La langue française

Mégère

Définitions du mot « mégère »

Trésor de la Langue Française informatisé

MÉGÈRE, subst. fém.

Femme méchante, acariâtre, qui s'emporte facilement. Synon. furie, harpie (littér.).Il y a du feu sur le pont, où deux femmes âgées font cuire du poisson. Une jeune fille de quinze à seize ans paraît de temps en temps parmi ces mégères: figure céleste, apparition angélique au milieu de ces figures infernales (Lamart., Voy. Orient, t. 1, 1835, p. 100).Ce n'est pas cette sotte, cette mégère, cette médiocre bourgeoise que j'ai voulu épouser. Elle devrait être spirituelle, originale, pleine de mystère; son ignorance même devrait être intéressante (Jankél., Je-ne-sais-quoi, 1957, p. 163).
Prononc. et Orth.: [meʒ ε:ʀ]. Att. ds Ac. dep. 1740. Étymol. et Hist. 1. 1480 myth. (Baratre infernal ds Delb. Notes mss: Des trois furies, Megere est la première); 2. 1637 «femme très méchante, acariâtre» (Rotrou, Innocente infidélité, V, 4 ds IGLF). Empr. au lat. Megaera (gr. Μ ε ́ γ α ι ρ α) nom d'une des trois Furies, déesses symboliques de la vengeance. Fréq. abs. littér.: 69.

Wiktionnaire

Nom commun

mégère \me.ʒɛʁ\ féminin

  1. (Péjoratif) Femme méchante et emportée, par allusion à l’une des Érinyes.
    • On se les figurerait volontiers comme des mégères au regard hardi, au geste forcené, et l’on se tromperait fort : jamais plus doux visage de madone, paupières plus veloutées, sourires plus tendres, ne se sont inclinés sur un enfant Jésus. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
    • Il y avait tout de même chez elle un fond de délicatesse, une loyauté dans les procédés […], qui suffisent à mettre des abîmes entre elle et une mégère comme la Verdurin. — (Marcel Proust, À la recherche du temps perdu, Du côté de chez Swann, 1913, Éditions Gallimard, Folio no 1924, 1987, page 283)
    • C’est une vraie mégère.
    • Il a épousé une mégère.
    • Il y avait dans cette foule de hideuses mégères.
  2. (Entomologie) Insecte lépidoptère, papillon de jour de la famille des Nymphalidés, dont les ailes sont de couleur jaune orangé marqué de lignes marron avec des ocelles.
    • La chenille de la mégère se nourrit sur les graminées.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MÉGÈRE. n. f.
Femme méchante et emportée, par allusion à une des Furies. C'est une vraie mégère. Il a épousé une mégère. Il y avait dans cette foule de hideuses mégères.

Littré (1872-1877)

MÉGÈRE (mé-jè-r') s. f.
  • 1Nom propre d'une des trois Furies (avec une M majuscule). Ô haines ! ô fureurs dignes d'une Mégère ! Corneille, Rodog. II, 4. À Tisiphone et Mégère Il [Mercure] préféra, dit-on, L'impitoyable Alecton [pour punir les hommes], La Fontaine, Fabl. VIII, 20. Ô monstre que Mégère en ses flancs a porté ! Racine, Iph. V, 4.
  • 2 Fig. Femme méchante et emportée (avec une m minuscule). La belle-fille [de la princesse d'Harcourt] écrivit à une de ses amies les plaintes d'être soumise à une mégère enragée, Saint-Simon, 146, 135. [Tullie, fille de Servius Tullius] abominable mégère, qui fut digne d'un traitement plus rigoureux, Le P. Catrou, dans DESFONTAINES.
  • 3Papillon d'Europe.
  • 4Genre de serpents.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « mégère »

Lat. Megæra ; grec, Μέγαιρα.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

De Mégère, divinité grecque faisant naître la jalousie et l’envie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « mégère »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
mégère meʒɛr

Citations contenant le mot « mégère »

  • Vénus, une belle et bonne dame, était la déesse de l’amour ; Junon, une terrible mégère, la déesse du mariage, et toujours elles furent ennemies mortelles. De Jonathan Swift
  • Spectacle de la Cie Incognito de Laxou. Après « Feydeau dell’Arte », puis « La mégère à peu près apprivoisée », présentés lors de précédentes éditions de notre festival amateur, nous avons le plaisir de retrouver ce soir la compagnie Incognito avec leur nouveau spectacle. Un spectacle qui raconte l’évolution de la condition féminine en France, des années 1950 à nos jours, au travers de quatre lignées de femmes, sous le regard historico-comique de Simone qui veille. Tout cela avec humour et chansons ! , « Les filles de Simone » : Theatre boulevard a Seremange Erzange
  • Fort habilement, et sans la trahir, Frédérique Lazarini en a fait un brûlot émancipateur qui claque comme un soufflet au visage des esprits conditionnés à la manière de certains plats cuisinés. Du coup, la Mégère apprivoisée n’est ni mégère ni apprivoisée, mais diablement féministe, à sa manière. Marianne, "La Mégère apprivoisée" et "Hamlet" : à Paris, Shakespeare version explosive et féministe

Images d'illustration du mot « mégère »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « mégère »

Langue Traduction
Anglais shrew
Espagnol musaraña
Italien toporagno
Allemand spitzmaus
Chinois 泼妇
Arabe زبابة
Portugais megera
Russe землеройка
Japonais じゃじゃ馬
Basque satitsu
Corse strincia
Source : Google Translate API

Synonymes de « mégère »

Source : synonymes de mégère sur lebonsynonyme.fr

Mégère

Retour au sommaire ➦

Partager