La langue française

Hérisson

Sommaire

  • Définitions du mot hérisson
  • Étymologie de « hérisson »
  • Phonétique de « hérisson »
  • Citations contenant le mot « hérisson »
  • Images d'illustration du mot « hérisson »
  • Traductions du mot « hérisson »
  • Synonymes de « hérisson »

Définitions du mot « hérisson »

Trésor de la Langue Française informatisé

HÉRISSON, subst. masc.

A. −
1. Petit animal au museau pointu, qui se nourrit de fruits et d'insectes et dont le dos est couvert de longs piquants qui se dressent quand il se met en boule pour se protéger d'un danger. Le hérisson se met tout en un peloton, tout en une boule, quand on l'approche (Ac.). Des hérissons s'arrondissant comme des boules et dardant leurs piquants (Cladel, Ompdrailles,1879, p. 139) :
De ces hérissons écrasés, vous en voyez des dizaines qui ont l'air d'avoir eu une mort de hérissons. Leur museau aplati par le pied du cheval, leurs piquants éclatés sous la roue, ce sont des hérissons crevés et c'est tout. Ils sont crevés, en raison de la faute originelle des hérissons, qui est de traverser les chemins départementaux ou vicinaux... Giraudoux, Électre,1937, I, 3, p. 47.
2. Emploi qualificatif
a) [En fonction de déterm. en parlant de qqc. dont l'aspect extérieur rappelle le hérisson, en partic. son dos couvert de piquants]
Hérisson de + subst.Des noix abattues, des châtaignes molles et incurvées, hors du hérisson vert des coques, couvraient les bords du chemin (Noailles, Nouv. espér.,1903, p. 199).
Subst. + de hérisson.Gallot, qui, malgré le bruit de la conversation, continuait à classer des paperasses, leva brusquement son profil de hérisson derrière le rempart de ses dossiers (Martin du G., Thib., Été 14, 1936, p. 578).
Subst. + en hérisson.Je me vois encore, assis sur mon lit, à poil et les cheveux en hérisson, par une chaleur du diable (Malraux, Conquér.,1928, p. 21).Papa se levait, un peu pâle, sa moustache en hérisson (Duhamel, Notaire Havre,1933, p. 214).Je le reconnus à sa barbe, une vraie barbe, pas (...) de ces barbes en hérisson noir, mais une large et soyeuse barbe en éventail (Vercel, Cap. Conan,1934, p. 192).
b) Loc. à valeur adv. En hérisson. Roulé en boule à la manière d'un hérisson. Elle ne souffrait plus de ces terreurs nocturnes qui jadis dévastaient son sommeil de petite fille, mais (...) ne dormait qu'en hérisson, recroquevillée, ramassée sur elle-même (H. Bazin, Tête contre murs,1949, p. 21).
c) Au fig. Personne très susceptible, d'un abord peu facile. C'est un vrai hérisson (Ac. 1935). J'ai renoncé au mariage (...). J'en ai déjà manqué dix-sept (...) par la faute de mes beaux-pères (...) je suis toujours tombé sur des hérissons, des gens crochus, biscornus (Labiche, M. qui prend la mouche,1852, 6, p. 161).Comment veux-tu que cette petite ait de l'épanchement pour un hérisson comme toi? Elle ne sait où te dorloter, tu es toujours en boule (Augier, Gendre M. Poirier,1854, II, p. 231).
B. − Spéc. [P. anal. avec la disposition des piquants de l'animal]
1. Appareil formé d'un cercle de lames métalliques suspendues à une corde lestée, qui sert à ramoner les cheminées. Le hérisson descend [dans la cheminée] soit tiré par une corde au bas de la cheminée par l'aide fumiste, soit entraîné par le poids d'un boulet de fonte (Robinot, Vérif., métré et prat. trav. bât., t. 5, 1928, p. 94).
2. Appareil formé de tiges fixées sur un support, destiné à faire s'égoutter les bouteilles vides. Synon. égouttoir. Égouttoir circulaire dit « Hérisson », en fer galvanisé, monture feuillard extra-fort, dents solidement rivées (Catal. Manufrance, 1976, p. 598).
Emploi en appos. Les égouttoirs-hérisson [sont] constitués par un pilier vertical ou conique, portant des chevilles sur lesquelles on enfile les goulots des bouteilles (Brunet, Matér. vinic.,1925, p. 470).
3. Châtaigne munie de sa coque ou coque de châtaigne. On devance le moment de leur chute naturelle [des châtaignes], et l'on abat les hérissons à coups de gaule (Du Breuil, Cult. arbres,1876, p. 651).
4. AGRICULTURE
a) Rouleau formé de disques hérissés de pointes de fer qu'on emploie pour briser les mottes d'un champ labouré depuis peu. Passer le hérisson. Hérisson (arbre muni de dents, de couteaux ou de lames) (Le Machinisme en 700 motsds La Docum. agric., 1975, no616, p. 44).
b) Dispositif d'une machine agricole consistant en un cylindre rotatif hérissé de piques. L'organe d'épandage [d'un distributeur d'engrais] est constitué par un arbre horizontal garni de broches disposées suivant une ou plusieurs hélices (...) [, qui] constitue le hérisson (Passelègue, Mach. agric.,1930, p. 109).La toile sans fin [du mélangeur] amène les aliments à un hérisson qui les projette sur le sol où ils se mélangent en tombant (Ballu, Mach. agric.,1933, p. 551).
5. ART MILIT. Dispositif de défense fortifié d'un front discontinu d'où l'on peut porter ses attaques de tous côtés. Ou bien les Français attaquent en force avec un matériel important, et ils se trouvent rapidement obligés de former un hérisson pratiquement aveugle pour assurer leur protection. Ou bien ils attaquent avec des unités de faible importance (Combat,12 juin 1953, p. 5, col. 6).
MAR. MILIT. Appareil lançant des grenades anti-sous-marines. À partir de 1942 on eut ainsi les hedgehogs (hérissons) et les mouse-traps (tapettes pour souris) lançant respectivement des gerbes de 24 et 8 projectiles détonant au choc (Le Masson, Mar.,1951, p. 47).
6. COIFFURE. Coiffure féminine, à la mode sous Louis XVI, dans laquelle les cheveux étaient maintenus dressés sur la tête par un cosmétique. Coiffure en hérisson. Les femmes tâchent d'offrir à nos yeux blasés une nouvelle coiffure qui les réveille. Le hérisson leur donnait un air boudeur (...) vite la coiffure à l'enfant (Nerval, Chât. Bohème, Annexes, 1855, p. 241).Miss Élisabeth Forster [de Reynolds], avec sa coiffure en hérisson, nuagée de poudre (...) est encore un très piquant portrait (Gautier, Guide Louvre,1872, p. 311).
7. MAÇONN. (Briques, moellons) en hérisson. (Briques, moellons) posés sur chant à la partie supérieure d'un mur. Couronner le mur [en aile] au moyen de moëllons en hérisson ou de pierres de petit échantillon à faces plates (Bricka, Cours ch. de fer, t. 1, 1894, p. 143).
8. MÉCAN. Roue dont les dents sont situées dans le plan de la circonférence extérieure. La roue en bois d'automobiles est toujours (...) faite au moyen d'un hérisson, c'est-à-dire de rais ou rayons assemblés par des coins (Périsse, Automob.,1907, p. 384).
9. SERR. Assemblage de pointes de fer placé sur les grilles, les clôtures pour en empêcher le franchissement. Les ouvertures des canaux qui y portaient [au fossé] les immondices étaient soigneusement munies de grilles et de hérissons (Mérimée, Ét. arts Moy.-Âge,1870, p. 230).De la porte d'Amboise, renforcée de hérissons de fer, à la herse du bastion Saint-Georges [à Rhodes] , c'était le poste de la Langue d'Allemagne (Morand, Route Indes,1936, p. 329).
10. TRAV. PUBL. Couche de fondation constituée de blocs de matériaux durs placés sur chant et calés entre eux par des éclats de pierre. Pierre à hérisson. (Dict. xixeet xxes.).
11. ZOOL., vx. Hérisson de mer. Oursin. (Dict. xixeet xxes.).
REM.
Hérissonne, subst. fém.a) Femelle du hérisson. Ils traversent les routes la nuit, par dizaines, hérissons et hérissonnes qu'ils sont, et ils se font écraser (Giraudoux, Électre,1937, I, 3, p. 41).b) ,,Plante à piquants de la famille des genêts`` (Mots rares 1965). c) ,,Nom vulgaire des chenilles de divers papillons nocturnes (notamment des Écailles), à cause des longs poils dressés dont elles sont couvertes`` (Séguy 1967).
Prononc. et Orth. : [eʀisɔ ̃] init. asp. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) Début xiies. heriçuns zool. « petit mammifère » (Psautier de Cambridge, CIII, 18, éd. F. Michel, p. 189); 1937 hérissonne (Giraudoux, loc. cit.); b) 1651 fig. « personne de caractère difficile » (Cyrano de Bergerac, Lettres amoureuses, p. 159 ds IGLF); 1697 adj. « revêche » (Regnard, Distrait, p. 184, ibid.); 2. a) ca 1155 heriçon « poutre garnie de pointes de fer » (Wace, Brut, 342 ds T.-L.); b) 1370 hireçon maçonn. « disposition de briques, de moellons sur un mur » (Tutelle de J. Coppet, Archives de Tournai ds Gdf. Compl.); c) 1676 herisson « roue dentelée » (Félibien, p. 618); d) 1678 erisson mar. « grappin à quatre becs » (Guillet, 3epart., s.v. risson); e) 1680 hérisson « égouttoir à vaisselle » (Rich.); f) 1780 « coiffure de femme » (Mme de Genlis, La Colombe, sc. 3 ds Théâtre à l'usage des jeunes personnes, t. 2, p. 65); g) 1840 « ensemble de pointes de fer garnissant le sommet d'un mur, d'une grille » (Ac. Compl. 1842); h) 1840 « rouleau garni de pointes pour écraser les mottes de terre » (ibid.); i) 1866 « outil de ramoneur » (Littré); j) 1940 art milit. (M. Weygand, Ordre général d'opérations, 26 mai ds Mémoires, t. 3, Rappelé au service, 1950, p. 141 : [l'unité doit] se mettre en hérisson et constituer un môle de résistance); 3. a) fin xives. zool. herison de mer « oursin » (Le Livre des secrez de nature in L. Delatte, Textes lat. et vieux fr. ... p. 323 cité par R. Arveiller ds Ét. de Philol. Rom. et d'Hist. Littér. offertes à J. Horrent, p. 8); b) 1866 bot. « enveloppe épineuse de la châtaigne » (Littré). Dér., avec le suff. -on1*, d'un a. fr. *eriz (confirmé par l'a. prov. aritz, l'ital. riccio, l'esp. erizo) issu du lat. class. erīcius « hérisson (zool.); machine de guerre composée d'une poutre hérissée de pointes de fer ». Un b. lat. *erīcione aurait donné *erçon en a. fr. (FEW t. 3, pp. 238-239, s.v. ericius; Z. rom. Philol. t. 37, pp. 469-470). H initial prob. d'orig. expressive. Au sens 2 d (« grappin à quatre becs »), déformation p. étymol. pop. d'apr. hérisson du m. fr. ruchon (1512 ds J. Fennis, La « Stolonomie » et son vocab. mar. marseillais, Amsterdam, 1978, p. 488), roisson (1521, ibid.), resson (1525, ibid.), risson (1539, ibid.) de même sens, mot d'orig. obsc. (cf. Cor., s.v. rezón et J. Fennis, op. cit., pp. 490-491). Fréq. abs. littér. : 178.

