La langue française

Incantation

Sommaire

  • Définitions du mot incantation
  • Étymologie de « incantation »
  • Phonétique de « incantation »
  • Citations contenant le mot « incantation »
  • Traductions du mot « incantation »
  • Synonymes de « incantation »

Définitions du mot incantation

Trésor de la Langue Française informatisé

INCANTATION, subst. fém.

A. −
1. Formule magique (récitée, psalmodiée ou chantée, accompagnée de gestes rituels) qui, à condition qu'on en respecte la teneur, est censée agir sur les esprits surnaturels ou, suivant les cas, enchanter un être vivant ou un objet (opérée par un enchanteur ou un sorcier, et qui a un caractère soit bénéfique soit maléfique). Les miracles, les enchantements, les incantations, les sortilèges, enfin les actes, improprement appelés surnaturels (...) ne peuvent s'expliquer que par le despotisme avec lequel un Esprit nous contraint à subir les effets d'une optique mystérieuse, qui (...) exalte la création (Balzac, Séraphita,1835, p. 220).Il croyait avoir trouvé parmi divers grimoires celui qui servait à l'incantation. Il y avait des paroles à dire, des lignes à tracer par terre (Sand, Hist. vie, t. 2, 1855, p. 374).
SYNT. Pratiquer, proférer, psalmodier, réciter une, des incantation(s); séduire par une, des incantation(s); incantation irrésistible, magique, propice, redoutable; sous l'incantation des sorcières.
2. P. anal. Tout ce qui, en vertu d'un caractère mélodique ou rythmique accentué, évoque le pouvoir d'une incantation. Au principe d'un poème il y a bien un schème (...). Sur ce schème, pour le faire passer à l'être, agissent l'incantation et la magie transfiguratrice des mots (Thibaudet, Hist. litt.,1936, p. 480).Le rythme est une source immense de magie et d'incantation (Lifar, Danse,1938, p. 16) :
1. L'incantation [it. ds le texte] provoquée (...) par le tam-tam des célébrations religieuses nègres (...) en Occident, par les grandes orgues, les silences, les balbutiements rythmés des messes catholiques, moyens et instruments que le dramaturge averti remplace par les rythmes de sa prosodie. Vilar, Tradition théâtr.,1963, p. 86.
B. − Au fig. Enchantement des sens, du cœur, de l'esprit. Bien des villes et des rivages émeuvent nos désirs et semblent contenir un secret sacré, mais si peuplés d'incantation, je n'en connais pas (Barrès, Pays Lev., t. 2, 1923, p. 168).Que l'on compare un buste d'impératrice romaine et le portrait de Théodora; la Vierge de Sainte-Pudentienne, la sainte Agnès de Rome et la Vierge de Torcello. Toute l'incantation byzantine est dans cette dernière figure (Malraux, Voix sil.,1951, p. 210) :
2. Mais, pas plus que les autres romantiques, Schubert ne conseille l'abandon aux incantations des abîmes. Il faut écouter les avertissements qui en montent et qui viennent nous dire que nos activités conscientes n'épuisent pas toute notre réalité (...). Mais nous sommes (...) des créatures de cette terre... Béguin, Âme romant.,1939, p. 122.
Prononc. et Orth. : [ε ̃kɑ ̃tasjɔ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1718. Étymol. et Hist. 1. xiiies. « emploi de paroles magiques » (Vie de Judas, 94 ds T.-L.); 2. 1836 p. ext., fig. (Quinet, All. Ital., p. 145 : la lune [...] sortait des nuages, sous l'incantation des esprits embaumés de l'Adriatique). Empr. au b. lat.incantatio « incantation, enchantement, sortilège », dér. de incantare (enchanter*, incanter*). Fréq. abs. littér. : 147.

Wiktionnaire

Nom commun

incantation \ɛ̃.kɑ̃.ta.sjɔ̃\ féminin

  1. Action de faire des enchantements, par des paroles, pour opérer un charme, un sortilège.
    • Une voix de femme qui, doucement, chantait... Cela semblait une incantation, tellement il y avait de mystérieuse tristesse dans le rythme de ce chant... — (Isabelle Eberhardt, Le Major, 1903)
    • Incantation:n. f. XIIIe siècle. Emprunté du bas latin incantatio, « formule magique, enchantement, sortilège », dérivé de incantare, « chanter des formules magiques, consacrer par des charmes ». Suite de paroles rituelles, chantées ou récitées à des fins magiques. Chasser par des incantations les esprits mauvais. Pratiquer des incantations pour amener la pluie. Par anal. Se dit de certains effets de tribune. Les incantations d'un orateur. — (Léopold Sédar Senghor, Mot attribué lors de l’installation, Académie française, 1984)
    • Des incantations! Cet homme est un sorcier! — (Astérix chez les Pictes, p. 41)
  2. (Figuré) Vaines paroles pour tenter de conjurer un malheur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INCANTATION. n. f.
Action de faire des enchantements pour opérer un charme, un sortilège.

