La langue française

Incomparablement

Définitions du mot « incomparablement »

Trésor de la Langue Française informatisé

INCOMPARABLEMENT, adv.

A. − [Modifiant un verbe] D'une manière incomparable. Il prétendait remplir incomparablement son métier mondain (Radiguet, Bal,1923, p. 203).
En partic. Avec une intensité incomparable. Ma femme m'a mené de droit divin à Bertrand et Raton, qui nous a prodigieusement, merveilleusement et incomparablement ennuyés (Hugo, Corresp.,1833, p. 522).Si ces manigances ne parvenaient à lui suggérer que du dégoût et de l'horreur, elles le faisaient incomparablement pâtir (Huysmans, En route, t. 2, 1895, p. 1).
B. − [Renforçant un adv. ou un adj.] À un degré qui rend toute comparaison impossible; infiniment.
1. [Avec un adv. de compar. ou un adj. au compar.] Incomparablement mieux; incomparablement plus, moins; incomparablement au-dessus, au-dessous; incomparablement plus beau, plus grand, plus petit; incomparablement moins riche; incomparablement meilleur, supérieur, inférieur. On peut dire que jusqu'à ces derniers trente ans les gens de lettres, du moins du monde latin (...) se voulaient déterminés dans leurs jugements − même littéraires − incomparablement plus par la sensibilité à la raison que par la sensibilité artistique (Benda, Trah. clercs,1927, p. 209):
1. Il y a certainement une grande différence entre les hommes qui mangent de la chair, et ceux qui n'en mangent pas. Les premiers sont incomparablement plus actifs et plus forts. Cabanis, Rapp. phys. et mor., t. 2, 1808, p. 47.
2. [Avec un adj. au positif] Incomparablement beau; incomparablement aimable. L'homme de douleur, saint jusqu'au bout de ses tortures, incomparablement pur dans l'épreuve, mais homme et non pas être surnaturel (Amiel, Journal,1866, p. 114):
2. Mais il y a quelque chose entre Dieu et l'homme, et non pas un personnage secondaire (...) il y a cet être obscur, incomparablement subtil et têtu, à qui rien ne saurait être comparé, sinon l'atroce ironie, un cruel rire. Bernanos, Soleil Satan,1926, p. 257.
Prononc. et Orth. : [ε ̃kɔ ̃paʀabləmɑ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. Ca 1200 (Dialogues Grégoire, éd. W. Foerster, p. 149, 23). Dér. de incomparable*; suff. -ment2*. Fréq. abs. littér. : 146.

Wiktionnaire

Adverbe

incomparablement \ɛ̃.kɔ̃.pa.ʁa.blə.mɑ̃\ invariable

  1. Sans comparaison.
    • Cette valeur, incomparablement supérieure à celle du rendement des haut-parleurs à rayonnement direct, explique son emploi dans les grandes salles de cinéma. — (Dominique Fellot, Précis d'électro-acoustique: prise de son et reproduction, EDP Sciences, 2012, p. 54)
  2. (Par hyperbole) Beaucoup. Alors ordinairement suivi par un adverbe de comparaison, comme plus, mieux, moins.
    • ... et pour cette cause elle est incomparablement plus claire, plus facile et moins sujette à erreur... (Descartes, Lettre à Mersenne du 31 mars 1638, AT II, 83)
    • ...des parties incomparablement plus petites... — (Blaise Pascal, Pensées, Disproportion de l'homme, Lafuma 199 (http://www.penseesdepascal.fr/Transition/Transition4-moderne.php))
    • Qui leur eût dit qu’il y avait une sorte de navigation incomparablement plus parfaite […] vous pouvez compter qu’ils ne l’eussent jamais cru. — (Bernard le Bouyer de Fontenelle, les Mondes, 2e soir.)
    • La terre est un globe dont le rayon n'est pas de sept millions de mètres ; le soleil est incomparablement plus gros. — (La Place, Exp. II, 1.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INCOMPARABLEMENT. adv.
Sans comparaison. Il ne s'emploie jamais sans être suivi de quelque autre adverbe de comparaison, comme plus, moins, mieux. Elle est incomparablement plus belle que sa sœur. Cela est incomparablement plus noble, plus grand, etc. Il se porte incomparablement mieux.

