Balai : définition de balai


Balai : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

BALAI, subst. masc.

A.− Ustensile de ménage servant au nettoyage, composé d'un long manche auquel est fixé un faisceau de brindilles, de feuilles ou plus généralement une brosse de crin, de soies, de nylon, etc. :
1. ... Justine m'intéressait par ses façons guerrières et parce que toutes ses entreprises domestiques prenaient le caractère d'une lutte incertaine et terrible. Lorsque, armée de son balai et de son plumeau, elle disait avec force : « Faut que j'aille faire le salon, » je l'accompagnais attentif. A. France, Le Petit Pierre,1918, p. 213.
SYNT. Balai de bouleau, de bruyère, de chiendent, de crin, de genêt, de jonc, de paille, de palmier; balai automatique, mécanique; balai à laver ou balai-brosse; balai à vaisselle, à franges; armoire, placard aux balais.
Locutions
1. Coup de balai.
a) Balayage rapide et superficiel.
b) Au fig. Changement brusque faisant place nette :
2. J'ai eu moi-même de vagues échos de la grande terreur des années 1898 et 1899 (par ma mère et aussi par ma marraine qui emplissait sa baignoire d'eau potable en prévision d'une grève générale qui n'eut jamais lieu). À cette époque on redoutait le coup de balai anarchiste. Green, Journal,1935-39, p. 213.
En partic. Licenciement de personnes jugées indésirables ou reconnues inaptes à effectuer un travail quelconque. Les coups de balai font de la place (Zola, Au Bonheur des dames,1883, p. 560).
MAR. Coups de balai. ,,... Succession d'éclats et d'occultations d'un phare`` (Gruss 1952).
Arg. Descente de police. (...) où passe (...) ce coup de balai qu'on nomme une descente de police (Hugo, Les Travailleurs de la mer,1866, p. 166).
2. Manche à balai.
a) Bâton qui permet de tenir le balai.
En partic. Manche à balai ou balai. Monture symbolique que sorciers et sorcières enfourchaient pour se rendre au sabbat :
3. ... il est impossible que dans un balai il n'y ait pas quelques brins qui se croisent; et alors voilà une croix faite; et alors comment voulez-vous que des sorcières puissent s'en servir? (...) Je me tirai d'affaire en disant qu'il y avait balais et balais. Qu'une sorcière montât sur un balai de bouleau, c'est ce qu'il était impossible d'accorder, mais sur un balai de genêt dont les brins sont droits et raides, sur un balai de crin, rien de plus facile. Tout le monde comprend sans peine qu'on peut aller au bout du monde sur un tel manche à balai. Mérimée, Mosaïque,1833, p. 329.
AVIAT. ,,Levier (...) relié aux organes de stabilité longitudinale et latérale [d'un avion], et dont les inclinaisons à droite ou à gauche provoquent les mêmes inclinaisons de l'avion`` (Lar. encyclop.).
b) P. métaph. [Surtout en parlant d'une femme] Personne très maigre :
4. La demoiselle était mûre comme une nèfle qu'on a oubliée sur de la paille. Elle avait au moins trente-six ans et elle en paraissait bien quarante. Un joli manche à balai à mettre dans un lit! Une dévote qui portait des bandeaux plats! Une tête si usée, si fade, qu'elle semblait avoir trempé pendant six mois dans de l'eau bénite! Zola, Son Excellence E. Rougon,1876, p. 103.
c) Raide comme un manche à balai. Sans souplesse physique ou intellectuelle :
5. J'ai honte de ma dernière lettre qui était bien peu intéressante. Mais le physique en ce moment triomphe de l'esprit. Ce matin j'ai fait très bien une lourde marche. Je suis content de moi à cet égard. Mais l'esprit est raide comme un manche à balai. J. Rivière, Correspondance[avec Alain-Fournier], 1910, p. 240.
3. Vx. Rôtir le balai.
a) Être réduit, faute de bois, à brûler le balai pour se chauffer.
b) Au fig. Mener une vie misérable, végéter dans la médiocrité.
P. ext. Mener une vie de débauche et de désordre :
6. − Celui-là, c'est autre chose. C'est un homme du monde... de province, honorable... jusqu'à un certain point... mais seulement un peu brûlé... pour avoir trop rôti le balai... Maupassant, Contes et nouvelles,t. 2, Yvette, 1884, p. 527.
4. Vx. Faire balai neuf. [En parlant de domestiques] Faire un travail très soigné dans les premiers jours de l'entrée en service.
5. Balai de l'estomac. Aliment très digeste et laxatif comme les épinards, les radis, etc. :
7. Il ajoutait encore que c'était une faute de manger des radis au commencement du repas, qu'il fallait les manger entre tous les services; et comme cela, le radis était un vrai précipitant de la digestion et le meilleur balai de l'estomac. E. et J. de Goncourt, Journal,1882, p. 142.
B.− P. anal.
1. Emplois spéc. ou techn.
AUTOMOB. Balai d'essuie-glace. Languette de caoutchouc qui essuie les gouttes d'eau tombant sur le pare-brise d'une voiture. ... le balai de l'essuie-glace débordé par sa tâche (Colette, La Jumelle noire,1938, p. 154).
BOTANIQUE
a) Genêt ou genêt à balai. Servant dans la fabrication des balais, d'où le nom de balaitière pour désigner un champ de genêts. ... quand les fruits des Genêts à balai sont mûrs (L. Plantefol, Cours de bot. et de biol.,t. 1, p. 529).
b) Balai de sorcière. ,,Ensemble de rameaux très serrés résultant de l'action de rouille (...) sur le sapin`` (Plais. 1969).
ÉLECTR. ,,Pièce conductrice, chargée d'assurer une liaison électrique entre un organe fixe et un organe tournant`` (Siz. 1968). ... balais de cuivre pour recueillir le courant sur le collecteur (M. Gasnier, Dépôts métalliques directs et indirects,1927, p. 307).Balai graphitique, électrographitique, métallographitique.
ÉLECTRON. ,,Pinceau de fils métalliques qui analyse les perforations ou les marques graphiques d'une colonne de cartes`` (Lhoste-Pèpe 1964).
FAUCONN. et VÉN. Queue d'un oiseau de proie ou extrémité de la queue d'un chien.
MAR. Hisser des balais. ,,En signe de dérision, balais arborés en tête de mât par un voilier qui en dépassait un autre`` (Gruss 1952). Ramasser des balais. ,,S'être laissé doubler par un autre bateau. Provient d'une coutume ancienne qui consistait à jeter de vieux balais à l'eau pour narguer un bateau que l'on avait balayé`` (Barber. 1969) et p. ext. arriver dernier. ... [ils] ramasseront les balais du retour (Loti, Pêcheur d'Islande,1886, p. 297).
Balai du ciel. Vent qui dégage le ciel de nuages (d'apr. Jal 1848). Synon. balai du soleil.... puisqu'on l'a nommé le balai du soleil, les deux côtés auraient été nettoyés (Maine de Biran, Journal,1816, p. 172).
2. Argot
,,Dernière voiture d'omnibus (...), dernière rame de métro (...), ramassant les voyageurs attardés; auto qui suit une course de bout en bout pour recueillir les éclopés (...)(Esn. 1966); jouer les balais, être en queue du peloton`` (Esn. 1966); voiture-balai, destinée à recueillir les coureurs qui abandonnent la course [dans le Tour de France] (cf. Gilb. 1971, s.v. voiture).
Donner du balai. Mettre quelqu'un à la porte.
Ramasser les balais (cf. aussi supra B 1 mar.). ,,Rater son coup (...)``. (Esn. 1966) officier de balai, enseigne de balai, de dernière valeur (...)(Esn. 1966); faire balai, ,,rater son coup (...), où balai équivaut à « néant »`` (Esn. 1966). balai de crin, soudé à peau de balles (...)... pour nous aller pieuter à la caserne, c'est peau d'balle, balai d'crin (Courteline, Le Train de 8 h 47,1888, p. 78).
C.− Au fig., rare et littér. :
8. Repliez tous les Noirs en laissant, pour adieu, La flotte, les palais et les cités en feu! Depuis mon propre toit jusques aux champs d'igname, Balayez le terrain comme un balai de flamme! Lamartine, Toussaint Louverture,1850, II, 8, p. 1304.
