La langue française

Inapplication

Sommaire

  • Définitions du mot inapplication
  • Étymologie de « inapplication »
  • Phonétique de « inapplication »
  • Citations contenant le mot « inapplication »
  • Traductions du mot « inapplication »
  • Synonymes de « inapplication »
  • Antonymes de « inapplication »

Définitions du mot inapplication

Trésor de la Langue Française informatisé

INAPPLICATION, subst. fém.

A. − [Correspond à application I B; le compl. désigne un projet, une décision, une action virtuelle] État de ce qui n'est pas mis en pratique. L'intérêt public est donc, ici comme ailleurs, qu'on n'approfondisse pas, que tout reste implicite et sous-entendu, qu'on profite, tant qu'on peut le faire et que la question n'est pas posée, de l'inapplication des principes et du sommeil de la loi (Jankél., Je-ne-sais-quoi,1957, p. 170).
B. − [Correspond à application II; à propos d'une pers.] Manque d'application, absence de soin, d'attention, dans le travail. L'âpreté de mon caractère, la rudesse de mes habitudes, la vivacité de mes passions et mon inapplication faisaient assez raisonnablement présager que je serais un mauvais sujet (Delécluze, Journal,1825, p. 198).Ô incurablement léger peuple de France! tu vas payer bien cher aujourd'hui ton inapplication, ton insouciance, ton repos complaisant dans tant de qualités charmantes! (Gide, Journal,1940, p. 23).
Prononc. et Orth. : [inaplikasjɔ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1718. Étymol. et Hist. 1. 1671 « manque d'application, de sérieux » (Pomey); 2. 1873 inapplication d'un système (Lar. 19e). Dér. de application*; préf. in-1*.

Wiktionnaire

Nom commun

inapplication \i.na.pli.ka.sjɔ̃\ féminin

  1. Manque d’application, inattention.
    • Il est d’une inapplication que rien ne peut corriger.
    • Son inapplication est cause qu’il ne fera jamais rien.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INAPPLICATION. n. f.
Manque d'application inattention. Il est d'une inapplication que rien ne peut corriger. Son inapplication est cause qu'il ne fera jamais rien.

Littré (1872-1877)

INAPPLICATION (i-na-pli-ka-sion ; en vers, de six syllabes) s. f.
  • 1Défaut, manque d'application, de soin. Vous me disiez que ce n'était jamais par rapport à vous que vous craigniez cette mort où nous sommes tous condamnés… je crains cette inapplication à vous, et vous conjure de songer à votre conservation, Sévigné, 18 janv. 1690. Leurs inclinations [des mauvais rois] pour les hommes lâches et flatteurs, leur inapplication, leur mollesse, Fénelon, Tél. XVIII. Un malade n'avait à craindre ni son inapplication [d'un médecin] ni même une application légère et superficielle, Fontenelle, Dodart. Il [Louis XIII] aimait beaucoup mieux se défier de ses lumières que d'essayer de vaincre son inapplication, Genlis, Mlle de Lafayette, p. 5, dans POUGENS.
  • 2Défaut d'attention, d'égards (sens qui n'est plus usité). Le froid et l'inapplication [de Desmarets] pour moi furent si remarqués que les deux ducs me l'avouèrent, Saint-Simon, 201, 172.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « inapplication »

In… 1, et application.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Dérivé de application avec le préfixe in-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « inapplication »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
inapplication inaplikasjɔ̃

Citations contenant le mot « inapplication »

  • Bruno Le Maire, ministre de l’économie et des finances, a annoncé vendredi 28 février 2020 que le coronavirus COVID-19 sera considéré comme un cas de force majeure pour les entreprises en particulier au regard des marchés publics de l’État, justifiant l’inapplication des pénalités en cas de retard d’exécution des prestations contractuelles. , La grippe, les épidémies et la force majeure en dix arrêts - Civil | Dalloz Actualité
  • Surtout, depuis août 2005, un décret autorise les chefs d'établissements, "lorsque cela est nécessaire pour assurer la continuité de l'enseignement", à obliger un prof à assurer un remplacement de courte durée, en l'absence de volontaire. "Cette nouvelle compétence, mal accueillie par le corps enseignant et ses organisations syndicales, a suscité des réactions qui ont entraîné de facto l'inapplication du texte depuis dix ans", déplorent les "Sages", qui recommandent d'accroître les prérogatives des chefs d'établissements. Capital.fr, Profs absents au collège et lycée : ce décret inappliqué qui pourrait régler bien des problèmes - Capital.fr
  • Pour nombre de citoyens, l’Etat béninois est certes pauvre, mais des individus le sont plus que cet Etat. Ce qui fait qu’il y aurait bien d’autres cas non encore confirmés pour faute de test puisque les sujets n’avaient pas aussi  le réflexe des hôpitaux et centres de santé. Donc, ne s’y rendent pas. Et pour limiter la propagation de ce virus mortel face à l’inapplication des règles de santé, d’aucuns souhaitent un confinement national pour quelques jours. BENIN WEB TV, Coronavirus au Bénin : les béninois peinent à suivre les consignes de santé

Traductions du mot « inapplication »

Langue Traduction
Anglais inapplicability
Espagnol falta de aplicabilidad
Italien inapplicabilità
Allemand unanwendbarkeit
Chinois 不适用
Arabe عدم قابلية التطبيق
Portugais inaplicabilidade
Russe неприменимость
Japonais 不適格
Basque aplikaezintasun
Corse inapplicabilità
Source : Google Translate API

Synonymes de « inapplication »

Source : synonymes de inapplication sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « inapplication »

Partager