La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « fashionable »

Fashionable

Variantes Singulier Pluriel
Masculin et féminin fashionable fashionables

Définitions de « fashionable »

Trésor de la Langue Française informatisé

FASHIONABLE, adj.

Vieux
A.− [En parlant d'une chose] Qui est élégant, conforme au bon ton de la fashion. Un vélin azuré qui par toute la chambre Jette une fashionable et suave odeur d'ambre (Gautier, Albertus,1833, p. 155).Bâtie avec le mauvais goût de l'architecture impériale, l'habitation fashionable et vaste du comte et de la comtesse de Morcerf (Dumas père, Monte-Cristo,t. 1, 1846, p. 562).Les gens du peuple (...) ont peur des restaurants fashionables (Balzac, Cous. Pons,1847, p. 173):
... il y a une nécessité de rapprochement entre tous les membres du high life, qu'ils appartiennent au foyer même de toutes les élégances, Paris, ou qu'ils soient répandus dans les différents centres de la vie fashionable. Mallarmé, Dern. mode,1874, p. 765.
Emploi subst. à valeur de neutre. Les Anglais ont la manie de mêler le fashionable au gothique (Hugo, Corresp.,1828, p. 448).
B.− [En parlant d'une pers., d'un groupe soc.] Qui est à la mode, qui suit la fashion, la mode; qui se rapporte au beau monde. Une charmante figure de brillant et fashionable officier (Sue, Atar Gull,1831, p. 20).Comme elle était hardie et passait pour être bien en cour, elle était devenue extrêmement fashionable (Chateaubr., Mém., t. 3, 1848, p. 103).
Emploi subst. Comme les fashionables du jour, il s'était contenté de suspendre à sa montre une seule chaîne d'or (Musset, Le Temps,1831, p. 76).En 1822 le fashionable (...) devait avoir quelque chose de négligé dans sa personne (Chateaubr., Mém., t. 3, 1848p. 101).
Faire le fashionable. Il te sied bien de faire le fashionable (que le diable soit des mots anglais!) quand tu ne peux pas payer ton tailleur! (Musset, Il ne faut jurer,1840, p. 97).
Rem. On rencontre ds la docum. fashionablement, adv., rare et vx. De manière fashionable. Les auteurs de ces charmantes tueries étaient de braves fils de famille, très débonnaires et de bonne société, gantés de blanc, fashionablement myopes, − se nourrissant plus volontiers de beefteacks que de côtelettes d'homme, et buvant plus habituellement du vin de Bordeaux que du sang de jeune fille ou d'enfant nouveau né (Gautier, Mlle de Maupin, t. 1, 1835, préf., p. 14).
Prononc. et Orth. : [fε ʃ œnεbl] ds Warn. 1968, [faʃ ənεbl] ds Lar. Lang. fr. Ces prononc. s'inspirent de l'angl. Cf. aussi ds DG qui transcrit néanmoins la finale [-nabl]. Plus francisé [faʃjɔnabl] ds Littré, ds Passy 1914, ds Barbeau-Rodhe 1930 (qui sans le transcrire note qu'on prononce aussi à l'angl.). Ds Besch. 1845 (contrairement à fashion*) et ds DG (1revar.) on donne, à la fr. [fazjɔnabl]. L'adj. est admis ds Ac. 1932. Étymol. et Hist. 1. 1793 subst. « personne élégante (de la ville) » (Mmede Staël, Corresp. gén., II, 426, Pauvert ds Quem. DDL t. 12); 2. 1804 adj. beaucoup d'Anglais fashionables « qui suivent la mode élégante, qui affectent les manières du beau monde » (Saint-Constant, Londres et les Angl., III, p. 177 ds Bonn.). Angl. fashionable « id. » (dér. de fashion, suff. -able) dep. 1606. Fréq. abs. littér. : 13. Bbg. Bruneau (Ch.). Noms créés au moy. du suff. -ment... In : [Mél. Orr. (J.)]. Manchester, 1953, p. 31. − Duch. Beauté. 1960, p. 147. − Gall. 1955, p. 86, 216, 219. − Klein (J. R.). Le Vocab. des mœurs de la Vie parisienne sous le Second Empire. Louvain, 1976, p. 39. − Mat. Louis-Philippe 1951, p. 45, 122, 227. − Weil (A.). En Marge d'un nouv. dict. R. de Philol. fr. 1932, t. 45, p. 19.

