La langue française

Gerbe

Sommaire

  • Définitions du mot gerbe
  • Étymologie de « gerbe »
  • Phonétique de « gerbe »
  • Évolution historique de l’usage du mot « gerbe »
  • Citations contenant le mot « gerbe »
  • Images d'illustration du mot « gerbe »
  • Traductions du mot « gerbe »
  • Synonymes de « gerbe »

Définitions du mot gerbe

Trésor de la Langue Française informatisé

GERBE, subst. fém.

A. −
1. AGRIC. Botte de céréales coupées et liées, où les épis sont disposés du même côté. Gerbe de blé, d'épis de maïs, de froment; lier, mettre en gerbe :
1. La misérable soulevait trois, quatre javelles, tant que ses bras maigres pouvaient en contenir; puis, avec un lien tout prêt, elle nouait sa gerbe fortement. Ce liage, cette besogne si dure que les hommes d'habitude se réservent, l'épuisait... Zola, Terre,1887, p. 243.
2. Botte de fleurs coupées aux longues tiges et disposées de la même façon. Gerbe de lys, d'œillets, de roses. Du centre du pouf, un jet colossal de fleurs montait, une gerbe de tiges parmi lesquelles retombaient des roses, des œillets, des verveines (Zola, E. Rougon,1876, p. 330).
B. − [P. anal. de forme] Groupe de choses dont la disposition rappelle la forme d'une gerbe. Le premier édifice qui le frappait, c'était une grosse et basse gerbe de tours (Hugo, N.-D. Paris,1832, p. 144).Et dans un plat de vieille faïence, une gerbe de pipes merveilleusement culottées (Goncourt, Journal,1855, p. 196).Cent mains métalliques s'élançant des combles tendaient des gerbes de drapeaux tricolores vers les gradins feutrés de mousse (Cladel, Ompdrailles,1879, p. 179).
[En parlant de qqc. qui s'élance, qui jaillit sous forme de gerbe] Gerbe d'eau, d'écume; gerbe d'étincelles, de feu, de flammes, de fumée. Mes sœurs s'étaient amusées à tourner ce robinet pour voir couler l'eau; mais, surprises par l'écartement d'une gerbe qui les avait arrosées de toutes parts, elles (...) s'étaient enfuies (Balzac, Lys,1836, p. 7).Chaque obus soulevait une longue gerbe de terre dans un nuage de fumée (Dorgelès, Croix bois1919, p. 44) :
2. Le toit de chaume craqua par le milieu, au-dessus de l'escalier qui formait, en quelque sorte, une cheminée au feu d'en bas; et une immense gerbe rouge s'éleva dans l'air, s'élargissant comme un panache de jet d'eau et semant une pluie d'étincelles autour de la chaumière. Maupass., Contes et nouv., t. 2, Garde, 1884, p. 983.
C. − Spécialement
1. BALIST. ,,Ensemble des trajectoires que parcourent les balles d'un shrapnel ou les éclats d'un obus`` (Quillet 1965) :
3. ... les 300 balles [du shrapnel moderne] se répartissent assez régulièrement dans une gerbe pleine au moment de l'éclatement en tir fusant... Paloque, Artill.,1909, p. 111.
2. PHYS. NUCL. Gerbe atmosphérique ou gerbe d'Auger. ,,Gerbe engendrée dans la traversée de l'atmosphère par une particule de grande énergie provenant du rayonnement cosmique primaire`` (Nucl. 1975). Les gerbes photoélectroniques se développent aussi dans l'atmosphère : ce sont les grandes gerbes de l'air, ou gerbes d'Auger (...). Les particules associées de ces gerbes frappent simultanément des surfaces de plusieurs centaines de mètres carrés. (Hist. gén. sc.,t. 3, vol. 2,1964, p. 373).Gerbe cosmique ou gerbe de rayons cosmiques. ,,Gerbe engendrée par une particule appartenant au rayonnement cosmique`` (Nucl. 1964). Les durées de vie des particules, qu'elles se rencontrent dans les grands accélérateurs ou dans les gerbes de rayons cosmiques, peuvent ne pas dépasser, en principe, de minuscules valeurs (Decaux, Mesure temps,1959, p. 29).
3. PYROTECHN. Ensemble de fusées tirées simultanément dans un feu d'artifice. Nos feux d'artifice de Venise finissent par une gerbe de feu qui éclipseroit le soleil dans son midi (Nodier, J. Sbogar,1818, p. 190) :
4. ... une gerbe de feu sillonna l'horizon, s'épanouit dans les nuages et tomba en pluie d'or, d'améthystes et d'émeraudes sur les tours et les campaniles. Sandeau, Mllede La Seiglière,1848, p. 104.
D. − Au fig.
1. Ensemble de choses semblables réunies. Ne suffirait-il pas de rassembler, de réunir, en faisceau, en gerbe, toutes les misères, toutes les afflictions des pauvres (Bloy, Journal,1899, p. 347) :
5. Assez lâchement il ne laissa subsister de ce faisceau de sentiments, d'incidents et d'anecdotes que la gerbe de petits faits désagréables offerts à son souvenir par le mépris de Rojana. Queneau, Loin Rueil,1944, p. 140.
2. Litt. Œuvre littéraire, recueil de poèmes. Gerbe de poèmes. J'ai reçu votre envoi, cher poëte. Quelle gerbe éblouissante! Que de vers charmants et que de grands vers! (Hugo, Corresp.,1869, p. 225).
REM. 1.
Gerbaude, subst. fém.,région. ,,Grosse gerbe ornée de fleurs placée sur la dernière charretée de la moisson, elle donne lieu à une réjouissance champêtre`` (L. Vincent, Lang. et style rust. Sand, 1916, p. 128). Ma fine, vous arrivez bien à propos pour la gerbaude, et (...) mon garçon Sylvain viendra vous chercher (...) pour voir lever la dernière gerbe et y attacher le bouquet (Sand, Claudie,1851, p. 222 ds L. Vincent, loc. cit.).
2.
Gerberon, subst. masc.Petite gerbe. Mariette ramasse la chemise et la met près du gerberon (Giono, Eau vive,1943, p. 175).
3.
Gerbillon, subst. masc.Petite gerbe. (Dict. xixeet xxes.).
Prononc. et Orth. : [ʒ ε ʀb]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) Ca 1170 garbe « botte d'épis coupés » (Rois, éd. E. R. Curtius, p. 67); b) 1180-1205 jarbe « gerbe qu'on prélevait pour la dîme » (Renart, éd. M. Roques, 12308); c) 1690 gerbe d'osier (Fur.); 2. a) 1396 garbe « botte de barres d'acier » (C. E. de Fréville, Mémoire sur le commerce maritime de Rouen, 2, 248); b) 1690 une gerbe d'eau (Fur.). De l'a. b. frq. *garba « gerbe »; cf. all. Garbe « id. ». Fréq. abs. littér. : 880. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 011, b) 1 111; xxes. : a) 1 675, b) 1 276. Bbg. Meier (H.). Lateinisch-Romanisches II. Rom. Jahrb. 1960, t. 11, pp. 298-309. - Horiot (B.). En marge de l'Atlas ling. de l'ouest. In. : [Mél. Straka (G.)]. Lyon, 1970, t. 1, pp. 327-329 (s.v. gerbaude).

