La langue française

Harpie

Définitions du mot « harpie »

Trésor de la Langue Française informatisé

HARPIE, subst. fém.

A. −
1. MYTH. Monstre fabuleux à tête de femme, à corps d'oiseau et à griffes acérées. Les trois Harpies, déesses des ouragans, des tempêtes. Une pluie d'orage fondit tout-à-coup sur nos tables comme les Harpies sur celles d'Énée (Jouy, Hermite, t. 2, 1812, p. 220).
HÉRALD. Les harpies se représentent en armoiries sous la forme d'un aigle avec tête et buste de femme (Adeline, Lex. termes art,1884).
2. Au fig.
a) Vieilli. Personne avide et rapace. Ces gens-là sont des harpies, de vraies harpies (Ac.). Après ma mort vous trouverez quelques bonnes petites économies que je ne prétends pas livrer à cette harpie de Brigide (Sand, Consuelo, t. 3, 1842-43, p. 71).
b) Fam. Femme méchante et acariâtre. Ils attendaient (...) non sans être exposés aux injures d'une bande de vieilles femmes. Cette troupe de harpies les entourait, les menaçait du poing, hurlait et vociférait (Verne, Enf. cap. Grant, t. 3, 1868, p. 121) :
− Madame Thomazeau est une harpie, une mauvaise mère, une vieille horreur, une folle dangereuse, une simulatrice, une criminelle... Colette, Pays connu,1949, p. 54.
B. − ZOOL. Rapace diurne, appartenant à la famille des Falconidés, de grande taille, au bec puissant et aux serres énormes, vivant dans les forêts d'Amérique tropicale où il se nourrit surtout de singes (cf. Lar. encyclop.). C'est le quartier des oiseaux de proie; un magnifique aigle-harpie gris à tête emplumée (Morand, Londres,1933, p. 131).
Genre de chauve-souris. (Ds Ac. Compl. 1842, Rob., Lar. Lang. fr.).
Prononc. et Orth. : [aʀpi] init. asp. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. I. 1. xives. mythol. arpe (D'Orpheus, ms. Genève 179 bis, Bullet. A.T., 1877, p. 102 ds Gdf. Compl.); 1537 arpye (Des Périers, Pour Marot contre Sagon, I, 177 ds Hug.); 2. 1585 fig. « personne rapace » (N. du Fail, Contes d'Eutrapel, I, 32, Hippeau ds Gdf.). II. Zool. 1. 1775 « genre de chauve-souris » (Valm., s.v. chauve-souris); 2. 1808 « rapace » (Boiste). I empr. au lat. Harpyia, mythol., déjà utilisé en lat. comme nom commun (empr. au gr. Α ρ π υ ι α). II empr. au lat. sc. harpyja 1767, Linné, Systema Naturae, p. 121, issu de lat. class. ci-dessus. Fréq. abs. littér. : 40. Bbg. Quem. DDL t. 18.

Wiktionnaire

Nom commun

harpie (h aspiré)\aʁ.pi\ féminin

  1. (Mythologie) Monstre fabuleux, qu’on représentait avec des ailes, un visage de femme, un corps de vautour et des ongles crochus, et qu’on imaginait être extrêmement vorace.
  2. (Figuré) Ceux qui sont avides du bien d’autrui ou qui sont âpres au gain.
    • Ces gens-là sont des harpies, de vraies harpies.
  3. (Familier) Femme méchante, criarde et acariâtre.
    • La Tête-d’Aigle s’approcha de la prisonnière, et la délivrant des harpies qui la harcelaient… — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
    • Il est grand temps de relever la tête ! les masculinistes sont là pour réaffirmer la fierté d'être un homme, face aux harpies féministes. Lacroix a bien raison : ces viragos nous gâchent la vie. — (Élise Fontenaille, L'homme qui haïssait les femmes, Grasset, 2011)
  4. (Ornithologie) Espèce de vautour ou d’aigle forestier d’Amérique du Sud, Harpia harpyja.
  5. (Héraldique) Meuble représentant le monstre fabuleux du même nom dans les armoiries. Elle adopte généralement la position de l’aigle, c’est-à-dire posé de front, les ailes éployées, pattes écartées.
    • De gueules à une harpie d’or, qui est des Seigneurs d’Ottange → voir illustration « armoiries avec une harpie »
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

HARPIE. (H est aspirée.) n. f.
Monstre fabuleux, qu'on représentait avec des ailes, un visage de femme, un corps de vautour et des ongles crochus, et qu'on imaginait d'être extrêmement vorace. Il se dit, figurément, de Ceux qui sont avides du bien d'autrui ou qui sont âpres au gain. Ces gens-là sont des harpies, de vraies harpies. Il se dit aussi, familièrement, d'une Méchante femme, criarde et acariâtre. C'est une harpie.

Littré (1872-1877)

HARPIE (har-pie) s. f.
  • 1Monstre fabuleux qui avait un visage de femme, un corps de vautour, des ongles tranchants et des ailes. …Céléno, la reine des harpies, Infecta ces beaux lieux de ses troupes impies, Depuis que Calaïs à leur brutale faim Du malheureux Phinée arracha le festin… Leurs traits sont d'une vierge : un instinct dévorant De leur rapace essaim conduit le vol errant ; Une horrible maigreur creuse leurs flancs avides, Qui, toujours s'emplissant, demeurant toujours vides, Surchargés d'aliments sans en être nourris, En un fluide infect en rendent les débris, Et de l'écoulement de cette lie impure Empoisonnent les airs et souillent la verdure, Delille, Énéide, III.

    Fig. Je me suis informé exactement des papiers qu'on vous avait envoyés de Franche Comté [et qui n'étaient pas parvenus]… apparemment qu'il y a dans ce monde des harpies qui mangent le dîner des philosophes, Voltaire, Lett. Damilaville, 27 fév. 1765.

  • 2 Fig. Personne avide, rapace ou méchante. C'est de l'oppression de toutes ces harpies qu'il faut garantir ce précieux fonds, je veux dire ces peuples les meilleurs à leur roi qui soient sous le ciel, Vauban, Dîme, 237. [Villars avait] sous une magnificence de gascon, une avidité de harpie, Saint-Simon, 111, 202. Vous vous plaignez de quelques tours qu'on vous a joués ; j'aimerais mieux qu'on vous eût volé deux cent mille francs, que de vous voir déchirer par les harpies de la société, Voltaire, Lett. Villette, 20 sept. 1766.
  • 3 Familièrement. Femme méchante et acariâtre. Vous m'excuserez, s'écria la harpie ; nous n'ignorons pas vos desseins, Marivaux, Marianne, 7e part.
  • 4Sous genre de faucons d'Amérique.

    Genre de chauves-souris, genre céphalote de Geoffroy Saint Hilaire.

HISTORIQUE

XVe s. Si porte, en lieu de cueur tapie, Pensée qui m'est dure erpie, Et n'en puis estre descherpie, Chartier, le Livre des 4 dames.

XVIe s. Serpens, lezars, harpies, Paré, XIX, 16.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « harpie »

Ἁρπυία, de ἁρπάζειν, ravir ; comparez ἅρπη, croc.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Antonomase de Harpie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « harpie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
harpie arpi

Citations contenant le mot « harpie »

  • Quelques harpies excitées qui tambourinent sur des batteries de cuisine ne constituent pas une preuve. Même les défenseurs de la plaignante disent qu'il n'y a pas eu viol précisément,... il y eu tromperie. L'Obs, Macron défend la nomination de Darmanin qui ne doit pas être « victime d’un jugement de rue »
  • « L’association Beauval nature soutient, depuis quelques années, un programme de protection de la harpie féroce, explique Éric Bairrao, directeur sciences et conservation, qui a dirigé le transfert des animaux. L’idée était d’agir sur place. Mais vu ce qui se passe actuellement au Brésil, les feux en Amazonie, la destruction de la forêt Atlantique, nous avons eu envie d’aller plus loin que la conservation en milieu naturel, en créant un programme de reproduction de cette espèce en danger. » www.leberry.fr, L'histoire des harpies féroces, espèce menacée, qui viennent de se poser au zooparc de Beauval - Bourges (18000)
  • La harpie féroce porte plutôt bien son nom… Ses immenses griffes, son œil vif à l'affût des proies, son envergure pouvant atteindre 2,20 mètres font de cet oiseau l'un des plus grands rapaces d'Amérique. Nommée d'après les créatures effrayantes de la mythologie grecque, la harpie est surtout une chasseuse redoutable. À titre d'exemple, elle peut tuer des animaux pesant plus de 7 kilos, comme des singes, des paresseux, porcs épics ou encore des jeunes cervidés. Franceinfo, VIDEO. La harpie féroce, le rapace capable de chasser des paresseux et des porcs-épics
  • Aigle forestier d’Amérique latine, la harpie féroce est le rapace le plus puissant et le plus grand des forêts tropicales. Elle peut mesurer jusqu’à un mètre et son envergure peut aller au-delà des deux mètres, alors que son poids varie entre 4 et 9 kilos. Demotivateur, Voici la harpie féroce, un rapace tellement géant que l'on pourrait le confondre avec un humain déguisé

Traductions du mot « harpie »

Langue Traduction
Anglais harpy
Espagnol arpía
Italien arpia
Allemand harpyie
Chinois py
Arabe هاربي
Portugais harpia
Russe гарпия
Japonais ハーピー
Basque harpy
Corse arpia
Source : Google Translate API

Synonymes de « harpie »

Source : synonymes de harpie sur lebonsynonyme.fr

Harpie

Retour au sommaire ➦

Partager