La langue française

Galette

Définitions du mot « galette »

Trésor de la Langue Française informatisé

GALETTE, subst. fém.

A. − Gâteau rond et plat fait le plus souvent de pâte feuilletée et cuit au four. Galette de ménage, de pâtissier; galettes bretonnes. Le Moulin de la Galette à mesure qu'il se transforme tend vers un idéal de bon ton et d'élégance bourgeoise. On danse là-haut depuis plus d'un siècle. Avant la Révolution, on allait manger de la galette, boire du petit vin et danser chez le meunier (A. Warnod, Les Bals de Paris, Paris, G. Crès, 1922, p. 24).Elle m'emmena dans la cuisine et me fit avaler un morceau de galette et un bol de café au lait (Duhamel, Jard. bêtes sauv.,1934, p. 221).
En partic.
Galette de plomb. Galette faite de pâte brisée à la crème et aux œufs. Au déjeuner, je commence par me bourrer d'oie aux marrons et de galettes de plomb (Renard, Journal,1899, p. 515).La galette de plomb (...) ne pèse pas spécialement à l'estomac, mais elle est d'une déglutition difficile (Ac. Gastr.1962) :
1. Il fit donc apporter chez lui deux douzaines de bouteilles de bière, un gros morceau de veau froid avec de la salade, une énorme galette de plomb, et une bouteille de vin de Champagne. Musset, Mimi Pinson,1845, p. 221.
Galette des Rois. Grande galette de pâte feuilletée confectionnée à l'occasion de la fête des Rois et contenant une fève, consistant généralement en un petit sujet en porcelaine, destinée à désigner le « roi » de la fête. Tirer la galette des Rois. La galette est le gâteau symbolique de la fête des rois dans la plupart des provinces situées au-dessus de la Loire et notamment dans la région parisienne (Mont., 1967).
Spécialement
[Dans l'Ouest, au Québec] Crêpe à base de farine de sarrasin. Elle promena sur les ronds de poêle fumants une couenne de lard avant d'y étendre à dos de cuiller la galette de sarrasin grise (Guèvremont,Survenant,1945, p. 50).
MAR. Petit pain de biscuit dur et plat, dont on faisait provision pour les voyages de long cours (d'apr. Ac.).
B. − P. anal. Chose, objet en forme de galette.
En partic. [En parlant d'un chapeau] Marguerite avisa un franc-tireur coiffé d'un képi en galette, et crânement appuyé sur le canon de son fusil (Aymé, Jument,1933, p. 234).Tirailleurs sénégalais, algériens, annamites avec leurs galettes de paille sur le foulard noir (Aragon, Beaux quart.,1936, p. 489).
Loc. Plat comme une galette. Et, faisant déterrer le pied, je sors un assez gros oignon (ou bulbe) plat comme une galette − que je vais rapporter, sans grand espoir qu'il reprenne (Gide, Retour Tchad,1928, p. 999).
C. − Au fig., pop. Argent. La pieuse vieille, bourgeoise jusqu'au fond des tripes, avait espéré une entorse du magistrat qui aurait sauvé son argent très-cher, sa douce galette bien-aimée (Bloy, Journal,1900, p. 40) :
2. Il n'en reste pas moins que le théâtre des Carmes va vivre quelque temps sur la galette de cette dame qui se dit polonaise et qui, pour commencer, va jouer Cordélia avec un accent qui n'est pas énorme, assurément, mais qui sent assez bien le caviar et la vodka. Duhamel, Suzanne,1941, p. 86.
REM. 1.
Galetteux, -euse, adj.,pop. a) Qui a beaucoup d'argent. Après ce gueuleton au cours duquel il ne fut parlé que d'insignifiantes chimères, les deux hommes gagnèrent le saint James Infirmary Bar. La clientèle y était variée, mais galetteuse (Queneau, Loin Rueil,1944, p. 189).b) Prospère. C'est dans cette bibliothèque [la Méjanes d'Aix] que je lisais, comme en 1907, à la Bibliothèque Impériale de Saint-Pétersbourg, à l'époque la plus galetteuse de ma vie, et, en 1911, à New York, à la Central-Library de la 42erue, quand je battais la dèche comme pas un, la Patrologie de Migne (Cendrars, Lotiss. ciel,1949, p. 83).
2.
Galettard, -arde, adj.,pop. Synon. de galetteux.Oui, la montagne m'avait mordu (...). Au printemps, je devenais guide (...) des Américains galettards (...) rien d'un larbin (...) je connaissais mieux qu'eux ce business (Genevoix, Laframboise, Couguar, 1942, p. 134).
3.
Galet(t)ière, galettoire,(Galetière, Galettière) subst. fém.[Dans l'ouest de la France] Poêle sans rebord ou à rebord très bas sur laquelle on fait cuire les galettes de sarrasin. (Dict. xixeet xxes.). Emploi adj. Crêpe galet(t)ière. Synon. de galeton.Les secrétaires (...) parlaient (...) de la formule des crêpes galetières, les grises, où l'on casse un œuf (L. Daudet, Ciel de feu,1934, p. 208).
4.
Galeton, subst. masc.,,Crêpe de blé noir`` (Ac. Gastr. 1962). On apporta de la viande grillée (...), des galetons de blé noir, et des fromages de Chambérat, renommés en tout le pays (Sand, Maîtres sonneurs,1853, p. 150).
Prononc. et Orth. : [galεt]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. xiiies. pâtiss. (Bataille de Caresme et de Charnage, éd. G. Lozinski, 358, var. ms. C); 2. 1837 arg. mangeur de galette « homme vénal qui reçoit de l'argent pour trahir ses devoirs » (Vidocq, Vocab. ds Sain. Sources Arg., t. 2, p. 141), d'où 1872, galette « argent » (ds Esn.). Fém. de galet*, en raison de la forme de cette pâtisserie; suff. -ette*; cf. l'a. norm. gale « gâteau plat » (xiiies., Rouen ds FEW t. 4, p. 43a). Fréq. abs. littér. : 253. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 318, b) 404; xxes. : a) 445, b) 319. Bbg. Hasselrot 1957, p. 170. - Juneau (M.). Glanures lex. ds Bellechasse et ds Lévis. In : Travaux de ling. québécoise. 1. Québec, 1975, p. 152. - Mat. Louis-Philippe 1951, p. 145. - Quem. DDL t. 5, 6.