Wiktionnaire

Nom commun

gerbe \ʒɛʁb\ féminin

  1. Botte de céréales, où les épis sont disposés d’un même côté.
    • Près de la porte, contre le mur, une fourche se dressait, une de ces fourches d’acier aux longues dents puissantes et fines qui se plantent dans les gerbes de blé comme des canines de chat dans un ventre de souris. — (Louis Pergaud, La Vengeance du père Jourgeot, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Il soulevait les gerbes et les ameulonnait en dizeaux tous les quarante pas. Les épis cariés, atteints de bruine et de charbon laissaient échapper une poudre noire quand il les secouait. — (Serge Montigny, L'âme en feu, Éditions du Seuil, 1961, chap. 19)
    • Dehors les dernières gerbes montent sur le tablier de la batteuse et disparaissent à jamais. — (Charles Briand, La Batteuse, Le Cherche Midi, 1996 - éd. De borée, 2005, page 117)
    • Pour toutes les céréales « bled froment », « avoine », « caron », seigle « mixture », le commandeur prélèvera par tas de 17 gerbes, deux gerbes, l'une à titre de dîme, l'autre pour les prémisses. — (Revue de Comminges, vol. 80-81, 1967, page 113)
  2. (Par analogie) Faisceau, bouquet.
    • Elle sourit en baissant les yeux ; sur ses bras, elle portait toute une gerbe de fleurs vives aux longues tiges. — (Out-el-Kouloub, Zaheira, dans « Trois contes de l’Amour et de la Mort », 1940)
    • Elle vint me présenter une gerbe de fleurs ornée de rubans. — (Françoise d’Issembourg d’Happoncourt de Graffigny, Lettres d’une Péruvienne, 32, 1748 — cité par Littré)
    • De ces monstres des mers, dont la puissante haleine
      Avec un bruit horrible élance en gerbes d’eaux
      L’océan revomi par leurs larges naseaux.
      — (Jacques Delille, Trois règnes, VII — cité par Littré)
    •  Allait-on s’écraser sur ce maudit obstacle autour duquel les eaux tourbillonnaient et se brisaient en lançant vers le ciel des gerbes d’écume ? — (Caroline Quine, Alice au camp des Biches, 1930, texte français d’Hélène Commin, Librairie Hachette, coll. “Bibliothèque verte”, Paris, 1957, ch. III, p. 29.)
    • Les petits volcans des pentes orientales forment de petits cônes hauts d’un demi-mètre environ, au sommet desquels est une ouverture d’où s’échappe la gerbe d’eau bouillante. — (Laur, Comptes rendus, Académie des sciences, tome LIII, page 1098 — cité par Littré)
    • Gerbe de feu, assemblage de plusieurs fusées, qui, partant toutes ensemble, représentent une espèce de gerbe.
    • Mais au cimetière une volée d’obus s'écrase sur le groupe, fend les pierres tombales, et fait surgir du sol de sèches gerbes d'ossements. — (Marguerite Baulu, La Bataille de l'Yser, Paris, Perrin & Cie, 1918, page 121)
    • Le mouvement de l’oiseau [paon] produit des gerbes de reflets ondoyants et fugitifs. — (Georges Louis Leclerc, Paon — cité par Littré)
    • Après chaque détonation [du Vésuve en éruption], la fumée s’élançait en gerbes gigantesques et se déroulait en masses blanches ou grisâtres, de forme globulaire, ce qui offrait un spectacle vraiment grandiose. — (Comptes rendus, Académie des Sciences, tome LIII — cité par Littré)
  3. (Figuré) Ensemble de choses ; collection.
    • Ce sont toutes ces morts et toutes ces renaissances qui font pour Don Juan la gerbe de sa vie. — (Albert Camus, Le mythe de Sisyphe, Gallimard, 1942, page 104)
  4. (Figuré) (Littérature) Recueil de morceaux de littérature, de pensées.
    • Une gerbe de maximes, de poésies.
  5. (Histoire) Dîme sur les moissons, prélevée sous l’Ancien Régime.
    • Le seigneur a levé la gerbe.
  6. (Argot) Vomi.
    • Il y a une grosse flaque de gerbe sur le trottoir.
    • Ivre mort au matin
      Il a vomi son vin
      Dans une gerbe immense.
      — (Renaud, La Médaille)

Forme de verbe

gerbe \ʒɛʁb\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de gerber.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de gerber.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de gerber.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de gerber.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de gerber.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GERBE. n. f.
Faisceau de blé. Lier en gerbe. Faire des gerbes. Lier des gerbes. Battre des gerbes. Il se dit, par analogie, de Fleurs coupées. Une gerbe de roses. Il se dit figurément d'une Collection, d'un ensemble de morceaux de littérature, de pensées. Une gerbe de maximes. Une gerbe de poésies. Fig., Gerbe d'eau, Assemblage de plusieurs jets d'eau, qui, en s'élevant, forment comme une espèce de gerbe. Par analogie, en termes de Pyrotechnie, Gerbe de feu, ou simplement Gerbe, Assemblage de plusieurs fusées, qui, partant toutes ensemble, représentent une espèce de gerbe.

Littré (1872-1877)

GERBE (jèr-b') s. f.
  • 1Faisceau de blé coupé. Lier en gerbe. Lier des gerbes. La gloire des méchants est pareille à cette herbe Qui, sans porter jamais ni javelle ni gerbe, Croît sur le toit pourri d'une vieille maison, Malherbe, I, 2.

