La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « hiéroglyphique »

Hiéroglyphique

Variantes Singulier Pluriel
Masculin et féminin hiéroglyphique hiéroglyphiques

Définitions de « hiéroglyphique »

Trésor de la Langue Française informatisé

HIÉROGLYPHIQUE, adj.

A. − LINGUISTIQUE
1. Formé d'hiéroglyphes; couvert d'hiéroglyphes. Écriture hiéroglyphique de l'Égypte antique; textes, peintures hiéroglyphiques. Ainsi l'écriture hiéroglyphique, ou fut une de leurs premières inventions, ou avait été inventée avant la formation des castes enseignantes (Condorcet, Esq. tabl. hist.,1794, p. 41).Sur tous les temples égyptiens, j'ai retrouvé ce dessin primitif de deux pieds toujours et invariablement accompagnés d'une inscription grecque, hiéroglyphique ou démotique (Du Camp, Nil,1854, p. 115) :
1. ... la pierre hiéroglyphique taillée par ordre de Sésostris, ensevelit dès aujourd'hui l'échafaud de Louis XVI sous le poids des siècles : l'heure viendra que l'obélisque du désert, retrouvera sur la place des meurtres le silence et la solitude de Luxor. Chateaubr., Mém., t. 4, 1848, p. 573.
Emploi subst. masc. ou fém. Système d'écriture qui fait usage d'hiéroglyphes. Hiéroglyphique égyptienne, hittite. Une écriture encore indéchiffrée (celle de la civilisation de l'Indus, le hiéroglyphique minoen) possède du moins assez de caractères communs avec celles que nous connaissons pour qu'on puisse comprendre qu'elle est une écriture (Marrou, Connaiss. hist.,1954, p. 111).Les cursives dérivées de ce système, c'est-à-dire l'écriture hiératique et la démotique, sont la stylisation des graphèmes figuratifs de la hiéroglyphique (Langage, E. Alarcos Llorach, 1968, p. 534).
2. Qui constitue un hiéroglyphe. Figure, signe hiéroglyphique. L'ibis, la gerboise, sautent parmi les décombres, tandis que la poule-sultane s'y tient immobile, comme un oiseau hiéroglyphique de granit et de porphyre (Chateaubr., Génie, t. 2, 1803, p. 158).Ces caractères hiéroglyphiques qu'on croirait représenter seulement des objets matériels (Proust, Temps retr.,1922, p. 878).
B. − Au fig., littér.
1. Indéchiffrable, difficile ou impossible à comprendre. Écriture, lettre, signe hiéroglyphique; notes hiéroglyphiques. Au diable sir Williams et son langage hiéroglyphique, murmura-t-il après quelques minutes d'absorption, voici quatre années que j'en cherche vainement la clé, et je ne suis pas plus avancé que le premier jour (Ponson du Terr., Rocambole, t. 4, 1859, p. 10).Une lettre de Montigny, que je suis obligée de lire tout haut pour la comprendre, tant l'orthographe en est hiéroglyphique (Colette, Cl. Ménage,1902, p. 245).
2. Dont le sens ou le symbole est difficile ou impossible à saisir. Synon. énigmatique, obscur, secret, sibyllin; anton. clair :
2. Ce rêve, que j'appellerai hiéroglyphique, représente évidemment le côté surnaturel de la vie, et c'est justement parce qu'il est absurde que les anciens l'ont cru divin. Comme il est inexplicable par les causes naturelles, ils lui ont attribué une cause extérieure à l'homme. Baudel., Paradis artif.,1860, p. 354.
REM.
Hiéroglyphiquement, adv.,hapax. Dans l'âge qu'il donne à ce type, il va jusqu'à tripler hiéroglyphiquement le septenaire, faisant ainsi vivre Lamech 777 ans (P. Leroux, De l'Humanité, t. 2, 1840, p. 606).
Prononc. et Orth. : [jeʀ ɔglifik]. Init. asp. ds Pt Rob. 1977. Att. ds Ac. dep. 1694, hieroglyphique (1694-1740), puis hiéro-. Étymol. et Hist. 1529 escriptures hieroglyphiques (G. Tory, Champ Fleury, 43 rods Romania t. 51, p. 40); id. Resbus et chose hieroglyphique « énigmatique » (Id., ibid., fo22 rods Gdf. Compl.). Empr. au b. lat.hieroglyphicus « hiéroglyphique », gr. ι ̔ ε ρ ο γ λ υ φ ι κ ο ́ ς. Fréq. abs. littér. : 95. Bbg. Quem. DDL t. 7, 9 (s.v. hiéroglyphiquement).

