de la pluie ou les mouvements des astres, ma volonté cesse de s'y intéresser (...). La peur naît d'une illusion, car elle prescrit à l'activité humaine de s'occuper de la mort, dont l'inéluctable nécessité lui demeure cependant étrangère. La peur nous révolte contre la nécessité. J. Vuillemin, Essai signif. mort,1949, p. 227.
Rem. Chez Flaubert, avec une intention ironique. J'ai rencontré l'inéluctable Harrisse, homme qui connaît tout le monde et qui se connaît à tout (Corresp., 1871, p. 298).
Emploi subst. masc. sing. à valeur de neutre. Ce qui s'accomplit fatalement. Toujours il avait adoré l'inéluctable, qui le dispensait de vouloir (Montherl., Célibataires,1934, p. 776).Il n'y a pas en moi protestation contre l'inéluctable; mais je ne puis pousser l'amor fati jusqu'à l'acceptation du désastre (Gide, Journal,1940, p. 48).
Prononc. et Orth. : [inelyktabl̥]. Att. ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. 1500 adj. (Octovien de Saint-Gelays, Énéide, B.N. 861, fo82b ds Gdf. Compl.), attest. isolée; à nouv. ca 1790 (C. Desmoulins, s. réf. ds S. Mercier, Néol., t. 1); 1886 subst. (Moréas, Cantil., p. 110). Empr. au lat.ineluctabilis « insurmontable, inévitable », dér. au moyen du préf. in- (in-1*) de eluctabilis, « qu'on peut surmonter », lui-même dér. de eluctari, « surmonter en luttant », lequel est dér. au moyen du préf. e- (é-1*) de luctari, « lutter ». Fréq. abs. littér. : 173.
DÉR. 1.
Inéluctabilité, subst. fém.,rare. Caractère de ce qui est inéluctable. Synon. fatalité, inexorabilité, nécessité.Inéluctabilité. Une même excitation portée dans des conditions identiques, déclenche inéluctablement la même réaction réflexe (Camefort, Gama, Sc. nat.,1960, p. 262).[inelyktabilite]. 1reattest. 1960 id.; de inéluctable, suff. -(i)té*.
2.
Inéluctablement, adv.D'une manière inéluctable. Synon. fatalement, forcément, immanquablement, implacablement, inévitablement, inexorablement, infailliblement, nécessairement.L'apologiste catholique, nécessairement et inéluctablement voué à l'exécration plus ou moins prochaine de ses coreligionnaires (Bloy, Journal,1899, p. 307).Une inconséquence décevante, inéluctablement souveraine (G. Bataille, Exp. int.1943, p. 91).[inelyktabləmɑ ̃]. 1reattest. 1872 (Gautier, Guide Louvre, p. 27); de inéluctable, suff. -ment2*. Fréq. abs. littér. : 16.

Wiktionnaire

Adjectif - français

inéluctable \i.ne.lyk.tabl\ masculin et féminin identiques

  1. Qualifie quelque chose qui est inévitable, fatal et qu’aucune force ne saurait détourner.
    • Et puis, si aucun cataclysme soudain n'a décisivement transformé l'aspect naturel des choses, d'un seul coup, depuis un siècle, il est cependant vrai qu'au ralenti une catastrophe inéluctable impose à cette partie de la France, cette fatale loi d’impermanence. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • D'une part, on est volontiers amené à restreindre les cas jugés inopérables puisque l’inopérabilité sous-entend une mort prochaine quasi inéluctable. — (Maurice Bariéty, Les carcinomes bronchiques primitifs, Éditions Masson, 1967, p. 536)
    • A un fouriériste ardennais qui constate une lutte des classes inéluctable, il répond : pas d'antagonisme sous le régime de la liberté économique, il y a intérêt pour les deux parties à se rencontrer pour discuter des salaires. — (Henri Manceau, Des luttes ardennaises, 1969)
    • Mais cette histoire du succès du système social occidental ne doit pas non plus être considérée comme l’histoire d’un progrès humain inéluctable. — (Joseph Morsel et al.; « L’Histoire (du Moyen Âge) est un sport de combat… », 2007)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INÉLUCTABLE. adj. des deux genres
. Qui est fatal, qu'aucune force ne saurait détourner. Destinée inéluctable.

Littré (1872-1877)

INÉLUCTABLE (i-né-lu-kta-bl') adj.
  • Néologisme. Contre quoi on ne peut lutter. Un destin inéluctable.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « inéluctable »

Lat. ineluctabilis, de in négatif, et eluctabilis, qu'on peut surmonter, de e, hors, et luctari, lutter.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin ineluctabilis (« d’où l’on ne peut se dégager, insurmontable »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « inéluctable »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
inéluctable ɛ̃elyktabl

Fréquence d'apparition du mot « inéluctable » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « inéluctable »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « inéluctable »

  • Evolution inéluctable qui, parallèlement à ce grand courant partant du singe pour aboutir à l'homme, part de l'homme pour aboutir à l'imbécile.
    Boris Vian
  • Plus le comédien est grand, plus il sait réduire notre sottise à une formule comique terrifiante et inéluctable, et plus on est contraint de rire.
    Hermann Hesse
  • Nous savons que nous allons vers la mort et, face à cette occurrence inéluctable, nous n’avons qu’un instrument : le rire.
    Umberto Eco — Télérama - 10 Septembre 2003
  • Toute innocence se souille inéluctablement.
    Gilles Leroy — Champsecret
  • Est-ce une loi inéluctable que chacun passe à côté de son bonheur et s'évertue à le mendier ailleurs ?
    Rex Desmarchais — Le feu intérieur
  • L’angoisse, cette souffrance omniprésente, naît de la certitude inéluctable que notre fin à tous est proche.
    Toni Bentley — Ma reddition
  • Avec des nouvelles technologies, ne sommes-nous pas en train d'assister à la disparition inéluctable de l'auteur ou du créateur au profit d'une marque ?
    Paul Virilio — Le Monde de l'éducation - Mai 2001
  • Ce sera l’inéluctable loi de l’humanité d’avoir toujours quelque chose à ne pas comprendre.
    Alphonse Allais — Le chat noir
  • Rien n'est plus délicieux que l'attente de ce qui paraît inéluctable.
    Anne Bernard — Le Soleil sur la façade
  • Le progrès n’a aucun caractère inéluctable, rien ne garantit des lendemains meilleurs.
    Karl Popper
Voir toutes les citations du mot « inéluctable » →

Traductions du mot « inéluctable »

Langue Traduction
Anglais inevitable
Espagnol inevitable
Italien inevitabile
Allemand unvermeidlich
Chinois 必然
Arabe المحتوم
Portugais inevitável
Russe неизбежный
Japonais 必然
Basque saihestezina
Corse inevitabbile
Source : Google Translate API

Synonymes de « inéluctable »

Source : synonymes de inéluctable sur lebonsynonyme.fr

Combien de points fait le mot inéluctable au Scrabble ?

Nombre de points du mot inéluctable au scrabble : 14 points

Inéluctable

Retour au sommaire ➦