    Un saint en gerbe, un homme confit en sainteté ; locution tombée en désuétude. Et ne me quitter point que vous n'eussiez fait de moi un petit saint en gerbe, Scarron, Œuv. t. I, p. 259, dans POUGENS.

  • 2 Absolument. Terme de féodalité. Dîme sur les moissons. Lever la gerbe.

    Faire la gerbe de feurre à Dieu, donner au curé pour la dîme la plus méchante gerbe, celle où il y a le plus de feurre [paille] et le moins de grain. Cette locution s'est corrompue en : faire barbe de feurre à Dieu (voy. BARBE).

  • 3Gerbe de fleurs, gros bouquet de fleurs. Elle vint me présenter une gerbe de fleurs ornée de rubans, Graffigny, Lett. péruv. Lett. 32.

    Terme de vannerie. Gerbe d'osier, botte de branches d'osier.

  • 4 Fig. Gerbe d'eau, sorte de faisceau que font plusieurs jets d'eau. La gerbe du Palais-Royal. De ces monstres des mers, dont la puissante haleine Avec un bruit horrible élance en gerbes d'eaux L'océan revomi par leurs larges naseaux, Delille, Trois règnes, VII. Les petits volcans des pentes orientales forment de petits cônes hauts d'un demi-mètre environ, au sommet desquels est une ouverture d'où s'échappe la gerbe d'eau bouillante, Laur, Comptes rendus, Acad. des sc. t. LIII, P. 1098.

    Terme d'artificier. Gerbe de feu, ou, simplement, gerbe, assemblage de fusées qui partent ensemble dans un feu d'artifice.

    Il se dit semblablement de tout ce que l'on compare à une gerbe d'eau, à une gerbe de feu. Le mouvement de l'oiseau [paon] produit des gerbes de reflets ondoyants et fugitifs, Buffon, Paon. Après chaque détonation [du Vésuve en éruption], la fumée s'élançait en gerbes gigantesques et se déroulait en masses blanches ou grisâtres, de forme globulaire, ce qui offrait un spectacle vraiment grandiose, Comptes rendus, Acad. des sc. t. LIII, p. 1092.

  • 5 Terme d'astronomie. Un des noms de la Chevelure de Bérénice.

    PROVERBE

    Mieux vaut le lien que la gerbe, la personne est indigne de l'habit qu'elle porte.

HISTORIQUE

XIIIe s. Par vos perdi-ge mon froment, Où j'avoie la quarte jarbe, Ren. 20425. Cil ne fet pas de son camparte ce qu'il doit, qui emporte ses garbes, anchois [avant] qu'eles soient camparties, Beaumanoir, XXX, 29.

XIVe s. La charretée d'oignons en gerbe paiera, chascune charretée, une gerbe de paaige, Du Cange, garba.

XVe s. Chenes, coliers, afiquetz, pierreries, Ainsi qu'on dit en un commun proverbe, Tant en avoit que c'estoit diablerie ; Brief, mieux valoit le lyen que la gerbe, le Verger d'honneur, dans FR. MICHEL, Dict. d'argot.

XVIe s. Les assemblées qui souvent se font aux provinces pour decider querelles, ou pour lever gerbe, seroyent alors converties en douces et agreables contentions, Lanoue, 131.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

GERBE.
4Ajoutez :

Particulièrement, gerbe, jet dont l'âme est fort étroite.

5 Dans les marais salants, petit tas de sable obtenu par l'opération du battage, Enquête sur les sels, t. II, p. 509.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

* GERBE, s. f. (Econ. rustiq.) On coupe le blé par poignée ; la poignée s’appelle une javelle. On laisse sécher la javelle sur terre, ensuite on la met en gerbe. Il faut sept ou huit javelles pour former une gerbe ; ainsi la gerbe est un fardeau de blé de sept à huit javelles, liées ensemble avec le feurre de seigle. On amoncele les gerbes par dizaux ; & la dixme & le champart étant levés, on les charrie à la grange. Voyez Javelle, Dixme & Champart.

