Gonzesse : définition de gonzesse


Gonzesse : définition du Wiktionnaire

Nom commun

gonzesse \ɡɔ̃.zɛs\ féminin (pour un homme on dit : gonze)

  1. (France) (Populaire) (Familier) Femme ou jeune femme, nana.
    • Partage ou non partage,
      Tout est à notre usage :
      N’épargnons le poitou.
      Poissons avec adresse
      Mézières et gonzesses,
      Sans faire de regout.
      — (« Chanson morale », dans la préface de Les voleurs, physiologie de leurs mœurs et de leur langage, de Eugène-François Vidocq, tome 1, Paris, chez l'auteur, 1837, p. xviii.)
    • Ça ne court pas les fêtes, des broquilles comme les vôtres, et ça se reconnaît. Si ce n’est pas dégoûtant pour une gonzesse de porter des perles comme ça, il y a de quoi nourrir une famille pendant des années ! — (Jean Lorrain, Le crime des riches, Baudinière, 1905, p.288)
    • Il m'accompagne jusqu'à la porte de mon hôtel : « Nous avons aussi des cajibis de nuit où dansent de très belles gonzesses. Si vous n'avez pas les foies, allez-y. » — (Philippe Soupault, Carte postale, Éditions des Cahiers libres, 1926, p. 23)
    • — À cause des grosses gonzesses qu’est là, poursuivit l’étonnant garçon, l’nom de « Vacherie » a été donné à la boite. — (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
    • Eh bien, ça se passe sous votre Paris de mes couilles, mon vieux. Votre Paname comme vous dites, qui sent si bon Chanel, avec plein de belles gonzesses qui trottinent, il repose sur du pus et de la crevaison ! — (Frédéric Dard , San Antonio : La fête des paires, éd. Fleuve Noir, 1986)
  2. (France) (Populaire) (Par extension) Homme efféminé, sans courage, pleutre.
    • Les « gonzesses », personne ne les appelait plus autrement, s’occupaient du ménage dans les piaules, briquaient les chiottes, ciraient les chaussures, raccommodaient les boutons, les épaulettes, préparaient le café à nos retours de saut ou de crapahutage. — (Didier Daeninckx et Tignous, Corvée de bois, 2002, p. 33-34)
    • T’as peur d'un teckel ? Ma parole, t’es une vraie gonzesse !
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Gonzesse : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « gonzesse » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « gonzesse »

Étymologie de gonzesse - Wiktionnaire

(Date à préciser) Dérivé de gonze avec le suffixe -esse.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « gonzesse »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
gonzesse gɔ̃zɛs play_arrow

Citations contenant le mot « gonzesse »

  • Remarquez, ce n'est pas bien grave. Il y a eu comme ça des tas de mots pour parler de la femme avec qui « l'on est ». Ma gonzesse (Renaud), la nana (Léo Ferré), ma meuf, ma blonde (au Québec...) Le HuffPost, Juste un mot: la meuf | Le HuffPost
  • “Il joue au basket de façon différente. Il a des comportements féminins, il floppe, il lance sa tête en arrière tout le match. C’est un sport d’homme et c’est énervant de voir tout ça. Quand tu recules d’un pas comme ça pour shooter à 3-pts, comme pour en rajouter… Ce n’est pas professionnel. Il est soft. Son jeu est soft. C’est une gonzesse.” Marcus Morris Basket Infos, Marcus Morris : "Jae Crowder est une gonzesse"; Elfrid Payton : "Je le referais"'
  • Nana, gonzesse… Ces mots triviaux sont courants, pour ne pas dire insignifiants. C’est à peine si l’on réagit à leur énoncé. Pourtant, ces termes n’étaient pas, il y a encore quelque années, quelques siècles, si innocents. L-FRII, Nana, gonzesse…Irez-vous au bout de ce test sur les mots coquins de la langue française ? - L-FRII
  • En 1864, poursuit l’auteur, une «gonzesse» désigne une prostituée ou la femme de souteneur. Le Trésor de la langue française précise que le terme peut également être employé pour parler d’une «fille de mœurs légères» mais aussi, caractériser un «homme lâche, couard». Le Figaro.fr, «Nana», «gonzesse»... Ces mots moins innocents que nous le croyions
  • Retraite à cinquante-cinq ans : s’il faut accorder à tous les français la même chose qu’aux routiers, on va tous se retrouver avec un calendrier de gonzesses à poil. De Laurent Ruquier / Le Mois par moi
  • L'instruction, si tu l'as, tu peux exploiter les autres. Si tu l'as pas, tu peux exploiter que les gonzesses. De Michel Boisron / Le chemin des écoliers
  • Les belles gonzesses, c'est comme le camembert, on ne peut pas les garder longtemps. De Pierre Perret / Pensées
  • Une gonzesse de perdue C'est dix copains qui reviennent. De Renaud / Manu

Images d'illustration du mot « gonzesse »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « gonzesse »

Langue Traduction
Corse chick
Basque chick
Japonais ひよこ
Russe цыпленок
Portugais garota
Arabe فتاة جميلة
Chinois 小鸡
Allemand küken
Italien pulcino
Espagnol polluelo
Anglais chick
Source : Google Translate API

Synonymes de « gonzesse »

Source : synonymes de gonzesse sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires