La langue française

Troche

Sommaire

  • Définitions du mot troche
  • Étymologie de « troche »
  • Phonétique de « troche »
  • Traductions du mot « troche »
  • Synonymes de « troche »

Définitions du mot « troche »

Trésor de la Langue Française informatisé

TROCHE1, subst. fém.

A. − Vx. Groupement, assemblage de choses de même nature. Synon. bouquet1, faisceau, gerbe.Un cognassier tortueux, quelques genévriers aux perles noires et une immense troche d'aubépine, végétations saxillaires, s'étaient enracinés dans une corniche naturelle du roc (Lamart., Tailleur pierre, 1851, p. 412).Tous les étés, lorsque je vois de ma fenêtre l'immense plaine de Diemeringen se couvrir à perte de vue, jusqu'à la lisière des bois, de grosses troches vertes qui s'enflent, qui fleurissent, et changent en quelque sorte la poussière elle-même en nourriture pour les hommes (Erckm.-Chatr., Hist. paysan, t. 1, 1870, p. 44).
B. − Au plur., VÉN. ,,Fumées du cerf en forme de toupie comme le coquillage du même nom et liées les unes aux autres parce qu'elles ne sont qu'à demi formées`` (Duchartre 1973).
C. − ,,Joyau formé d'un groupe de perles cousues sur les vêtements`` (Leloir 1961).
Prononc.: [tʀ ɔ ʃ]. Étymol. et Hist. A. 1. a) xies. [ms. xives.] « amas de tiges sur un même pied » (Raschi, Gl., éd. A. Darmesteter et D. S. Blondheim, t. 1, p. 142); b) id. « réunion, masse de dattes » (Id., ibid.); 2. déb. xives. troces « réunion de perles précieuses » (De tonlieu de toute maniere, de petite, neuve et viez, Richel. 20048, fo117d ds Gdf.). B. 1561 vén. (Du Fouilloux, Venerie, fo25 ro, ibid.). Du lat. pop. *traduca, altér. avec changement de déclinaison du lat. class. tradux, -ducis « sarment qu'on fait passer d'un arbre à un autre », dér. de traducere « mener au-delà; faire passer ».
DÉR.
Trochet, subst. masc.a) Bot. ,,Bouquet de fleurs ou de fruits sortis du même bouton ou partant du même point`` (Gatin 1924). [Les fleurs femelles du noyer] donnent des trochets de fruits (Plantefol, Bot. et biol. végét., t. 2, 1931, p. 334).b) Tonnellerie. ,,Billot de bois sur lequel on travaille`` (Peyroux Techn. Métiers 1985). [tʀ ɔ ʃ ε]. Att. ds Ac. dep. 1718. 1resattest. a) 1414 « assemblage de perles » (Inv. du duc de Berry, t. II, p. 210 ds Gay t. 2, s.v. troche), b) 1569 « bouquet de fruits » (Ronsard, Le Sixiesme Livre des poemes, 388, éd. P. Laumonier, t. 15, p. 33); de troche, suff. -et*.
BBG.De Leenheer (G.). À propos d'un manuel de naturaliste du 18es. R. belge Philol. Hist. 1970, t. 48, p. 787. − Quem. DDL t. 5, 10. − Vidos 1939, p. 602 (et s.v. trochet).

Wiktionnaire

Nom commun 1

troche \tʁɔʃ\ féminin

  1. Assemblage de choses de même nature, bouquet, faisceau, gerbe.
    • Un cognassier tortueux, quelques genévriers aux perles noires et une immense troche d’aubépine, végétations saxillaires, s’étaient enracinés dans une corniche naturelle du roc. — (Lamartine, Le Tailleur de pierre de Saint-Point, ch. III, 1851)
    • Tous les étés, lorsque je vois de ma fenêtre l’immense plaine de Diemeringen se couvrir à perte de vue, jusqu’à la lisière des bois, de grosses troches vertes qui s’enflent, qui fleurissent, et changent en quelque sorte la poussière elle-même en nourriture pour les hommes. — (Erckmann-Chatrian [Émile Erckmann et Alexandre Chatrian], Histoire d’un paysan, t. 1 (1789–1815), J.-J. Pauvert, 1870, p. 44)
  2. (Bourgogne) Souche d’arbre.
  3. (Savoie) Rejet sur une souche d’arbre.
  4. Joyau formé d’un groupe de perles cousues sur les vêtements.

Nom commun 2

troche \tʁɔʃ\ masculin

  1. (Malacologie) Sorte de gastéropodes à coquille conique des mers tropicales.
  2. Fumées du cerf en forme de toupie comme le coquillage du même nom et liées les unes aux autres parce qu’elles ne sont qu’à demi formées. — (Duchartre, 1973)

Forme de verbe

troche \tʁɔʃ\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de trocher.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de trocher.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de trocher.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de trocher.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de trocher.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

TROCHE (tro-ch') s. f.
  • Espèce de coquillage en sabot
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « troche »

(Nom 1) De l’ancien français troche (« faisceau »). Ce mot a donné notamment les toponymes : Etrochey, Etréchy, Étrechet, Étrochet et Etriché.
(Nom 2) Voir le latin scientifique trochus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. trochus ; grec, τροχὸς, toupie, sabot.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « troche »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
troche trɔʃ

Traductions du mot « troche »

Langue Traduction
Anglais troche
Espagnol troche
Italien troche
Allemand troche
Chinois 锭剂
Arabe تروشيه
Portugais trocisco
Russe лепешка
Japonais トローチ
Basque troche
Corse troche
Source : Google Translate API

Synonymes de « troche »

Source : synonymes de troche sur lebonsynonyme.fr
Partager