Littré (1872-1877)

INCANTATION (in-kan-ta-sion ; en vers, de cinq syllabes) s. f.
  • Emploi de paroles magiques. Que d'ailleurs il n'a sur lui, ni sur son cheval, ni en ses armes, herbes, charmes, paroles, pierres, conjurations, pactes ou incantations dont il veuille se servir, Saint-Foix, Ess. Paris, Œuv. t. III, p. 216, dans POUGENS. Un rituel extravagant d'exorcismes, d'incantations, d'évocations et d'opérations nocturnes, superstitieuses, souterraines et magiques, Diderot, Opin. des anc. phil. (éclectisme) L'eau s'enfle, comme une poitrine Aux soupirs de la passion ; Le vent, dans sa conque marine, Murmure une incantation, Th. Gautier, Émaux et camées, caerulei oculi.

HISTORIQUE

XVe s. Elle mist à Gadiffer son fils ung asnel ou [au] doit, qui estoit de telle vertu que nulle incantation ne nulz mauvais esperitz ne le pouvoient decevoir, Perceforest, t. II, f° 138.

XVIe s. Contre l'artillerie, rien ne servent les paroles et incantations, Paré, IX, Préf.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

INCANTATION, s. f. Voyez Enchantement.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « incantation »

Lat. incantationem, de incantare, enchanter (voy. ce mot)

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin incantatio.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « incantation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
incantation ɛ̃kɑ̃tasjɔ̃

Citations contenant le mot « incantation »

  • Barby !! enfin Mélisande, c’est son vrai nom, c’est beau n’est-ce pas ? Mélisande Deleau, il répéta ce nom plusieurs fois comme une incantation magique il soupira, c’est trop beau ! elle travaille à Robotique Ingénierie de Bordeaux. C’est là qu’ils lui ont pris son visage comme modèle. Je l’ai trouvée, dans la base de données de Robotique. En fait cela me parait logique aujourd’hui. Bordeaux Gazette, Mecarecit 2035 : Chapitre III
  • « Suivre la science » : une incantation magique constamment invoquée par les politiciens pendant la crise du Covid-19. Contrepoints, La « science », le mot magique des politiciens | Contrepoints
  • L'incantation peut encore être de l'ordre du religieux. Ainsi de Kol Nidrei (1881) d'Ernest Bloch, sous-titré ''Adagio sur des mélodies hébraïques'', qui est une prière juive. Écrite pour violoncelle, harpe et orchestre, la pièce est transposée ici pour violon. Et Virgil Boutellis-Taft opte pour une approche loin de toute virtuosité et une manière plus incantatoire en choisissant de répéter la prière juive en lieu et place de la partie centrale telle qu'écrite. Ernest Bloch, avec Nigun, tiré de son triptyque Baal Shem, ''Trois images de la vie hassidique'', de 1923, fait référence à un courant qui par le chant, la danse et l'extase, déclare chercher le rapprochement avec Dieu. Le récital se conclut par une musique de film : le ''Yumeji's Theme'' écrit par le compositeur japonais Shigeru Umebayashi (*1951) pour le film de Wong Kar-wai ''In the Mood for Love'' (2000) : un thème ample et lancinant sur un accompagnement de pizzicatos des cordes pour décrire l'objet du film : un amour inavouable et obsédant. , CD : L'incantation en musique - ON mag
  • Les grandes entreprises sont très attendues pour y contribuer, aux côtés des pouvoirs publics et de la société civile. Toutefois, dire aujourd'hui qu'il est temps d'inventer le monde d'après ne suffit plus. Les prises de paroles, louables, se multiplient en ce sens — mais qui ne serait pas d'accord ? Le temps n'est plus à l'incantation, mais à l'action. Pour une reprise durable, raisonnée, celle-ci doit être menée sur deux fronts indissociables : social et environnemental. leparisien.fr, Transition écologique : «L’heure n’est plus à l’incantation, mais à l’action !» - Le Parisien

Traductions du mot « incantation »

Langue Traduction
Anglais incantation
Espagnol conjuro
Italien incantesimo
Allemand beschwörung
Chinois 咒语
Arabe تعويذة
Portugais encantamento
Russe заклинание
Japonais 呪文
Basque incantation
Corse incantazione
Source : Google Translate API

Synonymes de « incantation »

Source : synonymes de incantation sur lebonsynonyme.fr
Partager