Wiktionnaire

Nom commun - français

fashionable \fa.ʃɔ.nabl\ masculin et féminin identiques

  1. (Vieilli) Personne qui suit la mode, fashionista.
    • Son costume avait ce caractère de recherche et de propreté qui distingue les fashionables de la prude Angleterre. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • Il te sied bien de faire le fashionable (que le diable soit des mots anglais !) quand tu ne peux pas payer ton tailleur ! — (Alfred de Musset, Il ne faut jurer de rien, 1836, acte I, scène 1)

Adjectif - français

fashionable \fa.ʃɔ.nabl\ masculin et féminin identiques

  1. (Vieilli) Qui est élégant ; qui se pique d’être à la mode.
    • Il est à la mode d’aller à Rome et à Naples ; la Sicile n’est pas encore fashionable. — (Philarète Chasles, Une bonne fortune dans Contes bruns, A. Guyot, 1832)
    • En 1772 , la fortune du père de Méhul était dans une prospérité plus que satisfaisante ; ce brave homme possédait un petit cabaret assez fashionable pour y recevoir quelques officiers du régiment suisse de Salis , en garnison à Givet. — (Castil-Blaze, Étienne Nicolas Méhul, dans la Revue de Paris, 1834, vol. 1, page 22)
    • Un Petit Dunkerque est une sorte de bazar de fines porcelaines et de curiosités artistiques, de charmantes et délicates inutilités , qui en font un bric-à-brac fashionable. — (Arthur Dinaux, « Au Petit Dunkerque », dans Archives historiques et littéraires du Nord de la France et du Midi de la Belgique, tome 3 de la 3e série, Valenciennes, 1852, page 119)
    • Il était cinq heures et demie lorsque nous entrâmes à Mannheim, une ville toute blanche, toute neuve, toute régulière, d’un aspect riche et fashionable, […] — (Théophile Gautier, Ce qu’on peut voir en six jours, 1858, réédition Nicolas Chadun, page 90)
    • Avec son inséparable ami, Paul Hervieu, il me représentait ce que la littérature a, s’il se peut dire, de plus fashionable et élégant. — (Léon Barracand, Chez Charavay dans Souvenirs d’un homme de lettres, Revue des Deux Mondes, 1er septembre 1937)
    • Par la suite, dans le Dieu fashionable qu’on m’enseigna, je ne reconnus pas celui qu’attendait mon âme : il me fallait un Créateur, on me donnait un Grand Patron. — (Jean-Paul Sartre, Les mots, 1964, collection Folio, page 84)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FASHIONABLE. adj. des deux genres
. Mot emprunté de l'anglais. Qui est élégant, qui se pique de suivre la mode. Ce jeune homme est très fashionable. Il vieillit.

Littré (1872-1877)

FASHIONABLE (fa-chio-na-bl') s. m.
  • Jeune homme, jeune femme qui est à la tête de la mode.

    Adj. Tenue fashionable.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « fashionable »

Angl. fashionable, de fashion.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1793) De l’anglais fashionable.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « fashionable »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fashionable fasjɔ̃abl

Évolution historique de l’usage du mot « fashionable »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « fashionable »

  • Cet âge tendre se retranscrit dans le Carven d’aujourd’hui. On y retrouve un jeu avec les combinaisons de matières ou des allers-retours entre coupes classiques et motifs fantasques, une rondeur moelleuse. Il y a une légèreté de ton et une attitude ludique où tout peut se combiner selon qu’on soit plus ou moins téméraire dans son intention fashionable. Pour Barnabé Hardy, cela rejoint les principes de Madame Carven : « J’aime beaucoup l’idée que l’on puisse entrer en mode parce que l’on veut répondre à une question, comme Madame Carven, petite femme qui ne trouvait pas où s’habiller de façon élégante dans sa taille et qui, du coup, a créé sa marque. Ce principe de nécessité me parle. » D’ailleurs, Barnabé Hardy essaie tous les vêtements qu’il dessine, comme on l’entend de façon récurrente chez les femmes stylistes. Ce pragmatisme est valable pour les hommes aussi. Ces hommes qu’il ne faut jamais brusquer, si l’on en croit son expérience. « L’homme d’aujourd’hui, dit-il, est plus à l’aise avec sa part féminine, il ose une lavallière ou des boots à talon, ce qui n’a rien de révolutionnaire : cela nous vient des seventies où il était bien plus audacieux que de nos jours. Mais nous retournons tout doucement dans cette confusion des genres. Doucement, car, avec l’homme, il faut prendre son temps. Il faut qu’il voie, qu’il comprenne, qu’au mieux il ait des amis qui le confortent dans ses choix et ensuite il achète. Mais un homme qui consent deviendra le plus fidèle des clients, contrairement aux femmes, bien plus volatiles. » Barnabé Hardy souscrit totalement à cette lenteur d’approbation, où la mode est une histoire de maturité, de confiance et d’un certain pragmatisme où le confort et le luxe pour soi sont vraiment les principes du goût masculin. Et à l’heure où le milieu se pose toutes ces questions sur la rapidité de la mode, peut-être faudrait-il consulter plus souvent cet homme qui réfléchit son vestiaire avec patience. Aucun problème pour Barnabé Hardy : cet homme, il sait l’attendre. , Fashion name : Barnabé Hardy, directeur artistique de la mode homme de Carven - Elle

Images d'illustration du mot « fashionable »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « fashionable »

Langue Traduction
Anglais fashionable
Espagnol de moda
Italien alla moda
Allemand modisch
Chinois 时髦
Arabe الموضة
Portugais elegante
Russe модный
Japonais おしゃれな
Basque modan
Corse in moda
Source : Google Translate API

Synonymes de « fashionable »

Source : synonymes de fashionable sur lebonsynonyme.fr

Fashionable

Retour au sommaire ➦

Partager