Wiktionnaire

Nom commun

hérisson (h aspiré)\e.ʁi.sɔ̃\ masculin (pour la femelle du mammifère on dit : hérissonne)

  1. (Zoologie) Nom vernaculaire donné aux animaux hérissés de poils piquants.
    • Hérisson blanc ou Barbet blanc : Réaumur appelle ainsi une larve de coccinelle qui se nourrit de pucerons. — (Cuvier, Dictionnaire des sciences naturelles, Le Normant, 1821, page 58)
    1. Petit mammifère insectivore dont la peau du dos est toute couverte de longs piquants composés de poils agglomérés.
      • Le hérisson est très répandu et très recherché pour sa chair. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 225)
      • À l’intérieur, elle est aussi simplement raffinée que les hérissons, qui sont des petites bêtes faussement indolentes, farouchement solitaires et terriblement élégantes. — (Muriel Barbery, L’Élégance du hérisson, 2006, collection Folio, page 175)
      • Dès le coucher du soleil il partait en brousse chercher des hérissons, en ramassait plein une calebasse et les mangeait. — (Jean Goulard & José-Luis Ferrer, Contes massa d’Écureuil et de Sauterelle (Tchad), Karthala, 2009, page 83)
    2. (Par extension) (Zoologie marine) Désigne aussi des animaux comme l’oursin, des coquillages. → voir hérisson de mer
      • Parmi ces « peaux de hérisson », l’oursin est le plus épineux de tous. — (Marc GIRAUD, Calme plat chez les soles, Groupe Robert Laffont,, 2012)
  2. (Par analogie) Tout objet hérissé de pointes. → voir hérisson foudroyant et hérisson roulant
    • Ces cylindres hérissons peuvent être en métal garni de pointes ou en rubans de cardes. — (Description des machines et procédés spécifies dans les brevets d’invention, Bouchard-Huzard, 1867, page 73)
    1. (Ustensiles de cave) Égouttoir à bouteilles, if.
      • Un portebouteille, ou hérisson, servant à égoutter les bouteilles de vin […] — (Viviane Modèle:px, ‎Denis Vernant, Histoire de l’art : Théories, méthodes et outils, Armand Colin, 2014)
    2. (Architecture) Ouvrage de défense en fer forgé pourvu de pointes, scellé au faîte d’un mur.
      • Hérisson. Assemblage de pointes de fer qu’on met aux grilles pour empêcher les voleurs de les escalader. — (Dictionnaire de la langue française, Librairie Hachette, 1874, page 2011)
    3. (Militaire) Dispositif faits de lances ou pics entrecroisés destinés à fermer un passage.
      • Hérisson : c’était une manière de chausse-trappe composée de trois lances attachées ensemble en leur milieu […] — (Étienne Alexandre Bardin, Dictionnaire de l’armée de terre, Volume 5, 1841, page 2804)
    4. (Maçonnerie) Disposition en épi des pierres de faîtage.
      • Hérisson (mur terminé en), quand les briques ou les pierres du haut sont posées de champ. — (Prudence Boissière, Dictionnaire analogique de la langue française, Aug. Noyer et cie, 1862, page 967)
    5. (Tactique militaire) Groupe de plusieurs milliers de soldats, formé en carrés, dont les côtés sont garnis de piques.
      • Les bataillons ronds, pleins, en croix, à dents de scie, en hérisson, etc., ont été alors employés dans les batailles — (Emile Humbert, Programme élémentaire du cours d’art et d’histoire, Javaud, 1866, page 497)
    6. (Agriculture) Rouleau muni de pointes qui sert à écraser les mottes de terre d’un champ.
      • […] mais le hérisson bourre souvent et nécessite des arrêts fréquents pour le débarrasser, par rotation à vide, de la terre humide […] — (Annales de l’École nationale d’agriculture de Grignon, Volume 5, 1914, page 149)
    7. (Agriculture) Dispositif rotatif installé sur l’arrière d’une remorque tractée servant à épandre le fumier ou l’engrais à la surface d’un champ..
      • Un épandeur de fumier classique à un seul hérisson horizontal. — (La Revue de l'élevage, Volume 22, 1967, page 26)
      • Pendant l’épandage, il est important de maintenir le régime de rotation de la prise de force, d’une part pour avoir un émiettement régulier et d’autre part, avec les épandeurs munis de hérissons verticaux et/ou [sic] de plateaux, pour que la largeur de travail soit constante. — (Comment régler son épandeur d’engrais ou de produits organiques ?, ARVALIS, 2004)
    8. (Fumisterie) Tige pourvue de languettes métalliques souples permettant le ramonage.
      • Notre invention a donc trait à une disposition d’appareils appliqués à demeure dans les cheminées et au moyen desquels on peut les ramoner avec le hérisson sans qu’il soit jamais nécessaire que les fumistes montent sur la toiture. — (Description des machines et procédés spécifies dans les brevets d’invention, Bouchard-Huzard, 1877, page 19)
    9. (Mécanique) (Par apposition) Roue dont les dents ou rayons sont plantées sur la circonférence extérieure.
      • Le peigne circulaire ou peigne hérisson se compose d'un cylindre en laiton b de largeur suffisante pour contenir la nappe à travailler. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature ; 1re partie : Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    10. (Histoire) (Militaire) Poutre portée par le milieu sur un pivot et garnie de quantité de pointes de fer, qui servait, aux portes des villes, pour ouvrir et fermer le passage selon qu’il était nécessaire.
      • Les anciens appelloient hérissons ces sortes de machines de bois assemblés & garnis de pointes de fer, en forme de peignes […] — (Caius Sallustius Crispus, Histoire de la République romaine dans le cours du VIIe siècle, L.N. Frantin, 1777, page 563)
  3. (Figuré) Homme d’une susceptibilité irritable.
    • Le pauvre boudeur, à côté du susceptible, n’est qu’un simple hérisson ; le susceptible est un hérisson double qui a double garniture de piquants. — (Magasin d’éducation et de récréation, J. Hetzel, 1867, page 142)
  4. (Héraldique) Meuble représentant l’animal du même nom dans les armoiries. Il se blasonne comme le porc-épic dont il se distingue par la longueur des pattes et les épines plus courtes.
    • On dit en terme de Blason, qu’un hérisson est en défense, pour dire qu’il est roulé & en peloton, comme il a coutume de se rouler. — (Encyclopédie, Briasson, 1754, page 740)
  5. (Tactique militaire) (Par analogie) Tactique qui consiste à enterrer les soldats dans des puits ou des galeries.
    • L’emploi de l’arme aérienne peut s’avérer d’une certaine inefficacité, lorsque l’adversaire lui oppose une « tactique du hérisson », qui consiste à s’enterrer dans des tranchées et des fortifications […] — (Revue Militaire Suisse, Volume 147, 2002, page 14)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

