La langue française

Genèse

Sommaire

  • Définitions du mot genèse
  • Étymologie de « genèse »
  • Phonétique de « genèse »
  • Évolution historique de l’usage du mot « genèse »
  • Citations contenant le mot « genèse »
  • Images d'illustration du mot « genèse »
  • Traductions du mot « genèse »
  • Synonymes de « genèse »

Définitions du mot « genèse »

Trésor de la Langue Française informatisé

GENÈSE, subst. fém.

A. − Création du monde. Pourquoi Moïse fait-il durer la genèse six jours, après quoi vient le repos de Dieu? (P. Leroux, Humanité, t. 2, 1840, p. 619).Les inventeurs d'un style nouveau [de meuble] en sont au chaos d'avant la Genèse; le verbe flotte sur les eaux (Alain, Beaux-arts,1920, p. 190).
P. méton.
1. Rare. Ce qui est créé. La vaste genèse est tournée Vers son but : renaître à jamais (Hugo, Chans. rues et bois,1865, p. 53).
2. Récit mythique de la création du monde. Nos fronts penchés sur un petit Virgile de Bliss (...), nous commentions cette genèse que le poète (...) enchâssa dans une idylle. « Il chante comment (...) furent condensés les germes de la terre, de l'air... » (A. France, Vie littér., t. 2, 1890, p. 309).
RELIG. La Genèse (avec une maj.). Premier livre de l'Ancien Testament, contenant le récit de la création du monde. Avertis par la Genèse que le monde est l'œuvre de Dieu, non de l'homme, les penseurs du Moyen Âge l'étaient par l'Évangile que la fin de l'homme n'est pas le monde, mais Dieu (Gilson, Espr. philos. médiév.,1932, p. 40) :
1. Comprenez-vous le premier chapitre de la Genèse? Comprenez-vous l'Apocalypse et le Cantique des Cantiques? L'Ecclésiaste ne vous cause-t-il aucune peine? Quand vous lisez dans la Genèse qu'au moment où nos premiers parents s'aperçurent de leur nudité, Dieu leur fit des habits de peau, entendez-vous cela au pied de la lettre? J. de Maistre, Soirées St-Pétersb., t. 2, 1821, p. 306.
B. − Processus de formation et de développement (d'une réalité abstraite ou concrète). Synon. formation, génération, naissance, production.
1. Constitution et développement d'une réalité physique. Dans la genèse des molécules on étudie la structure architecturale des atomes (Blondel, Action,1893, p. 75).Le même Onimus, en 1872, se fera fort de démontrer, avec la collaboration de Legros, la genèse spontanée de la levure (J. Rostand, Genèse vie,1943, p. 144).
Spécialement
a) BIOL. Constitution et développement d'un être vivant, d'un organisme et de ses différents éléments. Cette évolution comprend deux parties : la genèse et l'involution du tissu osseux (Policard, Histol. physiol.,1922, p. 244).La seule théorie acceptable [le transformisme] de la genèse des espèces (J. Rostand, La Vie et ses probl.,1939, p. 167).
b) GÉOM., vx. Formation de certaines figures géométriques. Genèse d'une surface. L'introduction du mouvement dans la genèse des figures est à l'origine de la mathématique moderne (Bergson, Évol. créatr.,1907, p. 32).L'espace kantien est l'infini donné qui préside à la genèse de toutes les figures géométriques particulières (Vuillemin, Être et trav.,1949, p. 37).
