La langue française

Gueulée

Sommaire

  • Définitions du mot gueulée
  • Étymologie de « gueulée »
  • Phonétique de « gueulée »
  • Citations contenant le mot « gueulée »
  • Traductions du mot « gueulée »
  • Antonymes de « gueulée »

Définitions du mot gueulée

Trésor de la Langue Française informatisé

GUEULÉE, subst. fém.

A. − Cri, clameur, paroles proférées avec violence. Si tous les clochards de l'endroit se plaignaient de leur fatigue ou de leur estomac, ça ferait une belle gueulée. On ne s'entendrait plus (Aymé, Puits,1932, p. 167).
P. anal. [En parlant du vent, d'un canon, etc.] Ces canons dont les fauves gueulées Font accourir le soir les vautours par volées (Hugo, Âne,1880, p. 347).Parfois, une gueulée de vent rabattant vers nous ces nuages sombres [de fumée] vomis des séchoirs, la paroisse s'en trouvait tout obscurcie (Fabre, Xavière,1890, p. 251).
B. − Synon. de goulée.Depuis trois jours qu'il est là, il n'a que le désir de plonger sa tête dans la vie comme dans une auge et d'y manger à grandes gueulées (Giono, Gd troupeau,1931, p. 180).
Prononc. et Orth. : [goele]. Att. dans Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist 1180-90 [ms. xiiies.] goulee « action de proférer des cris (ici des injures) » (Renart, éd. M. Roques, V, 18555). Dér. de gueule*; suff. -ée* (cf. goulée). Bbg. Delb. Matér. 1880, p. 160.

Wiktionnaire

Nom commun

gueulée \ɡœ.le\ féminin

  1. Grosse bouchée.
    • Vache qui meugle perd une gueulée. — (Fernand Carton, Expressions et dictons du Nord Pas-de-Calais, 2004)

Forme de verbe

gueulée \ɡœ.le\

  1. Participe passé féminin singulier de gueuler.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GUEULÉE. n. f.
Grosse bouchée. Voyez GOULÉE.

Littré (1872-1877)

GUEULÉE (gheu-lée) s. f.
  • Grosse bouchée, ce qui tient dans la gueule, dans la bouche.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

GUEULÉE. Ajoutez :
2Cris violents, grossiers. Ces sauts, mornifles et gambades, Beuglements, gueulée, embrassades, les Porcherons, ch. III, p. 145, 1773, dans CH. NISARD, Parisianismes, p. 134.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « gueulée »

De gueule.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Gueule ; provenç. golada.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « gueulée »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
gueulée gœle

Citations contenant le mot « gueulée »

  • Les postes de responsable marque employeur se multiplient comme des petits pains. Tant mieux. Nous avons clos 2019 sur une quête de sens gueulée sur tous les toits, nous ouvrons 2020 avec la ferme résolution de changer le monde. Entreprendre.fr, Les enjeux de la marque employeur
  • Elle était déguisée pour halloween, elle s'est trompé de date et de texte" des bonbons ou des sorts" du coup, elle a gueulée, je vais tout faire sauter, Lyonmag.com, Lyon : la suspecte de l’alerte à la bombe de Part-Dieu hospitalisée
  • Et c’est au plus profond des montagnes que Sénac croit détecter la douleur la plus vive, gueulée à la face du monde comme une inextinguible soif de dire le drame. Il y trouve aussi un “un miracle”, celui de retrouver “intactes, dans l’assurance de ces rythmes guerriers, la subtilité fière et cette tendresse quelque peu ironique qui donnent tant de saveur à la poésie populaire maghrébine”.  http://www.liberte-algerie.com/, La poésie au cœur du combat pour la libération: Toute l'actualité sur liberte-algerie.com

Traductions du mot « gueulée »

Langue Traduction
Anglais shouted
Espagnol gritó
Italien gridò
Allemand schrie
Chinois 大喊
Arabe صرخ
Portugais gritou
Russe кричал
Japonais 叫んだ
Basque oihukatu zuen
Corse briunò
Source : Google Translate API

Antonymes de « gueulée »

Partager