Wiktionnaire

Nom commun 1

galette \ɡa.lɛt\ féminin

  1. (Cuisine) Gâteau rond et plat.
    • Sans rien dire, je découvris ma boîte de biscuit, et je constatai la disparition de plusieurs galettes... Mon factotum n'avait pu résister à la tentation et m'en avait volé cinq ou six. — (Camille Habert de Ginestet, Au Soudan: Excursion dans l'ouest africain, Paris : chez Delagrave, 1798, page 168)
    • La harka savait nomadiser. Dix fois plus mobile qu’une troupe métropolitaine, plus souple, elle pouvait rester en opération trois ou quatre jours avec une galette de pain et trois boîtes de sardines. — (Bachaga Boualam, Les Harkis au service de la France, France-Empire, 1963, page 171)
    • J’aime la galette
      savez-vous comment,
      quand elle est bien faite,
      avec du beurre dedans.
      — (chanson enfantine)
  2. (Bretagne) Crêpe épaisse, souvent à la farine de blé noir (sarrasin).
    • Une bonne galette de blé noir avec une bolée de cidre, le bonheur !
  3. (Familier) Argent.
    • Si Joséphine ne se mariait pas, elle continuerait à « turbiner » pour la maison, la vieille élèverait le mioche, et lui, le patron, empocherait la galette que le Pape, de gré ou de force lui remettrait. — (Louis Pergaud, Joséphine est enceinte, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Où sont-ils tous mes repas sans galette,
      Avec un cornet de frites à deux ronds ?
      — (A. Decaye et Lucien Carol, Où est-il donc ?, 1925)
    • La grosse galette sur laquelle comptait Legrand, versée par le directeur de la Banque « Popaul-Armand » se fait un peu désirer. Ça traînaille. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 174)
  4. (Argot) Vomi.
    • Il a trop bu, il vient de claquer une galette !
  5. (Habillement) Coiffe de chasseur alpin.
  6. (Argot) Nom donné par certains au crack (la drogue).
    • C'était une drôle d'affaire pleine de coups d'escopette
      De transporteurs de fonds et puis de grosses galettes.
      (Melody tempo harmony, Bernard Lavilliers et Jimmy Cliff)
  7. (Belgique) Crème glacée placée entre deux gaufrettes (similaire au corte en Espagne).
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  8. (Musique) Disque.
    • Les durées d’enregistrement sont multipliées par cinq. Ce qui ouvre des perspectives somptueuses : on va pouvoir enregistrer des œuvres de musique classique d’un seul tenant, sans être obligé de changer la galette toutes les quatre minutes et demie. — (Laurent de Wilde, Monk, 1996, collection Folio, page 203)
    • La galette était un chouille moins speedée que les précédentes (l'absence d'un batteur de la trempe de Philthy ou Mikkey), mais c'est certainement l'une de ceux où la voix de Lemmy a été la mieux saisie. — (Jean-Pierre Sabouret, We Are (All) Motörhead, Éditions Camion Blanc, 2008, chap. 12)
  9. (Familier) (Architecture des ordinateurs) Disque optique.
    • D'abord, vous n'aurez plus à insérer la galette dans le lecteur de CD chaque fois que vous voudrez écouter l'album. — (Fabrice Neuman, Nicolas Forgeard-Grignon, José Roda, Le guide pratique Mac OS X Yosemite, Editions Eyrolles, 2014)