Gerbe, (offrande de la) ou des prémices chez les anciens Hébreux. Le lendemain de la fête de Pâque, on apportoit au temple une gerbe, comme les prémices de la moisson des orges, & voici les cérémonies qui s’y observoient. Le quinzieme de Nisan, au soir, lorsque la fête du premier jour de la Pâque étoit passée, & que le second jour, qui étoit jour ouvrable, étoit commencé, la maison du jugement députoit trois hommes pour aller en solennité cueillir la gerbe d’orge. Les villes des environs s’assembloient pour voir la cérémonie. L’orge se cueilloit dans le territoire de Jérusalem. Les députés demandoient par trois fois si le soleil étoit couché, & on leur répondoit trois fois qu’il l’étoit ; ensuite ils demandoient trois fois la permission de couper la gerbe, & trois fois on la leur accordoit. Ils la moissonnoient dans trois champs divers avec trois faucilles différentes, & on mettoit les épis dans trois cassettes, pour les apporter au temple.

Lorsque la gerbe, ou, si l’on veut, les trois gerbes étoient au temple, on les battoit dans le parvis ; & du grain qui en résultoit, on en prenoit un plein gomor, c’est-à-dire environ trois pintes, après l’avoir bien vanné, bien rôti & concassé. On répandoit par-dessus un log d’huile, c’est-à-dire un demi-septier, un poisson & un peu plus. On y ajoûtoit une poignée d’encens ; & le prêtre qui recevoit cette offrande, l’agitoit devant le Seigneur, vers les quatre parties du monde, en forme de croix. Il en jettoit une partie sur l’autel, & le reste étoit à lui. Après cela chacun pouvoit commencer sa moisson. Voyez Offrandes. Calmet, dictionn. de la Bible. (G)

Gerbe, en termes d’Artificier, se dit d’un grouppe de plusieurs fusées qui sortent en même tems d’un pot ou d’une caisse, & par leur expansion représentent une gerbe de blé.

Gerbe, (Hydraul.) est un faisceau de plusieurs ajutages soudés sur la même platine. Il y en a qui ne sont qu’un compartiment de plusieurs fentes faites en portions de couronne ou en parallélogrammes, percées suivant la ligne d’une zone, ou de trous ronds, qui sont fort sujets à se boucher. Pour connoître la dépense de ces gerbes, & la maniere de les calculer, voyez le traité d’Hydraulique qui est à la fin de la théorie & pratique du Jardinage, pag. 398. édit. 1747. Paris. (K)

Gerbe de Blé, en termes de Blason, c’est la représentation d’une gerbe de blé ou de tout autre grain, que l’on porte quelquefois sur l’écu des armoiries pour signifier le mois d’Août ; comme une grappe de raisin représente l’automne.

Il porte d’azur à une gerbe d’or ; ce sont les armes de Grosvenors d’Eton en Cheshire.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « gerbe »

De l’ancien français jarbe, emprunt à l’ancien bas francique *garba, d’où le néerlandais garf.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Picard, guerbe, garbe ; wallon, jâbe ; namur. jaube ; Hainaut, garpe ; provenç. et espagn. garba ; de l'anc. haut-allem. garba ; allem. mod. Garbe ; holland. garf. On peut le rapprocher du lat. carpere, couper, cueillir, et du grec ϰαρπὸς, fruit.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « gerbe »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
gerbe ʒɛrb

Évolution historique de l’usage du mot « gerbe »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « gerbe »

