La langue française

Historiette

Définitions du mot « historiette »

Trésor de la Langue Française informatisé

HISTORIETTE, subst. fém.

A. − [Correspond à histoire C] Court récit écrit ou oral, vrai ou faux, souvent plaisant, sans grande importance. Nous lûmes l'historiette, qui l'attendrit aux larmes (Restif de La Bret., M. Nicolas,1796, p. 34).À ce propos, M. de Terremondre (...) conta une historiette véritable (A. France, Orme,1897, p. 213).
En partic., au plur. Petites phrases mensongères, ne correspondant pas à la réalité. La directrice racontait de gentilles historiettes : « Vos parents sont bons − ils n'agissent que pour votre bien − (...) » (Frapié, Maternelle,1904, p. 261).
B. − [Correspond à histoire B 2 b] Au plur., rare. Petites manières que fait une personne :
... le chapeau sous le bras et ma tasse à la main, je le regardais remettre la sienne sans la boire sur une console, puis la reprendre et je cherchais le but de toutes ces historiettes inutiles... Vigny, Mém. inéd.,1863, p. 115.
Prononc. et Orth. : [istɔ ʀjεt]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1650 (Mmede Sévigné, Let., à Ménage, I, 102 ds Quem. DDL t. 10). Dér. sav. de histoire*; suff. -ette*. Fréq. abs. littér. : 91. Bbg. Nies (F.). Das Ärgernis Historiette. Z. rom. Philol. 1973, t. 89, pp. 421-439.

Wiktionnaire

Nom commun

historiette \is.tɔ.ʁjɛt\ féminin

  1. Court récit de quelque aventure galante ou plaisante, ou d’autres choses de peu d’importance.
    • S’il entend son métier [de conteur], il doit entremêler habilement ses historiettes, et entre deux vertes avoir soin d’en faire passer une mûre. — (Du Convoiteux et de l’Envieux, dans Fabliaux et Contes du Moyen Âge, Louis Tarsot (trad.) et Albert Robida (illustr.), éd. Heath, 1913, page 55-56).
    • À ce propos, une historiette : Au premier voyage qu’elles firent […]. — (Gustave Fraipont, Les Vosges, 1923)
    • Je me suis moi-même diverti, moins des calembredaines qui ont traîné les rues et dont beaucoup furent inventées, que des historiettes qui me furent contées par des témoins auriculaires. — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942, p. 38)
    • Une historiette très significative exprime parfaitement cet état de fait. — (Frédéric Lenoir, Petit traité d’histoire des religions, page 259, 2008, ISBN 978-2-7578-4176-1)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

HISTORIETTE. n. f.
Court récit de quelque aventure galante ou plaisante, ou d'autres choses de peu d'importance. Une petite historiette. Il nous a fait une jolie historiette. C'est un faiseur d'historiettes.

Littré (1872-1877)

HISTORIETTE (i-sto-ri-è-t') s. f.
  • Récit d'une aventure plaisante, ou d'un fait de peu d'importance. Les Historiettes, titre du livre de Tallemant des Réaux. C'est grand signe que je vieillis, puisque je suis conteur d'historiettes, Bouhours, Nouv. rem. Les nouvellistes de Paris ne sont pas si scrupuleux en fait d'historiettes, que je le suis en fait d'histoire, Voltaire, Lett. Chaperonnier, 1er juin 1768. Il [la Beaumelle] débite, sur les maréçhaux de Villars, de Villeroi, sur les ministres, sur les femmes, des historiettes ramassées dans des cabarets, Voltaire, Dict. phil. Histoire, 3. Il compile, chaque matin, Quelque sentence ou quelque historiette ; Puis, quand il a rassemblé son butin, De salon en salon, à quiconque l'approche, De son savoir d'emprunt il prodigue l'ennui, Delille, Conversation, I.

REMARQUE

Nous avons fait, dit Bouhours, depuis quelques années historiette, qui ne se disait point du temps de Ronsard.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « historiette »

 Dérivé de histoire avec le suffixe -ette.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Diminutif d'histoire.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « historiette »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
historiette istɔrjɛt

Citations contenant le mot « historiette »

  • Ainsi, à chaque fois, une historiette en cases illustre un souci précis que peuvent rencontrer les enfants. Puis un cahier dédié, rédigé par la psychologue, prend le relais pour aider à prendre du recul, à comprendre et résoudre ces petits problèmes… avant de retourner vivre sereinement cette grande aventure qu’est la Vie ! , Grandir avec les Schtroumpfs
  • Ce lien a donné selon les nécessités éducatives et curriculaires, naissance à des genres spécifiquement scolaires ou scolarisables, comme autrefois l'exemplum, l'historiette morale, l'abécédaire ou l'imagier encore utilisé... Il a permis également la didactisation, très vivante depuis un demi-siècle, des fables et d'un certain corpus de contes. Cependant, les enseignements littéraires qui s'imposent en toute fin du XXe siècle, avec une didactique unifiée qui descend du lycée vers l'école élémentaire, offrent une vision et un tri renouvelés du texte de jeunesse scolarisable, comme texte complexe, dit « résistant », appelant un lecteur capable progressivement d'une lecture distanciée. Les critères élaborés pour construire les corpus, en particulier les listes officielles, semblent, d'après les enquêtes de terrain partielles, mais répétées, laisser échapper, comme un filet aux mailles trop grosses, les objets dont s'emparent réellement les enseignants, ceux que lisent les élèves, période après période2. Ainsi Bernard Friot a-t-il sans doute créé un mini-genre très scolarisable avec ses Histoires pressées, dont le succès ne se dément pas. , Objets culturels de l'enfance à l'école primaire : quels liens possibles entre la recherche en littérature de jeunesse, la définition des corpus et les pratiques enseignantes ?
  • Sous la forme d'historiette, l'énigme s'exprime de la manière suivante : Techno-Science.net, 🔎 Énigme des trois maisons - Définition et Explications
  • Moralité de l’historiette : la cigarette tue, certes. En revanche, s’arrêter de fumer nuit gravement au budget de l’État. L'Orient-Le Jour, Tiens, fume ! - L'Orient-Le Jour
  • La troisième historiette est assez comique, un règlement à respecter que Fergus décrète obsolète et de plus cela ne gênait personne, en gros Fergus est la bonne mesure des règlements à respecter et de la gène que subissent les usagers !!!  AgoraVox, Police et gendarmerie : je vous aime moi non plus ! - AgoraVox le média citoyen
  • La vie des Saints racontée à Suzanne se présente, en effet, sous la forme d'une nouvelle d'une trentaine de pages. "Une historiette sans prétention", résume humblement l'écrivain, qui a couché cet ouvrage sur le papier le mois dernier... en seulement "quelques jours". midilibre.fr, Narbonne : après la poésie, l'auteur Michel Sidobre renoue avec l'exercice de la nouvelle - midilibre.fr
  • Cette "historiette" l'interpelle. "Elles m'ont dit : 'On est tellement bien dans ces chaussures, c'est le talon idéal, le porté idéal et c'est moderne'. Et cela pour trois générations différentes." L'idée fait son chemin. "Cela m'a trotté dans la tête et je me suis dit, c'est ça qu'il faut faire ! Aujourd'hui, les femmes veulent être guidées, mais elles veulent pouvoir décider elles-mêmes et choisir que lorsqu'elles achètent une paire de chaussures, celle-ci doit être unique. C'est très facile de créer du plat et du très haut. C'est super compliqué sur de l'intermédiaire. Il fallait trouver quelque chose de sexy, de confortable, du matin au soir. Pour qu'elles se sentent belles".  LExpress.fr, Violet Tomas, passion chaussure - L'Express Styles

Traductions du mot « historiette »

Langue Traduction
Anglais small story
Espagnol pequeña historia
Italien piccola storia
Allemand kleine geschichte
Chinois 小故事
Arabe قصة صغيرة
Portugais pequena história
Russe маленькая история
Japonais 小さな話
Basque istorio txikia
Corse piccula storia
Source : Google Translate API

Synonymes de « historiette »

Source : synonymes de historiette sur lebonsynonyme.fr

Historiette

Retour au sommaire ➦

Partager