PRONONC. − 1. Forme phon. : [balε]. Enq. : /bale, D/. 2. Homon. : balais, ballet.
ÉTYMOL. ET HIST. − Ca 1170 balain « faisceau de genêts » (Rois, éd. Le Roux de Lincy, 282 dans T.-L. : mis peres vus batid de verges delïees, mais jo vus baterai de grandimes balains ki serunt dures e espinus) − Vie de S. Thomas, ibid.; xiiies. balai « ustensile ménager servant à enlever la poussière, les détritus [fig.] » (Rutebeuf, Œuvres, éd. A. Jubinal, II, 14, ibid. : Balaiz de nostre vanitei, Cribles de nostre concïence). Orig. celtique. Deux hyp. pour l'emprunt du mot : a) balai serait emprunté au bret. balazn « genêt » d'où par vocalisation balain, balaen (cf. la forme balain de la première attest., provenant d'un texte anglo-norm.); ces formes métathétiques issues de *banatlo > *balatno seraient originaires du bret. du Nord, Léonois, Trégorrois et sud du Vannetais (v. Dauzat dans Fr. mod., t. 7, pp. 343-346; EWFS2. Lebel dans Mém. Commission Antiq. Côte d'Or 1938-39, pp. 512-516). L'évolution sém. « genêt » > « balai » est évidente. Les Bretons ont prob. été les premiers à fabriquer ces objets, puis le mot se serait étendu à toute la France, tandis que les balais auraient été fabriqués avec d'autres matières suivant les ressources des régions (noter l'emploi de balai au sens de « bouleau, tête des jeunes bouleaux » dans Rougé, Le Parler tourangeau, 1912, les branches de cet arbre servant à la confection de balais dans certaines régions); à l'appui de cette hyp. un texte du xiiies. le privilège aux Bretons, cité par Dauzat Ling. fr., pp. 206-207, atteste que le métier de fabricants de balais était si fréquent chez les Bretons qu'ils le considéraient comme un de leurs privilèges de fait sinon de droit. Brüch (ds Neuphilol. Mitt., 1922, t. 23, pp. 90-94) soulève une objection contre cette hyp. : la présence de balai au sens de « genêt » en Berry, Lyonnais, Auvergne et dans le domaine méridional, qui semble exclure un emprunt au bret. (Puitspelu; Jaub. t. 1; Lalanne; F. Brunet, Dict. du parler bourbonnais, Paris, Klincksieck, 1964; v. aussi Roll. Flore pop. t. 4, pp. 91-102); b) balai serait issu du gaul. *banatlo, devenu par métathèse *balatno puis subissant une adaptation de la finale d'apr. les mots lat. en -aium (Brüch, loc. cit., FEW t. 1, p. 233); cette hyp. fait difficulté, la finale n'étant pas clairement expliquée du point de vue phonét. L'explication de la métathèse à l'intérieur du fr. par l'infl. de l'a. fr. baloier « s'agiter, aller çà et là » (Brüch, loc. cit.; v. aussi baller) suppose le sens de « balai » antérieur à celui de « genêt », ce qui infirme l'ancienneté de balai « genêt » dans les dial., qui était justement l'argument le plus solide en faveur de l'orig. gauloise.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 496. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 274, b) 833; xxes. : a) 1 173, b) 723.
BBG. − Alessio (G.). Problemi di etimologia romanza. R. Ling. rom. 1950, t. 17, pp. 28-75. − Alessio (G.). Saggio di etimologie francesi. R. Ling. rom. 1950, t. 17, p. 163. − Brüch (J.). Wortmiszellen. Neuphilol. Mitt. 1922, t. 23, pp. 90-93. − Burguière (P.). Les Végétaux utiles. Vie Lang. 1953, p. 414. − Dauzat Ling. fr. 1946, pp. 203-207. − Gottsch. Redens. 1930, p. 229. − Goug. Lang. pop. 1929, p. 148. − Lebel (P.). Balai et balayures dans les pat. de la Côte d'Or. Mém. de la Commission des Antiquités du département de la Côte d'Or. 1938/39, t. 21, pp. 512-514. − Pope 1961 [1952], § 532. − Rog. 1965, p. 83. − Stimm (H.). Zu galloromanisch balaier. In : [Mél. Wartburg (W. von)]. Tübingen, 1958, p. 797.