c) PATHOL. Origine et évolution initiale d'une maladie. Genèse du cancer. Rosenow attribue au streptocoque la genèse des ulcères gastriques et duodénaux (Roger dsNouv. traité de méd.,1926, p. 140).
2. Enchaînement des faits et causes aboutissant à une réalité sociale, à un événement (historique). Genèse des événements. L'influence des idées, des systèmes et des mots dans la genèse de la Révolution (Maurras, Avenir intellig.,1905, p. 31).C'est l'histoire des institutions, l'apparition des groupes dans leur œuvre, qui sert à comprendre la genèse des sociétés (Vuillemin, Être et trav.,1949, p. 66).
3. Élaboration d'un courant de pensée, d'un sentiment. Genèse d'une idée. Les philosophes et les lettrés se perdent en conjectures pour deviner comment les religions commencent, et quand ils pourraient assister à cette genèse, ils ne veulent pas ouvrir les yeux (Ménard, Rêv. païen,1876, p. 219).Je ne te donne aucunement le droit de m'expliquer mon amour pour Laforgue, amour dont tu ne connais ni la nature, ni la genèse (Alain-Fournier, Corresp. [avec Rivière], 1906, p. 245) :
2. Aussi, sans qu'on ait encore le moins du monde à se prononcer sur la valeur de ce qu'on nomme révélé, est-il essentiel d'étudier le mécanisme et la genèse de cette notion (...). Qu'ils soient ou non surnaturels en leur principe, ce n'est point dans les signes sensibles eux-mêmes, qu'il faut voir l'origine de notre idée de révélation. Blondel, Action,1893, p. 394.
En partic. Processus de création d'une œuvre artistique, littéraire, musicale. Synon. conception, création, élaboration.Un catalogue où il raconterait la genèse et l'histoire de tous ses tableaux (Goncourt, Journal,1885, p. 504).J'étais en plein accord avec Curtius pour donner dans la genèse de l'œuvre de Claudel la place centrale aux « Vers d'exil » qui, à mes yeux, sont le plus grand témoignage littéraire que je connaisse de l'acte même de la conversion (Du Bos, Journal,1927, p. 288).La genèse d'une nouvelle œuvre de musique concrète (Schaeffer, Rech. mus. concr.,1952, p. 87).
Rem. Genèse est le plus souvent employé au sing.; cependant la docum. atteste qq. emplois au plur. Les hommes comme Laplace ou Lamarck, comme Copernic ou Humboldt qui assistent perpétuellement aux créations du monde ou aux genèses de la vie (Barrès, Cahiers, t. 10, 1913, p. 197).
Prononc. et Orth. : [ʒ ənε:z]. [ə] facultatif ds Warn. 1968. Ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. Ca 1119 « nom du premier livre de l'Ancien Testament qui contient l'histoire de la création » Genesin (Ph. de Thaon, Comput, 216 ds DEAF G3); 1554 subst. masc. Genese (E. Pasquier, Monophile, L. I ds Hug.); 2. 1611 « formation d'un être » genesie (Cotgr.); 1660 genese (Oudin Esp.-Fr.); spéc. 1721 « formation de certaines figures géométriques » (Trév.); 3. 1849 fig. (Flaub., Tentation, p. 420 : car si avant que tu remontes dans les causes, de si loin que tu tires les genèses). Empr. au lat. chrét.genesis, empr. du gr. γ ε ́ ν ε σ ι ς « naissance, origine ». Fréq. abs. littér. : 674. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 026, b) 293; xxes. : a) 706, b) 1 408.

Wiktionnaire

Nom commun

genèse \ʒə.nɛz\ féminin

  1. Production, développement, croissance, début.
    • De toute manière, Marseille, en tant que ville, a un splendide avenir; de grandes choses s’y préparent, un aspect cosmopolite de la civilisation y est en genèse. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Ce sont donc les lunettes d’Argand que nous emprunterons pour suivre, à cinquante millions d’années de distance, la genèse des Alpes. — (Pierre Rousseau, Histoire de la Terre, vol. 2 : Jeunesse de la Terre, Nouvelles Éditions Latines, 1950, p. 63)
  2. Création, production des œuvres de l’esprit humain.
    • La genèse d’un livre, d’une œuvre d’art.
    • La genèse d’une doctrine, d’une théorie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GENÈSE. n. f.
Nom du premier des livres de l'Ancien Testament, dans lequel Moïse a écrit l'histoire de la création du monde et celle des patriarches. Le premier chapitre de la Genèse. Par analogie, il signifie, en termes de Physiologie, Production, développement, croissance. La genèse d'une maladie. Figurément, il signifie Manière dont sont créées et produites les œuvres de l'esprit humain. La genèse d'un livre, d'une œuvre d'art. La genèse d'une doctrine, d'une théorie.

Littré (1872-1877)

GENÈSE (je-nè-z') s. f.
  • 1Nom du premier livre de l'Ancien Testament, qui contient la création du monde. Infirmerait-on le texte sacré de la Genèse, si l'on avançait que la création décrite par Moïse est moins une véritable création que le récit assez peu circonstancié des degrés successifs d'une grande révolution que notre globe subissait alors ? Bonnet, Paling. philos. I, 2.

    Petite Genèse, livre apocryphe, dit aussi l'Apocalypse de Moïse.

    En cet emploi, il prend une majuscule.

  • 2 Terme de philosophie. Système cosmogonique.
  • 3 Terme de géométrie. Se dit quelquefois de la génération d'une courbe, d'une surface ou d'un solide.
  • 4 Terme de biologie. Un des modes de naissance des éléments anatomiques, suivant lequel, rien n'existant que des matériaux liquides, on voit ces matériaux se réunir presque subitement en une substance solide ou demi-solide.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « genèse »

(Siècle à préciser) Du latin genesis, emprunté au grec ancien γένεσις, génesis (« création »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Γένεσις, production, engendrement.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « genèse »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
genèse ʒenɛs

Évolution historique de l’usage du mot « genèse »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « genèse »

  • Le théâtre c'est en réalité la genèse de la création. De Antonin Artaud
  • La genèse d'un esprit : 1¡ stupéfaction, 2¡ ironie, 3¡ enthousiasme. De Jules Renard / Journal 1893 - 1898
  • Oeuf : point de départ pour une dissertation philosophique sur la genèse des êtres. De Gustave Flaubert / Dictionnaire des idées reçues
  • On se moque des enfants qui justifient leurs mauvais coups par ce gémissement : C’est lui qui a commencé ! Or, aucun conflit adulte ne trouve sa genèse ailleurs. De Amélie Nothomb / Le Sabotage amoureux
  • Le monde en ébullition est enfer perpétuel, guerre sempiternelle jamais achevée pour vivre dans cet état de genèse, temps des hommes tous guerriers et héros. De Antonin Artaud / De colère et de haine
  • Quand un gastronome loue un produit, il ne peut le faire que s’il connaît la genèse de ce produit.
  • Cette « vacance », c’est celle du désir, de l’équilibre, de l’espoir, de l’amour – mais ici, rien n’est moins sûr : il y a beaucoup de succédanés. Ouvrage singulier, comme l’est toute genèse. Ouvrage séminal, donc, qui aurait aussi bien pu s’intituler « Le Germe », car nous y découvrons, pour la première fois, tout ce qui constituera ensuite, à maturité, l’œuvre de l’auteur, dont ce style qui semble être sa seule fidélité, ou ce tropisme pour les « petits seins » (de bakélite ?), les « lianes » ou les « sylphides », archétypes espinosiens par excellence… La-R%C3%A9publique-des-Pyr%C3%A9n%C3%A9es, « La Vacance », un roman de genèse de Raymond Espinose - La République des Pyrénées.fr
  • "Scarface", film de gangster de Brian De Palma avec Al Pacino, débarque aujourd'hui sur Netflix. L'occasion de revenir sur la genèse de ce remake du chef-d'oeuvre de Howard Hawks, devenu plus culte encore que l'original. AlloCiné, Scarface avec Al Pacino (Netflix) : la genèse d'un remake plus culte que l'original - Actus Ciné - AlloCiné

Images d'illustration du mot « genèse »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « genèse »

Langue Traduction
Anglais genesis
Espagnol génesis
Italien genesi
Allemand genesis
Chinois 创世记
Arabe منشأ
Portugais gênese
Russe генезис
Japonais 創世記
Basque genesis
Corse genesi
Source : Google Translate API

Synonymes de « genèse »

Source : synonymes de genèse sur lebonsynonyme.fr
Partager