La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « inlisible »

Inlisible

Définitions de « inlisible »

Wiktionnaire

Adjectif - français

inlisible \ɛ̃.li.zibl\ masculin et féminin identiques

  1. Illisible.
    • L’in-folio, qu'on vendait en manuscrit huit louis d'or, est inlisible ; ce petit extrait est très édifiant. — (Voltaire, « Lettre à M. le comte d'Argenval », du 31 mai 1762, dans les Œuvres complètes de Voltaire, tome 12 : Correspondance générale - tome 2, Paris : chez Firmin Didot, fils & Cie, 1869, p. 305)
    • Tout simplement je me suis adressée à mon cœur; ce cœur si clairvoyant, qui sent si finement tout ce qui est fait pour le toucher, a deviné tout de suite que ce qui était inlisible pour les yeux, était très-lisible pour lui. — (Charles de Moüy, « Étude sur Stanislas-Auguste et Madame Geoffrin, chap. 3 », dans la Correspondance inédite du roi Stanislas-Auguste Poniatowski et de madame Geoffrin (1764 - 1777), Paris : chez E. Plon & Cie, 1875, p. 50)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

INLISIBLE (in-li-zi-bl') adj.
  • 1Dont on ne peut pas lire les caractères. Brancas me conta une affaire que M. de Grignan eut cet hiver avec M. le Premier : " Je suis pour Grignan, j'ai vu leurs plaisantes mais inlisibles lettres. " Il m'en a dit des morceaux ; nous devons prendre un jour pour les lire tout entières, Sévigné, 24 avril 1671. Mais sa main [de Pierre le Grand] ne forma que des caractères inlisibles dont on ne put déchiffrer que ces mots en russe : Rendez tout à…, Voltaire, Russie, II, 17.
  • 2Qui est indigne d'être lu. Il fait un inlisible libelle en forme de dénonciation [contre l'Encyclopédie] ; il attaque à tort et à travers tout ce qu'il est incapable d'entendre, Voltaire, Lett. Albergati, 23 déc. 1760. On prétend que vous abandonnez vos anciens protégés, Champs, Montrouge et votre belle collection de livres rares et inlisibles, Voltaire, Lett. duc de la Vallière, 9 sept. 1766. Vous pourriez, au lieu des grossièretés inlisibles publiquement que vous citez de Shakspeare, y substituer quelques autres passages ridicules et lisibles, D'Alembert, Lett. à Voltaire, dans LAVEAUX.

REMARQUE

Les grammairiens ont cherché à établir des différences entre inlisible et illisible, mais l'usage n'en a fait aucune ; seulement, aujourd'hui, inlisible est bien moins usuel qu'illisible.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « inlisible »

In… 1, et lisible.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « inlisible »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
inlisible ɛ̃lisibl

Citations contenant le mot « inlisible »

  • presqu’inlisible… tout au moins un text fatigant rien qu’au regard. Pourquoi tout la majuscule? Actu Cameroun, Alice Nkom : « Emmanuel Macron se place au niveau du peuple camerounais qui souffre »
  • Plutôt que d'écrire de la merde inlisible retournez donc à l'école prendre des leçons de grammaire, conjugaison et orthographe, bref de français!!! Vous verrez vous serez tellement occuper que vous aurez plus temps de vous prendre pour zéro! Bisous bisous La femme du chauffeur! Lyonmag.com, Vénissieux : un chauffeur calcule mal la hauteur et s’encastre sous une trémie (Màj)

Traductions du mot « inlisible »

Langue Traduction
Anglais unreadable
Espagnol ilegible
Italien illeggibile
Allemand unlesbar
Chinois 不可读
Arabe غير قابل للقراءة
Portugais ilegível
Russe нечитаемый
Japonais 読めない
Basque irakurri
Corse illeghjibile
Source : Google Translate API

Synonymes de « inlisible »

Source : synonymes de inlisible sur lebonsynonyme.fr

Inlisible

Retour au sommaire ➦

Partager