HÉRISSON. (H est aspirée.) n. m.
Petit mammifère insectivore dont la peau du dos est toute couverte de longs piquants composés de poils agglomérés. Le hérisson se met tout en un peloton, tout en une boule, quand on l'approche. Il désigne encore, en termes d'Histoire naturelle, des animaux comme l'Oursin, des coquillages, des champignons qui présentent des piquants. Il se dit figurément d'un Homme d'une susceptibilité irritable. C'est un vrai hérisson. Par analogie,

HÉRISSON a, dans la langue technique, une foule d'emplois pour désigner les Objets rappelant la forme spéciale de cet animal par les pointes de fer ou les chevilles de bois dont ces objets sont garnis. Il se dit spécialement d'un Égouttoir à bouteilles, d'un Rouleau qui sert à écraser les mottes de terre d'un champ, d'une Sorte de tige de ramonage, etc. En termes de Mécanique, il se dit d'une Roue dont les dents ou rayons sont plantées sur la circonférence extérieure. Il s'est dit aussi, en termes de Guerre, d'une Poutre portée par le milieu sur un pivot et garnie de quantité de pointes de fer, qui servait, aux portes des villes, pour ouvrir et fermer le passage selon qu'il était nécessaire.

HÉRISSONNE, n. f., se dit d'une Variété de chenille, de l'Enveloppe de la châtaigne, d'une variété de poire.

Littré (1872-1877)

HÉRISSON (hé-ri-son) s. m.
  • 1Genre de mammifères qui se nourrissent d'insectes et de fruits, et dont la peau est couverte de piquants longs et roides formés de poils agglomérés, famille des insectivores ; on y distingue le hérisson de nos pays, erinaceus europaeus, L. Le renard sait beaucoup de choses, le hérisson n'en sait qu'une, disaient proverbialement les anciens : il sait se défendre sans combattre, et blesse sans attaquer, Buffon, Quadrup. t. II, p. 310. Un hérisson qui s'était glissé dans la cuisine découvrit une petite marmite, en tira la viande et y fit ses ordures, Buffon, ib. p. 312.

    Fig. et familièrement. Personne d'un caractère difficile.

    Adj. et familièrement. Hérisson, hérissonne, fâcheux, difficile, revêche, qu'on ne sait comment prendre. La madame Grognac a l'humeur hérissonne, Regnard, le Distr. I, 5. Jamais de la vie je ne vous ai vu si hérisson, Théât. ital. dans LE ROUX, Dict. comique.

  • 2Hérisson de Madagascar, le tenrec.

    Hérisson de mer, oursin. La forme des hérissons de mer varie beaucoup : il en est d'arrondis ou de façonnés comme des boutons ou des turbans, et d'aplatis comme des gâteaux, etc. cette diversité de forme a fait naître différentes dénominations plus ou moins arbitraires ; on dit les hérissons en turban, les hérissons en gâteau, etc. Bonnet, Contempl. nat. II, 23, note 2.

    Nom qu'on donne aux poissons des genres diodon et tétrodon.

    Hérisson blanc, ou barbet blanc, larve de coccinelle.

    Hérisson, nom vulgaire de plusieurs coquilles du genre des rochers.

    Espèce de champignon rameux, bon à manger, hydnum erinaceum, BULL.

    S. f. Hérissonne, ou martre, chenille du genre bombyx, bombyx caja, Fabr. Lorsqu'en se promenant dans le poudrier notre hérissonne venait à rencontrer le cadavre, elle y plongeait de nouveau sa tête et ses premières jambes, comme la première fois, Bonnet, Observ. 17e, Insectes.

  • 3 Terme de mécanique. Roue motrice verticale portant des chevilles ou mentonnets disposés comme les piquants d'un hérisson.
  • 4 Terme de guerre. Barrière faite d'une poutre armée de quantité de pointes de fer qu'on met aux portes des villes et qui tourne sur un pivot pour ouvrir ou fermer le passage.

    Ancien terme militaire. Hérisson foudroyant, espèce de bombe hérissée de piquants de fer.

  • 5Assemblage de pointes de fer qu'on met aux grilles pour empêcher les voleurs de les escalader.
  • 6Morceau de bois servant à faire égoutter la vaisselle lavée.
  • 7Rouleau garni de chevilles, pour écraser les mottes de terre dans les champs labourés.
  • 8 Terme de fumiste. Tige garnie tout à l'entour de lames de fer longues et un peu flexibles servant à ramoner à la corde les cheminées trop étroites pour que le ramoneur y puisse monter.
  • 9L'enveloppe épineuse de la châtaigne.
  • 10Nom d'un fruit des Indes orientales de la figure et de la grosseur d'une poire, mais couvert d'une écorce hérissée d'épines, c'est le fruit du corossol muriqué, anona muricata. L., anonacées.
  • 11Nom d'une ancienne coiffure en cheveux que se faisaient les femmes. Il [le canard siffleur huppé] a toute la tête coiffée de belles plumes rousses, déliées et soyeuses relevées sur le front et le sommet de la tête en une touffe chevelue qui pourrait avoir servi de modèle à la coiffure en cheveux dont nos dames avaient un moment adopté la mode sous le nom de hérisson, Buffon, Ois. t. XVII, p. 265. C'est ainsi qu'avec leur maudit hérisson ils me firent une tête monstrueuse, Genlis, Théât. d'éduc. la Colombe, sc. 3.
  • 12 Terme de construction. En hérisson, se dit des briques, des moellons plats, lorsqu'ils sont rangés de champ à la partie supérieure d'un mur. Poser des briques en hérisson. Des murs terminés en hérisson.

HISTORIQUE

XIIe s. La pierre refuge as heriçuns, Liber psalm. p. 152. Dunc [les Normands] s'en cloent [de peaux de bœuf] tut environ, Cum se ce fust un heriçon, Benoit de Sainte-Maure, II, 5945. Les borcs esprit et aluma, La vile art [brûla] toute et les mesons ; Murs abati et herichons [sorte de fortification], Rou, ms. p. 266, dans LACURNE.

XIIIe s. La pierre chevée est refuiz as heriçons, Psautier, f° 124. …Aucune orrible haire Qui plus est ague et poignans, Quant ele est as costes joignans, Que ne seroit uns pelicons De piaus de velus hericons, la Rose, 20428.

XVe s. Gens d'armes qui yssoient de Paris touttesfois qu'ils vouloient, hors de Paris pour piller ; quant ils revenoient, ils estoient aussi troussez [chargés] de biens que fait le heriçon de pommes, Journ. de Paris sous Charles VI et VII, 1417.

