La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « herse »

Herse

Variantes Singulier Pluriel
Féminin herse herses

Définitions de « herse »

Trésor de la Langue Française informatisé

HERSE, subst. fém.

A. − Instrument aratoire (porté ou traîné par un attelage, un tracteur) composé d'un châssis muni de dents, qui sert à ameublir la couche superficielle du sol, à rompre les mottes d'une terre labourée ou à recouvrir les semences. Herse articulée, rigide, souple; herse traînante, traînée; herse à chaînons, à clavier, à disques; herse à dents inclinables, à dents indépendantes, à dents souples. Des hommes (...) binent la terre avec des hoyaux; d'autres traînent une herse légère que deux paysans maintiennent par derrière, afin qu'elle ne saute pas par-dessus les mottes de terre avant de les avoir écrasées (Du Camp, Nil,1854, p. 200).N'ayant ni rouleau émotteur, ni canadienne pour réduire en poudre le sol, ils [nos pères] employaient une charrue de bois étroite, de poids léger, qu'ils passaient et repassaient sur le guéret. Une herse aux dents de bois de même alternait avec le soc (Pesquidoux, Livre raison,1925, p. 160).
Herse rotative. Herse (...) ,,dont les pointes sont disposées suivant les génératrices de tambours cylindriques à axes inclinés latéralement afin de provoquer leur rotation pendant la marche`` (Agric. 1977).
Herse roulante. Herse dont les dents sont fixées sur des cylindres. Les herses roulantes appelées aussi herses norvégiennes (...), émotteuses, sont à un ou plusieurs compartiments (Passelègue, Mach. agric.,1930, p. 91).
HÉRALD. Figure du blason représentant cet instrument. D'azur à trois herses d'or (Lar. 19e).
En herse. En forme de herse (gén. en forme de losange). Elles [des outardes] volaient en herse par bandes de cinquantaine (Guèvremont, Survenant,1945, p. 76).
B. − P. anal.
1.
a) Grille composée de pièces de fer et de bois, terminée à la partie inférieure par de fortes pointes, qui s'abaissait et se relevait au moyen d'un contre-poids et d'un treuil pour défendre l'entrée des fortifications, des châteaux-forts. Abattre, baisser, lever, remonter, faire/laisser tomber la herse; herse sarrasine. La herse pendue entre deux gargouilles n'en peut plus de rouiller (Céline, Voyage,1932, p. 370) :
1. Le pont-levis (...) faisait (...) l'office d'un large bouclier opposé à l'ennemi; mais celui-ci (...) pouvait parvenir à l'abaisser. Il fallut donc opposer un autre obstacle. Ce fut la herse [it. ds le texte], espèce de lourde grille en fer (...). Cette machine s'élevait ou s'abaissait, en glissant dans des rainures pratiquées aux parois des murailles du passage. On élevait la herse à l'aide d'une machine, et, à l'approche d'un danger, on la laissait tomber. Mérimée, Ét. arts Moy.-Âge,1870, p. 236.
HÉRALD. Herse sarrasine. Figure du blason formée de six pals alésés et aiguisés par le bas, avec traverses jointes par de gros clous, représentant la herse des places fortifiées. Herse sarrasine abaissée, levée, ouverte. Coulisse ou Herse sarrasine (...), on la dit coulissée de... s'il y a un Émail distinct pour les côtés (P.-B. Gheusi, Le Blason, Paris, M. Darantière,1933, p. 336).
P. métaph. Dessous [une petite pente] (...) c'est toute une herse d'arbres serrés (Giono, Batailles ds mont.,1937, p. 99).Son regard, plongeant dans les ténèbres de la chapelle, aperçut une herse de petites flammes (Martin du G., Thib., Épil., 1940, p. 774).
b) P. ext. Grille établie en travers d'un passage, d'un cours d'eau, interdisant l'accès à un lieu. Monte-Cristo chercha la porte du petit enclos, et ne tarda point à la trouver. C'était une petite herse en bois, roulant sur des gonds d'osier et se fermant avec un clou et une ficelle (Dumas père, Monte-Cristo, t. 2, 1846, p. 32).Auprès du moulin Des cadavres étaient arrêtés par la herse (Coppée, Théâtre, Guerre Cent ans, 1878, p. 183).
2. Spécialement
a)
α) SPECTACLE (théâtre, cin.). Rangée de lampes invisibles aux spectateurs suspendue horizontalement au-dessus de la scène. Herse électrique; allumer les herses; lumière des herses :
2. Quant à la scène, elle a acquis elle aussi une unité indépendante. Retranchée de la salle par la fosse d'orchestre et par son propre exhaussement, cuirassée de décors, hérissée de herses et de tous les artifices de sa machinerie, elle s'abrite derrière l'opacité du rideau comme derrière la transparence de la paroi de lumière que dresse la rampe. Serrière, T.N.P.,1959, p. 58.
β) Grand chandelier d'église triangulaire ou en forme d'if. Il n'y a qu'à brûler pauvrement et fidèlement comme cette flamme aiguë et frissonnante aux pieds de mon Seigneur. Comme les quinze cierges sur la herse à l'Office de Ténèbres que l'on éteint l'un après l'autre (Claudel, Poète regarde Croix,1938, p. 146).
b) ARCHIT. ,,Épure tracée sur le sol et qui représente la projection générale des pans de toits d'un comble sur les plans de lattis supérieurs et ramenés ensuite dans un même plan`` (Chabat t. 2 1876).
Herse de la croupe. ,,Ensemble des pièces de bois qui se croisent dans la charpente d'un pavillon carré`` (Rob., Lar. Lang. fr.).
c) TECHNOL. ,,Cadre en bois pour tendre les peaux à sécher`` (Mots rares 1965).
REM.
Hersé, -ée, adj.,hérald. [En parlant d'un château, d'une tour, d'une porte] Qui est représenté avec une herse abattue. Synon. coulissé.D'azur, à la tour d'argent, hersée de sable, au chef d'or (Lar. 19e).
Prononc. et Orth. : [ε ʀs] init. asp. Att. ds Ac. 1694-1932. Homon. erse. Étymol. et Hist. 1. Ca 1170 herce « instrument d'agriculture » (Rois, éd. E. R. Curtius, p. 108); 2. a) 1319 erche « chandelier d'église » (Arch. du Pas-de-Calais, A 374 ds Gay); b) 1765 théâtre « tablette sur laquelle on met des lampions pour éclairer la scène » (Encyclop.); 3. 1358-59 herce « grille mobile défendant l'accès d'une place forte » (J. Delaville-Le Roulx, Comptes de la ville de Tours, I, p. 26); 4. 1501 erche « cadre pour tendre les peaux » (G. Cohen, Livre de conduite du régisseur..., p. 529); 5. 1643 mar. herse « corde qui sert à attacher les poulies » (G. Fournier, Hydrographie, p. 758), v. erse1; 6. 1752 « dispositif muni de pointes dirigées vers le haut, servant à barrer une route » (Trév. Suppl.); 7. a) 1782 charpent. herses de la croupe (Encyclop. méthod. Mécan. t; 1, p. 607); b) 1866 archit. « épure d'un comble » (Littré). Du lat. hirpex, hirpicis « herse (instrument aratoire) ». L'aspiration initiale de herse est prob. une expr. onomatopéique de l'effort nécessité par le hersage (FEW t. 4, p. 432b). Au sens 2 a, lat. médiév. hercia (ca 1070 ds Nierm., 1198 ds Du Cange). Fréq. abs. littér. : 165.

Wiktionnaire

Nom commun - français

herse (h aspiré)\ɛʁs\ féminin

  1. (Agriculture) Instrument aratoire formé d’une grille munie de grosses pointes, servant à casser les mottes de terre après les labours ou à recouvrir les grains nouvellement semés.
    • Ce soc est fort petit, et le coutre qui ne fait qu'écorcher la terre , pour ainsi dire ; à mesure que les sillons sont tirés, les laboureurs rompent les mottes avec de grosses maillottes de bois, et avec la herse qui est petite et a de petites dents, […]. — (Jean Chardin, Voyages du chevalier Chardin en Perse et autres lieux de l'Orient, 1686, édition conférée par Louis Mathieu Langlès, Paris, Le Normant, 1811, page 101)
  2. Dispositif de barrage routier, hérissé de pointes, destiné à être placé à terre en travers de la chaussée pour crever les pneumatiques de véhicules qui rouleraient dessus.
  3. Grille ou treillis à grosses pointes de bois ou de fer, qui était ordinairement placée entre le pont-levis et la porte d’une ville, d’un château, pour en défendre l’entrée, et qui se levait selon les occasions.
    • Comme, au moment où l’on baissait la herse derrière lui, la lune, voilée jusque-là, venait justement d’entrer dans un espace pur et brillant […] — (Alexandre Dumas, Othon l’archer, 1839)
    • Un mâchicoulis protège la première herse et la première porte en bois avec barres ; dans la voûte est percé un second mâchicoulis, puis on trouve un troisième mâchicoulis devant la seconde herse. — (Eugène Viollet-le-Duc, La Cité de Carcassonne, 1888)
  4. Espèce de grille.
  5. Grille servant à stopper les corps flottants sur une rivière.
  6. Chandelier triangulaire hérissé de pointes servant à piquer les cierges.
    • Elle fit allumer un cierge à la herse. — (Émile Zola, Le Ventre de Paris, Georges Charpentier, Paris, 1873)
  7. (Théâtre) Appareil d’éclairage dissimulé dans les cintres.
    • Les événements étaient pour lui en carton, comme les poulets de la Comédie-Française, les vivants des figurants et les meubles des toiles peintes. Il se promenait dans l’irréel avec sa chère bonne figure carrée et pâlichonne, ses vaines appréciations, les mains dans les poches de son paletot, les yeux sur la herse ou le deuxième lointain, et l’oreille au souffleur. — (Léon Daudet, Souvenirs des milieux littéraires, politiques, artistiques et médicaux/Salons et Journaux, Grasset, 1917, réédition Le Livre de Poche, pages 289-290)
  8. (Marine) Corde destinée à suspendre une poulie.
  9. (Marine) Herse de gouvernail : Corde qui attache le gouvernail à l’étambot.
  10. (Météorologie) herse néphoscopique : Appareil simple destiné à évaluer la vitesse et l'altitude des nuages.
    • C'est la herse néphoscopique qui permet de définir la direction du mouvement des nuages et leur vitesse angulaire. C'est un véritable râteau à nuages. — (Michel Tournier, Les météores).
  11. Herse de la croupe : Pièces de bois qui se croisent dans la charpente d'un bâtiment carré.
  12. Cadre en bois sur lequel on fixe les peaux mouillées pour quelles sèchent, dans un atelier de mégisserie.
  13. (Héraldique) Meuble représentant l’outil agraire du même nom dans les armoiries. Dite aussi herse de labour, elle est généralement représentée triangulaire pointes vers le bas. Si elle adopte une autre forme (carrée par exemple) il faut le blasonner. Elle est parfois munie d'un anneau en chef. Elle peut également être liée. A ne pas confondre avec la herse sarrasine.
    • De sinople à une herse sommée d'une croix pattée d'or et soutenue d'un poisson contourné d'argent, le tout accompagné de trois écussons d'or, deux en chef et un en pointe, qui est de la commune de Guémar du Haut-Rhin → voir illustration « armoiries avec une herse »
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

HERSE. (H est aspirée.) n. f.
Instrument de labourage, qui a d'un côté divers rangs de dents, lesquelles, étant tournées vers la terre, servent à rompre les mottes d'une terre labourée, ou à recouvrir les grains nouvellement semés. On n'a pas encore passé la herse sur ce champ. Il se dit aussi d'une Espèce de grille ou de treillis à grosses pointes de bois ou de fer, qui était ordinairement placée entre le pont-levis et la porte d'une ville, d'un château, pour en défendre l'entrée, et qui se levait selon les occasions. Quand une partie des ennemis fut entrée, on abattit la herse, on fit tomber la herse. Il se dit, dans les Églises, d'une Sorte de chandelier surmonté d'un triangle sur les pointes duquel on met des cierges. Il se dit encore, en termes de Théâtre, de l'Appareil d'éclairage de la scène dissimulé par les décors.

Littré (1872-1877)

HERSE (hèr-s') s. f.
  • 1Instrument d'agriculture, composé de pièces de bois qui se croisent et qui par-dessous sont armées de pointes propres à diviser la superficie du sol, à l'égaliser, et principalement à recouvrir les semences immédiatement après l'ensemencement. Passer la herse sur un champ.
  • 2 Terme de pêche. Instrument semblable à la herse ordinaire, auquel on attache des bœufs ou un cheval qui le traînent sur le sable à la basse mer pour en faire sortir le poisson.
  • 3 Terme de fortification. Contre-porte armée de pointes de fer par le bas, qui, étant suspendue à une corde, peut être lâchée à propos pour fermer le passage.

    Terme militaire. Herse d'attrape, herse posée les dents en l'air au milieu d'un chemin pour en interdire le passage.

  • 4Barrière devant les grandes maisons.
  • 5Espèce de candélabre servant à mettre plusieurs cierges aux grandes cérémonies de l'église.

    À l'Opéra, tablette cachée au spectateur, sur laquelle on mettait des lampions pour éclairer vivement un point de la décoration.

  • 6 Terme de parcheminier. Appareil pour tendre les peaux avant de les faire sécher.
  • 7 Terme de marine. Corde qui sert à attacher les poulies.
  • 8 Terme de charpente. L'épure d'un comble.

    Herses de la croupe, pièces de bois qui se croisent dans la charpente d'un pavillon carré.

  • 9 Terme de botanique. Le genre herse, voy. TRIBULE.
  • 10Espèce de poisson du Nil.

HISTORIQUE

XIIe s. En cele place, à bues [bœufs] e à herce severerent [séparèrent] furment de la paille sulunc l'usage del païs, Rois, p. 218.

XIVe s. Services de herces et de charrues, Du Cange, hercia.

XVe s. Et le rangerent en leurs batailles, celle du prince tout devant, leurs archers mis en maniere d'une herse et les gens d'armes au fond de la bataille, Froissart, I, I, 287. Une grande croix d'or, ouvrée à œuvre de Damas, en laquelle a du fust de la vraye croix, et en la herse a du clou dont fut cloué Nostre Seigneur en la croix, De Laborde, Émaux, p. 340.

XVIe s. En une herse bien dentée n'y fault [manque] nulle dent, Leroux de Lincy, Prov. t. I, p. 77.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

HERSE. Ajoutez :
11 Terme de zoologie. Chez les squales, sorte de franges garnissant les arcs branchiaux. Les dents piliformes [chez un squale, le pèlerin] sont en grand nombre pour chacune des herses ; nous en avons compté 1345 environ à la herse antérieure de l'arc branchial intermédiaire, et 1000 sur la herse postérieure ; cela pour un seul côté du corps, Gervais, Acad. des sc. Comptes rend. t. LXXXII, p. 1240.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « herse »

Wallon, îpe, îpre ; namur. hîpe ; Hainaut, hierse ; Dauphiné, herpi ; bas-lat. hercia ; ital. erpice ; du lat. hirpex, hirpicis, qui était une herse particulière pour les mauvaises herbes.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin hirpex. Une origine arabe pour le sens 1 comme pour le sens 3 est défendue respectivement par Antoine-Paulin Pihan et Charles Martins. Ce dernier souligne que la « la herse inconnue en Europe avant le XIIe siècle » a été introduite par les Arabes, d’où l’expression « herse sarrasine »[1]. Pihan quant à lui tire herse du verbe حرث, haratha qui signifie (« labourer »), dont dérive l’arabe حَرْث, herth (« labour »)[2].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « herse »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
herse ɛrs

Fréquence d'apparition du mot « herse » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « herse »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « herse »