  • On s'en va, on s'en va en pleurant On porte la semence ; On s'en vient, on s'en vient en chantant On rapporte les gerbes. , Ancien Testament, Psaumes CXXVI, 6
  • Comme avec des ciseaux, la femme, avec ses cuisses qui s'ouvrent, coupe les gerbes de nos désirs. Nous sommes las d'avoir fauché tant de désirs dans le beau champ de notre amour. De Jules Renard / Journal 1887-1892
  • S’il compte encore de nombreux amis dans le milieu, au premier rang desquels Zinédine Zidane, le monde du football ne lui manquera pas. «C'est certain qu'aujourd'hui il (le monde du foot) me file un peu la gerbe. Cela a joué aussi, évidemment, sur mon choix. Je n'aime pas la direction que prend notre foot et la crise sanitaire n'a pas arrangé les choses, entre le comportement de certains dirigeants, présidents, actionnaires... Le football est devenu cette espèce de trading de joueurs où il n'y a quasiment plus aucun humain. Les fonds d'investissement viennent faire de la rentabilité alors qu'ils n'ont rien à faire dans le football... Les ligues fermées, la Coupe du monde où tout le monde est qualifié, l'Euro pareil, les joueurs qui font leur carrière sur les réseaux sociaux... Il ne me plaît pas, ce football. Mais qui sait, peut-être qu'en m'en éloignant, j'apprendrai à le voir et à l'apprécier différemment !», conclut-il. Sport24, Le monde du foot donne «la gerbe» à Dugarry qui coupe son micro - Scan Sport
  • Comme chaque année en ce début du mois de juillet, un dépôt de gerbes à lieu sur la stèle qui se trouve au carrefour de la route départementale 930 et du chemin de La Claverie. Oscar Dulhoste est tombé à cet endroit sous les balles de l’armée allemande lors de la seconde guerre mondiale. Une cérémonie du souvenir afin que la mémoire d’Oscar soit honorée, pour ne pas oublier l’atrocité et la barbarie de la guerre. Oscar Dulhoste a été réquisitionné d’office pour conduire un camion d’une colonne allemande. Les maquisards positionnés sur le pont de chemin de fer de Roumette avaient tendu une embuscade à ce convoi. Le croyant de "mèche" avec les résistants, ses bourreaux l’ont abattu sur place, victime de la débâcle nazie. Un épisode tragique de l’histoire locale durant cette guerre. De ce fait, tous les ans sa mémoire est honorée. Cela permet aussi de faire perdurer le devoir de mémoire. La cérémonie s’est déroulée en présence de Pierre Agras, adjoint au maire de Castéra, Joël Quesnel, maire de Bonas, de Jean-Claude Lapeyre, président de la Fnaca, deux porte-drapeaux et d’anciens combattants. ladepeche.fr, Castéra-Verduzan. Un dépôt de gerbe sur la stèle d’Oscar Dulhoste - ladepeche.fr
  • Une seule se tiendra ce lundi 13 juillet, à Lecelles : dépôt d’une gerbe de fleurs, à 18h, au monument aux morts. À l’issue de la cérémonie, concert de l’harmonie sous la halle, suivi du verre de l’amitié. La Voix du Nord, Les commémorations officielles
  • Ce mercredi 17 juin, Marine Le Pen a déposé une gerbe de fleurs pour commémorer l'événement, au grand dam des habitants de l'île qui y ont vu de la récupération, alors que Jean-Marie Le Pen a fondé le Front national sur des valeurs anti-gaullistes. RTL.fr, Appel du 18 juin : la gerbe de Marine Le Pen jetée à la poubelle
  • La crise sanitaire emporte l’annulation des festivités habituelles du 14 juillet. Mais la fête nationale sera marquée à Etel par un dépôt de gerbe, le matin à 11 h, à la stèle commémorative des victimes du drame Bombard, dans l’idée de rendre hommage à ceux qui se dévouent au service des autres, comme les sauveteurs de 1958 ou les soignants et autres durant la crise récente, comme l’expliquait le maire, mercredi en conseil. Pour garder aussi un côté festif au 14 juillet, Michel Barrier, adjoint aux animations, annonce la venue de chanteurs de rue, qui déambuleront en soirée. Le Telegramme, 14 juillet : pas de bal, mais un dépôt de gerbe à Étel - Etel - Le Télégramme
  • Décidément, la venue de Marine Le Pen sur l'île de Sein pour rendre hommage au Général de Gaulle tourne au fiasco. La gerbe de fleurs qu'elle avait déposée a été jetée à la poubelle. lindependant.fr, Hommage à de Gaulle: le bouquet de Marine Le Pen jeté à la poubelle - lindependant.fr

Images d'illustration du mot « gerbe »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « gerbe »

Langue Traduction
Anglais wreath
Espagnol guirnalda
Italien ghirlanda
Allemand kranz
Chinois 花圈
Arabe إكليل
Portugais guirlanda
Russe венок
Japonais 花輪
Basque koro
Corse corona
Source : Google Translate API

Synonymes de « gerbe »

Source : synonymes de gerbe sur lebonsynonyme.fr
Partager