Balai : définition du Wiktionnaire

Nom commun

balai \ba.lɛ\ masculin

  1. Outil fait d’une nappe souple, composée de fibres végétales ou synthétiques, fixée au bout d’un long manche et destiné à nettoyer les poussières et déchets tombés au sol.
    • Les balais de crin, de jonc, de chien-dent, de cocotier, etc., servent à balayer les appartements cirés, les tapis, etc. — (Albert Seigneurie, Dictionnaire encyclopédique de l’épicerie et des industries annexes)
    • En fermant les yeux, Jeanne revoit cette boutique minuscule où s'entassent les jarres d’huile et les sacs de farine, où pendent, au plafond, des balais et des brosses, des salamis et des cordes à sauter. — (Jean-Michel Olivier, Notre Dame du Fort-Barreau : récit, éditions L'Âge d'Homme, 2008, page 30)
    • La pièce a été soigneusement nettoyée à grands coups de balai, de serpillière et de détergent afin de rendre l'endroit vivable. — (Christian Regaud, L'Opale d'Abraham (ou Le Dôme à Palabres), Paris : Éd. La Bruyère, 2009, page 47)
  2. (En particulier) (Curling) Sorte de balai-brosse servant à jouer au curling
    • Au curling, le balai, moqué par les béotiens, a une multitude de fonctions essentielles: indiquer un cap, garder son équilibre, faire fondre la glace. .— (www.lexpress.fr, L'Express, JO: le balai du curling, un outil aux multiples tâches, 18 février 2014)
  3. (Électricité) Pièce conductrice, à l’origine flexible, chargée d’assurer une liaison électrique entre un organe fixe et un autre mobile. Il permet par exemple de capter ou d’amener le courant électrique au collecteur ou bagues, d’une machine électrique tournante.
    • Deux fils, terminés chacun par un balai métallique qui frottait sur la circonférence de cette roue, pouvaient ainsi être alternativement mis en communication métallique ou isolés l’un de l’autre. — (Henri Poincaré, La théorie de Maxwell et les oscillations hertziennes)
  4. (Médecine) (Vieilli) Instrument pour débarrasser l’œsophage.
  5. (Arts) (Vieilli) Sorte de pinceau pour faire la peinture sur verre.
  6. (Musique) Type de baguette de batterie dont la forme, terminée par des brins en faisceau, rappelle un balai ménager.
    • Le jazz n’est pas le seul genre musical où les balais peuvent être utilisés.
  7. (Chasse) (Vieilli) Queue d’un oiseau, ou bout de la queue d’un chien.
  8. (Familier) An.
    • Né le 1er avril 1935, je viens d'avoir quatre-vingts balais le premier avril.
  9. (Jargon des wikis) Droits d'administrateur sur un projet Wikimédia.

Adjectif

balai \ba.lɛ\ masculin et féminin identiques

  1. (Employé comme épithète) (Législation) Qui vise à appliquer une modification ou une interprétation à portée générale d’un mot ou d’une expression à l’ensemble des textes en vigueur.
    • Une disposition balai. Un amendement balai.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Balai : définition du Littré (1872-1877)

BALAI (ba-lè) s. m.
  • 1Ustensile de ménage, fait de menues tiges ou de crins et servant à nettoyer. Balai de bouleau, de crin. Donnez un coup de balai dans cette pièce.

    Faire balai neuf, montrer beaucoup de zèle, en parlant des nouveaux domestiques, et, par extension, de tous ceux qui entrent en de nouvelles fonctions.

    Rôtir le balai, littéralement en être réduit à brûler, faute de bois, le balai, et, figurément, ne point profiter en quelque métier, en quelque profession, passer sa vie dans un emploi de peu d'importance, dans une condition subalterne. Mme de Maintenon fut revêtue, trente-deux ans durant, du personnage de confidente, de maîtresse, d'épouse, de ministre, après avoir été si longtemps néant, et comme on dit, avoir si longtemps et si publiquement rôti le balai, Saint-Simon, 414, 210. La duchesse de la Ferté avait une fille qui avait un peu rôti le balai, et qui commençait à monter en graine, Saint-Simon, 59, 234.

    Par une autre extension du sens de brûler littéralement le balai, faire de grandes dépenses, des folies, des débauches. Ils ont longtemps rôti le balai ensemble.

    Enfin, par une troisième dérivation, rôtir le balai, s'est dit des sorcières qui mènent une vie désordonnée.

  • 2 En termes de vénerie, la queue des chiens, et, en termes de fauconnerie, celle des oiseaux de poing se nomment balai.
  • 3En langage de marin, balai du ciel, le vent du nord-est.

REMARQUE

Béranger a dit : Sachez que la nuit dernière, Sur un vieux balai rôti, Avec certaine sorcière Pour l'enfer je suis parti, Enfers. Les sorcières à la vérité étaient dites aller au sabat sur un manche à balai ; mais elles ne rôtissaient le balai que figurément. Balai rôti est donc une méprise. Avant de toucher aux locutions proverbiales, il faut en connaître à fond l'origine.

HISTORIQUE

XIIe s. E se nuls bat sun maistre, il se maine à beslei [il se conduit mal] ; Par kei est cil qui tient e carcan e balei, Th. le mart. 73. Li evesques de Lundres tint el puing le balai, Reguarda le cors saint e reguarda le rei, ib. 162. Mis peres vus bati de verges deliées, mais je vus baterai de grandimes balains, ki serunt dur e espinus, Rois, 282. En cest païs n'ai ami si courtois, Que vers ces deux me valsist un balois, R. de Camb. 29.

XIIIe s. Tu iez saluz de nostre essence, Balais de nostre vanitei, Cribles de nostre conscience, Rutebeuf, II, 14. La charretée de ballès doit un denier de tonlieu, Livr. des métiers, 323. Or y faut fourche et fleau, Balay de bou [bouleau] et grant et biau, Choses qui faillent en menage.

XIVe s. Elle, toute courroucée, avoit mis le balay derriere l'uis, Ménagier, I, 6. Et le [l'épervier] doit l'en [on] tenir si court que, au reget de son debat, il ne mefface à son balay [queue], ib. III, 2.

XVe s. Sorcier et chevaucheur de balai, Du Cange, caballarii.

XVIe s. Prend le ballay et tout à l'environ Va nettoyant la meule et le gyron, Du Bellay, J. VII, 3, verso. Doux esventaux de l'air, frais balais de la terre, Du Bartas, dans FURETIÈRE.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

BALAI. Ajoutez :
4Balai de sorcier, branche déformée par maladie en un sapin. Il [le chaudron, maladie du sapin] résulte d'un arrêt de séve qui se manifeste à l'origine par un rameau déformé qu'on appelle, dans les Vosges, balai de sorcier, H. Fliche, Man. de Botan. forest. p. 281, Nancy, 1873.
5Portion de la queue, chez les poissons. Les trieurs couperont aussi, deux fois par jour, la moitié du balai de la queue à cette qualité de poissons [morues plates] avant de la remettre dans la cale…, Art. 10 de la direct. du Corps consulaire de Dieppe du 25 juill. 1776, dans Notice sur l'écorage, par J. Delahais, p. 31.
6Il se dit, en général, d'une pousse désordonnée de brindilles autour de la cicatrice d'une grosse branche coupée.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Balai : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

* BALAI, s. m. en general, instrument destiné principalement à ramasser des ordures éparses, & à en nettoyer les corps ou les lieux. Les balais domestiques sont faits, ou de petites branches de bouleau & de genêt attachées avec trois liens d’osier ou de châtaigner à l’extrémité d’un gros manche de bois long & rond ; ou de joncs ficellés & fixés sur le manche avec un clou ; on les poisse sur la ficelle quand ils doivent servir aux cochers & palfreniers ; ou de barbe de roseaux ; ou de plumes, ou de crins, ou poils de sangliers collés avec de la poix de Bourgogne dans une large patte de bois percée de plusieurs trous, & emmanchée d’un long bâton placé perpendiculairement au milieu de la pate. Ce sont des Bucherons qui sont les premiers, & les Vergetiers qui font les seconds. Les balais de bouleau servent à nettoyer les cours, les cuisines, les rues, & tous les endroits où il s’amasse de grosses ordures. Les balais de crin ou de poil ne s’employent que dans les appartemens frottés, où il se fait plus de poussiere que d’ordure. Les balais de plumes, selon que le manche en est court ou long, retiennent le nom de balai, ou s’appellent houssoirs. Les balais de plumes servent pour les glaces & les meubles, & ce sont aussi les Vergetiers qui les font.

Les Orfevres grossiers donnent le nom de balai à un vieux linge attaché au bout d’un bâton qui leur sert à nettoyer l’enclume.

Il y a encore d’autre sortes de balais : mais l’usage & la forme en sont si connus, qu’il seroit inutile d’en faire mention plus au long.

Balai du Ciel, en Marine, c’est le vent de nord-est, qu’on appelle ainsi à cause qu’il nettoye le ciel de nuages. (Z)

Balai, (Chirurgie.) brosses ou vergettes de l’estomac, instrument dont on peut se servir fort utilement pour repousser quelques corps étrangers arrêtés dans l’œsophage, les retirer s’il est possible, ou changer leur mauvaise détermination en une meilleure.

Cet instrument est composé d’un petit faisceau de soies de cochon, les plus molles & les plus souples, attachées à une tige de fil de fer ou de léton flexible. Voyez Plan. XXVIII. fig. 2. il a été inventé pour balayer l’estomac, & provoquer le vomissement.

Pour en faire usage, on fait avaller au malade un verre d’eau chaude, afin de délayer les mucosités glaireuses qui séjournent dans l’estomac ; on trempe le petit balai dans quelque liqueur convenable, on l’introduit dans l’œsophage, & on le conduit doucement & avec précaution jusque dans l’estomac ; on lui fait faire des mouvemens en divers sens de haut en bas & de bas en haut, comme on fait au piston d’une seringue ; puis on retire tout-à-fait l’instrument : le malade rejette la liqueur qu’il a bûe, & les humeurs que le balai a détachées des parois de l’estomac.

Les Medecins étrangers qui se servent de cet instrument, recommandent de réitérer cette opération de tems en tems : ils prétendent que ce remede, qu’ils regardent comme excellent & supérieur à tous les purgatifs, est capable seul de conduire les hommes à une extrème vieillesse, si on le répete d’abord toutes les semaines, puis tous les quinze jours, & enfin régulierement tous les mois. Ces belles promesses n’ont encore surpris la bonne foi de personne en France.

M. Houstet, membre de l’Académie royale de Chirurgie, a vû en Allemagne un homme qui se servoit de cet instrument pour gagner de quoi vivre : il se l’introduisoit dans l’estomac ; il le tournoit en diverses manieres, comme font les Cabaretiers lorsqu’ils rincent leurs bouteilles avec leur goupillon ; cet homme le retiroit ensuite, & rejettoit par le vomissement la liqueur qu’il bûvoit auparavant. (Y)

Balai, s. m. c’est ainsi qu’on nomme en Fauconnerie la queue de l’oiseau.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « balai »

Étymologie de balai - Littré

Berry, balai, genêt ; provenç. balay ; du celtique : bas-breton, balan, genêt (sens conservé dans le Berry), balaen, balai ; kymri, bala, au pluriel balaon, brout des arbres. La filiation est probablement celle-ci : balaen, d'où balain dans l'ancien français, d'où, par atténuation, balai.

ÉTYMOLOGIE

Ajoutez : Contre la dérivation qui tire balai de l'armoricain balan, genêt, M. d'Arbois de Jubainville (Revue celtique, t. II, p. 128) remarque que balan est une forme moderne employée pour banazl, en moyen gallois banadil ; il ajoute qu'il faudrait s'assurer si le mot français n'est pas antérieur à l'introduction de la forme balan dans le breton armoricain.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de balai - Wiktionnaire

(XIIe siècle) De l’ancien français balain « faisceau de genêts », emprunt au gaulois °balatno « genêt » (cf. breton balan, gaélique d’Écosse bealaidh), métathèse de °banalto (cf. breton banal, gallois banadl, cornique banadhel).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « balai »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
balai balɛ play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « balai »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « balai »