Littré (1872-1877)

INCOMPARABLEMENT (in-kon-pa-ra-ble-man) adv.
  • Sans comparaison. Cela est incomparablement beau.

    Il est suivi ordinairement de quelque adverbe de comparaison, comme plus, mieux, moins. Des parties incomparablement plus petites, Pascal, dans COUSIN. Qui leur eût dit qu'il y avait une sorte de navigation incomparablement plus parfaite… vous pouvez compter qu'ils ne l'eussent jamais cru, Fontenelle, les Mondes, 2e soir. La terre est un globe dont le rayon n'est pas de sept millions de mètres ; le soleil est incomparablement plus gros, Laplace, Exp. II, 1.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

INCOMPARABLEMENT. Ajoutez : - HIST. XIIe s. Ge crei ceste chose mult estre dessuz [au-dessous], cui [que] ge or conois combien incomparablement ele est dessoure [au-dessus], li Dialoge Gregoire lo pape, p. 149.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « incomparablement »

Incomparable, et le suffixe ment.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Dérivé de incomparable avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « incomparablement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
incomparablement ɛ̃kɔ̃parablǝmɑ̃

Citations contenant le mot « incomparablement »

  • Dire je est incomparablement plus modeste que dire nous. Cela devrait aller de soi. De Georges Perros / Échancrures
  • La joie de satisfaire un instinct resté sauvage est incomparablement plus intense que celle d'assouvir un instinct dompté. De Sigmund Freud / Malaise dans la civilisation
  • Freda Josephine McDonald vient des bidonvilles de Saint-Louis, Missouri. Elle alterne école et tâches domestiques pour gagner sa vie, se marie deux fois avant ses quinze ans et intègre une troupe itinérante. Là commence son destin de danseuse qui la mènera de Broadway jusqu'aux planches du Théâtre des Champs-Elysées dans les années 1920. Elle enflamme le Paris des années folles avec ses pas de charleston endiablés et sa silhouette incomparablement "tropicale". Sa danse, son look, toute sa persona est une pure fiction à l'intention du public blanc parisien ou new-yorkais, un mélange inédit d'imaginaires "exotiques" pour les Occidentaux, avec des touches cubaines, brésiliennes et africaines. Picasso la dessine, Hemingway l'admire... Baker a vite fait de conquérir le monde. Elle devient meneuse de revue aux Folies Bergères où elle produit sa "danse sauvage", mais elle chante également et fait aussi quelques films en tant qu'actrice. En 1939 elle rejoint le service de contre-espionnage pour lutter contre le nazisme, puis elle se mobilise pour la Croix-rouge. Engagée également pour les droits civiques, elle crée dans les années 1950 une association contre le racisme en Amérique latine et marche aux côtés de Martin Luther King en 1963 aux Etats-Unis. Joséphine Baker est donc une star d'ampleur internationale, première femme noire aussi connue. Pourtant, c'est dans la misère qu'elle finira sa vie, auprès de ses douze enfants adoptifs. Les Inrockuptibles, Une série sur Joséphine Baker est en préparation
  • Nous dressons nos campements de solutions durables. Nous manifestons, nous bloquons, nous adressons des listes de revendications à des ministres, nous nous enchaînons aux grilles, nous nous collons au bitume, nous manifestons à nouveau le lendemain. Nous sommes toujours parfaitement, impeccablement pacifiques. Nous sommes plus nombreux, incomparablement plus nombreux. Il y a maintenant un ton de désespoir dans nos voix ; nous parlons d’extinction et d’avenir annulé. Et pourtant, les affaires continuent tout à fait comme avant – business as usual. À quel moment nous déciderons-nous à passer au stade supérieur ? » Reporterre, le quotidien de l'écologie, Apprendre à lutter dans un monde en feu
