Pédéraste : définition de pédéraste


Pédéraste : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

PÉDÉRASTE, subst. masc.

Homme qui éprouve une attirance amoureuse et sexuelle pour les jeunes garçons, enfants ou adolescents; p.ext., homosexuel. Anton. hétérosexuel.Pédéraste actif (de type masculin), passif (de type féminin); air, habitudes de pédéraste; monde des pédérastes. On cause pédérastie, et Huysmans dit que les pédérastes ne se reconnaissent pas tant à l'invite de l'oeil, à la tendance aux attouchements caressants, qu'à un certain aigu chantant et féminisé dans la voix (Goncourt, Journal, 1889, p.1090).Ce pédéraste avéré, opprobre de sa profession, fut assassiné, au cours d'une scène inénarrable de débauche (L. Daudet, Brév. journ., 1936, p.96).Beaucoup de choses [de l'oeuvre de Rimbaud] lui échappaient et il était choqué parce que Rimbaud était pédéraste (Sartre, Mur, 1939, p.172).La répugnance apeurée d'un honnête homme en butte aux avances d'un pédéraste (Sartre, Mots, 1964, p.62).V. homosexuel A ex. de Gide.
Synon. de homosexuel, inverti, pédophile, sodomite, uraniste; chevalier de la manchette* (pop., vx), chochotte (pop.; ds Bruant 1901, Rob., Bouss. 1973), jésus (arg.), clope (arg.; v. ce mot A), lopaille (arg.; rem. s.v. lope), lopette (arg.; dér. s.v. lope), mignon (v. ce mot II A en partic.), pédale2(arg.), tante (arg.), tantouse (arg.), tapette (arg.), tata (arg.).
Rem. Les corresp. fém. (homosexualité féminine) sont lesbienne, gouine (pop.), tribade (vx).
REM. 1.
Pédé, subst. masc.a) Abrév. pop. Les pédés de Saint-Germain-des-Prés, comme les maquereaux de Montmartre (Vailland, Drôle de jeu, 1945, p.39).b) [En terme d'injure] Péj. Pauvre type. Ils ont le mors aux dents ces pédés, ce soir! (J. Cordelier, La Dérobade, 1976, p.32 ds Cellard-Rey 1980).
2.
Pédoque, subst. masc.,synon.Qui étaient les complices pour le rapt? (...) Et où on les trouve habituellement, ces pédoques? (Simonin, Touchez pas au grisbi, 1953, p.151).
Prononc. et Orth.: [pedeʀast]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1584 (Tabourot, Bigarr., fo163 vods Gdf. Compl.). Empr. au gr. π α ι δ ε ρ α σ τ η ́ ς «qui aime les jeunes garçons», comp. de π α ι ̃ ς, π α ι δ ο ́ ς «jeune garçon» et de ε ̓ ρ α σ τ η ́ ς «qui aime passionnément», dér. de ε ̓ ρ α ́ ω «être épris de». Fréq. abs. littér.: 90. Bbg. Quem. DDL t.23 (s.v. pédé).

Pédéraste : définition du Wiktionnaire

Nom commun

pédéraste \pe.de.ʁast\ masculin

  1. Homme qui aime les jeunes garçons, généralement adolescents ou préadolescents.
    • J’appelle pédéraste celui qui, comme le mot l’indique, s’éprend de jeunes garçons. — (André Gide, Corydon, 1911)
    • Je suis éphébophile et non pédéraste, Madame, précisait l'Ambassadeur à la reine Isabelle avec qui il était sur le pied de la confidence, de ce ton leste que seul vous octroie le commerce d'une longue amitié. — (Pierre Combescot, La sainte famille, Grasset, 1996)
  2. (Par extension) (Désuet) Homosexuel.
    • Faut-il rappeler qu’Auguste, Jules César, Horace, Virgile, Antoine, Brutus, Cicéron, Tibère, Hadrien, Sylla, Trajan, Pompée, Catulle, Tibulle, Martial, Properce, Apulée, Agrippa, Mécène, Galba, Sénèque, ont été accusés d’être aussi pédérastes ? Ce sont des grands hommes, et ils ont maîtresses, épouses et enfants. Ils sont aussi pédérastes, parce qu’ils ne conçoivent pas, et que personne ne conçoit autour d’eux, qu’il soit contraire à la raison de l’être. — (Henry de Montherlant, Carnets, années 1930 à 1944)
    • L’Homophile, mot épouvantable, qui pue la pharmacie. Je n’aime pas plus celui de pédophile, bien qu’il soit authentiquement grec, et je lui préfère le mot plus franc de pédéraste, qui ne l’est pas moins. — (Roger Peyrefitte, Propos secrets)
    • Il ressemblait à Vincent Auriol et mon grand-père prétendait qu’il était frère Trois-Points ; « quand je lui dis bonjour, nous disait-il avec la répugnance apeurée d’un honnête homme en butte aux avances d’un pédéraste, il trace avec son pouce le triangle maçonnique sur la paume de ma main ». — (Jean-Paul Sartre, Les mots, 1964, collection Folio, page 68.)
    • Je le remercie chaleureusement d'un billet de cinq mille lires et il se retire à reculons, comme si j'étais roi ou pédéraste. — (San-Antonio, Béru-Béru, Éditions Fleuve noir, 1970, chap. 8)