Wiktionnaire

Adjectif - français

hiéroglyphique (h aspiré)\je.ʁɔ.ɡli.fik\ masculin et féminin identiques

  1. Qui appartient à l’hiéroglyphe.
    • Au Mexique, au 1er siècle, la civilisation olmèque dispose d'une écriture hiéroglyphique et pictographique mais les documents sont rares et indéchiffrables. — (Suzanne Mériaux, Science et poésie, L'Harmattan, page 15)
    • L’écriture hiéroglyphique hittite fit l'objet de longues tentatives de déchiffrement de Pietro Merigi (1927,1937), Ignace Gelb, Émile Forrer et Théodore Bossert, qui eut la chance de trouver à Karatepe, en 1947, une stèle bilingue phénicien/hittite. — (François Djindjian, Manuel d'archéologie : Méthodes, objets et concepts, Armand Colin (collection U), 2011, §.8)
  2. (Figuré) Crypté, dont le sens est obscur.
    • Une heure se passa dans un calme effrayant, interrompu par les phrases hiéroglyphiques des joueurs de whist. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • La passion interdite, l'amour inavouable, se créent un système de symboles, un langage hiéroglyphique, dont la conscience n'a pas la clé. — (Denis de Rougemont, L'Amour et l'Occident, 1939)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

HIÉROGLYPHIQUE. adj. des deux genres
. Qui appartient à l'hiéroglyphe. Caractère hiéroglyphique. Écriture hiéroglyphique. Figure hiéroglyphique. Symbole hiéroglyphique.

Littré (1872-1877)

HIÉROGLYPHIQUE (i-é-ro-gli-fi-k') adj.
  • 1Qui appartient aux hiéroglyphes. Figure hiéroglyphique.

    Écriture hiéroglyphique, écriture des anciens Égyptiens, qui est composée de signes idéographiques, de signes valant une syllabe et de lettres simples.

    Fig. C'est la connaissance ou plutôt le sentiment vif de nos expressions hiéroglyphiques de la poésie, perdues pour les lecteurs ordinaires, qui décourage les imitateurs du génie, Diderot, Lett. sur les sourds et muets, Œuv. t. II, p. 325, dans POUGENS.

  • 2 Terme de zoologie. Se dit d'un corps qui est marqué de lignes colorées sinueuses.
  • 3 S. f. Hiéroglyphique, système d'écriture qui emploie les hiéroglyphes. Les Phéniciens qui, plus tard, employèrent les lettres de leur alphabet comme signes numériques, eurent d'abord une hiéroglyphique des nombres, très comparable à l'hiéroglyphique égyptienne, Dareste, Hist. de la numération, Rev. german. t. XXI, p. 228.
  • 4 S. m. Les lignes et les autres parties de la paume de la main, que l'on consulte dans la chiromancie.

REMARQUE

On trouve, substantivement, hiéroglyphiques, au lieu de hiéroglyphes, dans une lettre de Ch. de Sévigné. Ce n'est plus de l'écriture [une lettre de Mme de Grignan], ce sont des figures tantôt d'une façon, tantôt d'une autre ; ce sont des hiéroglyphiques d'une si grande et si belle variété… Tel est le texte de la lettre 557, éd. de 1737 ; mais l'édition de Régnier a hiéroglyphes.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « hiéroglyphique »

(1529) Du latin hieroglyphicus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Hiéroglyphe.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « hiéroglyphique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
hiéroglyphique ierɔglifik

Fréquence d'apparition du mot « hiéroglyphique » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « hiéroglyphique »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « hiéroglyphique »

  • Étrange et fascinant, le hiéroglyphe est le caractère de l’écriture égyptienne ancienne. À la fois représentation figurative, son et sens, le hiéroglyphe était l’apanage des scribes, ces fonctionnaires de l’Égypte ancienne. Les petits bibliophiles partiront à la rencontre des différents systèmes égyptiens d’écriture, du scribe, de ses pratiques et de ses outils. Qu’est-ce qu’un hiéroglyphe? Que signifie-t-il ? Avec quoi et sur quoi écrivait-on ? Les enfants en apprendront plus sur l’histoire de l’écriture hiéroglyphique.
    Lunel. "Du papyrus à la photographie", le musée Médard vous transforme en petits scribes égyptiens | Métropolitain
  • « L’étude de l’écriture hiéroglyphique révèle chaque jour de nouvelles facettes de ses étonnantes capacités d’expression ».
    Le Monde arabe — Les hiéroglyphes, cette source infinie de fascination

Traductions du mot « hiéroglyphique »

Langue Traduction
Anglais hieroglyphic
Espagnol jeroglífico
Italien geroglifico
Allemand hieroglyphisch
Chinois 象形文字
Arabe الهيروغليفية
Portugais hieróglifo
Russe иероглифический
Japonais 象形文字
Basque hieroglyphic
Corse hieroglifo
Source : Google Translate API

Synonymes de « hiéroglyphique »

Source : synonymes de hiéroglyphique sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « hiéroglyphique »

Combien de points fait le mot hiéroglyphique au Scrabble ?

Nombre de points du mot hiéroglyphique au scrabble : 34 points

Hiéroglyphique

Retour au sommaire ➦