  • Si dans certains cas l’énergie éolienne peut être intéressante pour décarboner la production électrique, par exemple au Royaume-Uni où l’énergie était essentiellement carbonée, et où les côtes en mer du nord sont particulièrement ventées, cela reste un cas exceptionnel. Il est par ailleurs important de souligner que les Britanniques, qui sont très attachés à effectuer au plus vite leur transition énergétique, ont compris qu’il vont devoir construire entre cinq et sept tranches nucléaires pour compléter leur dispositif de production électrique. Dans le cas français, c’est exactement l’inverse. A ce jour, la France bénéficie de l’énergie électrique la moins carbonée au monde grâce au nucléaire, et cela avec une absence d’accidents significatifs remarquable. L’énergie nucléaire française est tout à la fois économique (les centrales sont largement amorties et leurs coûts opérationnels sont peu élevés), sûres, aucun accident significatif et des contraintes de sécurité considérablement renforcées depuis Fukushima, sous la supervision d’une autorité de contrôle totalement indépendante, résiliente. Nous avons des dizaines d’années de combustible en stock.  Le coût d'approvisionnement est également marginal et très vertueux pour l’environnement : cela ne produit pour ainsi dire aucun gaz à effet de serre. Lorsque l’on fait un calcul du béton nécessaire par mégawatt-heure produit, le nucléaire est incomparablement plus économe qu’une éolienne. Enfin, c’est une énergie pilotable, c’est à dire que l’on peut définir le niveau de production nécessaire, à la différence des ENR dont la production est totalement aléatoire, par nature. Ce dernier point est le plus problématique. Ne pas pouvoir synchroniser l’offre et la demande crée d’immenses défis pour le réseau, et oblige à surdimensionner les capacités de production et de transport de façon massive. Atlantico.fr, L'éolien peut-il être une alternative verte crédible au nucléaire ? | Atlantico.fr
  • En matière re régime répressif les régimes "de gauche" ont une expérience incomparablement plus grande ladepeche.fr, Foix. 80 manifestants contre la "répression" - ladepeche.fr
  • Elle est incomparablement meilleure que celle de l’Etat. Pour que ce dernier respecte les règles d’équilibre budgétaire qu’il impose par ailleurs aux collectivités territoriales, il faudrait majorer les impôts nationaux de quelque 200 milliards d’euros. Porter le taux normal de TVA de 20 % à 40 % n’y suffirait pas, même en imaginant que cela ne génère pas plus de travail au noir… Le Monde.fr, « La situation financière des grandes villes est incomparablement meilleure que celle de l’Etat »
  • «A la fin de la grève, les travailleurs avaient tout nettoyé. Le directeur, un Français, était très étonné. Rien que pour ça, ça valait la peine», détaille-t-elle en riant. Elle se souvient également de trois grèves des maçons qu’elle a accompagnées. «Ça me touche de voir ces travailleurs déterminés qui se bougent pour leurs conditions de travail. Aujourd’hui, le salaire d’un maçon non qualifié est incomparablement plus élevé que celui de la plupart des gérantes qualifiées de magasins. Cela paie de s’organiser.» Le Courrier, «Mon métier est un privilège» - Le Courrier
  • La légitimité de la Constitution dans l'édition de 2020 est incomparablement plus élevée. En 1993, moins de 33 millions de personnes avaient voté pour la constitution. Maintenant ils sont 57,7 millions RT en Français, Réforme constitutionnelle : 77,92% des Russes approuvent les amendements à la Constitution — RT en français

Traductions du mot « incomparablement »

Langue Traduction
Anglais incomparably
Espagnol incomparablemente
Italien incomparabilmente
Allemand unvergleichlich
Chinois 无与伦比
Arabe لا يقارن
Portugais incomparavelmente
Russe несравнимо
Japonais 比類のない
Basque paregabeki
Corse incomparabbilmente
Source : Google Translate API

Synonymes de « incomparablement »

Source : synonymes de incomparablement sur lebonsynonyme.fr

Incomparablement

Retour au sommaire ➦

Partager