Forme de verbe

pédéraste \pe.de.ʁast\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de pédéraster.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de pédéraster.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de pédéraster.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de pédéraster.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de pédéraster.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Pédéraste : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PÉDÉRASTE. n. m.
Celui qui est adonné à la pédérastie.

Pédéraste : définition du Littré (1872-1877)

PÉDÉRASTE (pé-dé-ra-st') s. m.
  • Celui qui est adonné à la pédérastie.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « pédéraste »

Étymologie de pédéraste - Littré

Παιδεραστὴς, de παῖς, παιδὸς, enfant, et ἐραστὴς, amoureux.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de pédéraste - Wiktionnaire

Du grec ancien παιδεραστής, paiderastếs (« amant de garçon ») → voir pédo- et éraste.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « pédéraste »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
pédéraste pederast play_arrow

Citations contenant le mot « pédéraste »

  • Dans ce même essai, Gabriel Matzneff revendique pour lui-même la qualification de "pédéraste", soit un "amant des enfants" , il écrivait aussi que "les deux êtres les plus sensuels que j'aie connus de ma vie sont un garçon de douze ans et une fille de quinze". Il dénonce par ailleurs que la société occidentale moderne "rejette le pédéraste dans le non-être, royaume des ombres". LCI, Affaire Matzneff : cinq questions pour comprendre la polémique | LCI
  • Pour asseoir sa domination sur le sexe féminin, l’homme a théorisé sa supériorité en construisant le mythe de la virilité. Un discours fondateur qui n’a pas seulement postulé l’infériorité essentielle de la femme, mais aussi celle de l’autre homme : l’étranger, le "sous-homme", le "pédéraste"... France Culture, Le mythe mortifère de la virilité
  • Ca serait normal que Assa Traoré et sa famille rembourse ces 15.000€ de  frais de dédommagement , dù aux viols de leur pédéraste de frère délinquant multirécidiviste ! , Accusations de viol : Selon Le Point, le codétenu de 23 ans qui affirme avoir été victime de Adama Traoré en mai 2016 dans la prison d'Osny a été indemnisé
  • Lorsqu’on songe à tous les emmerdements provoqués par le péché originel depuis que le monde est monde, on est en droit de regretter qu’Adam n’ait point été pédéraste. De Léo Campion
  • La femme est ce que l'on a trouvé de mieux pour remplacer l'homme quand on a la déveine de ne pas être pédéraste. De Boris Vian
  • Aimer une femme intelligente c’est un plaisir de pédéraste. De Oscar Wilde
  • Ô pédérastes incompréhensibles, ce n'est pas moi qui lancerai des injures à votre grande dégradation. Isidore Ducasse, dit le comte de Lautréamont, Chants de Maldoror
  • Aimer les femmes intelligentes est un plaisir de pédéraste. Charles Baudelaire, Fusées

Traductions du mot « pédéraste »

Langue Traduction
Corse pederastu
Basque pederast
Japonais ペデラスト
Russe педераст
Portugais pederasta
Arabe الشاذ جنسيا
Chinois 步行者
Allemand päderast
Italien pederasta
Espagnol pederasta
Anglais pederast
Source : Google Translate API

Synonymes de « pédéraste »

Source : synonymes de pédéraste sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires