La langue française

Graduer

Sommaire

  • Définitions du mot graduer
  • Étymologie de « graduer »
  • Phonétique de « graduer »
  • Citations contenant le mot « graduer »
  • Images d'illustration du mot « graduer »
  • Traductions du mot « graduer »
  • Synonymes de « graduer »

Définitions du mot graduer

Trésor de la Langue Française informatisé

GRADUER, verbe trans.

A. − Diviser en degrés.
1. Diviser en intervalles d'une unité donnée (une quantité mesurable, un instrument de mesure). Graduer un baromètre, une éprouvette, une règle. Le taux d'intérêt est gradué par décime (J.O., Loi sur retraites ouvr. et pays., 1910, p. 2999) :
L'orchestrateur qui veut agir seulement sur l'intensité sonore peut graduer momentanément l'importance numérique de chaque famille instrumentale. Arts et litt.,1935, p. 3810.
2. Augmenter quelque chose graduellement. Graduer les exercices, les difficultés; graduer les effets, l'intérêt d'une œuvre dramatique. Les démonstrations géométriques (dont on graduerait la longueur et les difficultés selon l'extension de la force pensante) (Maine de Biran, Influence habit.,1803, p. 160).Les écoles s'efforcent de graduer les stages, de manière à mettre petit à petit les jeunes élèves dans l'atmosphère crue et douloureuse de l'hôpital (Traité sociol.,1967, p. 503).
B. − Spéc. Élever quelqu'un à un grade militaire ou universitaire. Les soldats graduèrent leur commandant : à Lodi ils le firent caporal, à Castiglione sergent (Chateaubr., Mém., t. 2, 1848, p. 330).Être membre de l'université et gradué par l'une de ses facultés (Encyclop. éduc.,1960, p. 65).
Emploi subst. du part. passé. Donner des bénéfices vacants à des gradués d'université (Encyclop. éduc.,1960p. 125).
REM.
Graduable, adj.Qui peut être gradué. Toutes propriétés quantitatives graduables, comme un capital, en plus ou en moins (Mounier, Traité caract.,1946, p. 48).
Prononc. et Orth. : [gʀadpe], (il) gradue [gʀady]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1400-17 « élever à un grade universitaire » ici part. passé (N. de Baye, Journal, I, 88, Soc. Hist. de Fr. ds Gdf. Compl.); 2. 1545 « soumettre à une gradation » (Jean Bouchet, Epistres morales, aux mariez, ibid.); 3. 1643 « diviser en degrés un instrument » (Fournier, Hydrographie, Paris, p. 493 : Comment il faut graduer une arbaleste [instrument d'astronomie]). Empr. au lat. scolast.graduare « conférer une dignité » dér. de gradus « rang ». Fréq. abs. littér. : Graduer : 21. Gradué : 99. Bbg. Gohin 1903, p. 351.

Wiktionnaire

Verbe

graduer \ɡʁa.dɥe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Science) Diviser par degrés d’égale longueur.
    • J'aurais pu croire qu'ils jouaient au mistigri si je n'avais su que mon père s'était mis en tête d'expliquer au jardinier l’échelle de Mohs qui gradue les minéraux selon leur dureté, de un (le talc) à dix (le diamant). — (Jean-Pierre Milovanoff, Russe blanc, Éditions Julliard, 1995)
    • Graduer un thermomètre, un baromètre, les cercles d’une sphère, les cartes de géographie, une échelle.
    • Adjectivement, Thermomètre gradué.
    • Verre gradué.
  2. Augmenter par degrés.
    • Graduer le feu, dans une opération de chimie.
    • Graduer les peines, dans un code criminel.
    • Graduer les remèdes, dans un traitement.
    • Graduer les exercices d’un apprentissage.
    • Cours de thèmes gradués.
    • Cet artiste doit graduer, graduer ses effets.
    • Graduer l’intérêt, dans un ouvrage dramatique, dans un poème, dans un roman.
  3. Pourvoir d’un grade dans quelqu’une des facultés de droit, de médecine, etc.
    • Se faire graduer en théologie.
    • Il a été gradué à la faculté de Paris.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GRADUER. v. tr.
T. scientifique. Diviser par degrés d'égale longueur. Graduer un thermomètre, un baromètre, les cercles d'une sphère, les cartes de géographie, une échelle. Adjectivement, Thermomètre gradué. Verre gradué. Il signifie aussi Augmenter par degrés. Graduer le feu, dans une opération de chimie. Graduer les peines, dans un code criminel. Graduer les remèdes, dans un traitement. Graduer les exercices d'un apprentissage. Cours de thèmes gradués. Cet artiste doit graduer, graduer ses effets. Graduer l'intérêt, dans un ouvrage dramatique, dans un poème, dans un roman. Il signifie en outre Pourvoir d'un grade dans quelqu'une des facultés de droit, de médecine, etc. Se faire graduer en théologie. Il a été graduée à la faculté de Paris. Substantivement, Les gradués de l'Unirersité.

Littré (1872-1877)

GRADUER (gra-du-é) v. a.
  • 1Marquer des degrés de division. Graduer un thermomètre.
  • 2Augmenter par degrés. Graduer les difficultés suivant le progrès des élèves. Le père Lemoine, dans son poëme de saint Louis, ne sait ni fondre ni graduer l'intérêt des événements et des situations, La Harpe, Cours, 2e part. liv. I.
  • 3Conférer des degrés dans quelqu'une des facultés de théologie, de droit, de médecine, de sciences ou de lettres. La faculté l'a gradué. Se faire graduer en théologie.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

GRADUER, v. act. (Mathém. prat. & Arts méch.) c’est diviser en degrés un instrument de Mathématique, de Physique, &c. Ce mot degré signifie dans ces instrumens des parties égales ou inégales, mais plus ordinairement égales, qui sont marquées ou séparées par de petites lignes ; comme les degrés d’un quart de cercle, les degrés d’un thermometre, les degrés d’une échelle quelconque ; lorsqu’il est question d’instrument de Mathématique, on se sert plus du mot diviser que du mot graduer ; ainsi on dit : ce quart de cercle est mal divisé : la division n’en est pas exacte. (O)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « graduer »

Dérivé du lat. gradus, degré.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Forme collatérale de grader, du latin scholastique graduare dérivé de gradus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « graduer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
graduer gradµe

Citations contenant le mot « graduer »

  • "C'est clair que des tribunes remplies sont impensables au début. La question est: comment peux-tu graduer cela?", conclut-il. , Selon le médecin de l'UEFA, les prochaines rencontres internationales seront à huis clos: "Un vaccin autorisera à nouveau des stades remplis" - DH Les Sports+
  • Plus près de chez nous, à Toronto, les Jays ont fait la même chose. C’était plus subtil avec Cavan Biggio, mais cela s’est avéré flagrant avec Vladdy Junior, qui a été « retravailler sa défensive » à Buffalo avant de graduer dans les Majeures. Passion MLB, Manipuler le temps de service des jeunes rajouterait (inutilement) de l'huile sur le feu - Passion MLB
  • Le confinement a aussi mis sur la glace le processus de qualification de plusieurs sauveteurs. «Normalement, ils auraient dû graduer en mai ou en juin, mais pour certains ce n’est pas encore le cas», explique-t-elle. Sainte-Martine attend justement la certification d’un de ses assistants-sauveteurs pour pouvoir ouvrir la piscine 7 jours sur 7. La mairesse de Sainte-Martine Maude Laberge se dit confiante de pouvoir le faire dès le 20 juillet. Le Soleil de Châteauguay, Ouverture de la piscine à Sainte-Martine sous certaines conditions - Le Soleil de Châteauguay
  • « J’ai donc décidé de suivre mon copain en Caroline du Sud où j’avais accès à un gymnase et à un terrain où je pouvais m’entraîner dehors. Parce que j’avais pris seulement deux cours à l’hiver puisque nous étions dans une année olympique, j’ai pris deux cours cet été afin de pouvoir graduer au printemps 2021 comme prévu. » Le Journal de Québec, Une grosse année attend Gabrielle Carle | JDQ
  • Donc, l’enjeu ici, en considérant que Duhatschek a raison, c’est que la relève en défensive soit prête à graduer pour combler le trou potentiellement créé par la perte de Chiarot. DansLesCoulisses.com, La brigade défensive du CH pourrait être malmenée par Seattle
  • Sur le plan opérationnel, cette liberté d'exporter permet ensuite de graduer l'intensité des relations que la France décide d'entretenir avec tel ou tel pays. La géopolitique française - c'est-à-dire sa capacité à profiter de sa géographie, de son Histoire et de ses atouts pour assurer son influence  - s'exprime par le type de matériel qu'elle est prête à vendre à un tel pays. La vente d'avions d'armes, de sous-marins conventionnels, de satellites d'observation, de systèmes de radars ou de missiles ou de services sensibles (R&D) inscrit en effet la relation bilatérale dans une longue durée : elle détermine ainsi un ancrage qui vaut au moins pour la durée de vie d'un système (en moyenne 30 ans pour un avion d'armes ; 35 ans pour un sous-marin ; 15 ans pour un système de missile). Cet ancrage durable permet le partage : de doctrine, de formation, de renseignements, d'équipements pour des exercices ou des opérations. La Tribune, Les véritables menaces politiques qui pèsent sur l'industrie d'armement française (3/3)

Images d'illustration du mot « graduer »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « graduer »

Langue Traduction
Anglais graduate
Espagnol graduado
Italien diplomato
Allemand absolvent
Chinois 毕业
Arabe يتخرج
Portugais graduado
Russe выпускной
Japonais 卒業
Basque graduondoko
Corse graduatu
Source : Google Translate API

Synonymes de « graduer »

Source : synonymes de graduer sur lebonsynonyme.fr
Partager