Nom commun 2

galette \ɡa.lɛt\ féminin

  1. Produit obtenu en cardant et filant la soie des cocons percés du bombyx du mûrier, de la même manière qu'on carde et file le coton. Le produit ainsi obtenu est un fil grossier et moins brillant que la soie.
    • Et n'y pourra être employé aucun fleuret, galette, ni bourre de soie. — (Statuts des marchands de drap d'or, 9 juillet 1667)
    • Des popelines et toute sorte d'étoffes de galette et mi-soie. — (P. Giraudeau, La Banque rendue facile, in-4, Paris, 1769)

Nom commun 3

galette \ɡa.lɛt\ féminin

  1. (Désuet) (Entomologie) Variante de galète.
    • Quant aux galettes (galeæ), ces parties ne sont point générales, mais particulière aux insectes broyeurs. — (Jean-Baptiste de Lamarck, Histoire naturelle des animaux sans vertèbres, 1837)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GALETTE. n. f.
Espèce de gâteau rond et plat. Galette feuilletée. Galette de plomb. Galette des Rois. Galette de blé noir. Sorte de crêpe, faite notamment en Bretagne avec de la farine de blé noir. Il se dit aussi, en termes de Marine, des Pains de biscuit durs et plats, dont on fait provision pour les voyages de long cours.

Littré (1872-1877)

GALETTE (ga-lè-t') s. f.
  • 1Gâteau rond et plat de pâte feuilletée, et quelquefois aussi non feuilletée. Ils [l'homme et la femme] avaient un jour envie de manger une galette, Voltaire, Princ. d'act. 8.

    Galette de ménage, galette de pâte épaisse, compacte, non feuilletée.

    Galette de plomb, gâteau fait de pâte non feuilletée, avec farine, beurre, sel, sucre, lait et un œuf, le tout pétri avec les mains, et cuit au four de campagne avec du feu dessus et dessous.

    Fig. et très familièrement. Une galette, un homme sans capacité, sans force. Une vieille galette.

  • 2 Terme de marine. Nom du biscuit qui se distribue aux gens de mer et qui est de forme ronde ou carrée.
  • 3En Normandie, en Bretagne et ailleurs, sorte de crêpe qui se fait avec de la bouillie de farine de sarrasin. Nos galettes de sarrasin, humectées, toutes brûlantes, de ce bon beurre du Mont-Dore, étaient pour nous le plus friand régal, Marmontel, Mém. I.

    Fig. Dans le Maine, on dit qu'on a fait une galette, quand on s'est laissé surprendre par une pluie d'orage en battant le grain dans l'aire et que l'eau a tout gâté ou entraîné.

  • 4État de la pâte de charbon et de salpêtre qui sert à la préparation de la poudre, après qu'elle a subi l'opération du battage.
  • 5 Terme de chapelier. La carcasse du chapeau d'homme faite en poil de lapin, ou en carton, ou en toile imprégnés de gomme de laque, et qu'on recouvre ensuite de la pluche.

HISTORIQUE

XIIIe s. De chanestiaus et galetes, Barbazan, Fabliaux, t. IV, p. 92.

XIVe s. Un cent de galettes sucrées, huit deniers, Ménagier, II, 4. Galettes et croutes de pain blanc, ib. II, 5.

XVIe s. Douze grans eschaudez et trois petites galectes, Du Cange, galectum.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

GALETTE, s. f. (Marine.) c’est en général un gâteau de pâte cuite sous la cendre ; mais dans la Marine on donne ce nom à un biscuit rond & plat qu’on distribue aux Matelots. (Z)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « galette »

Galet 1, par assimilation de forme ; provenç. et catal. galeta ; espagn. galleta ; ital. galletta.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Nom commun 1) Féminin morphologique de galet.
(Nom commun 2) Du lombard galeta (« cocon du ver à soie »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « galette »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
galette galɛt

Évolution historique de l’usage du mot « galette »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « galette »