XVIe s. Le dehors et dessus de sa coquille [de l'oursin] est tout garny d'un poil dur et poignant comme celui d'un herisson, aussi ledit poisson s'appelle herisson, Palissy, 38 et 39. Il a un herisson dans le ventre ; s'il ne boit, il le pique, Oudin, Cur. fr. Parez l'herisson, il semblera baron, Cotgrave

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

HÉRISSON. - HIST.

XIVe s. Ajoutez : À un homme qui a amené au roy un petit herson de Foix jusques à Montauban, Notes extraites des comptes de Jeanne d'Albret et de ses enfants, 15561608, dans Revue d'Aquitaine, mai 1867, p. 546.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

HÉRISSON, s. m. echinus terrestris, (Hist. nat.) animal quadrupede, le seul dans notre climat qui soit couvert de piquans ; il est aussi le seul qui se pelotonne au point de cacher tous ses membres. Lorsqu’il est debout sur ses jambes, il ne présente encore qu’une masse informe & hérissée de piquans ; à peine voit-on ses piés, son museau & sa queue ; il a les yeux petits & saillans, & les oreilles courtes, larges & rondes. Sa longueur n’est que d’environ neuf pouces depuis le bout du nez jusqu’à l’origine de la queue. Les plus grands de ses piquans ont un pouce de long sur un tiers de ligne de diametre ; ils sont de couleur blanchâtre sur la pointe & sur les deux tiers de leur longueur depuis la racine, & ils ont une couleur brune, noirâtre ou noire au-dessous de la pointe sur la longueur d’environ deux lignes. Les piquans couvrent les côtés du corps & toute la face supérieure depuis le sommet de la tête jusqu’auprès de l’origine de la queue. Le museau, le front, les côtés de la tête, la gorge, le dessous & les côtés du cou, la poitrine, le ventre & les quatre jambes ont deux sortes de poils ; les uns sont de la même consistence que les soies de cochon, quoique plus petits ; ils ont une couleur blanchâtre mêlée d’une teinte de jaune & de roux : il y a entre ces soies un poil plus court & plus abondant frisé & gris-brun ou châtain. Les piés ou la queue n’ont qu’un poil très-court, lisse & peu fourni, qui semble être de la même nature que les soies.

Les hérissons se pelotonnent pour dormir ou pour se cacher dès qu’ils sont épouvantés ou attaqués : ils ne peuvent s’accoupler comme les autres animaux, à cause de leurs piquets ; il faut qu’ils soient face à face debout ou couchés. C’est au printems qu’ils se cherchent, & ils produisent au commencement de l’été ; ils ont ordinairement trois ou quatre petits, & quelquefois cinq : ils sont blancs en naissant, & l’on voit seulement sur leur peau la naissance de piquans. Ces animaux vivent de fruits tombés ; ils fouillent la terre avec le nez à une petite profondeur ; ils mangent les hannetons, les scarabées, les grillons, les vers & quelques racines ; ils sont aussi très-avides de viande, & ils la mangent cuite ou crue. On les trouve fréquemment dans les bois, sous les troncs des vieux arbres, dans les fentes des rochers, & dans les monceaux de pierres. Ils ne bougent pas tant qu’il est jour, mais ils courent ou plûtôt ils marchent toute la nuit ; ils dorment pendant l’hiver.

Les Naturalistes ont distingué deux especes de hérisson, par des caracteres tirés de la figure du museau. Plusieurs auteurs prétendent que les uns ont le grouin d’un cochon, & les autres le museau d’un chien : les gens de la campagne ont la même opinion. Cependant on n’en connoît qu’une seule. Le museau a en effet quelque rapport au grouin de cochon & au museau du chien : c’est sans doute ce qui a donné lieu à la distinction des deux prétendues especes de hérisson. On trouve cet animal par-tout en Europe, à l’exception des pays les plus froids. Hist. nat. gén. & part. à l’article du hérisson, tome VIII. pag. 28 & suiv. Voyez Quadrupede.

Hérisson de mer, (Hist. nat. Icthiol.) genre de poisson de figure différente, selon les diverses especes. Ses caracteres sont qu’outre un grand nombre de petites protubérances ou inégalités, il a deux ouvertures remarquables, dont l’une lui sert de bouche, & l’autre, à ce qu’on croit, d’anus : ces ouvertures sont placées différemment en diverses especes.

Les Naturalistes doutent s’il faut mettre ces sortes de poissons dans la classe des crustacées ou des testacées. Pline nomme leur peau raboteuse indifféremment des noms de croute & de coquille : la plûpart des modernes les rangent parmi les crustacées, parce qu’ils ont des dents, & que la plûpart des poissons à coquille n’en ont point ; mais nous ignorons encore si toutes ces sortes d’animaux ont des dents.

Quoi qu’il en soit, l’hérisson de mer, comme l’hérisson de terre, tire son nom des épines dont il est couvert. On l’appelle en latin echinus marinus, ericius marinus, carduus marinus, erimaceus marinus, echinus ovarius, &c. Sur quelques côtes on le nomme châtaigne de mer, & avec assez de raison. En effet, il ne ressemble pas seulement aux enveloppes des châtaignes, par les piquans dont il est armé, il leur ressemble encore par sa figure convexe. Le nom d’oursin qu’on lui donne sur les côtes de Provence, est moins juste ; car on n’apperçoit aucune ressemblance entre le poil des oursins & les pointes des hérissons.

Plusieurs de ces especes sont décrites ou représentées dans Jonston, exang. 30. Aldrovand. de exang. 403. Bellon, de aquat. 384. Charleton, exerc. 62. Gesner, aquatil. 350. Lister, hist. anim. angl. 169. & 222. tab. 7. n°. 23. Morton, north. 231. tab. 10. fig. 3. Plot, hist. oxon. 107. tab. 5. n°. 5. Langius, hist. lap. 124. tab. 35. Klein, echinod, 17. tab. 2. C. D. Mais M. de Réaumur a fait un travail plus utile ; il s’est attache le premier à nous donner une idée exacte du squelette de l’animal, qui est un fort bel ouvrage, & à développer la méchanique singuliere de son mouvement progressif : c’est le sujet d’un mémoire curieux de cet illustre naturaliste, imprimé dans le recueil de l’académie des Sciences année 1712. & dont voici le précis.

L’hérisson de mer est couvert d’une peau dure, raboteuse, hérissée tout-autour d’épines fortes & piquantes, qui lui servent de jambes. Sur nos côtes il est gros comme le poing, quelquefois comme un petit ballon, & communément de la figure d’un marron d’Inde garni de ses piquans. Il paroît tout d’une piece, car à peine sa tête peut-elle être distinguée de son corps. La partie par où il se nourrit, c’est-à-dire sa bouche, est dessous, & celle par où les anciens disent qu’il vuide ses excrémens, est vis-à-vis en-dessus. Il a cinq dents creuses & une petite langue. Son ventre est divisé en cinq parties, qui semblent plusieurs ventres séparés.

On le trouve sur les bords de la mer, où il se retire, quand les vagues commencent à s’enfler par quelque tempête ; ce qui a fait dire, qu’il étoit un prognostic d’un orage prochain. Les matelots mangent sa chair & ses œufs, c’est tout l’usage qu’on en retire ; car quant à ses propriétés médicinales, rapportées par Dales d’après Dioscoride, personne n’y ajoute la moindre foi.

Son squelette est un corps osseux, dont la figure approche fort de celle d’une portion de sphere creuse, ou de celle d’un moule de bouton qui seroit creux. Il a de même une ouverture sur la partie la plus élevée de sa convexité, par laquelle Aristote assure que l’animal jette ses excrémens. Sur la surface opposée à cette ouverture, ou sur la surface qui représente la surface plane du moule, & qui ici est un peu arrondie, il y a une autre ouverture plus grande que la précédente, placée vis-à-vis d’elle, & c’est cette derniere ouverture qui est la bouche de l’hérisson.

La surface intérieure de ce squelette est raboteuse, ou marquée de diverses éminences, de diverses petites inégalités, mais disposées avec ordre. Elles partagent, en quelque façon, tout l’extérieur du corps en dix triangles sphériques isoceles, qui ont leur sommet à l’ouverture supérieure, & leur base à l’inférieure ; il y en a cinq grands, & cinq petits.

Tous les petits triangles & tous les grands triangles sont égaux entr’eux, & séparés les uns des autres par une petite bande qui est aussi triangulaire, au lieu que les triangles sont hérissés de diverses éminences ; chaque petite bande est percée d’un grand nombre de trous très-déliés, qui traversent l’épaisseur du squelette & qui en font admirer le travail.

Chaque petite éminence, ou apophyse, ressemble à une mammelle qui a son mammellon ; c’est sur chacune de ses petites apophyses que sont posées les bases des épines des hérissons. Le nombre de ces apophyses, ou ce qui revient au même, celui des épines est prodigieux ; M. de Réaumur en a trouvé deux mille cent ; mais comme il y en a d’extrémement petites, il n’est guere possible de les compter d’une maniere sûre ; le nombre des petits trous qui sont sur les bandes qui séparent les triangles, est aussi très-considérable ; M. de Réaumur en a compté environ treize cens, nombre qu’il est bon de savoir, pour connoître combien l’hérisson a de jambes, ou, pour parler comme M. de Réaumur, de cornes, parce que ces jambes ressemblent aux cornes des limaçons.

Chacune de ces cornes tire son origine d’un de ces trous, & réciproquement il n’y a point de trou qui ne donne naissance à une corne ; elles ne sont presque sensibles que lorsque l’animal est dans l’eau, encore ne sont elles sensibles qu’en partie. S’il marche, il fait voir seulement quelques-unes de celles qui sont du côté vers lequel il avance ; si au contraire il est en repos, on n’apperçoit que celles qu’il a pu ou voulu fixer contre quelques corps, celles qui le tiennent en quelque façon à l’ancre : il applique leur extrémité contre ce corps, il les y colle si fortement, que, si on veut employer la force pour le détacher, on y parvient rarement sans casser une partie de celles qui l’attachoient ; enfin elles cessent presque entierement d’être visibles, lorsqu’on le tire de l’eau ; il les affaisse & les replie sur elles-mêmes, de sorte que l’on ne voit plus que leurs extrémités, qui ne sauroient être connoissables qu’à ceux qui les ont observés pendant que les cornes étoient gonflées, alors les bouts des cornes sont cachés entre les bases des épines, au lieu qu’ils surpassent leurs pointes lorsque l’hérisson les allonge.

L’appareil, avec lequel est formé un si petit animal, est quelque chose de bien merveilleux. Voilà treize cens cornes qu’il a seulement pour se tenir en repos, & plus de deux mille cent épines dont il peut se servir pour marcher : celles dont il fait l’usage le plus ordinairement, sont aux environs de sa bouche ; comme elles peuvent s’incliner également de tous côtés, les épines qui sont les plus proches & celles qui sont les plus éloignées de celui vers lequel il s’est déterminé d’aller, lui servent en même tems ; il se retire avec ses premieres, & se pousse avec les secondes ; il n’est pas difficile d’imaginer comment cela s’exécute.

L’hérisson porte les plus proches le plus loin qu’il peut de sa bouche, il accroche ou pique leurs pointes contre quelque corps aigu ; & au contraire il approche de sa bouche, ou du dessous de sa base, la pointe des épines les plus éloignées ; d’où il est clair que lorsqu’il fait effort ensuite pour ramener à soi les premieres, ou les tirer vers le dessous de sa base, & qu’il fait en même tems un autre effort pour relever les dernieres, ou les éloigner du dessous de sa base, il tire & pousse son corps en avant par ces deux efforts.

Tel est le mouvement progressif de l’hérisson, lorsqu’il marche la bouche en bas : mais on voit en même tems que quand il marche la bouche en haut, tout doit se passer d’une semblable maniere. Enfin il paroît qu’il peut marcher non-seulement étant disposé des deux manieres précédentes, mais encore dans une infinité d’autres positions, dans lesquelles la ligne qui passe par le centre des ouvertures où sont la bouche & son anus, est ou parallele, ou inclinée à l’horison sous divers angles.

Mais s’il peut marcher dans toutes ces situations, c’est-à-dire si la possibilité en est démontrée, combien alors faut-il de muscles pour faire mouvoir en tous sens & séparément deux mille cent épines, & treize cens jambes ou cornes ! Cependant les jambes ou cornes n’exécutent point le mouvement progressif des hérissons, ce sont les épines dont ils se servent pour marcher. M. de Réaumur s’en est convaincu dans des circonstances où il n’étoit pas possible de s’y méprendre : non-seulement il les a vû se mouvoir par leur moyen, les ayant mis dans des vases où l’eau de la mer les couvroit peu, & où il étoit par conséquent très-facile de les observer ; mais ayant mis même ces animaux sur sa main, il leur a vû exécuter le mouvement progressif avec leurs seules épines. (D. J.)

Hérisson, (Art. milis.) dans la guerre des siéges est une grosse poutre, ou un arbre de la longueur de la breche, armé de pointes fort longues, qu’on fait rouler sur la rampe ou les débris de la breche pour empêcher l’ennemi de monter. Les hérissons sont soutenus par des chaînes ou des cordes, de maniere que si le canon en rompt une, ils soient retenus par les autres. On les fait rouler sur les breches par le moyen de rouleaux. Ils causent beaucoup d’incommodité à l’ennemi en tombant ou roulant sur lui lorsqu’il monte à l’assaut.

L’hérisson foudroyant est une espece de barril foudroyant, hérissé de pointes par le dehors : on le fait mouvoir sur deux roues par le moyen d’une piece de bois qui le traverse & qui sert d’aissieu aux roues. Voyez Barril foudroyant. (Q)

Hérisson, (méchan.) c’est une roue dont les rayons aigus sont plantés directement sur la circonférence du cercle, & qui ne peuvent s’engager que dans une lanterne, & ne reçoivent le mouvement que d’elle. Voyez Lanterne. Il y a des hérissons dans un grand nombre de machines, tant hydrauliques qu’autres. Voyez dans nos Planches la machine à friser les étoffes.

Hérisson foudroyant. Les artificiers appellent ainsi une machine hérissée de pointes par le dehors, & chargée de composition par le dedans ; il sert à défendre les breches & les retranchemens.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « hérisson »

Wallon, ireson, ureson, iureson ; nam. ièreson, nièreson ; Hainaut, hirchon, hurchon ; picard, hérichon, irechon ; génev. l'hiresson ; provenç. erisso, hirisso ; espagn. erizo ; portug. ouriço ; du latin hericius ou ericius, hérisson, qui est de même racine que le grec χὴρ, hérisson. L'espagnol erizo et autres viennent de hericius ; le français hérisson vient d'une forme augmentée, hericionem.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(XVIIe siècle) De l’ancien français heriçon dérivé de eriz avec le suffixe -on.
Note : Le radical ancien *eriz est non attesté mais la forme heriçon en suppose nécessairement l’existence, du latin classique ericius, de même sens [1]. Radical que l’on retrouve dans le verbe ériger. Le \h\ en français est probablement d’origine expressive. On a également proposé un mot du latin populaire *erictionem (accusatif de *erict) [2] [3], mais une telle forme aurait donné *erçon (cf. suspectionem > soupçon).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « hérisson »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
hérisson erisɔ̃

Citations contenant le mot « hérisson »

  • Vidéo : Cinq mois avec le hérisson (La Minute Nature n° 193) 4 :55 Nature d'ici et d'ailleurs, Cinq mois avec le hérisson - Nature d'ici et d'ailleurs
  • Nous pensons tout connaître du hérisson, petit mammifère que l’on a parfois la chance d’observer dans un jardin. Mais saviez-vous qu'il est... , Cinq faits étonnants sur le hérisson - Actualités - LPO
  • On connait l’attrait des hérissons pour les limaces et les escargots. Mais savez-vous de quoi est constitué le reste de son régime alimentaire ? , Que mangent les hérissons ? - Actualités - LPO
  • Le hérisson est un animal nocturne, d’autant plus sympathique qu’il aide à réguler les populations de limaces s’attaquant aux salades. www.lamontagne.fr, Allier : comment favoriser l'installation de hérisson, grand mangeur de limaces, dans son jardin - Moulins (03000)
  • Une fillette de trois ans dormait quand elle a été mordue à un orteil par une hérissonne. L’enfant a été vaccinée contre le tétanos le lendemain. Des antibiotiques lui ont été prescrits. , Une fillette de 3 ans attaquée par un hérisson dans son sommeil - Sputnik France
  • Il n'y a pas de moyen pour polir le hérisson. De Aristophane / La Paix
  • Il en est de l'argent comme du hérisson, plus facile à saisir qu'à retenir. De Archiloque
  • Le poing tue le hérisson, mais la main n’ose pas. De Proverbe peul
  • Des scientifiques ont réussi à croiser un ver de terre et un hérisson : ils ont obtenu vingt centimètres de fil de fer barbelé. De Anonyme
  • La misanthropie est presque toujours une grande vanité cachée sous une peau de hérisson. De Honoré de Balzac / Pensées
  • Le hérisson va mal et nous ne sommes pas en mesure aujourd’hui de quantifier le déclin que connaît l’espèce en France. Pour mieux le protéger, la Ligue de protection des Oiseaux lance la "Mission Hérisson". Les particuliers sont invités à suivre sa trace dans leur jardin. France 3 Occitanie, Pour mieux le protéger, suivez les traces du hérisson dans votre jardin
  • À partir du 16 juillet la LPO lance une grande enquête visant à connaître l’état de santé du hérisson en France afin de mieux le protéger. , L’enquête Mission Hérisson, c’est bientôt équipez-vous ! - Actualités - LPO
  • Curieux épisode de vie nocturne hier soir, avenue Jean-Jaurès à Charleville-Mézières, où un hérisson cheminait prudemment sur le trottoir en direction de la gare. Avec les nombreux jardins et parcs arborés des belles maisons bordant cette avenue, la situation est, à bien y réfléchir, pas si ubuesque. Journal L'Ardennais, À Charleville-Mézières, un hérisson sur la route de la gare
  • Drôle de découverte dans le jardin de la famille Kolusniewski : six bébés hérissons qui semblaient perdus. Après les avoir nourris, cette famille d’Haillicourt a trouvé une association, Sauve qui pique, pour aider ces six petits mammifères. La Voix du Nord, Quand une famille sauve six bébés hérissons à Haillicourt
  • Biodiversité Les populations du petit mammifère seraient en fort recul. Pour les aider en Valais, Sauve qui pique a mis en place un réseau de familles d’accueil pour hérissons blessés. On a voulu donner un coup de main. , On a accueilli Lucky, notre premier hérisson blessé
  • Contrairement aux idées reçues, il ne faut pas donner de lait aux hérissons, ni de pain trempé dans du lait, qui lui provoquent des diarrhées potentiellement mortelles. Si vous désirez nourrir le hérisson qui fréquente votre jardin, proposez-lui de la nourriture pour chat ou pour chiot, et de l'eau. , Que mange le hérisson ?
  • Victimes du jardinage, de la circulation routière et des pesticides, les hérissons amenés en centre de soins font le plein de croquettes pour chats, l'aliment le moins éloigné de leur régime naturel. ©Atoupic , Protégeons nos « amis à pics » avec Atoupic, l'atout cœur des hérissons - Fondation 30 Millions d'Amis
  • «Si un hérisson est dehors durant le jour, c’est qu’il a froid», martèle Christina Meissner, qui a réalisé un poster spécial sur son site. Il faut le rentrer dans la maison et le mettre dans un carton avec du journal au fond et du papier ménage en boule, pour qu’il se cache. De l’eau tous les jours et de la nourriture pour chat conviennent très bien.» La loi indique qu’il est interdit de garder un animal sauvage en captivité, mais en cas de détresse d’un jeune hérisson, la spécialiste privilégie «le bon sens». Idem pour la nourriture. «Le hérisson est insectivore. Inutile de lui donner des légumes. Les croquettes pour chats vont très bien.» , «Si un hérisson est dehors la journée, c’est qu’il a froid!» - 20 minutes
  • Considéré comme nuisible jusque dans les années 70, le hérisson est de nos jours un animal protégé. Cette boule de piquants à la bouille craquante a enfin retrouvé la paix ou presque ! Apprenons à mieux le connaître et à apprécier toutes ses qualités pour mieux le protéger. auJardin.info, Questions fréquentes sur le hérisson
  • Actifs entre la fin de la journée et l’aube, de nombreux hérissons sont victimes d’accidents avec des robots tondeuses programmés pour tondre durant la nuit. En effet, si son armure d’environ 5000 piquants est plutôt efficace contre les prédateurs naturels, elle ne permet pas à ce petit mammifère de faire face à ce nouveau danger. Les blessures sont souvent très graves et, avec une partie de la tête ou des membres amputés, les chances de survie des victimes sont quasi nulles. Télésambre, Comment protéger les hérissons qui sont actuellement dans nos jardins ? - Télévision locale de Charleroi et sa région - Thuin - Chimay - Basse Sambre
  • En temps normal, les hérissons se reproduisent une fois dans l’année, au printemps. Les naissances arrivent, elles, de mai à juillet. À l’exception des pays d’Europe du sud, où une deuxième portée survient à l’automne, car le climat y est plus doux. , Les hérissons ont-ils vraiment besoin de nous l'hiver ? Ce qu'il faut faire... ou pas | Actu
  • C'est une scène qui aurait pu inspirer Jean de La Fontaine. Au milieu de la route, un hérisson apeuré, prostré ressemble à une boule de poils bien fragile. L'automobiliste qui a filmé la scène roulait prudemment pour apercevoir et surtout éviter l'animal. Mais il ne se doutait pas qu'un volatile viendrait asticoter le petit hérisson pour le guider vers le côté. lindependant.fr, La vidéo d'un oiseau qui aide un hérisson à traverser la route - lindependant.fr
  • Petits mammifères omnivores qui s’imposent comme de véritables alliés pour les jardiniers désireux d’éradiquer les bestioles nuisibles aux plantations, les hérissons sont pourtant en train de disparaître à cause des pesticides, de la destruction des lisières ainsi que des cloisonnements des jardins et terrains. Si vous en trouvez dans votre jardin, essayez de les retenir en leur offrant le gîte et le couvert. Le Mag des Animaux, Que mange un hérisson ?
  • Oui mais voilà, notre ami le hérisson va mal… Qu’est ce qui ne va pas ? De nombreuses menaces pèsent sur ce petit mammifère, menaçant sa survie : les granulés anti-limaces, les voitures, les grillages, les tondeuses à gazon, les chiens ou encore les piscines… , Mission hérisson cette année la LPO met à l’honneur le Hérisson d’Europe - Actualités - LPO
  • Sangliers en goguette dans les rues, renards peinards faisant les poubelles avant les éboueurs, oiseaux qui chantent sans s'époumoner pour couvrir la pollution sonore des villes... Les bêtes adorent le confinement des humains. Qui mieux qu'Allain Bougrain-Dubourg, journaliste animalier, militant écologiste et grand protecteur de la faune sauvage pour se mettre dans leurs têtes ? Le hérisson, charmante bestiole si régulièrement écrabouillée par nos bagnoles vous explique sa vie quand la nôtre est au ralenti. Charlie Hebdo, Lettre des animaux aux humains confinés : le hérisson - Charlie Hebdo
  • Regard doux, dos hirsute. Nid à pics ou à tics ? Le hérisson n’en est pas à une contradiction ni à une approximation près. Pourtant considéré comme une espèce commune, le mammifère nocturne est bien mal connu de ses voisins périurbains. Pour le remettre sur le devant de la scène, la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO) lui déroule cette année le tapis vert en le consacrant espèce 2020. Terres et Territoires, Un an pour bichonner les hérissons - Terres et Territoires
  • La fondation Brigitte Bardot va demander réparation au nom des hérissons. L'association se constitue partie civile dans le procès de neuf personnes soupçonnées d'avoir capturé des hérissons, dans l'est-Creuse. Les faits remontent au mois de novembre 2019. France Bleu, La fondation Brigitte Bardot prendra la défense des hérissons dans un procès au tribunal de Guéret
  • Le hérisson d’Europe est un ami des jardins qui a bien des atouts malgré sa petite taille (moins d’un kilo). Miro comme une taupe, son odorat très développé et son ouïe fine lui permettent de chasser ses proies dans la pénombre et de détecter un éventuel danger. Il est capable de percevoir les ultrasons émis par les insectes et d’entendre un ver de terre se glissant sous les feuilles ! Bavard comme une pie, toutes les raisons sont bonnes pour émettre des sons. Ainsi, il souffle, grogne, pousse des cris s’il est inquiet ou lors d’ébats amoureux. Un système de défense unique avec sur son dos une peau recouverte de piquants (entre 5.000 et 6.000). Lorsqu’un danger survient, en moins d’un dixième de seconde, il se met en boule dressant l’ensemble de ses pics pour faire face à l’ennemi. Cette technique est malheureusement vaine face aux véhicules. www.leveil.fr, Les conseils de la LPO pour accueillir des hérissons dans son jardin - Le Puy-en-Velay (43000)
  • Télétravailleuses, télétravailleurs, poursuivez votre tâche, loin des rampes de métro et d’autobus, loin des ascenseurs des entreprises, des corps qui se frôlent et des surfaces suspectes. Keep cool. Prenez votre mal en patience, ou plutôt votre bien, car le « mal », ce fichu virus, comme le nomme Olivier Véran, est toujours vivace, toujours pernicieux, planqué aux coins de nos rues. Pour le terrasser, il faut donc s’armer de courage, faire le hérisson, avancer d’un pas lent, et se mettre en boule à la moindre alerte. Déconfiner-reconfiner-déconfiner-reconfiner ? Sûrement pas, mais fermer les écoutilles au moindre danger d’un ressac épidémique. Calmer les ardeurs des uns et des autres. Organiser une entrée dans la vie réelle au ralenti, dans un ordre strict, quasi militaire. L'Obs, Pour le déconfinement, la stratégie du hérisson
  • Baldy est une femelle hérisson recueillie par un centre de sauvegarde de la faune sauvage en Écosse. Ainsi protégée, elle est à l’abri des prédateurs qui n’auraient eu aucun mal à la manger. POSITIVR, Ce drôle de hérisson sans piquant est totalement chauve
  • Échographie, anesthésie. Il faut s’adapter selon les cas. « Joanna a été l’une de nos premières résidentes, une juvénile non sevrée. Il a fallu la nourrir avec du lait materné pour hérisson qui est plus riche que le lait de vache », se souvient le soigneur. , VIDEO : un centre de soins unique en Sarthe pour sauver les hérissons | Les Nouvelles de Sablé
  • Les hérissons sont trop souvent blessés, voire écrasés par les voitures. C’est déplorable ! Pourquoi ces faits sont récurrents ? Un constat : ils vivent plus souvent en ville qu’en campagne. Courrier picard, Les hérissons sont maltraités
  • À Buoux, le Centre a accueilli 140 hérissons en 2019. La plupart sont très jeunes, nés cet automne, de portées bien tardives, en raison d’un climat clément. Ils ne sont pas suffisamment armés pour faire face à l'hibernation. France Bleu, PHOTOS - Des hérissons victimes du changement climatique au Centre de sauvegarde de la faune sauvage à Buoux
  • Evidemment, ça ne concerne pas nécessairement les urbains super-urbains, ceux-là qui pensent que la campagne c’est le truc vert de chaque côté de l’autoroute. Mais bon, il y a un drame qui se joue chaque hiver, en sus de l’amphibien crapaud qu’il faut aller sauver des traversées de route meurtrières et décimantes pour l’espèce, c’est celui du hérisson, cette attendrissante boule de piques qu’il est toujours très bon signe (écolo) de trouver en son jardin (comme l’orvet, mais on l’aime moins) : en seulement vingt ans, deux tiers de la population des hérissons a disparu en France, et ça ne va pas en s’améliorant. Chaque année, 1 million d’entre eux meurent écrasés sur les routes, si bien que, si rien n’est fait pour la protéger, l’espèce pourrait bien disparaître de nos campagnes d’ici 2025, rappelle le magazine Positivr.fr, à l’instar de bien des sites ou des associations de protection animale. Libération.fr, Aider les hérissons hiver et contre tout - Libération
  • Neuf personnes ont été interpellées ce samedi dans le secteur de Peyrat-la-Nonière. Elles transportaient des hérissons. Ce qui est illégal car l'espèce est protégée. France Bleu, Capture de hérissons en Creuse : neuf personnes interpellées
  • Le hérisson est vraiment en déclin. On peut estimer une baisse de 50 à 60 % des populations depuis 20 ans. L’espèce pourrait même disparaître dans 20 ou 30 ans pour plusieurs raisons : l’usage des pesticides qui ne sont théoriquement plus utilisés, l’usage du produit anti-limaces, les accidents de la route, la propreté des jardins, l’entretien trop agressif des pelouses, la disparition des haies… , Jura | Et si vous accueilliez un hérisson dans votre jardin?
  • 9 secondes sur whatsApp « Ben voilà, on a fait une petite chasse hier soir, on en a eu 9, on a relâché 3 petits », affirme hilare le quadragénaire torse nu. Hérissons tenus à pleines mains et à ses pieds… Plainte de l’Association de défense des animaux Stéphane Lamart et l'association " Le Sanctuaire des hérissons ", relayée par l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) qui diligente une enquête. , Edition Besançon | Il chasse le hérisson et s’en vante sur les réseaux sociaux
  • Et dans une pièce, ils ont trouvé un hérisson dans une cage. Une procédure a été ouverte ouverte pour détention d’une espèce non domestique protégée. L’homme risque au maximum une peine de six mois d’emprisonnement et jusqu’à 9.000 euros d’amende. www.lechorepublicain.fr, Stéphane, le hérisson détenu en cage, a été sauvé par les gendarmes à Hanches - Maintenon (28130)
  • Vrai et fauxRien n’empêche de mettre de la nourriture à disposition des hérissons dans son jardin pour les aider à passer la saison froide, car le hérisson, s’il hiberne, se réveille une trentaine de fois entre novembre et mars pour se nourrir. Mais la période la plus critique pour lui est… l’été. En pleine sécheresse, il y a peu de nourriture. « C’est aussi le moment où les gens sont en vacances », note David Lamotte. On peut aussi donner un coup de pouce aux jeunes de l’année à l’automne. « Ils doivent atteindre 450 g pour pouvoir survivre à l’hiver. » www.lechorepublicain.fr, Les erreurs à ne pas commettre pour protéger le hérisson - Luisant (28600)
  • L’association environnementale Alsace Nature relance une nouvelle enquête participative sur le hérisson. L’occasion de profiter du confinement pour observer la faune qui vous entoure. Voici quelques conseils si vous apercevez le petit mammifère à poils durs. France 3 Grand Est, Coronavirus : confiné dans votre jardin, que faire si vous voyez un hérisson ?
  • Notamment une douzaine de hérissons arrivés au Centre entre les mois de juillet et octobre alors qu’ils ne pesaient pas 100 g. millavois.com, Millau. Retour à la nature pour les hérissons
  • Les populations de hérissons auraient diminué de 40% en 20 ans en France. L'espèce est protégée, mais elle est victime de la circulation routière, des pesticides et même de braconnage. A l'heure où ces petites boules de pics entrent en hibernation, voici le bilan de la situation en Creuse. France Bleu, Creuse : comment se portent nos hérissons?
  • Le hérisson contribue à éliminer bon nombre d’animaux considérés comme nuisibles, ce qui en fait un précieux auxiliaire des jardiniers. Cependant, pas question d’adopter un hérisson. Il s’agit d’une espèce protégée qu’il est donc interdit de capturer, de transporter, d’acheter ou de vendre. D’autant que, capturer un hérisson adulte, c’est risquer d’abandonner et de laisser mourir quelques orphelins ! Et le jardin qu’on lui offrirait risquerait fort de se révéler trop petit pour cet animal qui a besoin de plusieurs hectares pour vivre. La seule possibilité est donc d’attendre sa venue en rendant son jardin accueillant. Metro, Le hérisson, un petit roi de pique à qui il faut laisser une place dans son jardin
  • Il y a quelques années de cela, Maryse Delafollie, habitante de Grandfresnoy (Oise) et passionnée de jardinage, expliquait dans une vidéo qu’il est très important de protéger le hérisson. , VIDÉO Le hérisson, l’ami du jardinier | L'Observateur de Beauvais
  • C'est une conséquence du réchauffement climatique : les hérissons ont de plus en plus de mal à hiberner. Affaiblis et désorientés, beaucoup sont incapables de se nourrir seuls. Franceinfo, Environnement : un centre au secours des hérissons
  • Présent depuis 10 millions d’années, le hérisson d’Europe est aujourd’hui menacé d’extinction. Cette espèce nocturne emblématique de nos jardins est victime de l’être humain et de ses activités. En Angleterre la présence de hérissons à baisse de 75 % dans les campagnes. La Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO) nous explique en vidéo les activités à cesser et les gestes simples à entreprendre pour protéger cette espèce menacée. GoodPlanet mag', Le hérisson d’Europe, une espèce commune pourtant menacée - GoodPlanet mag'
  • Après les bars à chats et à chiens, un hérisson café a ouvert à Moscou, en Russie. Pour le prix d'une boisson chaude, il est possible de jouer avec ces petites bêtes piquantes. Franceinfo, Moscou : un hérisson café ouvre ses portes
  • Cela a suscité une vague d’indignation sur les réseaux sociaux. Un jeune hérisson vivant, installé dans un bocal, a été remarqué dans une boutique de tatouage de Reims, rue de Vesle. Tout de suite, des défenseurs des animaux se sont insurgés de voir la petite bête exposée et séquestrée, une espèce protégée et nocturne, dont la détention est illégale. Du côté du patron du magasin cependant, on plaide l’ignorance. « Sinon, on ne l’aurait pas mis dans notre salon rue de Vesle, ni sur les réseaux sociaux. On ne savait pas qu’on n’avait pas le droit », explique-t-il. Ce dernier précise même que c’est un ami qui a trouvé le jeune hérisson, dont la maman avait été écrasée. « Il l’a recueilli pour le sauver et me l’a apporté parce que le hérisson, c’est l’emblème de la boutique. On lui a acheté à manger », poursuit-il, avant d’ajouter que l’animal n’est pas resté longtemps dans le magasin. Et pour cause, il a été subtilisé à l’insu des tatoueurs. « Ce seraient des membres de l’association de L214 qui auraient opéré et l’auraient confié à une personne en lien avec un vétérinaire », affirme Julien Joly, de Rennes… de l’association Boules Épiques (qui veut sauver le hérisson), qui voulait s’assurer que l’animal était entre de bonnes mains. Journal L'Union, Un hérisson dans un bocal chez un tatoueur de Reims provoque l’indignation
  • Ces dernières années, le hérisson est devenu l'objet de campagnes de sensibilisation dans le pays. LExpress.fr, Les hérissons, premières victimes du Brexit? - L'Express
  • Pour les spécialistes de l’environnement, une chose est certaine : les mammifères, comme les blaireaux, lièvres ou même hérissons, seront les grands gagnants du confinement. C’est le cas du hérisson, car il est en temps normal une grande victime du trafic routier. , Pigeons, hérissons, crapauds... Le confinement est-il bénéfique pour les animaux en Normandie ? | 76actu
  • Pile au milieu de la route sur laquelle il roule, l'automobiliste aperçoit une boule foncée et un oiseau. Heureusement, il ne roule pas à une vitesse élevée et prend le temps de s'arrêter. Un hérisson apeuré est en boule et ne veut pas bouger. Un corbeau pique alors du bec le hérisson, qui fait quelques pas puis s'arrête à nouveau. L'oiseau semble lui dire "avance, mais avance bon sang!". Mais derrière cette scène mignonne, se cache peut-être une autre réalité. L'oiseau pourrait être une corneille, un oiseau charognard, qui se nourrit d'insectes ou de petits animaux morts. L'oiseau pourrait donc simplement être attiré par les insectes présents sur le dos du hérisson, ou même par le hérisson lui-même... Glups. Voilà une version bien moins rose qu'il n'y paraît! RTL People, Un oiseau semble aider un hérisson à traverser une route (vidéo) - RTL People
  • Les autorités valaisannes vont installer un dispositif qui leur permettra de décompter les hérissons vivant sur leur territoire. Tribune de Genève, La star du semi-confinement – Le hérisson mis en lumière par la pandémie de Covid-19 | Tribune de Genève
  • La LPO Aquitaine lance un appel à dons pour sauver les hérissons du Centre de soins. En cette fin d'année, la LPO Aquitaine lance un appel à dons afin de sauver les hérissons accueillis au Centre de soins. AquitaineOnLine, Sauver les Hérissons du Centre de soins LPO Aquitaine ! | Nature et Environnement | Actualités en Aquitaine
  • Le Centre de sauvegarde de la faune sauvage de Torsac a recueilli beaucoup de jeunes hérissons. Il y resteront en passion jusqu’au retour des beaux jours SudOuest.fr, Charente : les bébés hérissons ont besoin de croquettes pour chat
  • Une heure s’écoule, quand les agents de l’OFB arrivent au camp, avec des renforts. Ils sont repérés avant de l’atteindre. Les hérissons, alors en cours de préparation avant cuisson, sont jetés dans un sac, qui atterrit au bord de l’eau. Abraham et son envie qui ne peut attendre prennent la poudre d’escampette dans la nature. www.larep.fr, Abraham tue des hérissons à coups de bâton, à Meung-sur-Loire, et se fait pincer par la police de l'environnement - Meung-sur-Loire (45130)
  • Le centre de soins LPO Aquitaine d’Audenge a accueilli 4 934 animaux en 2019, dont 700 hérissons d’Europe SudOuest.fr, Gironde : année record pour les sauvetages de hérissons à la LPO
  • Le hérisson est sur terre depuis maintenant 15 millions d’années quoi qu’on lui ait trouvé un ancêtre qui lui a environ 50 millions d’années. ConsoGlobe, Nos formidables alliés en lutte biologique - Le Hérisson
  • Quels gestes adoptés quand on croise un hérisson en détresse alors que la loi interdit de le détenir ? Le point avec Manuel de Aguirre, président de l’association « Erinaceus France » qui possède un centre de soins dédié au hérisson d’Europe, à Saint-Denis-d’Orques, dans la Sarthe. , "Le hérisson n’est pas un animal de compagnie"
  • C'est un animal gravement menacé dont l'espérance de vie est réduite à environ 2 ans quand il peut vivre 12 ans. La route est particulièrement assassine pour le hérisson et il faut absolument le protéger dès que nous en avons l'occasion. France Bleu, Prenons soin de nos hérissons !
  • Il y a un an, le centre de sauvegarde régional des animaux sauvages le Chêne alertait sur le nombre élevé de morts inexpliquées chez les hérissons recueillis. Une augmentation qui s’est poursuivie ces douze derniers mois selon son président Didier Feray. www.paris-normandie.fr, Augmentation des morts inexpliquées depuis cinq ans : le hérisson eurois en danger
  • En cette période de confinement, l’homme a déserté les espaces naturels et les animaux sauvages en profitent pour reprendre tous leurs droits oubliant pour un temps leur peur de l’humain. Ainsi de nombreux témoignages attestent du retour des renards, sangliers, cervidés ou autres dans les rues de nos villes désertées. A Blanzy, c’est un audacieux petit hérisson qui n’a pas hésité à s’approcher jusqu’au seuil d’une habitation pour y faire bombance avec les croquettes du chat de la maison. On ne sait pas qu’elle a été la réaction du félin. , Blanzy | Le festin du hérisson
  • Quatre enquêteurs de l'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS), appuyés par des gendarmes de Saint-Amand, sont intervenus, ce samedi 5 octobre, peu après 10 heures, au Pré de Billeron,  à Saint-Amand, pour perquisitionner les véhicules de personnes soupçonnés d'avoir tué plusieurs hérissons en vue de les manger. www.leberry.fr, Auditionnés pour avoir tué dix-neuf hérissons en vue de les manger, à Saint-Amand - Saint-Amand-Montrond (18200)
  • Il est important de ne pas déranger les hérissons même s'ils en empêchent certains de dormir en s'accouplant. Europe 1, Laissons les hérissons s'aimer en toute tranquillité !
  • Le Parc Régional Naturel du Livradois-Forez dans le Puy-de-Dôme invite ses habitants à recenser les hérissons jusqu’au 30 octobre 2020 pour évaluer les populations et identifier les zones où ils sont victimes du trafic routier. France 3 Auvergne-Rhône-Alpes, Puy-de-Dôme : comptez les hérissons avec le Parc Naturel Régional du Livradois-Forez

Images d'illustration du mot « hérisson »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « hérisson »

Langue Traduction
Anglais hedgehog
Espagnol erizo
Italien riccio
Allemand igel
Chinois 刺猬
Arabe قنفذ
Portugais ouriço
Russe еж
Japonais ハリネズミ
Basque hedgehog
Corse erizo
Source : Google Translate API

Synonymes de « hérisson »

Source : synonymes de hérisson sur lebonsynonyme.fr
Partager