La langue française

Grenouille

Sommaire

  • Définitions du mot grenouille
  • Étymologie de « grenouille »
  • Phonétique de « grenouille »
  • Citations contenant le mot « grenouille »
  • Images d'illustration du mot « grenouille »
  • Traductions du mot « grenouille »
  • Synonymes de « grenouille »

Définitions du mot « grenouille »

Trésor de la Langue Française informatisé

GRENOUILLE, subst. fém.

A. −
1. Petit animal à la peau visqueuse, au corps dépourvu de queue, aux pattes postérieures longues et palmées adaptées à la natation et au saut, vivant près des lieux humides, en particulier près des mares et des étangs, et appartenant à la classe des Batraciens. Grenouille rousse; coassement, métamorphoses de la grenouille; brochette, fricassée de cuisses de grenouilles; grenouille de dissection. La grenouille, dans l'état imparfait de têtard, respire par des branchies, tandis que dans son état plus parfait de grenouille elle respire par des poumons (Lamarck, Philos. zool., t. 1, 1809, p. 110).Sur la patte d'une grenouille décérébrée, on place une goutte d'acide; la patte se retire, voilà un réflexe moteur (J. Rostand, La Vie et ses probl.,1939, p. 88).La très étonnante faculté des grenouilles de gonfler comme un goitre leur gosier (Gide, Journal,1943, p. 242) :
1. Il y a des personnes, à la campagne, qui ont une sangsue dans un bocal couvert d'un linge (...). D'autres ont une rainette. On a remarqué que quand la petite grenouille verte, (...) de la feuille du noisetier qu'elle hante cherche à s'enfoncer dans le creux de l'arbre ou dans les crevasses des murailles, elle pronostique la pluie. Dans son bocal, si elle s'assoit parmi les cailloux et les mousses du fond, c'est que le temps est à l'humide; il est au sec, si elle monte à la petite échelle de bois et pointe le nez hors de l'eau. Pourrat, Le Temps qu'il fait, Paris, Albin Michel, 1960, p. 143.
Grenouille(-)taureau. Grenouille de très grande taille, vivant en Amérique du Nord et dont le cri est semblable au mugissement du taureau. Le soir, (...) seules petites bouches d'orgue reliées à l'Europe, mais qui ne donnaient que quelques paroles mesurées comme par un câble, les grenouilles-taureaux (Giraudoux, Suzanne,1921, p. 126).On entendait dans le lointain le rire énorme de la grenouille-taureau qui abonde dans ces parages (Cendrars, Du monde entier,1957, p. 143).
[P. allus. littér.]
[P. allus. littér. à la comédie d'Aristophane Les Grenouilles] Ses feuilletons [de Rémonville] étaient les feuillets déchirés et volants d'un beau livre sans suite, une merveilleuse école buissonnière à propos de théâtre, de quinquets et de lazzi. − S'il entrait au Palais-Royal, c'était avec la chanson des grenouilles d'Aristophane (Goncourt, Ch. Demailly, 1860, p. 175).
[P. allus. littér. aux Fables de La Fontaine] [La Grenouille qui veut se faire aussi grosse que le Bœuf (Livre I, fable III)] − Nous irons ensemble à la chambre, dit le banquier en rentrant dans l'attitude de la grenouille qui veut imiter le bœuf (Balzac, C. Birotteau,1837, p. 267) :
2. Comment le mensonge ne serait-il pas une tentation quand l'homme, faible et puéril, est si vite ébloui : par l'hermine d'un magistrat, par une grenouille qui fait le bœuf, par un paon qui fait la roue, par un sourire? Jankél., Je-ne-sais-quoi,1957, p. 13.
[Les Deux Taureaux et une Grenouille (Livre II, fable IV)] Terribles voisins que ces ducs de Lorraine et de Bar, ce comte de Vaudémont (...) toujours en guerre entre eux. Le villageois les observait comme la grenouille de la vieille fable regarde les taureaux combattre (A. France, J. d'Arc, t. 1, 1908, p. 20).
[Les Grenouilles qui demandent un Roi (Fable 66 d'Ésope reprise par La Fontaine, Livre III, fable IV)] Le fabuliste Ésope fleurissoit aussi dans cet âge célèbre. Passant un jour à Athènes et trouvant les citoyens impatients sous le joug de Pisistrate, il leur dit : « Les grenouilles, s'ennuyant de leur liberté, demandèrent un roi à Jupiter. Celui-ci se moqua de leur folle prière... etc. » (Chateaubr., Essai Révol., t. 1, 1797, p. 133).V. aussitôt ex. 6 :
3. Sir Henry avait paru fait pour calmer les amours-propres. On l'avait choisi parce qu'on le croyait terne (...). Mais les grenouilles qui croyaient avoir choisi en Campbell-Bannermann un roi soliveau, découvriront vite leur erreur. L'homme était un vrai chef... Maurois, Édouard VII,1933, p. 128.
[P. allus. bibl. à la 2eplaie d'Égypte (Exode 7, 26 8 à 11)] David Sichel étant aussi entré, Fritz, pour se moquer de lui, se mit à soutenir que les juifs avaient l'habitude de tuer les cigognes et de les manger à la pâque avec l'agneau pascal, et que cette habitude avait causé jadis la grande plaie d'Égypte, où l'on voyait des grenouilles en si grand nombre, qu'elles entraient par les fenêtres, et qu'il vous en tombait même par les cheminées (Erckm.-Chatr., Ami Fritz,1864, p. 74).V. envahir ex. 3.
Pop., vieilli. Jus, sirop de grenouilles. Eau. Par Zeus, fit-il tout à coup, je crois que vous m'offrez la carafe! Foin de cette liqueur de grenouilles! Me prenez-vous pour un buveur d'eau comme mon noble ami Gérard de Seigneulles (Theuriet, Mariage Gérard,1875, p. 143).Escagasser le jus de la vigne avec de la tisane à grenouilles, ça offense Dieu et la nature (Arnoux, Rhône,1944, p. 165).
Souvent p. plaisant., domaine de la météorologieSymbole de la profession. V. ex. 1 et L. Broomhead, Je découvre la météorologie, Paris, A. Leson, 1978, p. 102.
Homme*-grenouille.
2. Au fig.
a) Péj. Femme. Une grenouille qui joue de la prunelle dans la rue pour embobiner les passants (E. Pouget, Le Père peinard, Paris, Galilée, 1976[16 avril 1893]).
b) Fam. Grenouille de bénitier. Personne faisant preuve d'une dévotion excessive et affectée. À son confessionnal, j'en aurais pour longtemps à l'attendre (...) c'est l'heure des grenouilles de bénitier (Gyp, Mar. Chiffon,1894, p. 88).[Les] dévotes à l'affût derrière les rideaux de leurs fenêtres (...) ces féroces grenouilles de bénitier (Arnoux, Algorithme,1948, p. 64).
c) Expr. proverbiale. Il n'y a pas de grenouille qui ne trouve son crapaud. Si laide soit-elle, une fille trouve toujours un mari (d'apr. Littré, Guérin 1882, Rob.).
d) [Pour exprimer une intention affectueuse] Attends, dit-il, attends un peu, ma petite grenouille, nous la reverrons notre Sainte Russie (Sartre, Sursis,1945, p. 284).V. brebiette, ex. de Rolland.
e) Au plur. péj., surtout ds le domaine de la politique[P. allus. aux cris et à l'agitation des grenouilles dans une mare] Mare aux grenouilles. Groupe à l'intérieur duquel se nouent des intrigues, des tractations malhonnêtes (cf. grenouillage, grenouiller, grenouillère). J'ai fini La Terre jeudi, et je suis enchanté d'avoir lancé ce bouquin-là dans la mare aux grenouilles (Zola, Corresp. [avec Huysmans], t. 2, 1887, p. 682).L'occupation de Saint-Pierre et Miquelon par Muselier a été pour nous le moyen de jeter le pavé dans la mare. Aussitôt, les grenouilles ont crié, comme vous l'avez constaté (De Gaulle, Mém.,1954, p. 506) :
4. J'aime les socialistes cotisants (...) mais dans leurs chefs de section et dans leurs prêcheurs de doctrine, j'ai presque toujours reconnu l'officier né; d'où une prompte retraite toujours dans le marais des misérables grenouilles radicales... Alain, Propos,1922, p. 414.
B. − P. anal. et au fig.
1. Tirelire en forme de grenouille (vx); p. ext, fam. argent de l'ordinaire chez les militaires; caisse d'un groupe ou d'une société. − Enfin, voilà, dit Sébastien (...) mon frère et moi, nous tenons une grenouille de deux cent mille francs (Fabre, Mlle de la Malavieille,1865, p. 28).Je préviens du Sommerard, qui a ma grenouille, de vous compter l'argent (Mérimée, Lettres Viollet-le-Duc,1870, p. 58).Jean, qui s'était rapproché, devina; « Il est parti en emportant la grenouille, hein? » − Un million, mon pauvre monsieur (L. Daudet, Entremett.,1921, p. 124).
Loc. verbales, fam. Faire sauter la grenouille; bouffer, manger la grenouille. Disposer abusivement de fonds dont on n'est que le dépositaire. Ce monstre d'homme commence à me raconter comme quoi il a fait sauter la grenouille de la société (Reybaud, J. Paturot,1842, p. 43).Les soldats qui ne comprennent rien aux détails compliqués de la comptabilité s'imaginent toujours que les sergents-majors, les refont au même, et mangent audacieusement la grenouille (E. de La Bédollierre, Français peints par eux-mêmes, t. 5, L'Armée, 1842, p. 32) :
5. − Est-ce vrai, vieux, reprit-elle, que tu as tué ton frère et ton oncle, ruiné ta famille, surhypothéqué la maison de tes enfants et mangé la grenouille du gouvernement en Afrique avec la princesse? Balzac, Cous. Bette,1846, p. 320.
2. JEUX. Jeu du tonneau ou de la grenouille. Jeu d'adresse qui consiste à lancer des palets dans des ouvertures dont l'une, centrale, a la forme d'une gueule ouverte de grenouille. Cet extraordinaire Gütlight (...) présentait à l'observation du psychologue l'image d'un monsieur qui joindrait la passion du jeu de tonneau à l'art de mettre toujours à côté de la grenouille (Courteline, Linottes, 6, 1912, p. 80) :
6. − Rentrons! s'écrie-t-elle de tout son corps. Non sans que j'aie, ici, médité une minute, dans l'attitude de la grenouille du jeu de tonneau, et là, un peu plus longtemps, contractée, le dos bombé en colimaçon... Colette, Mais. Cl.,1922, p. 219.
3. Spécialement
a) IMPRIMERIE
[Dans la presse à bras] Partie creuse qui est placée sur la platine et qui reçoit le pivot de la vis. Le coup du barreau est l'action qui fait presser la vis [de la presse] sur la grenouille qui couronne la platine (Momoro, Impr.,1793, p. 131).
[Dans la presse mécanique] Came basculante qui, par l'action de deux goujons attenant au bâti de la machine, commande l'ouverture et la fermeture des pinces (cf. Lar. encyclop.).
b) MAR. Dé servant de garniture au milieu des réas des poulies (cf. Gruss 1952).
c) PONTS ET CH. Engin, se déplaçant par bonds, utilisé pour le pilonnage et le compactage des terres (cf. Barb.-Cad. 1971).
REM. 1.
Grenouillard, -arde, adj. et subst. masc.a) Adj. Qui ressemble à une grenouille; qui rappelle une grenouille par son aspect ou son cri. La bonne, à la vilaine figure grenouillarde et qui nous fait les honneurs comme si elle était maîtresse de maison (Goncourt, Journal,1888, p. 803).Enfin je criais à tue-tête : « Ganderax! » Je ne l'avais pas crié cinq ou six fois, que tout le bal de l'Opéra appelait le directeur de la Revue de Paris, en faisant sonner l'ax grenouillard : « coax, coax...! » (L. Daudet, Ét. et mil. littér.,1927, p. 231).b) Subst. masc. α ) Fam. Buveur d'eau. Il s'inclina cérémonieusement devant toute cette coterie qui avait l'air si bien riche et accepta le gobelet à lui offert afin de ne se point distinguer en se déclarant grenouillard et manquer ainsi aux règles les plus élémentaires de l'humilité la plus puérile et la plus humble (Queneau, Loin Rueil,1944, p. 151). β ) Fam. Amateur de bains froids. À Paris, durant tout l'été le grenouillard se voit dans les écoles de natation (Rigaud, Dict. jargon paris.,1878, p. 182). γ ) Footballeur maladroit, équipe de football sans valeur (cf. Chautard, Vie étrange arg., 1931, p. 649). Sur les terrains dominicaux se démènent tripoteurs de balle, la ronde ou l'ovale. Des grenouillards, confondant football avec pousse-ballon (Comment parlent sportifsds Vie Lang.,1953, p. 176).
2.
Grenouillerie, subst. fém.Ce qui a les caractères de la grenouille. [À la fin de l'automne] la terre dans les airs parmi les autres astres reprend son air sérieux. Sa partie éclairée est plus étroite, infiltrée de vallées d'ombres. Ses chaussures, comme celles d'un vagabond, s'imprègnent d'eau et font de la musique. Dans cette grenouillerie (...) tout reprend forces, saute de pierre en pierre et change de pré (Ponge, Parti pris,1942, p. 10).
3.
Guernouille, subst. fém.,région. Autre forme (par métathèse) de grenouille. La vieille avait le cou béant (...) les jambes repliées sous elle, « ni plus ni moins, dirent les gars, qu'une guernouille » (Genevoix, Boîte à pêche,1926, p. 189).
Prononc. et Orth. : [gʀ ənuj]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1225 grenoilles (Pean Gatineau, Vie de St Martin, éd. W. Söderhjelm, 2928); 1503 grenouilles (Le Guidon en francoys, 254a, édit. 1534 d'apr. Vaganay ds Rom. Forsch. t. 32, p. 73). Altération de l'a. fr. renoille (xiiies. ds Isopet de Lyon, éd. J. Bastin, III) lui-même d'un lat. *ranucula (lat. class. ranunculus « petite grenouille », cf. renoncule), avec un g- initial dû soit à l'infl. de mots qui imitent le cri de certains oiseaux (cf. lat. graculus ou gracillare), soit au croisement avec le gaul. craxaulus (Romania t. 44, p. 273; cf. aussi FEW t. 2, p. 1295b); cette explication séduisante ne peut convenir pour les formes ital. corresp. (cf. FEW t. 10, p. 60b); ranucula est le dimin. du lat. class. rana (cf. rainette « petite grenouille »). Fréq. abs. littér. : 676. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 001, b) 1 174; xxes. : a) 784, b) 918. Bbg. Bambeck (M.). Mittellateinische Lexikalia zum FEW. In : [Mél. Wartburg (W. von)]. Tübingen, 1968, t. 2, pp. 225-226. - Meier (H.). Le Soleil et les grenouilles. In : [Mél. Lejeune (R.)]. Gembloux, 1969, t. 2, pp. 1637-1650. - Quem. DDL t. 8, 10. - Ricci (D.). Littré et Lavoisier au zoo... Paris, 1975, pp. 83-84. - Rohlfs (G.). De Grenouille à corbeau. In : [Mél. Orr (J.)]. B. Ling. rom. 1967, t. 31, pp. 71-79; Traditionalismus und Irrationalismus in der Etymologie. In : [Mél. Wartburg (W. von)]. Tübingen, 1968, t. 2, p. 212. - Sain. Sources t. 1 1972 [1925], p. 103.

Wiktionnaire

Nom commun

grenouille \ɡʁə.nuj\ féminin

  1. (Zoologie) Amphibien anoure à taille mince et à peau lisse, sauteur et nageur grâce à ses pattes arrière longues et palmées, qui vit ordinairement dans les marais et les étangs.
    • Les grenouilles sont un mets exquis quant aux cuisses, on le dit toutefois, car pour ma part je n’en ai jamais gouté; ce batracien ne m’a jamais tenté en tant que victuailles, […]. — (Gustave Fraipont, Les Vosges, 1895, éd.1923)
    • […]; on coupa des baguettes et l’on chercha des perches légères, mais aucune ne se trouva être assez grande pour atteindre la grenouille, qui bâillait toujours, la gueule ouverte, sur sa feuille de nénuphar. — (Louis Pergaud, Un sauvetage, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • […] chaque grenouille célébrait, après une belle journée de chasse aux mouches et aux punaises d'eau, son plaisir d'être une grenouille vêtue du vert le plus tendre, d'avoir des yeux d'or, une bouche bien fendue et la plus belle voix du monde; […] — (Maurice Bedel, La nouvelle Arcadie, 1934)
    • Le fils d’Alcide le flotteur a seulement désiré sa liberté, son temps rien qu’à lui pour étudier, […], ou bien de pêcher la grenouille dans les « potales » des marais. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
  2. (Par analogie) (Vieilli) Sorte de tirelire en forme de grenouille.
  3. (Par extension) Argent déposé dans cette tirelire, fonds de réserve d’une association.
  4. (Héraldique) Meuble représentant l’animal du même nom dans les armoiries. Sa posture n’est pas très arrêtée, généralement représentée de profil, elle souvent montrée vue de dessus les pattes écartées du corps.
    • D’azur au pont d’une arche d’or, maçonné de sable sur une rivière d’argent mouvant de la pointe, surmonté au chef dextre d’une grenouille d’or et à senestre d’un roseau à massette du même, qui est de Simandres → voir illustration « armoiries avec une grenouille »

Forme de verbe

grenouille \ɡʁə.nuj\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de grenouiller.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de grenouiller.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de grenouiller.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de grenouiller.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de grenouiller.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GRENOUILLE. n. f.
Petit animal appartenant à l'ordre des Batraciens, qui vit ordinairement dans les marais. Grenouille verte. Grenouille de marais. Les grenouilles coassent. Il fera beau temps, les grenouilles font grand bruit. Pêcher des grenouilles. Par analogie, il s'est dit d'une Sorte de tirelire en forme de grenouille et, par extension, de l'Argent déposé dans cette tirelire, des fonds de réserve d'une association. Fig. et pop., Manger la grenouille, faire sauter la grenouille, Dissiper, dérober une somme dont on avait la garde.

Littré (1872-1877)

GRENOUILLE (gre-nou-ll', ll mouillées, et non gre-nou-ye) s. f.
  • 1Petit animal qui appartient aux reptiles batraciens de la famille des anoures ; il a quatre pattes ; l'espèce la plus commune vit dans les marais. Quand un pauvre esprit travaille beaucoup pour ne rien faire qui vaille… Dieu lui en donne une satisfaction personnelle qu'on ne peut lui envier sans une injustice plus que barbare ; c'est ainsi que Dieu, qui est juste, donne aux grenouilles de la satisfaction de leur chant, Garasse, dans PASC. Prov. IX. Aaron étendit sa main sur les eaux d'Égypte, et les grenouilles en sortirent et couvrirent l'Égypte de toutes parts, Sacy, Bible, Exode, VIII, 6. Une grenouille vit un bœuf Qui lui sembla de belle taille ; Elle, qui n'était pas grosse en tout comme un œuf…, La Fontaine, Fab. I, 3. Il s'en alla passer sur le bord d'un étang ; Grenouilles aussitôt de sauter dans les ondes, Grenouilles de rentrer en leurs grottes profondes, La Fontaine, ib. II, 14. Les reines des étangs, grenouilles veux-je dire (Car que coûte-t-il d'appeler Les choses par noms honorables ?), La Fontaine, ib. XII, 24. Vos plaisirs nous coûtent la vie ; Rois, serons-nous toujours des grenouilles pour vous ? Lamotte, Fabl. III, 5. M. Roesel, qui a donné des preuves de sa sagacité et de ses rares talents dans sa magnifique histoire des grenouilles, Bonnet, Consid. corps organ. Œuvres, t. VI, p. 145.
  • 2 Terme d'imprimerie. Partie creuse placée sur la platine d'une presse recevant le pivot de la vis.
  • 3 Populairement. La grenouille, la tirelire, la somme d'argent qui a été mise en réserve par une association. Il a mangé la grenouille. Faire sauter la grenouille, dérober, escamoter cette somme d'argent. Alors ce monstre d'homme commence à me raconter comme quoi il a fait sauter la grenouille, Reybaud, Jérôme Paturot, I, 5.

    Il se dit très souvent, entre soldats, du prêt, de l'argent de l'ordinaire. Le fourrier a emporté la grenouille.

  • 4Nom populaire d'une affection qui, propre aux débardeurs, consiste en une altération du derme caractérisée par un ramollissement et des gerçures dans les parties qui sont habituellement en con tact avec l'eau.
  • 5Grenouille de mer ou grenouille pêcheuse, la baudroie.
  • 6 Terme de marine. Le dé qui sert de garniture au milieu des réas des poulies.

PROVERBES

Il n'y a pas de grenouille qui ne trouve son crapaud, c'est-à-dire si laide que soit une fille, elle trouve toujours un mari.

HISTORIQUE

XIIIe s. D'un estanc plain de reines, ou des reinoilles, Marie de France, Fable 26.

XIVe s. Renoulles : pour les prendre, aiez une ligne et un ameçon, Ménagier, II, 5.

XVe s. L'eau, qui nourrit la grenouille, Me refroidit trop les dents ; J'aime mieux qu'elle me mouille Par dehors que par dedans, Basselin, XLVI. Le breuvage à grenouille ne doit estre aux celliers, Basselin, XVIII.

XVIe s. On commença divers petits jeux, comme escorcher l'anguille, brider l'asne, prendre la grenouille, et autres, Yver, p. 615. Il a des grenouilles dans le ventre [son ventre fait du bruit], Oudin, Curios. fr.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

GRENOUILLE. Ajoutez :
7 Instrument d'écoliers, formé d'une coquille de noix, d'un morceau de parchemin et d'un crin de cheval, le tout tournant au bout d'un petit bâton et imitant le croassement de la grenouille, Journ. de Genève, 22 mars 1876, 3e page, 5e col.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

GRENOUILLE, rana, s. f. animal qui a quatre piés, qui respire par des poumons, qui n’a qu’un ventricule dans le cœur, & qui est ovipare. On distingue deux sortes de grenouilles ; les unes restent ordinairement dans l’eau & sont appellées grenouilles aquatiques ; les autres se trouvent sur les feuilles des arbrisseaux & même des arbres : on leur donne le nom de rainettes. Voyez Rainette.

La grenouille a quatre doigts aux piés de devant ; & cinq à ceux de derriere, avec des nageoires. Les jambes de derriere sont plus longues & plus fortes que celles de devant. Cet animal a la tête grosse, le cou large & court, le bout du museau mince, les yeux gros, & la bouche grande. La peau est inégale & tuberculeuse dans quelques endroits. Les unes sont vertes, les autres brunes ou jaunâtres ; le ventre est blanc & tacheté de noir. La grenouille est amphibie : elle n’a pas besoin de prendre l’air souvent ; car on en a retenu sous l’eau qui y sont restées vivantes pendant quelques jours, cependant elles s’élevent à la superficie de l’eau pour respirer, & elles en sortent pour s’exposer au soleil. Cet animal a la vie très-dure, si c’est vivre que de s’agiter & de sauter pendant quelque tems après qu’on lui a ouvert la poitrine & le ventre, & qu’on en a arraché le cœur & tous les autres visceres. La chair de ces animaux est assez bonne à manger ; pour cela on les écorche, & on ne prend que la partie postérieure du corps avec les cuisses. Les grenouilles ont deux cris différens : l’un est le croassement que l’on entend dans le tems de pluie & dans les jours chauds aux heures où l’ardeur du soleil ne se fait pas sentir ; l’autre cri est nommé par les Grecs & les Latins, ololo, parce que la prononciation de ce mot imite le cri dont il s’agit : comme il est propre aux mâles, les anciens les ont appellés ololyzontes. C’est au printems qu’ils crient ainsi en cherchant les femelles pour s’accoupler ; ce qui se fait d’une maniere très-singuliere, de même que la naissance, l’accroissement, & les transformations des grenouilles. Rondelet, hist. anim. palustr. cap. j. Rai, synop. method. anim. quad. p. 245 & sequent.

Au mois de Mars les mâles font leur cri & courent après les femelles ; dès que l’un des mâles en peut joindre une, il se jette sur son dos en l’assaillant par derriere, & la saisit à l’endroit de la poitrine, de sorte que les jambes de devant des mâles, passent de chaque côté derriere celles de la femelle, & se rejoignent sur le devant de sa poitrine. Le mâle se fixe dans cette situation, en entre-mêlant les doigts de l’un des pieds de devant avec ceux de l’autre, pour avoir un point d’appui qui l’empêche de glisser ; il serre si étroitement la femelle, qu’il n’est presque pas possible de l’en séparer sans lui casser les bras : aussi quelque mouvement que la femelle puisse faire, quelque part qu’elle aille, le mâle reste inébranlable dans la même situation, avec une constance surprenante ; car cet embrassement dure jusqu’à quarante jours consécutifs, selon que la saison est plus ou moins chaude.

Les œufs de la femelle se détachent de l’ovaire qui est placé sur la matrice, se répandent dans l’abdomen, & entrent ensuite dans les trompes de la matrice. Chaque trompe est pelotonnée ; mais lorsqu’elle est étendue, elle a jusqu’à deux piés de longueur ; les œufs parcourent cet espace & arrivent dans la matrice : lorsqu’ils y sont tous rassemblés, la femelle les pousse au-dehors par l’anus, car la matrice y aboutit ; alors le mâle l’aide en la serrant plus fortement entre ses bras, & il répand sur les œufs tandis qu’ils sortent, une liqueur prolifique qui coule de l’anus. Le mâle a des testicules placés près des reins, des vésicules séminales, & des canaux déférens qui aboutissent au rectum. Les œufs que rend une grenouille sont au nombre d’environ onze mille, ils tombent tous à-la-fois au fond de l’eau, s’ils ne sont retenus par des herbes ou d’autres corps qu’ils rencontrent. Dès que la ponte est faite, le mâle quitte la femelle.

Comme les grenouilles n’ont aucune des parties de la génération placées à l’extérieur, il est assez difficile de distinguer leur sexe ; cependant on peut reconnoître le mâle par deux caracteres, l’un consiste en deux vésicules qui sont situées derriere les yeux, une de chaque côté, & qui se dilatent ou se contractent lorsque l’air y entre ou en sort ; l’autre caractere se trouve sur le pouce des piés de devant, qui est fort épais, quelquefois très-noir & hérissé de plusieurs papilles assez semblables à celles qui sont sur la langue des bœufs : ces papilles se trouvent dirigées contre la poitrine de la femelle, dans le tems que le mâle la tient étroitement embrassée.

Chaque œuf de grenouille est composé d’un petit globule noir qui est posé au centre & entouré d’un mucilage blanchâtre & visqueux ; le globule noir est le fœtus dans ses enveloppes, & la liqueur épaisse qui l’environne fait sa nourriture. Lorsque le paquet d’œufs est tombé au fond de l’eau, chaque œuf se renfle, & quelques jours après ils s’élevent tous & nagent dans l’eau. Le quatrieme jour après la ponte, l’œuf a déjà pris assez d’accroissement pour que l’on puisse voir très distinctement le fœtus avec ses enveloppes au milieu & la matiere mucilagineuse qui les environne ; au sixieme jour, le fœtus sort de ses enveloppes & du mucilage qui est autour, alors il nage & il paroît à découvert sous la forme de tétard. Le mucilage s’est en partie dissous chaque jour jusqu’à ce tems, de sorte qu’il se trouve, pour ainsi dire, raréfié dans un plus grand volume, & qu’il ressemble dans cet état à un nuage ; le tétard y rentre de-tems-en-tems pour y prendre de la nourriture & pour s’y reposer, lorsqu’il s’est fatigué en nageant, car ce nuage le soûtient sans qu’il fasse aucun effort.

Le tétard au sortir de ces enveloppes, semble n’être composé que d’une tête & d’une queue, mais la partie ronde que l’on prend pour la tête, contient aussi la poitrine & le ventre : dans la suite, les jambes de derriere commencent à paroître au-dehors ; mais celles de devant sont cachées sous la peau qui recouvre tout le corps, même les jambes de derriere : enfin il se dépouille de cette peau ; alors ses quatre jambes sont à découvert, il prend la forme de grenouille, & il ne lui reste de celle de tétard que la queue qui se desseche peu-à peu & s’oblitere en entier : lorsqu’elle a disparu & que la transformation du tétard en grenouille est parachevée, la grenouille n’est pas encore en état de se reproduire, ce n’est qu’après deux ou trois ans qu’elle est propre à la géneration, au contraire des insectes, qui s’accouplent dès qu’ils ont subi leur derniere métamorphose. Swammerdam, biblia naturæ, p. 789 & sequent. (I)

Grenouille, (Diete & Mat. méd.) les grenouilles sont très-rarement employées en Medecine, dit Juncker, conspectus Therapeiæ gener. quoique plusieurs ayent recommandé de les appliquer vivantes sur la tête contre le délire qui accompagne les fievres malignes, ou sur la langue pour prévenir les angines. Le foie de grenouille est recommandé depuis longtems, dit le même auteur, pour calmer les mouvemens épileptiques ; & il avance que l’expérience est favorable à ce remede, pourvû, dit-il, qu’on l’employe assez récent, & après avoir fait préceder les remedes généraux. La grenouille séchée, tenue dans la main, arrête quelquefois l’hémorrhagie des narines dans les sujets très-sensibles : c’est encore Juncker qui rapporte cette vertu.

Cet auteur n’a pas seulement soupçonné qu’il y eût un pays au monde où l’on donnât des bouillons de grenouille à titre de remede dans la plûpart des maladies chroniques, & sur-tout dans les maladies de poitrine. Voyez l’article Écrevisse, & l’article Nourrissant.

On retire par la distillation du frai de grenouille, une eau qui a été très-vantée comme cosmétique, comme excellente contre la brûlure, les érésypeles, la goutte, la douleur de tête, &c. employée extérieurement ; Sydenham la fait entrer dans les gargarismes contre les angines.

Les grenouilles entrent dans un emplâtre très-composé & fort usité, auquel elles donnent leur nom, mais qui est plus connu encore sous le nom d’emplâtre de Vigo. Voyez Vigo (emplâtre de).

On fait avec les cuisses de grenouille différens ragoûts que les personnes les plus délicates peuvent manger sans inconvénient, malgré l’épithete de chair glaireuse qu’on leur a donnée, mais aussi dont les sujets qui sont accusés d’avoir les humeurs acres ne doivent pas se promettre plus de bien que des bouillons de grenouille auxquels nous ne croyons guere, comme nous l’avons déjà insinué. (b)

Grenouille, (Imprimerie.) c’est en général une espece de vase de fer rond ou quarré, plus ou moins grand, au fond duquel est enchâssé un grain d’acier sur lequel tourne le pivot ou extrémité d’un arbre, d’une vis, &c. La grenouille de la presse d’Imprimerie a sept à huit pouces de diametre sur environ un pouce & demi de haut : en-dessous est une sorte de pié ou d’allongement quarré de dix à douze lignes de long sur environ trois pouces de diametre, qui s’emboîte dans le milieu du sommet de la platine, si elle est de cuivre, ou dans le milieu du sommet de la crapaudine, quand la platine est de fer. Voyez Crapaudine.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « grenouille »

Du moyen français grenouille, de l’ancien français grenoille, altération de l’ancien français renoille (XIIIe siècle), du latin vulgaire *ranucula, du latin classique ranunculus, issu du latin rana. Le \ɡ\ initial peut être dû à l’influence des mots qui imitent le chant des oiseaux (comparez le latin graculus, gracillare) ou d’un croisement avec le gallois craxaulus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Franc-comtois, renoille ; picard et lorrain, guernouille ; bourg. renouille ; Berry, grenoille, guernoille ; provenç. granoilla, granolha ; ital. ranocchia ; du latin ranunculus ou ranuncula, diminutif de rana, grenouille. La forme primitive est ranouille ou renouille, qui existe encore dans plusieurs patois ; puis l'r a amené la prosthèse d'un g. Les formes tirées directement de rana se trouvent dans le picard et ailleurs : rane, raine, raigne.

ÉTYMOLOGIE

Ajoutez : On a d'autres exemples de la prosthèse du g devant r : grenabit pour regnabit, dans un texte du Xe siècle ; gregnariolus pour regariolus dans un texte du XIe siècle, BOUCHERIE, Revue des langues romanes, t. III, p. 143.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « grenouille »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
grenouille grǝnuj

Citations contenant le mot « grenouille »

  • S'il fallait tenir compte des services rendus à la science, la grenouille occuperait la première place. Claude Bernard, Introduction à l'étude de la médecine expérimentale
  • C'est difficile de mettre un peu d'absolu dans la mare aux grenouilles. Pablo Ruiz Picasso, Cité par Jean Leymarie dans Picasso, métamorphoses et unité, Skira
  • Le biologiste passe, la grenouille reste. De Jean Rostand / Inquiétudes d'un biologiste
  • La grenouille ne pense qu’elle vient d’un têtard. De Proverbe coréen
  • Certains matins de printemps ont une fraîcheur de grenouille. De Francis Dannemark / Zoologie
  • Il n’y a pas de grenouille qui ne trouve son crapaud. De Proverbe français
  • La grenouille en sait plus sur la pluie que l’almanach. De Proverbe créole
  • La grenouille au fond d'un puits ne sait rien de la haute mer. De Proverbe chinois
  • Posez une grenouille sur une chaise en or, elle sautera à nouveau dans la mare. De Proverbe néerlandais
  • J'ai connu un homme grenouille, Dieu qu'il avait de belles cuisses. De Pierre Etaix / Textes et textes Etaix, (Le Cherche Midi, 2009)
  • Analyser l’humour c’est comme disséquer une grenouille. Il y en a que ça intéresse et les grenouilles en meurent. De Elwyn Brooks White
  • La grenouille qui voulait se faire plus grosse que le boeuf n'a éclaté que dans la courte mémoire du fabuliste. De André Breton / Point du jour
  • L'homme qui ne sort pas et ne visite pas dans toute son étendue la terre pleine d'une foule de merveilles est une grenouille de puits. De Proverbe indien / Pantcha-Tantra
  • Celui qui passe la nuit dans la mare se réveille cousin des grenouilles. De Proverbe berbère
  • Le coassement des grenouilles n'empêche pas l'éléphant de boire. De Proverbe africain
  • Vu de derrière, sa peau gonflée et les motifs sur celle-ci, notamment deux grands ronds noirs, la fait ressembler à un serpent. Une stratégie qui fait fuir la plupart des prédateurs de la grenouille de Cubaya. Mais si l'un d'eux persiste, elle a un autre moyen de le faire fuir. Juste en dessous des taches noires, elle possède deux glandes remplies de toxines qu'elle expulse sous la forme d'un liquide blanc. Les prédateurs touchés par ce liquide toxique sont étourdis quelques instants, le temps pour le petit amphibien de s'échapper. Futura, Brève | Étrangeté du vivant : cette grenouille est capable de gonfler son arrière-train
  • « Rhombophryne ellae ». C’est le nom que Mark Scherz, un herpétologue et biologiste évolutionniste donne à sa nouvelle trouvaille. « Rhombophryne » représente un groupe mal connu de grenouilles semi-fossoriales à bouche étroite de Madagascar. « Ellae » est un hommage rendu à sa partenaire de travail et fiancée Ella Lattenkamp. La nouvelle espèce de grenouille diamant découverte dans le Parc national de la montagne d’Ambre, au nord de Madagascar, a été présentée au public récemment par le scientifique allemand. Afrik 21, MADAGASCAR : Mark Scherz découvre une nouvelle espèce de grenouille diamant sur l’île | Afrik 21
  • Ce pourrait être une fable de La Fontaine ; ce n'est qu'une analyse électorale. Mais pourquoi parler de grenouille ? Attendez… Commençons par les chiffres. Le Figaro.fr, «Politiquement vôtre» N°16 - La grenouille et l'abstention
  • Celle-ci, combinée au transfert de gènes entre populations, bien plus rapide que celui des diploïdes, octroierait aux polyploïdes une capacité d'adaptation accrue. Dès lors, ces grenouilles polyploïdes vivent dans des milieux plus extrêmes, dont les régions les plus chaudes d'Australie. « Où les précipitations sont moins prévisibles, détaille Ian Brennan. Les diploïdes de Neobatrachus pourraient subir les premiers impacts de la perte d'habitat induite par le climat, tandis que les espèces polyploïdes semblent éviter ce sort. »  Futura, Brève | Les grenouilles avec plus de chromosomes s'adaptent mieux aux aléas climatiques
  • Cela fait six ans que la piscine privée transformée en mare de Michèle, une habitante d’Oberschaeffolsheim, accueille, à chaque printemps et été, des petites grenouilles vertes. Elles s’installent dans cet espace laissé à l’état naturel au terme de leur hibernation. De mi-avril à mi-juin, période de reproduction, les batraciens se rassemblent et les mâles émettent des chants d’appel pour attirer les femelles. , Environnement | Tensions autour d’une mare aux grenouilles
  • Les grenouilles et la friture sont des spécialités recherchées dans le Mâconnais, tant sur la rive droite que sur la rive gauche de la Saône. , Edition Macon | Mâcon : les grenouilles fraîches proposées à La Maison des vins
  • Spectacle conte « Folle forêt » :  Proposition autour du fil rouge "Homme-Animal" Quand les arbres se réveillent, quand les fourmis s'arrêtent, quand le sanglier et le Hibou s'approchent, quand Gulliver le vers de terre part en voyage, quand une petite grenouille veut changer de territoire, la forêt prend vie ! Dans un jeu théâtral fourni, le conteur nous transporte dans son imaginaire propre, à la découverte des espaces et des espèces. 5 à 8 séances de 15 minutes par jour - 3 journées en juillet-août macommune.info, Un été culturel et apprenant au Musée des maisons comtoises à Nancray • macommune.info
  • Après le cochon en 2018 et la bière en 2019, l'exposition estivale de l'Espace numérique et d'accueil inséré dans le village s'intéresse aux amphibiens. A Freycenet-la-Tour, la grenouille est un symbole fort pour ses habitants, surnommés en patois les "granouillaïres". , Mille façons de découvrir les amphibiens cet été à Freycenet-la-Tour - La Commère 43
  • Entre mars et avril, 12 pontes, soit des milliers d'œufs de grenouilles, sont récupérés et transplantés dans d'autres mares aux alentours. Stupeur, des bébés tritons, ces amphibiens rares et protégés, sont également repérés. Pour les sauver, c'est une autre paire de manches. La femelle pond 300 œufs, un par feuille qu'elle enroule soigneusement autour de sa progéniture. leparisien.fr, A Fleurines, la piscine est squattée par des milliers de batraciens - Le Parisien
  • Certaines espèces d'amphibiens possèdent des glandes qui rendent leur peau ou un de leurs organes toxiques. Mais la cécilie géante, un amphibien qui ressemble plus à un serpent qu'à une grenouille, possède une autre sorte de glande toxique. Située à la base de ses dents, cette dernière rendrait sa salive venimeuse. Futura, Comme les serpents, ce drôle d'amphibien produirait du venin
  • Les crapauds et les grenouilles regroupent plus de 3 800 espèces. C’est essentiellement par rapport à leurs particularités physiques qu’ils sont identifiés puis classés. Ainsi, le nom vernaculaire « crapaud » désigne un demi-millier d’espèces appartenant à la famille des Bufonidae et la moitié d’entre elles représentent le Genre Bufo. Tous ces crapauds sont des Amphibiens de l’ordre des Anoures. Le Mag des Animaux, Quelles différences entre un crapaud et une grenouille ?
  • Durant le confinement, l'Académie de Besançon et maCommune.info vous invite à une lecture tous les soirs. Voici celle de ce 12 mai 2020 : "Des ailes de grenouille".       macommune.info, Passeur d’histoires : « Des ailes de grenouille » • macommune.info
  • Cette vidéo prise par Dean Boshoff a popularisé cette espèce méconnue de grenouille. Son cri qui rappelle celui d'un jouet a fait le tour du monde. © Dean Boshoff, YouTube Futura, Brève | Étrangeté du vivant : voici la grenouille la plus étrange du monde
  • Quand le désir se fait sentir, ces grenouilles chevauchent leur chant avec leurs voisins. Grâce à une synchronisation presque parfaite, elles créent une illusion auditive conduisant leurs ennemis vers l'appel principal. Une grenouille en danger, dix d'accouplées ! L'illusion repose sur « l'effet de priorité », également vécu par les humains. « Lorsque nous entendons deux sons courts en succession rapide, nous pensons que le son ne provient que de l'emplacement du premier son » s'amuse Henry Legett, coauteur de l'étude. Futura, Brève | La technique des grenouilles pour attirer les femelles mais pas les prédateurs
  • En plein confinement, c'est une nouvelle qui donne le sourire. La Ligue de Protection des Oiseaux vient d'observer une espèce de grenouille qui n'avait encore jamais pointé le bout de son nez dans la Loire : la rainette méridionale. France Bleu, Une nouvelle espèce de grenouille observée dans la Loire
  • Il existe, en Amazonie, un tout petit batracien, une chatoyante grenouille toute bleue pas plus grosse qu’un ongle, mais dont une seule goutte du venin suffit à tuer une fière équipée. Dans le rôle de la grenouille tueuse, l’autrice des best-sellers fantasy Harry Potter, JK Rowling. Dans le rôle du venin : les propos jugés transphobes tenus par elle à longueur de tweets. Dans le rôle des imprudents qui se baladent en forêt, 150 éminents artistes et intellectuels, signataires d’une tribune parue mardi dans le Harper’s et traduite dans le Monde. Dans le rôle du mort : le débat qu’ils entendaient soulever sur la «cancel culture» – ce militantisme né sur les campus américains, visant à réduire au silence des personnalités ayant tenu des propos ou commis des actes jugés offensants pour des minorités. Libération.fr, La «cancel culture», intarissable dialogue de sourds - Culture / Next
  • La grenouille est actuellement en train de sortir de son hibernation, ce qui annonce aussi le début de la fin de l’hiver. Elle fonts des kilomètres pour revenir à l’endroit exact où elles sont nées pour se reproduire à leur tour. Migration à risque pour ces petits amphibiens qui doivent traverser les voies de circulations. Europe 1, La saison des grenouilles démarre ce week-end
  • Le printemps est la saison où grenouilles, crapauds, tritons et autres salamandres sortent de leur hibernation et cherchent les points d’eau pour s’y accoupler et y pondre leurs œufs. C’est donc le moment idéal pour les repérer et les recenser. , Environnement | La rainette méridionale, une nouvelle espèce de grenouille dans la Loire
  • "Nous savons encore très peu de choses sur les grenouilles et les crapauds préhistoriques", explique Federico Agnolin, chercheur au Musée argentin des sciences naturelles.  "Les grenouilles et les crapauds sont très sensibles aux modifications climatiques et environnementales, ils sont donc une source importante d'informations pour comprendre les climats passés", ajoute le scientifique.  La découverte a été faite à une profondeur de 44 mètres lors du creusement d'un puits d'eau à San Pedro, à 180 km au nord de Buenos Aires. Les paléontologues ont découvert "un tout petit humérus d'un amphibien minuscule, différent des crapauds et des grenouilles arboricoles", souligne le chercheur.   ladepeche.fr, Un fossile de grenouille de 2 millions d'années découvert en Argentine - ladepeche.fr
  • Au fil de l’assemblage, les cellules ont commencé à réellement fonctionner. Les cellules provenant des peaux de grenouille forment l’enveloppe physique, passive, là où les cellules musculaires provenant des cœurs émettent la traction nécessaire à l’organisme pour avancer. Les xenobots sont « capables de se déplacer de façon cohérente et d’explorer leur environnement aquatique pendant des jours ou des semaines ». Numerama, « C’est de l’ADN de grenouille, mais ce ne sont pas des grenouilles » : que sont exactement les xenobots ?
  • La grenouille noire (ou Breviceps fuscus) est un amphibien doté d’un physique particulier qui le fait ressembler à un avocat en colère ou à un petit jouet qui couine.  Demotivateur, Cette grenouille au physique étrange ressemble à un avocat énervé
  • Les biologistes ont mis en place un élevage en laboratoire et multiplié les configurations. Les grenouilles élevées par deux parents rouges fixeraient leur intérêt sur les rouges à l’âge adulte et celles élevées par des parents bleus sur les bleus. Ils ont alors observé les lignées mixtes, un parent bleu, l’autre rouge : ils ont constaté que la couleur de la mère était systématiquement dominante. « Mais ce pouvait être une préférence transmise génétiquement, souligne Yusan Yang, première signataire de l’article. Nous avons donc permuté les têtards. Et là, à notre grande surprise, les grenouilles rouges élevées par des parents bleus ont choisi les bleus, les femelles pour se reproduire, les mâles pour se battre. » L’imprégnation plus forte que les gènes. Le Monde.fr, Le superpouvoir maternel de la grenouille des fraises
  • Ce n'est pas une première française mais une première normande. Depuis quelques mois, dans la Manche, les frères Leraisnier élèvent des grenouilles vertes pour les fourneaux des cuisiniers. Les cuisses de grnouilles sont un met recherché des gastronomes. France 3 Normandie, Gastronomie: ils élèvent des grenouilles vertes en Normandie
  • Un mois après la réussite de cette première Nuit, consacrée aux rapaces nocturnes, c’est au tour des amphibiens d’être mis à l’honneur par l’Atlas de la biodiversité. Plus précisément, des Anoures, c’est-à-dire le groupe des amphibiens réunissant les grenouilles et les crapauds. Contrairement aux tritons et à la salamandre tachetée, les anoures ont notamment la particularité de chanter (ou coasser, selon notre appréciation de leurs prestations vocales). , Autour de Lannion. C'est la fête à la grenouille ce week-end | Le Trégor
  • Cette période de beau temps est propice à de très belles observations autour des mares et des étangs peuplés par des centaines de grenouilles vertes (rana esculenta). Ainsi ces batraciens plongent successivement lorsqu’ils sont dérangés par un passant ou encore ils flottent immobiles pour se chauffer à la surface de l’eau et capturer l’insecte imprudent. Le tout agrémenté, surtout en fin de journée, par le chant des mâles pour attirer les femelles. , Edition Besançon | La grenouille verte apparaît mystérieusement bleue
  • Pour devenir grenouille, le têtard subit l'une des métamorphoses les plus radicales du règne animal. Voilà comment ça se passe. Franceinfo, VIDEO. Comment le têtard se transforme-t-il en grenouille ?
  • De longue date, l’analogie de la grenouille a été faite avec l’être humain qui détruit progressivement, mais surement, son environnement. Notamment depuis le célèbre rapport Meadows publié en 1972, les signaux d’insoutenabilité s’accumulent et s’intensifient. Toutefois, si l’on observe des évolutions positives, l’importance et le rythme du changement demeurent très en-deçà de ce qui est jugé comme nécessaire par l’immense majorité des scientifiques. La puissance publique reste focalisée sur la croissance du PIB, les entreprises sur la rentabilité financière et les individus sur une logique de société de consommation. Tous attendent de l’autre de faire, en premier, l’effort de changer de mode de vie. Bref, la grenouille s’agite, mais ne fait pas le bond salutaire… Forbes France, Le COVID19 Vs L’Urgence Climatique, Ou La Fable De La Grenouille | Forbes France
  • La découverte d'un fossile de grenouille éclaire sur les conditions climatiques de la région et sur la dispersion des grenouilles durant l'Eocène. Sciences et Avenir, Découverte d'une grenouille fossile en Antarctique - Sciences et Avenir
  • Selon les estimations des spécialistes, il y a environ 15 000 ans, un événement d’hybridation très particulier a lieu entre deux espèces de grenouilles aquatiques. Une grenouille de Lessona, s’accouple avec une grenouille rieuse, et cette hybridation donne ce qu’on appelle maintenant la grenouille verte. Les trois espèces sont en relation étroite, puisque cette dernière doit nécessairement se reproduire avec la grenouille de Lessona, une de ses deux espèces parentes donc, pour continuer à exister. Rue89 Strasbourg, La grenouille de Lessona, une bizarrerie génétique bien présente en Alsace
  • Ces philosophes, ces intellectuels captent des paramètres de vérité, c'est un fait. Ils ont comme des flashs de lucidité, des fulgurances mais malheureusement la somme de savoirs accumulés est dérobée par l'illusion de l'identification au corps et à tout ce qui s'y rattache. Ils restent prisonniers d'une forme de fractale sans fin comme un professeur grenouille prisonnier d'un puits qui ne peut concevoir la grandeur de l'océan. Cet océan que tu évoques dit le prof grenouille à une autre grenouille libre du puits, est-il deux fois plus grand que mon puits ? Bien plus grand lui dit la grenouille libre. Quatre fois plus grand ? Non bien plus grand ! Et ainsi de suite, la grenouille prisonnière du puits ne peut concevoir l'immensité de l'océan, de même ces nombreux penseurs et philosophes qui n'en finissent pas de spéculer sur la vérité absolue s'affrontent sans fin pour établir leur vérité relative.  , Après Dieudonné, Youtube supprime également les deux chaînes vidéos de l'essayiste d'extrême droite Alain Soral
  • Moins connus que les grenouilles, les tritons sont pourtant omniprésents dans les mares mais se déplacent sur les fonds et dans les plantes aquatiques. Les mâles très colorés présentent souvent une crête sur le dos et entament des parades nuptiales pour séduire les femelles. triton alpestre photo : C. PAPPALARDO www.lamontagne.fr, Apprenez à distinguer les grenouilles des crapauds, espèces communes de l'Allier - Moulins (03000)
  • Après la découverte d'une forêt fossile, ce sont les restes d'un tétrapode qui témoignent du passé vert de l'Antarctique. La grenouille de l'île de Seymour, qui vivait durant l'Éocène, est la première du genre à avoir été identifiée sur le continent de glace. Futura, Des grenouilles vivaient en Antarctique il y a 40 millions d'années
  • On ne change pas un maillot qui gagne. Chez les filles, le tout semble se raccourcir encore un peu, mais il est loisible de rajouter des franges country roses aux hauts du maillot. Ah ! La fantaisie sauvera le monde… Et en parlant de fantaisie, après la grenouille, la taupe. On n’arrête pas le progrès. Le Telegramme, 50 ans de slips et de tubes - Musique - Le Télégramme
  • Le marché représente 4 800 tonnes de cuisses de grenouilles en France. 4 000 tonnes sont importées d’Indonésie pour ce qui concerne le congelé. 800 tonnes viennent d’Albanie, Grèce et Turquie pour le frais. On en produit à peine 20 tonnes. Il y a pourtant une forte demande et des restaurateurs étoilés sont intéressés.  , Près de Formerie, Jérôme veut lancer un élevage de grenouilles | Le Réveil de Neufchâtel
  • Ces informations ont été envoyées à Tufts où la deuxième équipe était chargée de donner vie aux modèles informatiques. Les chercheurs ont d'abord recueilli des cellules souches de peau et de muscle prélevées sur les embryons de grenouilles africaines de l'espèce Xenopus laevis, d'où le nom xenobots. Puis un microchirurgien les a "sculptées" à l'aide de minuscules pinces et électrodes, afin d'obtenir la forme que le superordinateur avait estimé être la meilleure.  LExpress.fr, Grenouilles conçues par ordinateur : des scientifiques créent les premiers robots vivants - L'Express
  • A partir de 6 ans. Travail en salle et sortie sur le terrain Venez découvrir en famille les amphibiens : grenouilles, crapauds, tritons ...Sortie sur le terrain à la recherche de leurs indices : pontes, chants... Prévoir les bottes et un imperméable si besoin. Sur réservation au 03.85.27.08.00. Rendez vous à 13h45 au Centre Eden. Durée: 2h30 environ. Visite de l'espace muséographique incluse. , "Crapaud/grenouille" : Balade, visite guidee a Cuisery
  • Un panneau de signalisation placé à l'entrée du bourg de la Poterie à Lamballe, dans les Côtes-d'Armor, attire tout de suite l'œil du conducteur. « Fermeture à la circulation de la RD 28 à la sortie du bourg de la Poterie, direction Pléven du 20/12/2019 au 02/03/2020 », indique cette pancarte jaune, qui serait bien insignifiante si trois icônes de grenouilles ne surplombaient pas le texte. Le Point, Bretagne : une route fermée jusqu'en mars pour laisser passer des grenouilles... - Le Point
  • Un jour, une grenouille rencontre un scorpion sur les berges d’une rivière. Celui-ci, voulant la traverser mais ne sachant pas nager, demande à la grenouille de le prendre sur son dos. Celle-ci refuse d’abord, craignant que le scorpion ne la pique, mais il la fait réfléchir sur son objectif de traverser la rivière. Il ne va pas la piquer puisqu’il ne sait pas nager. Elle se range à cet argument, le prend sur son dos et commence à traverser la rivière. A mi chemin, elle sent la piqûre du scorpion rentrer dans son dos, et le venin commencer à paralyser rapidement ses membres. Elle lui dit : Officiel de la Médiation Professionnelle et de la Profession de Médiateur, La grenouille et le scorpion - Officiel de la Médiation Professionnelle et de la Profession de Médiateur
  • Mesdames et messieurs, sous vos yeux ébahis, la grenouille arlequin nuit étoilée ; une espèce que l'on croyait éteinte depuis plus de 30 ans dont le grand retour vient d'être annoncé par une équipe de scientifiques. National Geographic, On la pensait éteinte depuis 30 ans, la grenouille arlequin nuit étoilée signe son grand retour
  • Partout, le confinement a mis en lumière l’opportunité de recourir à de nouvelles méthodes. Les technologies révèlent des possibilités jusque-là négligées ou méconnues, et sur lesquelles les entreprises investissent sans tarder, pratiquant ce que les Anglo-Saxons ont appelé le leapfrogging, ce saut de grenouille qui permet, bond après bond, de progresser. L’Etat, lui aussi, dans sa gestion, son comportement, sa modernisation, doit s’en inspirer. Aujourd’hui largement impotent, l’Etat est (La Fontaine nous pardonne) comme le bœuf qui, cette fois, doit se faire aussi petit et agile que la grenouille. Sinon, c’est lui qui éclatera. L'Opinion, Le bœuf qui doit se faire aussi petit que la grenouille – Politique | L'Opinion
  • Pour cette première édition de « La grenouille fait son festival », la Vaillante avait prévu de mettre les petits plats dans les grands. Depuis l’année dernière, la perspective de cette joyeuse manifestation habite tous les esprits. Cet évènement inédit devait allier talents artistiques locaux, savoir-faire bien rodé de l’association sur l’évènementiel et promotion du patrimoine historique du village. La légende de la grenouille, héritée des mésaventures d’Henriette de Lorraine au XVIIe  siècle, y aurait toute sa place. , Edition Bar le Duc | La grenouille n’aura pas droit à son premier festival
  • Crapaud et grenouille : quelle est la différence ? Futura, Brève | La grenouille qui se fait passer pour un serpent
  • La cour d'appel de Bordeaux doit dire ce mardi si les grenouilles de Grignols peuvent être déplacées de la fameuse mare ou non. Annie et Michel Pécheras, les propriétaires, sont fatigués par les années de procédure mais déterminés à se battre pour garder leur petit coin de bonheur. France Bleu, Affaire des grenouilles de Grignols : "On est fatigués, parce que ça dure, ça dure !"
  • Terrariums de l'élevage de Tesoros de Colombia. Les grenouilles sont élevées dans deux «laboratoires» où la température et l'humidité sont constantes et auxquels on accède qu'après avoir dûment désinfecté ses chaussures et lavé ses mains. Libération.fr, Dans les Andes, un élevage pour la protection des grenouilles - Libération
  • Du sang de batracien coule dans nos veines. Comme la grenouille plongée dans une bassine d’eau froide se laisse lentement ébouillanter sans réagir, nous assistons médusés aux incendies qui ravagent l’Australie sans rien changer de nos habitudes… Mais qu’avons-nous donc dans la tête ? À propos de son ouvrage Le bug humain (Robert Laffont, 2019), Sébastien Bohler, interviewé sur France Culture, défend la thèse selon laquelle « notre cerveau nous pousserait à détruire la planète au nom du plaisir immédiat » et à sa difficulté à penser le futur. Le docteur en neurosciences pointe du doigt le striatum, siège reptilien de notre rapport au temps court, à la satisfaction instantanée de nos besoins, de nos désirs et à l’instinct de reproduction. Il agit en véritable bouclier protecteur de la survie de l’espèce. Celle-ci devenue de fait moins urgente, demeure notre addiction à la dopamine que les stimuli archaïques de la faim, du sexe et du pouvoir déclenchent. Ainsi, les sollicitations du striatum déterminent toujours nos comportements et nous poussent à nous suralimenter, à surconsommer des biens matériels, des voitures, du pétrole, des films pornographiques, des jeux vidéo et des réseaux sociaux… Obésité, infobésité, addictions en tous genres satisfont inlassablement notre frénésie consommatrice. Ils nous distraient alors que la température de l’eau dans la bassine atteint son point d’ébullition. Ce qui assurait hier la pérennité de l’espèce et son émancipation scelle aujourd’hui notre destin et notre disparition à mesure que notre cerveau nous rejoue l’Âge de pierre.Filles naturelles du striatum, les marques et le marketing, pures créations de nos cerveaux développés, nous donnent tout de suite et en abondance ce que nous attendons. Elles en ont fait une ligne de conduite, plaçant, la main sur le cœur, le consommateur au centre de toutes leurs attentions. Elles ont justifié, d’USP en disruption, les raisons impérieuses d’acheter sans compter, sans autres objectifs que de combler nos libidos, notre appétit de reconnaissance sociale, et nos instincts primaires. Nées à l’origine d’une réalité biologique favorable et protectrice, de nombreuses marques sont devenues à notre insu agents actifs des dérèglements à l’œuvre. Comment échapper à ce conditionnement ? Comment résister à ce matérialisme réflexe ? Le chercheur ouvre des voies et formule l’hypothèse qu’avec le temps, « l'individu peut être éduqué (…) à des plaisirs non néfastes : l'altruisme, par exemple, réveille le circuit de la récompense autant que l’égoïsme ». Stratégies, Le syndrome de la grenouille - Stratégies
  • La veille du confinement, une grenouille est apparue sur les réseaux sociaux. Mais d’où vient-elle ? Qui est-elle ? Les réponses. SudOuest.fr, Vidéo. Confinement : une grenouille bordelaise fait la pluie et le beau temps sur Facebook
  • Au mois de décembre dernier, Charente Nature a été informée de la présence de grenouilles à Puymoyen, Fléac ou Saint-Genis-d’Hiersac. Ne dorment-elles pas en cette période de l’année? CharenteLibre.fr, Chronique Charente nature: Pour les grenouilles, l’hiver est déjà fini ! - Charente Libre.fr
  • La ville d'Ax-les-Thermes peut désormais s'enorgueillir de l'obtention d'une troisième grenouille «Terre saine» signifiant commune zéro phyto, c'est-à-dire sans utiliser de pesticides. ladepeche.fr, Ax-les-Thermes. Une troisième grenouille «Terre saine zéro phyto» - ladepeche.fr
  • Elle est aujourd'hui menacée d'extinction. La grenouille géante du lac Titicaca (Pérou-Bolivie) est en danger. Pour la préserver, le zoo de Huachipa, situé dans la capitale péruvienne de Lima, a décidé de recueillir 20 spécimens, âgés de 7 mois à 5 ans, qui ont été présentés au public mercredi 6 octobre.  Franceinfo, VIDEO. Au Pérou, une espèce de grenouille géante aux vertus "miraculeuses" menacée d'extinction
  • Comment recenser les grenouilles à distance? Tout simplement en leur téléphonant, répondent des chercheurs qui ont créé un "FrogPhone" permettant de surveiller les amphibiens en temps réel, selon une étude publiée dans Methods in Ecology and Evolution. Geo.fr, Allô, c'est pour coâââ ? Quand les chercheurs téléphonent aux grenouilles - Geo.fr
  • Par exemple, la phyllostome à lèvres frangées d'Amérique Centrale et du Sud repère et capture les grenouilles túngara en se calibrant sur le chant rauque des mâles qui se rassemblent dans les mares. En se focalisant sur ces appels, les chauves-souris peuvent trouver l'endroit où se rassemblent les grenouilles et en capturer plusieurs pour leur dîner. National Geographic, Cette chauve souris écholocalise les chants des grenouilles pour se nourrir
  • Pendant près de deux mois, l’instinct des crapauds va les conduire à rejoindre les étangs, lieu de ponte des femelles, qui seront fertilisées par les mâles. Or, si la grenouille saute, le crapaud rampe, et il lui faut 20 minutes pour traverser la route, précise Jean-Guy Landrieux, le président... La Voix du Nord, La migration des crapauds et grenouilles dans la forêt de Phalempin va commencer!
  • Véritable point de repère de la RN2, la grenouille doit son origine à quatre habitants. Une histoire méconnue du grand public, et même de certains Marlois, qui s’approprient, parfois, la paternité de cette pierre devenue cultissime. L'Aisne nouvelle, La fameuse grenouille de Marle doit son origine à quatre Fertois
  • Des paléontologues argentins ont découvert des restes fossiles d'une espèce de grenouille qui vivait dans le centre du pays sud-américain il y a environ 2 millions d'années, a annoncé lundi l'Agence de divulgation scientifique de l'Université nationale de La Matanza. Radio-Canada.ca, Le fossile d'une grenouille de 2 millions d'années découvert en Argentine | Radio-Canada.ca
  • Or, c’est bien ce qui caractérise cette grenouille. L’analyse des restes de son crâne et de son ilium (une des trois portions qui constituent l’os iliaque, au niveau de la hanche) laisse en effet à penser que cette petite créature appartenait à la famille des Calyptocephalellidae, ou grenouilles casquées. Elles fréquentent encore aujourd’hui les forêts humides et tempérées du Chili. Sciencepost, Des paléontologues annoncent la découverte d'un fossile de grenouille en Antarctique
  • La saison des amours est mortelle pour les grenouilles mâles Tungara d'Amérique du Sud. La fréquence de leur joli chant tinte, chez leurs prédateurs, comme une clochette pour le repas ! Sciences et Avenir, VIDEO: Des grenouilles amoureuses appellent leurs prédateurs - Sciences et Avenir
  • La grenouille rousse et le crapaud commun sont les plus facilement observables dans les zones humides. Comment les différencier ? Le crapaud a une peau moins lisse et plus sèche que la grenouille, il est plus dodu, généralement brun. Enfin le crapaud a plutôt tendance à ramper et la grenouille à sauter. LA VDN, Quatre petits animaux à observer en se promenant dans les Hauts-de-France
  • C’est un peu comme un conte de fées : l’histoire de preux chevaliers qui protègent les grenouilles. Ces chevaliers, ce sont les bénévoles de l’association Roost-Warendin Nature. Rencontre avec le président Alain Fremaux et son acolyte Mario Maraldi. , Roost-Warendin : Ils recrutent des bénévoles pour faire traverser les grenouilles | L'Observateur
  • Ses parents, originaires de l'Isère, faisaient un barbecue en famille sur les bords de l'Ain lorsque l'enfant, effrayé par une petite grenouille, a marché sur les braises. , Faits-divers - Justice | Effrayé par une grenouille, un enfant de 3 ans marche sur les braises d'un barbecue familial
  • La grenouille goliath, la plus grande de la planète, construit elle-même une mare dans laquelle elle dépose ses œufs avant de monter la garde. Pourlascience.fr, Des grenouilles géantes qui construisent des mares artificielles | Pour la Science
  • C'est la saison des amours chez les grenouilles qui vont se rendre sur leur lieu de reproduction. Un trajet qui se révèle périlleux lorsqu'elles doivent traverser la route. Pour les aider à atteindre leur destination, l'ONF met en place un crapauduc le temps de la migration en forêt de Compiègne France 3 Hauts-de-France, En forêt de Compiègne, l'ONF facilite les amours des grenouilles
  • Un homme a téléphoné aux gendarmes d'Indre-et-Loire la semaine dernière pour se plaindre de ses voisines "trop bruyantes". Il menaçait "de faire un carnage". Après vérification, le bruit venait de la mare d'à côté et de ses nombreuses grenouilles. France Bleu, Indre-et-Loire : il menace ses "voisines" bruyantes de "faire un carnage"... ce sont en fait des grenouilles
  • Une enquête pour déceler la présence de la grenouille est lancée par l’association Lavoir et Fontaines à Plaintel (Côtes-d’Armor), près de Saint-Brieuc. , Près de Saint-Brieuc, l'association Lavoir et Fontaines recense les grenouilles rousses | Le Penthièvre

Images d'illustration du mot « grenouille »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « grenouille »

Langue Traduction
Anglais frog
Espagnol rana
Italien rana
Allemand frosch
Chinois 青蛙
Arabe ضفدع
Portugais
Russe лягушка
Japonais カエル
Basque igel
Corse rana
Source : Google Translate API

Synonymes de « grenouille »

Source : synonymes de grenouille sur lebonsynonyme.fr
Partager