Impasse : définition de impasse


Impasse : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

IMPASSE, subst. fém.

A. − Rue sans issue. Synon. cul-de-sac.Gestas se perdit sans espoir de retour dans un dédale inextricable de rues, de ruelles, d'impasses et de venelles (A. France, Étui nacre, Gestas, 1892, p. 156).Peut-être le chauffeur allait-il m'entraîner au fond d'une impasse et m'assommer (Beauvoir, Mandarins,1954, p. 421) :
1. La ruelle se prolongeait en tronçon entre des constructions qui étaient des hangars ou des granges, puis se terminait en impasse. On voyait distinctement le fond du cul-de-sac : un grand mur blanc. Hugo, Misér., t. 1, 1862, p. 542.
P. ext. Passage sans issue. Il fallut aller à l'aventure, s'enfoncer par des gorges étroites et profondes qui pouvaient finir en impasses (Verne, Enf. cap. Grant, t. 2, 1868, p. 197).
B. − Au fig.
1. Position ou situation qui ne présente pas d'issue favorable. Aboutir à une impasse; être, s'engager, s'enfoncer, se fourrer, se mettre dans une impasse; sortir de l'impasse; tirer qqn de l'impasse. Ce drame français de l'inadaptation, l'impasse de la guerre d'Algérie l'illustre tragiquement. Cette énorme armée motorisée en 1960 (...) une poignée de rebelles la tient en échec, depuis six ans (Mauriac, Nouv. Bloc-notes,1961, p. 365) :
2. − Hélas! me voilà toujours acculé à deux impasses : il me faudrait au moins un foyer pour supporter le monde, ou le monde pour me remplacer le foyer. Ces deux secours me manquent à la fois... Amiel, Journal,1866, p. 512.
2. Spécialement
a) ÉCON. Impasse budgétaire. ,,Dépenses inscrites au budget de l'État qui ne sont pas couvertes normalement par des recettes prévisibles mais par un recours à l'épargne`` (Barr. 1974). L'impasse réelle de trésorerie est différente de l'impasse budgétaire d'abord parce que le Trésor a en outre d'autres charges prévisibles (...), ensuite parce que l'ensemble des charges acquises (...) du Trésor pour une année ne tient pas compte des chevauchements d'exercices qui en modifient le poids exact (Belorgey, Gouvern. et admin. Fr.,1967, p. 200).
P. ext. Synon. de déficit budgétaire.Mais le déficit reste pratiquement le même. Chiffré tout d'abord à 717 milliards, le montant de ce qu'on appelle l'impasse serait, d'après les dernières estimations, de 680 milliards (Combat,5 nov. 1953, p. 1, col. 1).
b) JEUX DE CARTES. Coup consistant à essayer de faire une levée avec une carte inférieure à celle de l'adversaire qu'on suppose être dans la situation dite « en fourchette », où il dispose d'une carte intermédiaire entre celle qu'on joue et celle du partenaire. Impasse simple, double, triple (dans le cas d'une, deux, trois cartes intermédiaires); faire, tenter une impasse; impasse manquée, réussie. À ses yeux, un homme qui jouait un single-ton ou ne savait pas risquer une impasse était un homme incapable, un homme à fuir, un bourgeois (La Mode,1829, I, 154 ds Fr. Mod., 15, 141 ds Quem. DDL t. 2).
P. anal., arg. scol. ,,Partie du programme d'une interrogation que l'élève s'est dispensé d'apprendre, espérant échapper à la question`` (Smet, Nouv. arg. de l'X, 1936, p. 153).
Prononc. et Orth. : [ε ̃pɑ:s] et [-as]. [ɑ:] ds Land. 1834, Littré, DG, Passy 1914, Barbeau-Rodhe 1930 et Lar. Lang. fr.; [a] ds Dub. et Pt Rob. Les 2 prononc. ds Warn. 1968. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. 1. 1730 jeux Faire l'Inpasse (Académie universelle des Jeux, p. 154 ds Mél. Gamillscheg, 1968, p. 29; cf. R. Ling. rom. t. 36, p. 228); 1936 arg. scol. (Smet, loc. cit.); 2. 1761, 20 août « petite rue qui n'a pas d'issue » (Voltaire, Lett. à d'Olivet ds Gohin, p. 281); d'où 1773 fig. (Diderot, Jacques le fataliste, t. 1, 191-2 [1796] ds Quem. DDL t. 18). Dér. de passe*, déverbal de passer*; préf. in-1*. Fréq. abs. littér. : 415. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 54, b) 897; xxes. : a) 508, b) 931.

Impasse : définition du Wiktionnaire

Nom commun

impasse \ɛ̃.pɑs\ ou \ɛ̃.pas\ féminin

  1. Voie sans issue, cul-de-sac.
    • Peut-être le chauffeur allait-il m'entraîner au fond d'une impasse et m'assommer. — (Simone de Beauvoir, Les Mandarins, 1954)
  2. (Figuré) Situation bloquée, sans issue.
    • Aboutir à une impasse.
    • L’inspecteur vous aura dit que j’étais une fille de rien, est-ce vrai ? Que je courais les hommes comme une chienne ? Oui ? que je vous empaumais sans doute ? consciente de l’impasse où je vous acculais ? — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • La mondialisation concrète, c’est d’abord une forme nouvelle du règne agressif de la marchandise et de l’argent, qui mène le monde à de profondes impasses économiques, sociales, écologiques et politiques. — (Pour un autre monde ; Un autre chemin, motion pour le congrès socialiste de Dijon du 16 au 18 mai 2003)
  3. (Cartes à jouer) Manœuvre consistant à prendre une carte à un adversaire en posant une carte intermédiaire, souvent utilisée au jeu de bridge.
    • Avant même qu’Ouest n’ait pu rien dire l'Ogre Obèse avait mené à bien son impasse et ramassé sa levée sans histoire. — (Le Coup de la Sèche, Victor Mollo Bridge dans la ménagerie)

Forme de verbe

impasse \ɛ̃.pas\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de impasser.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de impasser.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de impasser.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de impasser.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de impasser.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Impasse : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

IMPASSE. n. f.
Petite rue qui n'a point d'issue. On dit aussi CUL-DE-SAC. Fig., Être dans une impasse, Être dans une situation qui n'offre pas d'issue favorable ou Être dans un emploi qui ne mène à rien.

Impasse : définition du Littré (1872-1877)

IMPASSE (in-pâ-s') s. f.
  • Petite rue qui n'a point d'issue ; cul-de-sac. On trouve le mot de cul partout et très mal à propos ; une rue sans issue ne ressemble en rien à un cul-de-sac ; un honnête homme aurait pu appeler ces sortes de rues des impasses ; la populace les a nommées culs, et les reines ont été obligées de les nommer ainsi, Voltaire, Dict. phil. Langues. Je vous remercie de demeurer dans une impasse, mais je ne vous pardonne pas d'écrire français par un o, Voltaire, Lett. Marmontel, 28 avril 1773.

    Fig. Être dans une impasse, être dans une situation qui n'a point d'issue favorable ; être dans un emploi où il n'y a aucun avancement à espérer.

REMARQUE

Impasse est dû à Voltaire, qui était choqué de cul-de-sac, et qui d'ordinaire le fait masculin.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

IMPASSE. Ajoutez :

Au whist, faire une impasse, laisser passer, sans la prendre, la carte jouée par l'adversaire de droite, alors qu'on pourrait la prendre. Quelques-uns disent faire la passe ; ce qui paraîtrait plus conforme à la nature du coup.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « impasse »

Étymologie de impasse - Littré

Im… négatif, et passer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de impasse - Wiktionnaire

(1730)[1] Dérivé de passe avec le préfixe in-. Voltaire l’emploie au masculin pour remplacer cul-de-sac, jugé indécent.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « impasse »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
impasse ɛ̃pas play_arrow

Citations contenant le mot « impasse »

  • Mais cet argent ne réglera pas les problèmes de fond du pays, qui fait face à une impasse quasi existentielle. Il doit se réinventer de fond en comble, développer une économie productive, instaurer un système fiscal plus redistributeur, rompre avec – ou apurer – un système politique confessionnel complètement vicié, etc. Les défis sont vertigineux. Le Monde.fr, « Le désastre libanais est le résultat de décennies de mauvaise gestion, de corruption, menées par une élite oligarchique »
  • Alors que peu de clubs s’intéressent à lui et que le dossier de sa prolongation est au point mort, Florian Thauvin serait dans l’impasse pour son avenir. Onze Mondial, OM : le dossier Thauvin dans l’impasse ?
  • Vers 22 heures jeudi soir, un homme de 32 ans est tombé du troisième étage d'un immeuble de l’impasse Bel Air. Il a été évacué dans un état très grave au centre hospitalier universitaire de Reims. Une fillette se trouvait dans l'appartement, elle a été récupérée par sa famille. Une enquête de la police est en cours pour déterminer l'origine de la chute. Journal L'Union, Chute du troisième étage, impasse Bel Air à Châlons
  • Les humains sont le résultat d'un chemin évolutif d'une exquise complexité, plein de faux départs, d'impasses et d'accidents statistiques. De Carl Sagan / Cosmic connection
  • On est des impasses, nous les hommes. De Grégoire Delacourt / On ne voyait que le bonheur- 2014
  • Une des qualités les plus méconnues de l'homme d'action est l'ingéniosité. L'homme qui s'impose dans les situations difficiles est celui qui invente une solution, là où les autres étaient dans l'impasse. De Jacques de Bourbon Busset / Tu ne mourras pas
  • Les conservateurs sincères n’ont pas peur de reconnaître que nous sommes actuellement dans une impasse. De Slavoj Zizek / Le Nouvel Observateur, 22 janvier 2015
  • Chaque jour que nous cédons au scepticisme ou l’immobilisme nous rapproche un peu plus de l’impasse planétaire. De Nicolas Hulot / On ne peut pas plaire à tout le monde - 2 Mai 2004
  • Cimetière des promesses non tenues. Haut lieu d'inhumation politique situé forcément au fond d'une impasse. De Jacques Mailhot / La Politique d'en rire
  • Seul le mot Dieu est assez indéfini pour ne pas tordre la direction de notre quête vers une impasse particulière. De René Barjavel / La Faim du tigre
  • Il n'est point d'impasse là où on peut faire marche arrière. De Stanislaw Jerzy Lec / Nouvelles pensées échevelées
  • La paternité traditionnelle est dans l'impasse. La paternité moderne se cherche. De Christine Castelain-Meunier / Cramponnez-vous les pères
  • Une impasse est le lieu de mes plus belles inspirations. De Milan Kundera / Risibles amours
  • Parler de soi est une impasse absolue. De Fabrice Luchini / Libération - 27 Octobre 1999

Images d'illustration du mot « impasse »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « impasse »

Langue Traduction
Corse finitu contu
Basque helmuga
Japonais デッドエンド
Russe тупик
Portugais fim da linha
Arabe نهاية
Chinois 死路
Allemand sackgasse
Italien senza uscita
Espagnol callejón sin salida
Anglais dead end
Source : Google Translate API

Synonymes de « impasse »

Source : synonymes de impasse sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « impasse »



mots du mois

Mots similaires