  • Faute de pain, on mange de la galette. De Proverbe québécois
  • Ordinairement, c’est le four qui fait la galette : au théâtre, c’est l’inverse. De Paul Véron
  • A toi la galette très fine, à moi le repas deux fois. De Proverbe algérien
  • C'est toujours le chauve qui trouve le peigne dans la galette des rois. De Professeur Choron
  • Lorsqu'une bagnole fait saliver et qu'une boniche suscite le besoin d'un soda ou d'un sofa ou d'une galette de soya, le pari est gagné. De Marc Gendron / Titre à suivre
  • La parole, c'est comme les galettes de mil. Il faut les prendre les unes après les autres jusqu'à la dernière sur laquelle sont posées toutes les autres, Et la dernière, c'est la vérité. De Massa Makan Diabaté / Le Lieutenant de Kouta
  • L'Ambassade bretonne ouvre ce lundi sa troisième crêperie à Brest. En tout juste trois ans, l'enseigne créée par deux frères des Côtes d'Armor a réussi à imposer la galette saucisse au pays de la crêpe de blé noir. France Bleu, La crêperie qui vend des "galettes" à Brest ouvre son troisième restaurant
  • '- J’aimerais bien manger une galette France Inter, Livres pour enfants : pourquoi faut-il relire "Roule galette" ?
  • Rien de plus simple que cette galette grâce aux herbes aromatiques qui la parfument merveilleusement, il faut dire que la pomme de terre adore les herbes ! France Bleu, Galette de pommes de terre aux herbes
  • Si la gastronomie bretonne est reconnue pour ses délicieuses galettes de blé noir, il est tout à fait possible de les réaliser depuis chez vous. Voici une sélection de recettes qui fera frémir vos papilles. Grazia.fr, Recettes bretonnes : les galettes de sarrasin les plus alléchantes repérées sur Pinterest - Grazia
  • Pour la réouverture de l’écomusée de Commana, les visiteurs auront la possibilité de découvrir l’exposition « Crêpe ou galette ? » qui a nécessité 18 mois de recherches et une coopération entre cinq musées. Catherine Sparta et Léna Jaouen, les responsables de l’exposition, se sont basées sur des recherches archéologiques à Landévennec, des archives ainsi que sur des ustensiles transmis par la population ou sur des collections privées. L’exposition commence par un travail sur les statistiques agricoles, suivies par une présentation des outils agricoles d’avant-guerre permettant le traitement des céréales avec la projection d’un film remettant la batteuse en situation. Le visiteur peut contempler les différents modèles de billig et constater la transformation du savoir-faire par la mécanisation. L’exposition continue par des mises en situation dans divers bâtiments. Pour la première fois, et grâce aux fonds Leader, l’écomusée a fait appel à La Volumerie pour la mise en son et lumière de tous ces travaux. Le Telegramme, Écomusée : crêpe ou galette ? - Commana - Le Télégramme
  • Début 2019, lorsque le maire d’une petite commune du Luchonnais (500 habitants) s’adresse à la boulangère, il ne sait pas qu’il va déclencher un véritable tsunami. "Elles ont l’air bonnes ces galettes", glisse-t-il. La boulangère lui rétorque : "Mais vous avez du les goutter, la mairie a fait une grosse commande". Cette réponse interpelle le maire qui n’a pas vu passer la moindre acquisition de galette. L’édile décide de vérifier les comptes. Il constate des irrégularités. De nombreux achats d’ordre privés en supermarché, magasins de bricolage, horticulture apparaissent. Un responsable espace vert précise que les produits achetés ne correspondent pas à ce qui est utilisé. Une plainte est déposée contre Sylvia*, 54 ans, la secrétaire, qui bien que non mandatée a effectué des achats pour la commune. Poussant les investigations, les enquêteurs découvrent une fraude également sur des tickets de cantine détournés et revendus. Les parents qui ont acquitté par chèque sans préciser l’ordre et ceux qui ont réglé en liquide sont abusés. Le ticket ne leur était pas remis, il était revendu. Sylvia a empoché 4136€ en espèces et encaissé sur son compte 16 639,60€ de chèques. ladepeche.fr, Haute-Garonne : la secrétaire de mairie détournait les fonds publics à son profit - ladepeche.fr

Images d'illustration du mot « galette »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « galette »

Langue Traduction
Anglais pancake
Espagnol tortita
Italien pancake
Allemand pfannkuchen
Chinois 饼子
Arabe فطيرة
Portugais panqueca
Russe блин
Japonais パンケーキ
Basque pancake
Corse pancake
Source : Google Translate API

Synonymes de « galette »

Source : synonymes de galette sur lebonsynonyme.fr

Galette

Retour au sommaire ➦

Partager