La langue française

Cochonnet

Définitions du mot « cochonnet »

Trésor de la Langue Française informatisé

COCHONNET, subst. masc.

A.− Fam. Petit cochon. Les cochonnets hilares en terre cuite, le dos fendu faisant tirelire (Cendrars, Bourlinguer,1948, p. 251).
Rem. On rencontre ds la docum. la forme fém. cochonnette en rapport avec le sens fig. de cochon*. Les grandes dames se traitaient familièrement de « cochonnettes » (Flaubert, Correspondance, 1871, p. 229).
B.− JEUX. Petite boule servant de but au jeu de boules en plein air. Le joueur qui croque présentement la boule cloutée de son adversaire pour prendre place au pied d'un platane à côté du cochonnet de bois clair (Aragon, Les Beaux quartiers,1936, p. 10).
P. méton. Jeu de boules. Il va jouer au cochonnet (A. Dumas Père, Le Chevalier d'Harmental,1849, IV, 6, p. 280).
Prononc. et Orth. : [kɔ ʃ ɔnε]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. xiiies. « cochon de lait » (Tournoiement d'Enfer, éd. A. Langfors, 1139 ds Romania, t. 44, pp. 511-558); 2. 1542 « petite boule (dans un jeu) » dans l'expr. cochonnet va devant (Rabelais, Gargantua, var. éd. 1542, chap. XX, éd. R. Calder, textes litt. fr., p. 137). Dér. de cochon*; suff. -et*. L'emploi de cochonnet pour désigner des objets gén. ronds est à rapprocher de coche « truie » et cochon qui connaissent des emplois semblables en fr. et dans les dial. (v. FEW t. 2, p. 1255b; cf. aussi au xvies. l'expr. jouer à cochon va devant pour jouer à cochonnet va devant, Noël du Fail, Propos rustiques, Œuvres, éd. J. Assézat, p. 112). Fréq. abs. littér. : 4. Bbg. Hasselrot 1957, p. 195 (s.v. cochonnette).

Wiktionnaire

Nom commun

cochonnet \kɔ.ʃɔ.nɛ\ masculin

  1. Boule de petit diamètre et en matériau léger (bois, plastique ou PVC) servant de but visé dans differents jeux de boules, tels que la pétanque.
    • A chaque contestation qui s’élevait, c’était à lui qu’on en appelait, et c’était une justice à lui rendre, il avait le coup d’œil si exact, qu’à la première vue il indiquait, sans jamais se tromper, la boule la plus proche du cochonnet. Aussi ses jugements étaient-ils sans appel, et respectés et suivis ni plus ni moins que ceux que Saint-Louis rendait à Vincennes. — (Alexandre Dumas, Le chevalier d'Harmental. Tome 2, 1842.)
    • Les pointeurs plaçaient près du cochonnet des boules que les tireurs adverses dégommaient consciencieusement.— (Hervé Algalarrondo, l'archer du pont de l'alma, 2008.)
  2. Jeu pratiqué sur un billard qui imite les règles du jeu de boules.
    • Ce cochonnet, qui est un diminutif du jeu de boules, est mis en pratique dans une centaine de cafés de notre bonne ville de Lyon. Le règlement ou code qui le régit est à peu près calqué sur celui des boules. Le terrain seul diffère. Le billard de chaque établissement sert de champ de course, de minuscules billes d’ivoire ou en celluloïd servent d’engins de bataille : rouges pour telle équipe, blanches pour telle autre quadrette adverse. — (Lowius-Weigel, Chronique des boules, Le Progrès Illustré, 26 février 1905, page 7)
    • Le cochonnet est une activité très distrayante (une sorte de pétanque sur table de billard), qui permet aux débutants de faire quelques bons coups sans pour autant avoir la complète maîtrise des règles du billard.— (www.leprogres.fr, Le cercle Bellecombe propose une initiation gratuite au billard , 2016.)
  3. (Désuet) Jeu de boules utilisant comme but un cochonnet, par opposition au jeu de grosses boules où le but était fixe (piquet) et suivi par un noyon.
    • Le jeu de grosses boules se joue généralement en province. A Paris, on lui préfère le cochonnet. Les amateurs émérites se réunissent, dans la chaude saison et pendant les jours de belles gelées, sur le boulevard d’Enfer, derrière la Grande-Chaumière, sur l’esplanade de l'Observatoire, dans les Champs-Elysées, etc. — (Charles Van-Tenac, Académie des jeux: contenant l'historique, la marche, les règles, conventions et maximes des jeux en usage dans les cercles et dans les salons ; avec un abrégé du calcul des probabilités et des applications aux jeux de hasard, 1851.)
    • Narguant le danger, les soldats jouent dans les tranchées aux cartes, au bouchon, au cochonnet avec des biscaïens, aux billes avec des balles. — (F. Ladimir, E. Moreau, Campagnes, triomphes, revers et guerres civiles des Français, de 1792 à la paix de 1856. Tome 7, 1856.)
  4. (Désuet) Sorte de dé à douze faces, marquées chacune de points ou d’un chiffre, depuis un jusqu’à douze.
    • Il y a des espèces de dés taillés à douze faces pentagonales qui sont chargées chacune d’un nombre différent de points ou d’un chiffre différent, depuis un jusqu'à douze; on les appelle cochonnets et on y joue comme aux dés. — (Grande encyclopédie méthodique, universelle, illustrée, des jeux et des divertissements de l'esprit et du corps, 1888.)
    • On joue au jeu avec deux dez communs ou un cochonnet, chacun une fois & à son tour, tant de personnes que l'on voudra. — (Jacques Lacombe, Encyclopédie méthodique. Dictionnaire des jeux mathématiques , contenant l'analyse, les recherches, les calculs, les probabilités & les tables numériques, publiés par plusieurs célèbres mathématiciens, relativement aux jeux de hasard & de combinaisons ; et suite du Dictionnaire des jeux , 1788.)
  5. (Désuet) Petit cochon châtré, ou cochon de lait.
    • On commence à sevrer les cochonnets en leur donnant, en l’absence de la truie, du lait caillé chaud, en les laissant aller dans la cour, etc., pour les accoutumer insensiblement à suivre leur mère. — (Adolphe Fosset, Encyclopédie domestique, recueil de procédés et de recettes, concernant les arts et métiers, l'économie rurale et domestique .., 1830.)
  6. Partie visible d'un bâti de porte ou d'un dormant de croisée, dégageant ceux-ci des tableaux de maçonnerie.
    • Les bâtis et contre-bâtis doivent permettre un cochonnet de largeur régulière de 15 mm environ sur les deux montants et la traverse— (Cahier du Centre technique du bois, Numéros 68 à 78, 1965.)
  7. Nom vernaculaire du pissenlit
  8. (Normandie) Nom vernaculaire du fruit de l’églantier
    • Les Rosiers sauvages portent le nom vulgaire d’Églantier (Acanthier) leur fleur, celui d’Églantine, qui serait peut-être mieux écrit Acanthine, leur fruit, celui de Cochonnets, et à Genêts, Nioniottes, c’est-à-dire de petits riens. — (Édouard Le Héricher, Essai sur la flore populaire de Normandie et d'Angleterre, .)
    • Il ne s'arrête pas aux fruits savoureux seulement, il recueille tous ceux qui ont quelque beauté de couleur ou de forme, il en fait des chapelets, des colliers, des couronnes; il les examine et dedans et dehors, les plante quelquefois, et les suit dans leur germination. Il donne à quelques-uns d'entre eux des noms charmants : carribonnets (les fruits du fusain), cochonnets et nioniottes ou petits riens (les fruits de l'églantier) — (Eugène Noël, La Vie des fleurs, 1859.)
  9. (Montreuil) Nom donné à certains rameaux lors de la taille des pêchers en espaliers
    • L’animal dont ce petit dard a pris le nom, est utile, comme aliment, de la queue aux oreilles ; aucune de ses parties n’est perdue. La pousse appelée cochonnet lui ressemble en cela : rien d’inutile en elle, autant de fleurs, autant de pêches, et les plus assurées de tout l'arbre. Ce nom qui semble assez original pour une brindille n’a pas d'autre origine. Les gens qui ont de la pruderie préfèrent l’appeler branche à bouquet, ou bouquet de mai.— (Hippolyte Langlois, Le livre de Montreuil-aux-Pêches : théorie et pratique de la culture de ses arbres, .)
    • […] quant à celles qui n’ont que 5 centimètres de long ou même moins, elles sont plus fréquentes, surtout sur les pêchers de Madeleine rouge ; les cultivateurs de Montreuil les nomment du nom assez impropre de cochonnet ; je n’ai jamais pu savoir ni connaître l’étymologie de ce nom. Il me semble que pour qualifier ces excellentes petites branches on aurait pu se servir d’un nom moins barbare. — (M. Duval, Histoire du pêcher et de sa culture, 1850.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

COCHONNET. n. m.
Sorte de dé à douze faces, marquées chacune d'un point ou d'un chiffre, depuis un jusqu'à douze. Jouer au cochonnet. Il se dit aussi de Ce que les joueurs de boule ou de palet jettent devant eux pour leur servir de but. Cochonnet va devant.

Littré (1872-1877)

COCHONNET (ko-cho-nè ; le t ne se lie pas ; au pluriel l's se lie : les ko-cho-nè-z et la truie ; cochonnets rime avec traits, paix, succès, etc.) s. m.
  • 1Petit cochon.
  • 2Sorte de dé à douze faces, marquées de un à douze.
  • 3Petite boule servant de but aux joueurs de boule. Jouer au cochonnet, faire une partie de cochonnet.

HISTORIQUE

XVIe s. Coyschonet, Palsgrave, p. 187. Il jouoit à cochonnet va devant, Rabelais, Garg. I, 22.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

COCHONNET. Ajoutez :
4Nom, en horticulture, des dards que présente une branche d'arbre fruitier. Quelques dards dits cochonnets ont été enlevés et portés sur un pêcher d'une autre sorte, Revue horticole, 16 sept. 1875, n° 18, p. 350.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

COCHONNET, s. m. (Hist. mod. Jeux.) espece de dez taillé à douze faces pentagonales, chargées chacune d’un chiffre depuis 1 jusqu’à 12. On joue au cochonnet comme aux dez.

On donne le même nom à une balle ou pierre que celui qui a gagné le coup précédent jette à discrétion, & à laquelle tous les joüeurs dirigent leurs boules. La boule plus voisine du cochonnet gagne le coup.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « cochonnet »

 Dérivé de cochon avec le suffixe -et. L’idée de petitesse et de rondeur a conduit aux autres sens.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Diminutif de cochon.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « cochonnet »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cochonnet koʃonɛ

Évolution historique de l’usage du mot « cochonnet »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « cochonnet »

  • Si vous n'avez qu'un seul cochonnet, il se perdra rapidement dans les buissons. De Anonyme
  • Nous pourrons taquiner le cochonnet, cet été, en famille ou entre amis, mais qu’en est-il de la pétanque, en compétition ? France Bleu, Pétanque, retour aux entraînements.
  • Quel habitué du cochonnet ne connaît pas la marque de boules de pétanque Obut ? Ses panneaux publicitaires s'affichent derrière tous les championnats de France et du monde. Ses boules d'acier, au claquement si caractéristique lorsqu'elles s'entrechoquent, ont répandu la pratique de ce loisir bon enfant de la Suède jusqu'au Vietnam. Les Echos, Pierre Souvignet tire Obut | Les Echos
  • Avec la période de confinement, le calendrier 2020 des concours internes de la Boule biassaise a été bouleversé. À l’heure du déconfinement, quelques adhérents se retrouvaient l’après-midi sur l’aire de jeu du bourg pour taquiner le cochonnet. "Depuis début juin, nombreux étaient ceux qui me sollicitaient pour que l’on reprenne les épreuves intestines, explique la présidente Nicole Grafeille. D’où la décision du bureau de répondre favorablement à la requête à partir du samedi 20 juin." Et Nicole de traduire sa satisfaction devant le succès remporté par cette reprise. Ils étaient 27 joueurs, dont quatre féminines et plusieurs nouveaux licenciés, à en découdre en quatre parties en doublettes formées à la mêlée avec changement de partenaire à chacune d’elles. Victorieux à quatre reprises, Michel Teyssèdre et Alain Nouailles furent départagés au goal-average. Tout comme André Grazadéi, Mathias Bendeers, Régis Passarella et Christian Planques qui alignaient trois succès. À l’issue de ces joutes, on renoua avec la tradition de l’apéritif (pris avec modération). Onze concours de ce type seront organisés jusqu’en décembre, dont trois avec repas et un suivi d’une soirée châtaignes et vin nouveau. L’assemblée générale annuelle se déroulera le vendredi 4 décembre, à 18 heures, au club house. Deux concours officiels organisés par le club au boulodrome départemental de Sainte-Livrade marqueront la fin de la saison. petitbleu.fr, Boule biassaise : feu vert pour les concours internes - petitbleu.fr

Images d'illustration du mot « cochonnet »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « cochonnet »

Langue Traduction
Anglais jack
Espagnol jack
Italien jack
Allemand jack
Chinois 插口
Arabe جاك
Portugais macaco
Russe разъем
Japonais ジャック
Basque jack
Corse jack
Source : Google Translate API

Synonymes de « cochonnet »

Source : synonymes de cochonnet sur lebonsynonyme.fr

Cochonnet

Retour au sommaire ➦

Partager