La langue française

Gronderie

Sommaire

  • Définitions du mot gronderie
  • Étymologie de « gronderie »
  • Phonétique de « gronderie »
  • Citations contenant le mot « gronderie »
  • Traductions du mot « gronderie »
  • Synonymes de « gronderie »
  • Antonymes de « gronderie »

Définitions du mot gronderie

Trésor de la Langue Française informatisé

GRONDERIE, subst. fém.

[Correspond à gronder B] Action de gronder quelqu'un; p. méton. semonce, réprimande faite sur un ton sévère, souvent à un enfant. Synon. remontrance, reproche.La bonne Villeneuve et ma Lucile m'aidaient à réparer ma toilette, afin de m'épargner des pénitences et des gronderies (Chateaubr., Mém., t. 1, 1848, p. 46).« Monsieur Sylvestre, il est tard et votre maman vous grondera. » M. Sylvestre se moquait bien alors des gronderies et des fessées (A. France, Bonnard,1881, p. 286) :
Ce barbu de Kervazec me fit un cours mondain sur le péché de gourmandise. Un cours à l'usage d'enfants gâtés, où revenait sans cesse le mot « vilain ». Cette gronderie sucrée m'écœura. J'étais surtout vexé de paraître encore assez jeune pour la subir. H. Bazin, Vipère,1948, p. 91.
Reproche amical adressé à quelqu'un. Elle lui adressait à demi-voix ses caressantes gronderies. − Qu'est-ce que vous êtes donc devenu depuis deux grands mois, méchant? (Hugo, N.-D. Paris,1832, p. 389).Elle lui faisait de ces charmantes gronderies tendres qui ont tant de grâce remontant de la fille au père (Hugo, Misér., t. 2, 1862, p. 84).
REM. 1.
Grondade, subst. fém.,synon. rare de gronderie.Au lieu de lui dire merci pour tout ce qu'il fait maintenant, je lui adresse des grondades (E. de Guérin, Lettres,1834, p. 65).
2.
Gronde, subst. fém.,vx, pop., synon. rare de gronderie.Vous devez vous souvenir de la gronde de mon mari à propos d'une erreur de caisse (Balzac, C. Birotteau,1837, p. 397).
Prononc. et Orth. : [gʀ ɔdʀi]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1598 « grognement du porc » (G. Bouchet, Serees, III, 101, Roybet ds Gdf.); 1620 « murmures, plaintes » (D'Aubigné, Hist., III, 185 ds Littré); 1694 « réprimande » (Ac.). Dér. de gronder*; suff. -erie*. Fréq. abs. littér. : 51. Bbg. Quem. DDL t. 1, 5 (s.v. gronde).

Wiktionnaire

Nom commun

gronderie \ɡʁɔ̃.dʁi\ féminin

  1. Réprimande faite le plus souvent sur un ton de reproche.
    • Et elle écoutait d’un air distrait les gronderies de monsieur Latournelle qui reprochait à monsieur Dumay de lui avoir coupé une treizième carte, ou de lui avoir tiré son dernier atout. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • […] ; par quel biais le remettre sur la bonne voie ? Ni menaces, ni gronderies n'ont réussi. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)


Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GRONDERIE. n. f.
Réprimande faite le plus souvent sur le ton amical. Il a mal pris cette affectueuse gronderie.

Littré (1872-1877)

GRONDERIE (gron-de-rie) s. f.
  • Réprimande faite avec humeur. J'ai reçu ce matin, monsieur, l'honneur de vos deux dernières lettres ; j'en respecte la gronderie, Saint-Simon, 299, 116.

HISTORIQUE

XVIe s. Cependant les gronderies aians multiplié…, D'Aubigné, Hist. III, 185.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « gronderie »

De gronder et du suffixe -erie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « gronderie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
gronderie grɔ̃dri

Citations contenant le mot « gronderie »

  • Ex. : Jean-Eudes sera rencontré (sera entendu, interrogé, etc.) par la police ; Louisette sera rencontrée par le directeur de l’école ; Fulgence sera rencontré par son patron. Bernadette rencontrera sa voisine (elles se rencontreront). Mais Bernadette ne sera pas rencontrée par sa voisine, à moins que, dans cette rencontre particulière, la voisine soit en situation d’autorité ou possède, d’une façon ou d’une autre, un certain contrôle sur la conversation (semonce, gronderie, remontrances, etc.). Le Journal de Montréal, Les mots dits du samedi | Le Journal de Montréal
  • L’homme détonne. Sa casquette de délégué d’un syndicat rare dans les prétoires, son passé de comédien et metteur en scène, sa réputation d’électron libre – dont il s’offusque peu. On a découvert un président d’audiences correctionnelles qui ne prive pas l’assistance de toute la palette des tons humains – douceur, compréhension, gronderie. Le juge n’est pas de marbre, comme sa langue n’est pas de bois. SudOuest.fr, L’engagement du juge Alain Bressy
  • L’image. L’image de parents et d’enfants parfaits, qui se conforment à une société qui dicte ses exigences comme celle qui impose qu’un enfant soit sage. Les études montrent parfaitement l’inverse et qu’il est urgent de laisser les émotions de l’enfant s’exprimer. Celles des adultes doivent suivre et non précéder. En réalité, le problème c’est nous, les parents. Nous essayons de contrôler ce qui a été contrôlé par nos propres parents. Par exemple, si nous avons eu un problème pour le repas, il existe de très grandes chances que le repas de notre propre enfant tourne assez vite au cauchemar, puis à la réprimande, puis à la gronderie et éventuellement à la fessée. Il y a d’autres façons de faire. Le Telegramme, Le Télégramme - Brest - Les ateliers de Tara. À l’aide des parents
  • Oh que oui, ces hommes à soutanes, enfin certains ,m'ont fait peur. Comme la foi ou j'ai confessé avoir changé de classe car j'avais copié des compositions sur ma voisine (bien complice) Je me suis crue DAMNEE, à 11ans. Positif, je n'ai jamais recommencé, mais je me sentais reniée de Dieu. Une gronderie paternelle venant du curé aurait suffit, c'etait déjà bien de se sentir coupable et d'avouer. Mais l'absolution, je l'attends encore. Enfin, on était "tenus", encadrés, structurés et on connaissait le BIEN et le MAL; c'était au moins ça! , L'habit ne fait pas le moine : États d'âme

Traductions du mot « gronderie »

Langue Traduction
Anglais scolding
Espagnol regaño
Italien rimprovero
Allemand schelte
Chinois 责骂
Arabe توبيخ
Portugais repreensão
Russe нагоняй
Japonais 叱る
Basque scolding
Corse disprezzu
Source : Google Translate API

Synonymes de « gronderie »

Source : synonymes de gronderie sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « gronderie »

Partager