Improuver : définition de improuver


Improuver : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

IMPROUVER, verbe trans.

Vieilli. Désapprouver, blâmer. Synon. censurer, condamner, critiquer, réprouver; anton. approuver.Improuver la conduite de qqn; improuver hautement une action. Pour éviter de l'approuver ou de l'improuver par mon regard, je contemplais Jacques qui se plaignait de souffrir dans la gorge (Balzac, Lys,1836, p. 67).S'il est parfois un peu vif, doit-on improuver la manifestation d'une droiture qui peut s'exprimer jusqu'à l'emportement? (La Varende, Dern. fête,1953, p. 88).
Au part. passé. Il serait condamné, en préparation, à l'insertion d'une réplique et analyse triple de l'article improuvé (Fourier, Nouv. monde industr.,1830, p. 59).
Prononc. et Orth. : [ε ̃pʀuve], (il) improuve [ε ̃pʀ:v]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1370-72 « réfuter, rejeter (une opinion) » (N. Oresme, Éthiques, l. 1, chap. 7, éd. A. D. Menut, p. 113); 2. [1505 « désapprouver, condamner » (Desdier Christol, Platine, 84 roa : les [champignons] blancz auec leur pied qui ne sont pas fort improues)]; ca 1585 (Tabourot des Accords, Bigarrures, IV, 3 ds Hug.). Adaptation d'apr. approuver*, prouver*, éprouver*, réprouver* du lat. class. improbare « désapprouver, condamner; rejeter, réfuter ».

Improuver : définition du Wiktionnaire

Verbe

improuver \ɛ̃.pʁu.ve\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Désuet) Ne pas approuver ; blâmer.
    • Tout le monde improuve sa conduite.
    • Improuver hautement ce que fait une personne.
    • Que ce soit, dis-je, l’esprit d’un frère qui, approuvant le bien que je fais, s’en réjouit pour l’amour de moi, et improuvant le mal que je fais, s’en afflige pour amour de moi. — (Saint Augustin, Les Confessions (traduction par Arnauld d’Andilly), Livre X Chapitre IV)
    • Sur un signe négatif de des Esseintes qui retrouva assez de force pour improuver le zèle de ses domestiques et congédier cet intrus, il partit. — (Joris-Karl Huysmans, À rebours, 1884)
  2. (Louisiane) Améliorer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Improuver : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

IMPROUVER. v. tr.
Ne pas approuver, blâmer. Tout le monde improuve sa conduite. Improuver hautement ce que fait une personne.

Improuver : définition du Littré (1872-1877)

IMPROUVER (in-prou-vé) v. a.
  • Ne pas approuver, blâmer. Ils ont raison d'improuver ce sentiment, Pascal, Prov. IX. Certains esprits durs et farouches… sont indignes de jamais comprendre ces sortes de beautés [des fables de la Fontaine], et sont condamnés au malheur de les improuver, et d'être improuvés aussi des gens d'esprit, Sévigné, 14 mai 1686. Ce grand roi [Charles II], qui remplit de tant de vertus le trône de ses ancêtres… n'improuvera pas notre zèle, si nous souhaitons devant Dieu que lui et tous ses peuples soient comme nous [catholiques], Bossuet, Duch. d'Orl.

HISTORIQUE

XIVe s. Et dit Eustrate que Aristote ne improuve pas bien ceste oppinion quant à l'intention de Platon, Oresme, Eth. VI (10).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Improuver : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

IMPROUVER, v. act. (Gramm.) synonyme de desapprouver. Voyez Approuver & Desapprouver.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « improuver »

Étymologie de improuver - Littré

Lat. improbare, de in, négatif, et probare, approuver (voy. PROUVER).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de improuver - Wiktionnaire

(Siècle à préciser) Du latin improbare, voir prouver et improbe.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « improuver »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
improuver ɛ̃pruve play_arrow

Conjugaison du verbe « improuver »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe improuver

Citations contenant le mot « improuver »

  • Le cas des versions amérindiennes est beaucoup plus problématique puisque ce peuple était depuis très longtemps séparé des Mésopotamiens comme de l’Inde. Cette universalité du mythe de déluge fut parfois considérée comme une preuve de sa véracité, soit comme catastrophe naturelle, soit comme châtiment divin. On a également émis l’hypothèse d’une mythologie originelle d’un peuple indo-européen qui se serait par la suite dispersé à travers le monde emportant avec lui la matrice de toutes les mythologies. Faute de preuve pour prouver ou improuver cela ne reste qu’une hypothèse. , Arche de Noé - Le mythe du déluge

Traductions du mot « improuver »

Langue Traduction
Corse migliurà
Basque hobetu
Japonais 改善する
Russe улучшать
Portugais melhorar
Arabe تحسن
Chinois 提高
Allemand verbessern
Italien ottimizzare
Espagnol mejorar
Anglais improve
Source : Google Translate API

Synonymes de « improuver »

Source : synonymes de improuver sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « improuver »


Mots similaires