  • Le catalogue d'aspirateurs-balais de Proscenic commence à être bien fourni. Après le P8 et le P8 Plus, c'est au tour du P10, un aspirateur au format stick avec écran tactile sur la poignée, de faire son entrée dans notre laboratoire. , Test Proscenic P10 : notre avis, nos mesures au labo - Les Numériques
  • C'est un duel un peu particulier que nous vous proposons ici puisqu'il oppose deux aspirateurs de catégories différentes : l'aspirateur-traîneau Philips PowerPro Expert et l'aspirateur-balai Dyson V11 Absolute. , Duel – L'aspirateur-traîneau Philips PowerPro Expert vs l'aspirateur-balai Dyson V11 Absolute - Les Numériques
  • Depuis plus de 120 ans, Miele, la marque d’électroménager premium améliore notre quotidien avec des équipements intelligents et performants sur lesquels on peut compter pour vivre de belles heures dans nos intérieurs. Forte de son savoir-faire et de son goût pour l’innovation, Miele agrandit sa gamme et lance son premier aspirateur balai sans fil. Disponible en plusieurs modèles, cette nouvelle référence design combine flexibilité et performance grâce à ses trois modes astucieux (Confort, Quotidien, Occasionnel) qui permettent de nettoyer la maison du sol au plafond. Marie Claire, Triflex HX1, l’aspirateur balai sans fil 3-en-1 qui rend la vie plus facile - Marie Claire
  • Le confinement a retardé la sortie de notre test du Triflex HX1 Pro de Miele, que l'on attendait comme le messie tant sa conception est audacieuse et inédite. Dans sa configuration, le Triflex ne ressemble à aucun autre aspirateur-balai. Ainsi conjugue-t-il la fonction d'aspirette à main à celle d'un aspirateur-balai classique (moteur, filtres et collecteur placés juste au-dessus de la tête d'aspiration) destiné à l'entretien des sols, mais aussi à celle d'un modèle au format stick dont le centre de gravité est situé à proximité du poignet. , Labo – L'aspirateur-balai Miele Triflex HX1 Pro a le souffle court - Les Numériques
  • L'aspirateur-balai au format stick Proscenic P10 se différencie de ses prédécesseurs par l'écran présent sur sa poignée. Sa batterie Li-ion de 2 200 mAh permet à ce nouveau modèle de tenir 40 minutes sans s'arrêter, selon le constructeur. , Labo – L'autonomie contrastée de l'aspirateur-balai Proscenic P10 - Les Numériques
  • Après avoir prétendu que les petites sœurs de Zélia frappaient et bousculaient l’enfant âgée de 11 mois, Hélène Ly a reconnu devant le juge d’instruction avoir donné des coups de balai sur la tête de Zélia. Elle a aussi beaucoup varié dans ses déclarations et a expliqué avoir déposé le bébé dans un cagibi, la tête de l’enfant heurtant alors accidentellement une bouteille de gaz. midilibre.fr, Assises du Gard : Zélia, 11 mois frappée à coups de balai, sa mère dépassée ? - midilibre.fr
  • L'aspirateur-balai Black+Decker BDPSE1815P-QW embarque une batterie amovible pour accroître son autonomie. Frise sur le linteau, celle-ci est compatible avec les autres appareils de la marque. Mais ce n'est pas là son seul atout. , Black+Decker BDPSE1815P-QW : un aspirateur-balai arrive dans la gamme 18V - Les Numériques
  • Mais l’entreprise a une excellente réputation, et se targue, encore aujourd’hui dans le cas de son premier aspirateur balai baptisé Triflex HX1, de maintenir la fabrication (ou plutôt l’assemblage) de ses appareils en Allemagne. C’est un argument pour certaines personnes, mais sans doute pas pour le grand public. Son prix varie selon les versions, entre 449€ pour la basique (peu d’accessoires et 1 petite batterie) et 699€ pour la Pro (deux grosses batteries et plus d’accessoires). , Tendances numériques – RTL info Blogs » En retard, Miele se loupe avec son aspirateur balai
  • « Que fait-on de sa médaille au concours Lépine ? », questionne l’inventeur. « 98 % des lauréats s’arrêtent. Ce sont des particuliers, sans financement. Ils bossent et n’ont pas la puissance d’un groupe industriel pour développer leur projet. Avec une légitimité – les fabricants de tuiles trouvent que Good Roof est un bon produit, les producteurs de produits antimousses recommandent de brosser le toit avec ce balai – on l’a développé. Je m’adresse à tout le monde : le consommateur et le pur et dur écolo. Les deux trouvent leur bonheur dans le produit. On a joué la carte à fond. » , Gironde. Langon : « Good Roof », le balai-brosse innovant pour nettoyer son toit est en vente | Le Républicain Sud-Gironde
  • On jette à la rue les vieux balais. De Proverbe turc
  • Il est utile, quand la femme de ménage entre dans le salon avec le balai, de tenir aussi quelque chose. Ou, à défaut, d'avoir l'air occupé en ne tenant rien. De Christian Oster / Une femme de ménage
  • Saisis-toi du plaisir, et, à l'ultime coup de balai, Que ton dernier soupir soit : Assez joui de la vie. De Jan-Jacob Slauerhoff
  • Le seul homme qui gagne de l'argent en suivant les courses est celui qui les suit avec une pelle et un balai. De Elbert Hubbard
  • La civilisation occidentale doit sa survie au balai et au plumeau. De Michiel Heyns / Le Passager récalcitrant
  • La main qui, samedi, tient un balai est celle qui, dimanche, caresse le mieux. De Johann Wolfgang von Goethe / Faust
  • Le vieux balai connaît les coins. De Proverbe irlandais

Images d'illustration du mot « balai »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « balai »

Langue Traduction
Corse scoma
Basque erratza
Japonais ほうき
Russe метла
Portugais vassoura
Arabe مكنسة
Chinois 扫帚
Allemand besen
Italien scopa
Espagnol escoba
Anglais broom
Source : Google Translate API

Synonymes de « balai »

Source : synonymes de balai sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires