La langue française

Erse

Sommaire

  • Définitions du mot erse
  • Étymologie de « erse »
  • Phonétique de « erse »
  • Évolution historique de l’usage du mot « erse »
  • Citations contenant le mot « erse »
  • Traductions du mot « erse »
  • Synonymes de « erse »

Définitions du mot « erse »

Trésor de la Langue Française informatisé

ERSE1, subst. fém.

MAR. Anneau de cordage. « Ouvert! » triompha-t-il [Tainchebraye], fit un nœud de corde, une erse en bretelle autour de son cou. « Asseyez-vous là-dedans, et les bras autour de mon cou, malheureuse! » (La Varende, Nez-de-Cuir,1936, p. 105).
Rem. La plupart des dict. gén. attestent le dimin. masc. erseau. Petite erse. L'ancre (...) porte un anneau (...) on la garnit d'un erseau en corde (Ledieu, Cadiat, Nouv. matér. nav., 1899, p. 384).
Prononc. : [ε ʀs]. Homon. herse. Étymol. et Hist. 1702 mar. (Aubin). Var. orth. de herse, attesté dep. 1643 (Fournier ds Jal1) au sens de « estrope de poulie ». Bbg. La Landelle (G. de). Le Lang. des marins. Paris, 1859, p. 277.

ERSE2, adj.

Relatif à la Haute-Écosse. Poésies erses (Ac.1835, 1878).
Dialecte, langue erse, ou subst. erse. Dialecte celtique parlé en Haute-Écosse. À partir du XVIes., grâce surtout à la Réforme, le gaélique d'Écosse (ou erse) se développait en langue littéraire indépendante et couvrait tout le pays au Nord de la Clyde (A. Meillet, M. Cohen, Les Lang. du monde,Paris, Champion, 1952, p. 54).
Prononc. et Orth. : [ε ʀs]. Ds Ac. 1835-1878. Homon. herse. Étymol. et Hist. 1777, 25 mars les poésies galliques ou erses (J. de Paris, p. 1, c. 1 ds Bonn., p. 54). Empr. à l'angl. erse (anc. var. écossaise de Irish) attesté en 1375 dans le domaine écossais au sens de « irlandais », puis appliqué par les Écossais des Lowlands au dial. gaélique des Highlands (en réalité d'orig. irlandaise) désignant au xviiies. en angl. littér. le dial. gaélique d'Écosse, plus rarement le gaélique d'Irlande.

Wiktionnaire

Nom commun 1

erse \ɛʁs\ féminin

  1. (Marine) Cordage dont les deux extrémités sont épissées ensemble de manière à former un anneau ou une élingue.
    • erse de poulie, cordage qui entoure la caisse d’une poulie en bois et dont une des extrémités sert à fixer cette poulie.
    • A défaut d’un tel œillet, ce cordage pourrait être relié à la manille ou au croc portés par l’hydravion au moyen d’une erse ou d’un double nœud d’écoute, avec génope à son extrémité. — (Bulletin Officiel. Official Bulletin, numéro 26, 1938)

Nom commun 2

erse \ɛʁs\ masculin

  1. (Linguistique) Langue celtique du groupe gaélique parlé en Irlande, en Haute Écosse ainsi qu’à l’île du Cap Breton (Canada) et correspondant soit au gaélique écossais soit au gaélique irlandais.

Adjectif

erse \ɛʁs\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à la langue celte appelée erse, ou exprimé dans cette langue.
      • Dialecte erse, poésies erses.
      • Les anciens poèmes erses nous apprennent, en effet, que les rites druidiques existaient parmi les Scandinaves.— (Jules Michelet, Histoire de France, tome I, A. Lacroix et Cie, Paris, 1880, p. 175)
  2. Relatif aux habitants de la Haute Écosse.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ERSE (èr-s') adj.
  • Le dialecte erse, ou, substantivement, l'erse, dialecte celtique parlé dans la Haute-Écosse. L'erse, ou gaélique proprement dit, et l'irlandais sont les deux dialectes de la branche du celtique nommée gaélique ; voy. KYMRIQUE.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

ERSE, s. f. (Marine.) c’est une corde qui entoure le moufle de la poulie, & qui sert à l’amarrer. Voyez Etrope. (Z)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « erse »

(Nom 1) Altération de herse au sens de « estrope de poulie ».
(Nom 2) De l’anglais, dérivé du gaélique erse, variante d’irish, « irlandais »
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « erse »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
erse ɛrs

Évolution historique de l’usage du mot « erse »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « erse »

  • Parmi les questions diverses, Madame le maire a rappelé que la municipalité était toujours dans l’attente d’un nouveau médecin. , Saint-Germain-de-la-Coudre : feu vert pour la station-service | Le Perche
  • Analyse par segmentation : Le rapport inclut des données des portefeuilles de produits des fabricants, les applications respectives des produits et les caractéristiques des produits. Le rapport fournit également un examen exhaustif des nombreuses possibilités présentes dans le secteur à travers la segmentation des compagnies. Le rapport propose collectivement une rationalisation et une comparaison des tendances de croissance dans le monde dans diverses régions géographiques – États-Unis, Royaume-Uni, France, Allemagne, Chine, Japon, Inde, et zones géographiques – Brésil, Moyen-Orient et Afrique. Journal l'Action Régionale, Dernière Mise à jour COVID-19 sur l’Etude de Marché Chariots à bagages 2020 par les acteurs clefs Forbes Group, Ex Cell Kaiser, Wanzl, Arianel, Carttec, ACCESSAIR Systems, Clyde Machines, Ersel Technology, X Fab, Iscar GSE, Par Kan – Journal l'Action Régionale

Traductions du mot « erse »

Langue Traduction
Anglais erse
Espagnol gaélico
Italien erse
Allemand erse
Chinois 埃塞
Arabe الآية
Portugais erse
Russe erse
Japonais erse
Basque erse
Corse erse
Source : Google Translate API

Synonymes de « erse »

Source : synonymes de erse sur lebonsynonyme.fr
Partager