La langue française

Goret

Définitions du mot « goret »

Trésor de la Langue Française informatisé

GORET1, subst. masc.

Jeune cochon. Une énorme truie au nez retroussé, de race anglaise, un animal monstrueux, entouré d'une bande de gorets qui se ruaient, ainsi que des enragés, sur des tétines (Huysmans, En route, t. 2, 1895, p. 157).
Au fig., fam. Personne, en particulier enfant, malpropre. Synon. cochon, porc, pourceau.Ici on est des gens qui savent les manières. Un goret, on n'en a pas besoin (Aymé, Vouivre,1943, p. 153).
Prononc. et Orth. : [gɔ ʀ ε]. ,,Le t ne se lie pas dans le parler ordinaire; au pluriel, l's se lie`` (Littré). Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1297 anthropon. (Lett. du Vic. de Valognes, S.-Sauv., Le Ham, A. Manche ds Gdf. Compl. : Robert le Gorrez); 1808 « d'une personne » sale comme un goret (Hautel; 1832 « personne extrêmement sale » (Raymond); 2. 1493 [éd.] versif. rigmes en goret (H. de Croy, Art. de rhet. ds Gdf.); 3. 1694 mar. (Corneille). Malgré le hiatus chronol. dimin. de l'a. fr. gore « truie » (1415-16 ds Gdf., s.v. gorre) lui-même formé sur la racine gorr- d'orig. onomatopéique, imitant le grognement du porc. Le sens 2 p. oppos. à rime léonine (comprise comme dér. de leon « lion »). Fréq. abs. littér. : 15. Bbg. Bertoni (G.). A. fr. gore, fr. goret. Archivum romanicum. 1925, t. 9, pp. 421-422. - Sain. Sources t. 1 1972 [1925], p. 173, 429.

GORET2, subst. masc.

MAR. Brosse longue, très dure, utilisée pour nettoyer la partie immergée d'un navire. On passait souvent un goret, un racloir sous la coque (La Varende, Tourville,1943, p. 97).
Prononc. : [gɔ ʀ ε]. Étymol. et Hist. V. goret1.

Wiktionnaire

Nom commun

goret \ɡɔ.ʁɛ\ masculin (pour la femelle on dit : gorette)

  1. (Élevage) Jeune cochon ; porcelet. Note : Il est parfois employé comme synonyme de cochon.
    • En quelques mois, la montanera et les quelque 700 kg de glands dévorés par tête (chaque animal disposant ici de 2 hectares de terrain) auront fait passer ces cochons âgés d’un peu plus d’un an, d’environ 90 à plus de 160 kg. Un gavage qui fait qualifier ces gorets d’« olivier sur pattes », leur graisse étant composée majoritairement de l’acide oléique contenu dans les glands, comparable à celui fourni par les olives. — (Stéphane Davet, Le « pata negra », ce petit miracle gustatif, Le Monde. Mis en ligne le 12 mars 2020)
  2. (Figuré) (Familier) Enfant ou personne malpropre ; cochon ; porc ; pourceau.
    • Même si vous me tabassez comme votre collègue, le gros goret puant, je pourrai rien vous dire de plus. Mais ça m’étonnerait que vous me cognassiez. — (Patrice Dard, Les Nouvelles aventures de San-Antonio : Comme à con-fesses, Fayard, 2008)
  3. (Marine) Brosse à long manche utilisée pour nettoyer la carène d’un bateau à flot.

Verbe

goret *\Prononciation ?\ (voir la conjugaison)

  1. Aider.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GORET. n. m.
Jeune cochon. La peau d'un goret. Fig. et fam., il se dit d'un Enfant qui n'est pas soigneux, qui n'est pas propre. C'est un petit goret.

Littré (1872-1877)

GORET (go-rè ; le t ne se lie pas dans le parler ordinaire ; au plur. l's se lie : des go-rè-z engraissés) s. m.
  • 1Petit cochon.

    Fig. et populairement. Petit garçon malpropre.

  • 2Premier ouvrier chez les cordonniers, les chapeliers.
  • 3Poisson qui porte le nom de porc dans divers pays.
  • 4 Terme de marine. Balai plat, qui sert à nettoyer les parties du vaisseau qui sont couvertes d'eau.

HISTORIQUE

XVIe s. Enfin il la menaça que, si elle ne lui ouvroit, il emmeneroit le gorret, et s'en met en devoir, et Magdelene de crier aux voleurs, D'Aubigné, Faen. II, 14.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

GORET. Ajoutez :
5Rime en goret, rime mauvaise, qui ne rime pas. Sébile et estrine, rime en goret, M. de Reiffenberg, dans PHILIPPE MOUSKES, Chroniques, V. 9902. Marces et patriacles, rime en goret, ID. ib. V. 10051. Prince, rice, rime en goret, ID. ib. V. 10296.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

GORET, s. m. (Marine.) c’est un balai plat fait entre deux planches & emmanché d’une longue perche ; on s’en sert pour nettoyer les parties du vaisseau qui sont dans l’eau.

Les Hollandois ne font pas le goret plat comme les François : ce sont de gros balais cloüés entre deux planches amarrées à une corde ; on porte cette machine au bout du vaisseau, on la met dessous & on la tire par l’autre bout avec le cabestan ; de sorte qu’en passant elle nettoye & gratte le vaisseau. (Z)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « goret »

De l’ancien français gore (« truie »), avec diminutif -et.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Diminutif de l'anc. franç. gore, truie ; bourg. gouri, porc ; Berry, gouret ; catal. garri ; espagn. gorrin. On trouve au XVe siècle gorin, goron, goreau, goreton. Diez tire gore de l'allemand gurren, gorren, grogner, et il cite Gorre, cavale, mauvaise jument. On note aussi l'anglais gore, boue, limon. Il est singulier de rencontrer cette coïncidence-ci : La province de Carthuel a quatre villes seulement, Gory, Suram, Aly et Tiflis… on dérive le nom de Gory, d'un terme qui signifie cochon, parce qu'il y est abondant et excellent, Voyages de Chardin en Perse, etc. 1811, t. II, p. 37.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « goret »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
goret gɔrɛ

Citations contenant le mot « goret »

  • Quelqu’un débarque, on pense à BUSHI mais celui-ci se révèle bien trop musclé pour que ce soit lui. L’imposteur saisit une corde à piano qui manque de faire virer Tetsuya Naito au bleu. EVIL profite que Red Shoes Unno soit occupé avec le faux BUSHI pour donner un coup dans les bijoux de famille de Naito, qui arrive malgré tout à tenter de reprendre l’avantage avant que le King of Darkness ne l’envoie tout droit sur Redshoes et ainsi gruger comme un goret. VoxCatch, NJPW Dominion 2020 : EVIL remporte les championnats IWGP poids-lourds et Intercontinental

Images d'illustration du mot « goret »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « goret »

Langue Traduction
Anglais piglet
Espagnol cerdito
Italien maialino
Allemand ferkel
Chinois 小猪
Arabe خنزير صغير
Portugais leitão
Russe поросенок
Japonais 子豚
Basque txerri
Corse purcinu
Source : Google Translate API

Synonymes de « goret »

Source : synonymes de goret sur lebonsynonyme.fr

Goret

Retour au sommaire ➦

Partager