La langue française

Harper

Sommaire

  • Définitions du mot harper
  • Étymologie de « harper »
  • Phonétique de « harper »
  • Citations contenant le mot « harper »
  • Images d'illustration du mot « harper »
  • Traductions du mot « harper »
  • Synonymes de « harper »

Définitions du mot « harper »

Trésor de la Langue Française informatisé

HARPER1, verbe intrans.

[P. anal. avec le mouvement du bras du joueur de harpe; le suj. désigne un cheval] Lever une des jambes de derrière plus haut que l'autre sans plier le jarret ou les lever toutes deux en même temps, avec précipitation. Ce cheval harpe d'une jambe, harpe des deux jambes (Ac. 1835, 1878). Les cinq mules empanachées de plumes de coq reconnaissaient leur nom, dressaient fièrement leurs oreilles, rouaient l'encolure et harpaient plus haut encore, de leur pas naturellement relevé (Morand, Flagell. Séville,1951, p. 49).
Prononc. et Orth. : [aʀpe] init. asp. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. A. Verbe intrans. fin xiiies. [ms.] « lever une des jambes de derrière plus haut que l'autre sans plier le jarret (en parlant d'un cheval) » (Livre d'Artus, éd. O. Sommer, t. 7, p. 41, 37), attest. isolée; de nouv. 1678 (Guillet, I, 134-135). B. Adj. 1. 1561 herpé « bien arqué (du jarret du chien) » (J. du Fouilloux, La Vénerie et l'Adolescence, éd. G. Tilander, p. 27 : jarret bien herpé); 2. 1655 harpé « dont le ventre est bien arqué (d'un cheval, d'un chien) » (R. de Salnove, Dictionnaire des chasseurs, p. 17 ds La Vénerie royale divisée en IV parties). Dér., à cause d'une certaine ressemblance, de harpe1*; dés. -er, suff. *.

HARPER2, verbe trans.

A. − Vieilli, pop. ,,Prendre et serrer fortement avec les mains`` (Ac.). On vous harpe mon homme et on l'entraîne en prison (Besch.1845).P. métaph. Alors le remords fondit sur lui, le harpa, le tenailla sans trêve (Huysmans, Là-bas, t. 2, 1891, p. 17).
P. ext. Arrêter quelqu'un et le retenir. Une marchande de vins était là embusquée dans un coin de la cour, les harpant au passage, attendant qu'ils eussent touché leur paie pour leur soutirer des acomptes (Huysmans, Sœurs Vatard,1879, p. 288):
... quand il pouvait harper sur les chemins quelque barbouilleur de passage, il lui faisait dessiner sous ses yeux ce qu'il se permettait naïvement d'appeler ses idées, en fait de meubles et de décorations... Sand, Beaux MM. Bois-Doré, t. 1, 1857, p. 68.
Emploi pronom. réciproque. S'empoigner; se quereller. Ils se querellèrent et se harpèrent (Ac.). Lutter, se harper, batailler. Et sans fin! (Arnoux, Algorithme,1948, p. 52).
B. − Vieilli, arg., pop. Voler, dérober. Le faux gendarme, ancien assassin de son dab, avait harpé : six porte-monnaie, renfermant ensemble cent trente-deux francs, soixante-quinze centimes, trois montres d'homme et deux de dame, six chaînes (A. Bruant, Les Bas-Fonds de Paris,II, p. 2085 ds Cellard-Rey 1980).
REM.
Harpigner (se), verbe pronom. réciproque.Se donner des coups. On se crache à la figure, on se graffigne, et on se harpigne (Arnoux, Rhône,1944, p. 250).
Prononc. et Orth. : [aʀpe] init. asp. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. xiiies. « s'accrocher à » (Constant du Hamel, 292 ds T.-L.); 2. 1376 « empoigner, saisir » (Modus et Ratio, 224, 41, ibid.). Prob. dér. d'un germ. *harpan « saisir »; cf. a. nord. harpa « crampe, action de tordre la bouche » (cf. REW3et Bl.-W.3-5). Bbg. Chautard (É.). La Vie étrange de l'arg. Paris, 1931, p. 521.

Wiktionnaire

Verbe

harper (h aspiré) \aʁ.pe\ transitif ou intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Musique) (Vieilli) Jouer de la harpe.
    • Même en l'absence des ménestrels on entendait donc de la musique dans les châteaux du moyen âge; on chantait, on harpait, on viélait, […]. — (Louis Boutié, Un seigneur au XIIIe siècle, Jean de Joinville, Mame, 1897, page 177)
    • Il cachait sa harpe, sa seule consolation, dans un arbre creux. Mais, quand le jour était beau, il s’empressait de la prendre et harpait pour son plaisir. — (Jean Frappier, Histoires, mythes et symboles, Droz, 1976, page 209)
  2. (Vieilli) Saisir avec la main en agrippant fortement avec les doigts.
    • Il reçut si mal sa raillerie , qu'il la souffletta; elle le prit à la barbe; ils se harpèrent , […]. — (Paul Scarron, La précaution inutile, dans Le Roman comique de Scarron: suivi de ses Nouvelles tragi-comiques, Mars, Paris, édit. 1825, t.2, p.239)
    • Le même soir, quelques officiers de la commune enfoncèrent sa porte, visitèrent ses papiers, ses effets, harpèrent ce qui pouvait leur convenir et apposèrent les scellés sur les portes. — (Une agonie de soixante-quinze jours: journal inédit de Louis-Marie Debost - août 1793-avril 1794, page 54, Librairie Académique Perrin, 1932)
    • Il leur jetait deux ou trois poignées de bijoux sur le tapis, et il riait de les voir courir à quatre pattes pour harper ces cadeaux en présence de leurs maris. — (Roger Peyrefitte, Les Juifs, troisième partie, chap. VIII ; Librairie Flammarion, Paris, 1965, page 302)
  3. (Équitation) (Intransitif) Lever une des jambes de derrière plus haut que l’autre sans plier le jarret, en parlant d’un cheval.
    • Une marque de cet embarras est que la plupart des Chevaux qui harpent, d'abord que le jarret est échauffé, c'est-à-dire quand ils ont fait cinq ou six pas , ils ne harpent plus : arrêtez un moment que le jarret ne se refroidisse, […]. — (Jacques de Solleysel, Le parfait mareschal: qui enseigne a connoistre la beauté, la bonté et les défauts des Chevaux, Pierre Emery, Claude-Marin & Saugrain, Paris, 1723, p.480)
  4. (Maçonnerie) Disposer les pierres, les parpaings ou les briques dans un angle.
    • L'emploi de la pierre permet la création d'ouvertures plus aléatoires mais les chaînes appareillées, qui encadrent les baies et harpent les angles du bâtiment, donnent un rythme à la façade. — (Pierre Thiébaut, Modifier, créer des ouvertures, page 58, Eyrolles; 2011)
  5. (Pêche) Attraper un poisson avec un harpeau.

Verbe

harper \Prononciation ?\

  1. Harper.
    • Cantent et harpent, vïelent cil jongler — (Hervis de Metz, édition de E. Stengel, p. 321, 1200-25)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

HARPER. (H est aspirée.) v. tr.
Prendre et serrer fortement avec les mains. Il l'a harpé. Ils se querellèrent et se harpèrent. Elles se sont harpées. Il est familier et vieux.

Littré (1872-1877)

HARPER (har-pé) v. n.
  • Jouer de la harpe. Allez-moi chercher quelqu'un qui sache bien harper, Voltaire, Phil. IV, 808. Voiture n'a pas aspiré l'h : La mort ne les peut écouter ; Car la cruelle est sans oreilles, Dès les vieux temps qu'Orphée harpa Si doucement qu'il l'attrapa, Voiture, Œuvres, t. II, p. 198.

HISTORIQUE

XIIIe s. Encanteres [enchanteur] estoit moult sages : Les bues [bœufs] faisoit en l'air voler, Et les asnes faisoit harper, Fl. et Bl. 810.

XVe s. Encommença le menestrier de harper le ley de la complainte, Perceforest, t. V, f° 71.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « harper »

D'une racine indoeuropénne ghrebh (« saisir ») dont est issu le latin harpaga (« grappin », « harpon »), harpagare (« voler »), le verbe carpere (« saisir ») ; l'anglais grab ou grasp.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Harpe 1 ; provenç. arpar.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « harper »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
harper arpe

Citations contenant le mot « harper »

  • — Stephen Harper (@stephenharper) March 26, 2020 L’actualité, Où est Stephen Harper ? On a besoin de lui ! | L’actualité

Images d'illustration du mot « harper »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « harper »

Langue Traduction
Anglais harper
Espagnol arpista
Italien arpista
Allemand harper
Chinois 哈珀
Arabe هاربر
Portugais harpista
Russe арфист
Japonais ハーパー
Basque harper
Corse harper
Source : Google Translate API

Synonymes de « harper »

Source : synonymes de harper sur lebonsynonyme.fr
Partager