  • La possibilité de travailler avec ou sans rouleau, ou encore de choisir le rouleau le plus adapté aux conditions : telle est l’originalité de la herse de prairie Grass-Combi. Celle-ci est dotée d’un attelage à l’arrière permettant de lui associer un rouleau traîné. À noter également que cette herse peut être complétée en option par le semoir Multi-Seeder pour le sursemis.
    Réussir machinisme — He-Va - Herser les prairies avec le rouleau de son choix | Réussir machinisme
  • Le semoir à trois trémies porté est arrivé sur le Gaec du Bignon en novembre, remplaçant le combiné de semis qui disposait d’une herse rotative et d’un rouleau packer. « Depuis que nous sommes passés en bio en 2018, nous implantons beaucoup de mélanges céréaliers à la place des céréales en pur. Ce matériel nous fait gagner du temps car nous n’avons pas à mélanger les semences. Nous l’avons fait une année à la bétonneuse pour 14 t de semences ! », commence Yann Pinard, associé avec son frère Yvon (120 truies naisseur – engraisseur en bio).
    Journal Paysan Breton — Homogénéité de semis avec les trois trémies | Journal Paysan Breton
  • La herse étrille est un outil qui peut jouer un rôle contre l’enherbement des parcelles à condition d’intervenir à des stades jeunes.
    Terre-net — Un outil contre l'enherbement des parcelles : la herse étrille
  • Celui-ci a été construit en même temps que l’autoroute. La terre et les roches excavées ont été enfouies dans des remblais aménagés au fond de la vallée. La galerie a eu pour but de canaliser les eaux de la rivière et d’éviter qu’elles n’inondent ces remblais de gravats très instables. A son entrée, une herse de 17 pieux métalliques bloque les troncs d’arbre charriés par le torrent. Elle les empêche de s’engouffrer dans le tunnel et de venir se déverser sur la ville.
    Le Temps — La Veveyse, oubliée et punie - Le Temps
  • 1 Après avoir cherché un combiné de semis à un tarif peu élevé, Martin Raucoules a finalement construit un appareil pour le domaine Gayrard, pendant la saison hivernale, entre les journées de taille. « Je voulais une distribution à transport pneumatique, la distribution mécanique arrivant à ses limites avec des petites graines », explique le salarié. Ne trouvant rien à tarif abordable sur le marché ni équipé comme souhaité, le domaine a acheté une herse rotative et un semoir pneumatique de grandes cultures, tous deux de 3 mètres de large, pour un prix respectif de 700 et 750 euros.
    Réussir machinisme — Un combiné de semis maison | Réussir machinisme
  • Emmanuel Ingrand a assemblé des éléments de plusieurs machines agricoles pour fabriquer un engin équipé d’une bineuse frontale et d’une herse étrille à l’arrière. Il s’en sert sur maïs, tournesol et céréales.
    La France Agricole — « J’ai fabriqué un automoteurpour le désherbage mécanique »
  • Une déferlante de conversion en bio à la cuma la Belmontaise, dans le Gers, s’est produite. Cette dernière a investi dans du matériel de désherbage mécanique performant -dont une herse-étrille avec réglage automatique de l'agressivité, une première en France!-associé à un tracteur autoguidé.
    Entraid' : le média des cuma et du matériel agricole — Une herse étrille avec réglage automatique de l'agressivité - Entraid
  • 150 agriculteurs étaient présents, le 3 octobre, à Morée (Loir-et-Cher) pour juger de l’efficacité des bineuses, herses étrilles, roto-étrilles et de la houe rotative en démonstration.
    Entraid' : le média des cuma et du matériel agricole — désherbage mécanique, démo en Loir-et-Cher - Entraid
  • En se déplaçant physiquement chez son administré, le maire a fait une macabre découverte : un corps inanimé sous la herse d’un tracteur en plein champ. 
    Eure. Un agriculteur retrouvé mort sous une herse | L'Éveil Normand
  • Après l’effroi et les interrogations liés à l’accident qui s’est produit en plein champ et qui a vu un jeune enfant de 7 ans être happé par une herse rotative, vendredi en fin de matinée, à proximité de la route départementale 242, la commune de Casseneuil a retrouvé son calme à l’occasion du week-end de Pâques. 
    ladepeche.fr — Des nouvelles rassurantes pour l'enfant happé par la herse d'un tracteur en Lot-et-Garonne - ladepeche.fr
Voir toutes les citations du mot « herse » →

Traductions du mot « herse »

Langue Traduction
Anglais harrow
Espagnol grada
Italien erpice
Allemand egge
Chinois
Arabe مسلفة
Portugais grade
Russe борона
Japonais ハロー
Basque harrow
Corse harrow
Source : Google Translate API

Synonymes de « herse »

Source : synonymes de herse sur lebonsynonyme.fr

Combien de points fait le mot herse au Scrabble ?

Nombre de points du mot herse au scrabble : 8 points

Herse

Retour au sommaire ➦