La langue française

Tapette

Sommaire

  • Définitions du mot tapette
  • Étymologie de « tapette »
  • Phonétique de « tapette »
  • Citations contenant le mot « tapette »
  • Traductions du mot « tapette »
  • Synonymes de « tapette »

Définitions du mot tapette

Trésor de la Langue Française informatisé

TAPETTE, subst. fém.

A. −
1. Rare. Petite tape. Le premier de nous deux qui rira aura une tapette (comptine). Barnabé (...) avait brusquement quitté sa place et caressait de tapettes amicales les épaules de Simonnet (Fabre, Barnabé, 1875, p. 170).
2. Raquette servant à battre les tapis, les vêtements; petite raquette pour tuer les mouches. Le sceptre d'osier, épanoui en raquette trilobée, qu'on nomme « tapette » et qui sert à fouetter les rideaux et les meubles (Colette, Sido, 1929, p. 17).Il se leva, décrocha la tapette, massacra rageusement une douzaine de mouches, et voulut chasser le reste à coups de serviette (Martin du G., Thib., Épil., 1940, p. 769).
3. JEUX. Jeu de billes consistant à lancer une bille contre un mur pour toucher d'autres billes. (Dict. xixeet xxes.). Jeu de balle où on lance la balle contre un mur avant de la rattraper. (Dict. xxes.).
4. TECHNOLOGIE
a) Petit maillet à manche court servant à enfoncer les bouchons. (Dict. xxes.).
b) Piège à souris constitué d'une planchette articulée sur laquelle on place un appât et qui en basculant libère un levier qui étrangle l'animal (d'apr. GDEL).
c) CHASSE. ,,Instrument bruyant servant aux rabatteurs à pousser le gibier vers les chasseurs postés`` (Chasse 1974).
d) GRAV. Tampon servant à étendre le vernis sur les plaques à graver (d'apr. Des.-Muller Impr. 1912).
B. − Fam. Langue, organe de la parole. Synon. bagou (fam.), baratin (pop.).Avoir une bonne, une sacrée, une fière tapette. Il continua à parler tout bas. MmeCottard ne distingua que les mots « de la confrérie » et « tapette », et comme dans le langage du docteur le premier désignait la race juive et le second les langues bien pendues, MmeCottard conclut que M. de Charlus devait être un Israélite bavard (Proust, Sodome, 1922, p. 1038).
P. méton. Personne bavarde. (Ds Nouv. Lar. ill.-GDEL).
C. − Fam. Homosexuel passif. Synon. arg. tante.Un jour, comme le petit tardait, un gros cocher, cynique et voleur, qui était de toutes ces fêtes, voyant Eugénie inquiète... lui dit: − Vous tarabustez-donc pas... Elle va venir tout à l'heure, votre tapette. Eugénie se leva, frémissante et grondante: Qu'est-ce que vous avez dit, vous?... Une tapette... ce chérubin?... Répétez-voir un peu?... Et quand même... si ça lui fait plaisir à cet enfant... Il est assez joli pour ça... il est assez joli pour tout... vous savez? (Mirbeau, Journal femme ch., 1900, p. 334).C'étaient [les petits voyous du boulevard Sébastopol] des tapettes d'occasion, de petits rustres mal dégrossis, brutaux et canailles, aux voix rauques, avec une sournoiserie feutrée, qui cherchaient simplement à gagner dix francs et un dîner (Sartre, Âge de raison, 1945, p. 131).
Prononc. et Orth.: [tapεt]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1. a) 1562 tappette « palette de bois pour enfoncer les bouchons » (Péronne, ap. La Fons., Gloss. ms., Bibl. Amiens ds Gdf. Compl.); b) 1812 « tampon de graveur » (Mozin-Biber t. 2); c) 1845 jeu jouer à la tapette « taper une bille contre un mur » (Besch.); d) 1891 « raquette avec laquelle on lance le volant ou la balle » (Coulabin, Dict. loc. pop. Rennes); d'où 1929 « raquette d'osier qui sert à tuer les mouches ou battre les tapis » (Colette, loc. cit.); e) 1904 cynégét. (Nouv. Lar. ill.); f) 1904 « outil de cimentier » (ibid.); g) 1904 tiss. (ibid.); h) 1964 tailleur (Lar. encyclop.); 2. 1750 « petit coup » (ds Nisard, Ét. lang. pop., p. 315); 3. 1854 « pédéraste passif » ils sont tous maquereaux ou tapettes (Goncourt, Journal, p. 141); 4. a) 1866 « bagou, langue bien pendue » avoir une fière tapette (Delvau, p. 370); b) 1872 « personne bavarde » c'était la tapette du Sénat (Poulot ds Larch. Nouv. Suppl. 1889, p. 235). Dimin. de tape1*; suff. -ette (-et*). Fréq. abs. littér.: 20. Bbg. Chautard Vie étrange Argot 1931, pp. 271-272. − Hasselrot 1957, p. 204. − Quem. DDL t. 3.

Wiktionnaire

Nom commun 1

tapette \ta.pɛt\ féminin

  1. Petite tape faite avec la main.
  2. (Argot) Langue.
    • Faire marcher sa tapette.
  3. Bavard, personne à la langue bien pendue.
    • Mme Cottard ne distingua que les mots « de la confrérie » et « tapette », et comme dans le langage du docteur le premier désignait la race juive et le second les langues bien pendues, Mme Cottard conclut que M. de Charlus devait être un Israélite bavard. — (Marcel Proust, À la recherche du temps perdu, « Sodome et Gomorrhe »)
  4. (Vulgaire) (Péjoratif) Homme homosexuel.
    • — Vous tarabustez donc pas… Elle va venir tout à l’heure, votre tapette.
      Eugénie se leva, frémissante et grondante :
      — Qu’est-ce que vous avez dit, vous ?… Une tapette
      ce chérubin ?… Répétez voir un peu ?… Et quand même… si ça lui fait plaisir à cet enfant… Il est assez joli pour ça… il est assez joli pour tout… vous savez ?'' — (Octave Mirbeau, Le Journal d’une femme de chambre, 1900. p. 401.)
    • La boîte de Nine, c'est une matière d'éventaire où s'étalent et resplendissent tous les échantillons de notre douce et vermineuse humanité : […], tapettes aux professionnelles ondulations de hanches et aux gestes menus — tendres et pitoyables canailles, toute une faune redoutable et correcte, au repos. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 191)
  5. (Vulgaire) (Injurieux) (Par extension) Personne efféminée, sans courage, aux goûts de fille, etc.
    • Avec ses cheveux longs, ton frère fait vraiment tapette.

Nom commun 2

tapette \ta.pɛt\ féminin

  1. (Maçonnerie) Instrument servant à taper. Il se dit spécialement d’un outil de plâtrier, de cimentier.
  2. Palette de bois servant aux tonneliers.
  3. Tampon de graveur, tampon à vernir.
  4. Sorte de raquette d’osier servant à battre les tapis.
    • Le sceptre d’osier, épanoui en raquette trilobée, qu’on nomme « tapette » et qui sert à fouetter les rideaux et les meubles. — (Colette, Sido, 1930, Fayard, page 14)
  5. Piège à rat ou à souris, constitué d’une planchette et d’une barre métallique montée sur un ressort.
    • Contre les souris, j’ai mis une tapette dans la cave.
    • Le théâtre faillit ne pas être prêt à la date fixée à cause d’un ennemi imprévu qui rongeait la nuit ce que les décorateurs installaient le jour : les souris. Peu intéressées par les tapettes à ressort, indifférentes au blé empoisonné, il fallut, pour les détruire, faire appel aux chats de Lunéville. — (Jean L’Hôte, La Communale, Seuil, 1957, réédition J’ai Lu, page 125)
  6. (Chasse) Instrument en bois constitué d’un petit maillet fixé sur un axe et pouvant frapper une surface en bois lorsque l’on agite le tout. Utilisée par les rabatteurs pour faire du bruit et diriger le gibier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

TAPETTE. n. f.
T. d'Arts. Instrument servant à taper. Il se dit spécialement d'un Outil de plâtrier, de cimentier. Il se dit également d'une Palette de bois servant aux tonneliers. Il se dit aussi d'un Tampon de graveur. Il se dit encore d'une Sorte de raquette d'osier servant à battre les tapis.

