La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « gratte-papier »

Gratte-papier

Variantes Singulier Pluriel
Masculin et féminin gratte-papier gratte-papiers

Définitions de « gratte-papier »

Trésor de la Langue Française informatisé

GRATTE-PAPIER, subst. masc.

A. − Fam., péj. ou iron. Petit employé de bureau ou fonctionnaire chargé des écritures ou de la comptabilité dans un bureau. Synon. bureaucrate, copiste, expéditionnaire, rond-de-cuir (fam.), scribouillard (fam.).Condition, emploi, métier de gratte-papier; misérable, simple gratte-papier. Des camarades (...) gratte-papier dans les bureaux de l'Intendance (Romains, Hommes bonne vol.,1938, p. 165).Madame Caroline avait un foutriquet de mari, vague gratte-papier dans une compagnie d'assurances (Cendrars, Homme foudr.,1945, p. 308) :
Ferdinand (...) accomplissait (...) un stage d'expéditionnaire chez un avoué de la place Vendôme. Parfois, mon père laissait tomber sur Ferdinand son regard pervenche, avec un sourire de paisible mépris, et il disait à mi-voix : « gratte-papier » (...). La plume lui semblait préférable à la bêche, certes, mais à condition d'être franche de chaînes et de barreaux. (...) il avait l'horreur des servitudes bureaucratiques... Duhamel, Jard. bêtes sauv.,1934, p. 55.
B. − Fam., péj. Mauvais, médiocre écrivain. Synon. écrivailleur, faiseur, gratteur de papier, plumitif.Des tambours, du canon et le déplacement des autorités pour un simple gratte-papier (Maurras, Avenir intellig.,1905, p. 22).
Prononc. et Orth. : [gʀatpapje]. Plur. invar., cf. gratter. Étymol. et Hist. 1. 1578 « copiste, petit employé chargé des écritures » (S. Goulart, Mémoires de l'estat de France sous Charles neuviesme t. 2, p. 482 ds Z. fr. Spr. Lit. t. 38, p. 262); 2. 1866 « mauvais écrivain » (Littré). Composé de la forme verbale gratte (gratter*) et de papier*. Fréq. abs. littér. : 12.

Wiktionnaire

Nom commun - français

gratte-papier \ɡʁat.pa.pje\ masculin et féminin identiques

  1. (Péjoratif) Celui, celle qui est chargé des écritures dans les études d’avoués, de notaires, etc. ; employé de bureau.
    • Cette réplique coupa la parole aux gratte-papiers ; l’un d’eux désigna un angle de la pièce où un vieillard rangeait des dossiers. — (Nicolas Gogol, Les âmes mortes, 1842 ; traduction de Henri Mongault, 1949)
    • Gabriel plissa des yeux, étonné. Mais le doute n’était pas possible : cette façon de marcher en secouant les rotules, si peu paysanne, trahissait le seul gratte-papier du village. — (Hervé Bazin, Chapeau bas, Seuil, 1963, Le Livre de Poche, page 107)
    • Les gratte-papier, tapis derrière leurs comptoirs, levèrent à peine la tête et se replongèrent dans ces gros livres, tendus de toile noire, où depuis sa naissance, ses mérites et ses accidents de parcours se trouvaient dûment enregistrés et pesés. Combien de démarches futiles avait-il accomplies dans ce local, dont la liste des avoués de la Seine et le martyrologe des médecins légistes morts pour la France constituaient à peu près le seul ornement ? — (Antoine Blondin, Monsieur Jadis ou l'École du soir, 1970, réédition Folio, 1972, page 182)
    • Et impossible de trouver un emploi de dactylographe. On me disait : « À Paris, on aime les gratte-papier en jupons. Et même les chieuses d'encre et les pisseuses de copie. Allez donc y voir ! » — (Michel Jeury, Les Trois Veuves, Éditions Robert Laffont, 2017)
  2. (Par extension) (Journalisme) Personne (auteur, journaliste …) écrivant sans talent.
    • Cyprien, lisant le journal à voix haute : « Si l’on nous demande un remède ... nous ne nous chargeons pas de l’indiquer. » (Parlé) Eh bien, alors... tais ton bec, méchant gratte-papier ! — (Eugène Labiche et Marc-Michel, Un monsieur qui prend la mouche, 1852, scène 1)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GRATTE-PAPIER. n. m.
Celui qui est chargé des écritures dans les études d'avoués, de notaires, etc. Il se dit toujours par dénigrement.

