La langue française

Historier

Sommaire

  • Définitions du mot historier
  • Étymologie de « historier »
  • Phonétique de « historier »
  • Traductions du mot « historier »
  • Synonymes de « historier »

Définitions du mot historier

Trésor de la Langue Française informatisé

HISTORIER, verbe trans.

A. − Vieilli. [À propos d'un récit oral ou écrit]
1. [Le suj. désigne une pers.] Dire, raconter (quelque chose) avec des détails; enjoliver (quelque chose) :
1. ... notez pour vous aussi les indices de romans à faire (...) ce sera joli de travailler à qui mieux mieux tous les trois dépeçant chacun et historiant notre canton de Vaud. Sainte-Beuve, Corresp., t. 3, 1839, p. 127.
P. anal. [À propos d'un tableau] :
2. Ce thème [de La Ronde de nuit] était trop banal pour qu'il [Rembrandt] ne l'historiât pas de quelque manière, et d'autre part trop précis pour qu'il y mît beaucoup d'invention. Fromentin, Maîtres autrefois,1876, p. 297.
2. P. méton.; [le suj. désigne un élément de récit, de conversation] Agrémenter. Le dîner fut (...) extrêmement gai, plein de bonhomie, historié par de grosses plaisanteries (Balzac, C. Birotteau,1837, p. 204).
B. − Dans le domaine des arts décoratifs, des beaux-arts.
1. [Le suj. désigne une pers.] Décorer (le support d'une œuvre) de scènes mythologiques, religieuses, d'ornements divers. Il y a bien aussi les dames du monde qui historient le parchemin (Huysmans, Oblat, t. 2, 1903, p. 103).
Historier de.Elles brodent des étoffes précieuses, qu'elles historient de compositions (Faral, Vie temps St Louis,1942, p. 140).
P. ext. On ne l'a point plaqué d'or [un salon], historié de statues, enluminé de peintures (Taine, Notes Paris,1867, p. 30).
Emploi adj.
Chapiteau historié. Chapiteau qui porte des peintures ou des sculptures représentant des êtres animés, des scènes religieuses :
3. Le plus joli chapiteau historié [it. ds le texte] que je connaisse se trouve à Issoire (...) il représente des vierges ailées et des guerriers endormis revêtus de cottes de mailles. Stendhal, Mém. touriste, t. 1, 1838, p. 326.
Lettre, lettrine historiée. Lettre, lettrine qui est décorée et, plus particulièrement, qui est ornée de scènes relatives au sujet de l'écrit. La lettre ornée lui avait inspiré l'ambition de la lettrine historiée, puis de la miniature détachée du texte (Bloy, Femme pauvre,1897, p. 133).
2. P. méton.; [le suj. désigne une scène, un ornement] Décorer (son support). Le triomphe de Flore historiait l'espace d'une haute tapisserie (Adam, Enf. Aust.,1902, p. 401).
P. ext. Petits boutons de porcelaine historiant les coutures de sa blouse (Adam, Enf. Aust.,1902p. 262).
3. [Le suj. désigne un peintre] Représenter (quelqu'un) sous les traits, dans le costume d'un personnage tiré de l'histoire ou de la fable. Un des plus délicieux portraits de femme que jamais Rubens ait conçus ou historiés en portrait allégorique (Fromentin, Maîtres autrefois,1876, p. 95).
REM.
Historieur, subst. masc.Celui qui enluminait les manuscrits au Moyen Âge. Le fisc vient de le louer à Guillaume Alixandre, historieur (Hugo, N.-D. Paris,1832, p. 65).
Prononc. et Orth. : [istɔ ʀje], (il) historie [istɔ ʀi]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Fin xives. historyer « raconter en historien » (Froissart, Chron., éd. L. Mirot, livre 3, § 72, t. 12, p. 237) − 1675 (Widerhold Fr.-all. d'apr. FEW t. 4, p. 439b); repris par la lexicogr. dep. 1840 (Ac. Compl. 1842); 2. 1409-10 historier « représenter des événements » (Compt. de la fabrique de S.-Pierre, A. Aube, 61559, fo123 vods Gdf. Compl.); 1487 adj. histoiré (Archives du Nord, B 3501, no123744, Fo53 ds IGLF); 1542 historier « orner d'enjolivements » (Du Pinet, Pline, IV, 8 ds Gdf. Compl.). Empr. du lat. médiév.historiare (ca 1150 ds Latham), attesté en b. lat. au sens de « chercher à s'informer », dér. de historia, v. histoire. Fréq. abs. littér. : 65.

Wiktionnaire

Verbe

historier \is.tɔ.ʁje\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Décrire, raconter.
    • Sans historier le tout par le menu. — (Régnier, Sat. X.)
  2. (Peinture) Observer tout ce qui regarde l’histoire.
    • Bien historier un tableau, le représenter sous un costume emprunté à l'histoire ou à la légende.
    • Historier un portrait, montrer le personnage qu'il représente occupé à quelque action qui donne de l'intérêt et du mouvement.
  3. Enjoliver de divers petits ornements.
    • Ce lambris est trop nu, il faudrait l’historier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

HISTORIER. v. tr.
Enjoliver de divers petits ornements. Ce lambris est trop nu, il faudrait l'historier. On l'emploie surtout au participe passé. Bible historiée. Lambris, frontispice historié. Lettres historiées, en termes de Typographies, Lettres gravées avec des ornements qui se rapportent au sujet du livre dans lequel on les emploie.

Littré (1872-1877)

HISTORIER (i-sto-ri-é), j'historiais, nous historiions, vous historiiez ; que j'historie, que nous historiions, que vous historiiez v. a.
  • 1Décrire, raconter. …Sans historier le tout par le menu, Régnier, Sat. X.

    Peu usité en ce sens, qui est le sens primitif.

  • 2 Terme de peinture. Observer tout ce qui regarde l'histoire. Bien historier un tableau.

    Historier un portrait, le représenter sous un costume emprunté à l'histoire ou à la Fable ; montrer le personnage qu'il représente occupé à quelque action qui donne de l'intérêt et du mouvement.

  • 3Enjoliver de divers petits ornements. Historier un lambris trop nu.

    Historier un récit, l'enjoliver de détails faux.

HISTORIQUE

XVe s. Pour historier et croniser toutes choses, Froissart, II, III, 28.

XVIe s. En la dixiesme tapisserie estoit fort bien historiée la prise de la ville de Saint-Denys, par le chevalier d'Aumale, Sat. Mén. p. 25. La parole de l'homme ressemble proprement à une tapisserie historiée et figurée, Amyot, Thém. 52.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « historier »

Dénominal de histoire via sa racine latine historia.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Histoire, pour le sens de raconter ; quant à celui d'enjoliver un livre, il vient de ce que histoire a eu le sens de tableau, dessin, représentation (voyez l'historique).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « historier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
historier istɔrje

Traductions du mot « historier »

Langue Traduction
Anglais historian
Espagnol historiador
Italien storico
Allemand historiker
Chinois 历史学家
Arabe مؤرخ
Portugais historiador
Russe историк
Japonais 歴史家
Basque historialariak
Corse storicu
Source : Google Translate API

Synonymes de « historier »

Source : synonymes de historier sur lebonsynonyme.fr
Partager