Littré (1872-1877)

TAPETTE (ta-pè-t') s. f.
  • 1Petite tape.
  • 2Jouera la tapette, taper une bille contre un mur.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « tapette »

(Nom commun 1) de taper et du suffixe diminutif -ette.
(Nom commun 2) de taper et du suffixe diminutif -ette
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Tape 1.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « tapette »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
tapette tapɛt

Citations contenant le mot « tapette »

  • À l'époque, on ne savait rien de la vie privée de Batman. J'ignore même si le mépris de mon père était dû à la possibilité que Batman fut une tapette ou à une intuition plus profonde et cruelle. De Marco Mancassola
  • Le syrphe est un insecte très utile dans nos jardins pour la pollinisation et la chasse aux pucerons. Le souci, c’est qu’on le confond souvent avec une guêpe. Il faut dire qu'il fait tout pour, jusqu’à adopter le pyjama rayé de la guêpe. Une façon de se protéger de ses prédateurs mais qui lui vaut souvent des coups de torchons ou des coups de tapette. Franceinfo, Jardin. Le syrphe : une mouche déguisée en guêpe !
  • Puis c’est la facétieuse « Serpolette » (Christine Felpin) qui haranguait les promeneurs, tapette à mouche en main, et qui donnait quelques indications supplémentaires sur les drôles de personnages de la Grotte des Nains. La Gorge aux loups (Wolfsgrube) ou Erdwibelschlucht (la gorge des petites femmes de la terre) apparaissait enfin au détour d’un chemin pentu, avec à l’entrée de la grotte, « l’archéologue de l’imaginaire » (Laurent Levy). , Culture - Loisirs | [Vidéo] Une balade contée du plateau à la gorge, guidée par les comédiens
  • Chrystine Brouillet a écrit ce roman sans compromis, avec la rage au cœur et une grande colère. Elle l’explique en entrevue. «Je ne peux pas croire qu’en 2020, il y a encore des pays où l’homosexualité est illégale. Il y a des pays où c’est passible de peine de mort. Et dans les groupes-écoles, on entend les enfants dire “t’es fif”, “t’es tapette”, “t’es moumoune”. Je n’en reviens pas qu’en 2020, on n’ait pas plus évolué. Il y a encore beaucoup de travail à faire. Oui, c’est mieux que c’était, et au Québec, c’est mieux que bien des places. Mais c’est pas parce que c’est mieux qu’il n’y a pas place à l’amélioration.» Le Journal de Québec, Les préjugés font des dégâts dans une nouvelle enquête de Maud Graham | JDQ
  • Il reste toujours la tapette, mais, attention, il faut frapper fort et juste du premier coup. Journal L'Est Eclair, Quatre astuces pour éloigner les guêpes
  • La traditionnelle "tapette à mouches" reste un moyen écologique pour se débarrasser des mouches ainsi que des autres insectes envahissants. Pour les éloigner, vous pouvez aussi mettre quelques gouttes d’huile essentielle de citronnelle sur des coussins ou déposer un bouquet de citronnelle sur la table. Une autre astuce efficace : planter quelques clous de girofle dans un demi-citron. DH Les Sports +, Wallonie picarde : Des alternatives naturelles aux pesticides existent - DH Les Sports+
  • C’est toujours très compliqué de nettoyer le sol de la cuisine sous les appareils ménagers, sauf à les tirer. Puisqu’on ne le fait pas tous les jours, autant connaître cette vieille astuce, certes archaïque mais très efficace : on met une serpillière sur une tapette à mouche (ça vaut le coup d’investir !), ce qui permet de passer sous le four ou sous la machine à laver sans aucune difficulté, sauf celle de se baisser ce qui est moindre mal. Le manche doit être plat bien sûr ! France Bleu, Les trucs et astuces de Catherine Fructus : la tapette à mouches ne sert pas qu’à tuer les mouches !

Traductions du mot « tapette »

Langue Traduction
Anglais swatter
Espagnol palmeta matamoscas
Italien swatter
Allemand fliegenklatsche
Chinois 扑灭
Arabe منشة
Portugais mata-moscas
Russe мухобойка
Japonais たたく
Basque swatter
Corse swatter
Source : Google Translate API

Synonymes de « tapette »

Source : synonymes de tapette sur lebonsynonyme.fr
Partager