Littré (1872-1877)

GRATTE-PAPIER (gra-te-pa-pié) s. m.
  • Terme de dénigrement. Copiste, clerc, expéditionnaire, ou même chétif auteur, écrivain, journaliste.

    Au plur. Des gratte-papier ou papiers.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « gratte-papier »

De gratter et papier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « gratte-papier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
gratte-papier gratœpapie

Citations contenant le mot « gratte-papier »

  • Les applaudissements de 20 heures ne résonnaient pas pour eux. Ils ne recevront pas l'hommage national le 14 juillet, comme les soignants. Tous n'ont peut-être pas sauvé des vies, mais sans eux la France aurait tourné moins rond. Ces héros ordinaires sont des gratte-papier qui se sont frottés au terrain ; des agents municipaux sortis de leur routine ; des cadres ayant offert temps et compétences ; des anonymes jetés dans l'action en francs-tireurs. Pour ces bénévoles, la crise du coronavirus fut aussi une période "extraordinaire". lejdd.fr, Agents municipaux, cadres du public... Ces héros ordinaires du coronavirus
  • Voilà c’est Sandra, j’ai 44 ans, wahou je suis arrivée jusque-là. Je suis comédienne, j’ai fait des études de théâtre à l’université de Bordeaux 3 Michel de Montaigne et un DEUST Art du Spectacle, c’était très intéressant, ça m’a bien plu. J’ai étudié des pièces, j’ai fait de la création, de la mise en scène, de la scénographie… On s’interroge aussi sur la place du public, pourquoi un spectacle fonctionne ou non ; on s’interroge pas mal. À la fin de mes études, j’ai répondu à une annonce, de l’ANPE (Pôle emploi), la comédie Gallien cherchait une comédienne pour reprendre un rôle dans une pièce enfant, j’ai auditionné et j’ai été prise. J’étais encore à fac, je travaillais et j’avais un pied aussi sur la scène. Je suis partie de plus en plus vers la scène parce que c’est vraiment ce que je voulais faire et c’est pour ça que je n’ai pas terminé mon année de maîtrise, le mémoire en fait. C’était trop gratte-papier pour moi, je voulais en sortir, me confronter à la scène. Artistikrezo, Sandra Soukhodolets : "Une société sans art, c’est bien triste franchement" - Artistikrezo
  • Ces héros ordinaires sont des gratte-papier qui se sont frottés au terrain ; des agents municipaux sortis de leur routine ; des cadres ayant offert temps et compétences ; des anonymes jetés dans l'action en francs-tireurs. lejdd.fr, Agents municipaux, cadres du public... Ces héros ordinaires du coronavirus
  • C’était trop gratte-papier pour moi, je voulais en sortir, me confronter à la scène. Artistikrezo, Sandra Soukhodolets : "Une société sans art, c’est bien triste franchement" - Artistikrezo

Images d'illustration du mot « gratte-papier »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « gratte-papier »

Langue Traduction
Anglais paper scraper
Espagnol raspador de papel
Italien raschietto per carta
Allemand papierschaber
Chinois 刮纸器
Arabe مكشطة الورق
Portugais raspador de papel
Russe скребок для бумаги
Japonais 紙スクレーパー
Basque paperezko txatarra
Corse scarta di carta
Source : Google Translate API

Synonymes de « gratte-papier »

Source : synonymes de gratte-papier sur lebonsynonyme.fr

Combien de points fait le mot gratte-papier au Scrabble ?

Nombre de points du mot gratte-papier au scrabble : 17 points

Gratte-papier

Retour au sommaire ➦

Partager