La langue française

Fumiste

Sommaire

  • Définitions du mot fumiste
  • Étymologie de « fumiste »
  • Phonétique de « fumiste »
  • Évolution historique de l’usage du mot « fumiste »
  • Citations contenant le mot « fumiste »
  • Traductions du mot « fumiste »
  • Synonymes de « fumiste »
  • Antonymes de « fumiste »

Définitions du mot fumiste

Trésor de la Langue Française informatisé

FUMISTE, subst. masc.

A.− Ouvrier spécialisé dans la construction et l'entretien des cheminées, ainsi que dans l'installation et l'entretien des appareils de chauffage. Mais cette cheminée fume, cela est fort incommode. − Que ne m'en avez-vous prévenu? J'aurais fait appeler le fumiste, dit le propriétaire (Murger, Scènes vie boh.,1851, p. 241).Le tuyau destiné à conduire la fumée au dehors donna quelque travail aux fumistes improvisés (Verne, Île myst.,1874, p. 179).Le fumiste vint installer le poêle à bois (Malègue, Augustin,t. 2, 1933, p. 379).
B.− Fam., cf. infrahist. Farceur, personnage qui manque de sérieux et sur lequel on ne peut compter. Synon. mystificateur, plaisantin.C'était un imaginatif sans culture et un fumiste sans détour, par l'effet d'un obscur besoin de justice. Il mystifiait des propriétaires ou des négociants comme on accomplit un acte religieux (Bloy, Journal,1901, p. 73).Ces admirables propos me semblent faire justice, une fois pour toutes, de la prétention des quelques fumistes et des quelques roublards qui se donnent aujourd'hui en France (...) pour des écrivains et des artistes prolétariens (Breton, Manif. Surréal.,2eManif., 1930, p. 139).
Emploi adj. [En parlant d'une pers. ou d'une réalisation] Un air fumiste. Quant à l'article de « Thome » (...) il est plutôt fumiste qu'autre chose (Verlaine, Corresp.,t. 3, 1869-96, p. 175).
Prononc. et Orth. : [fymist]. Ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. 1735 « celui qui construit et entretient les cheminées » (Voltaire, Corresp., I, 559, Gallimard ds Quem. DDL t. 12); 2. 1885 « personne fantaisiste » (Lemaître, Contemp., p. 196 : en traitant M. Renan de « fumiste », de fumiste transcendant et supérieur). Dér. du rad. de fumée*; suff. -iste*; 2. de l'expression C'est une farce de fumiste répétée à tout propos par un fumiste facétieux, personnage d'un vaudeville de Varner, Duvert et Lauzanne, intitulé La famille du fumiste, représenté pour la première fois au Palais-Royal le 5 février 1840 (Larch. Suppl. 1883, 72; R. Philol. fr. t. 29, p. 230-31). Fréq. abs. littér. : 81. Bbg. Pauli 1921, p. 88.

Wiktionnaire

Nom commun

fumiste \fy.mist\ masculin et féminin identiques

  1. Celui qui installe, entretient et répare des cheminées ou appareils de chauffage.
  2. (Figuré) (Familier) Mauvais plaisant, personne sans sérieux, sur qui on ne peut pas compter.
    • Les savants, les chimistes et les fumistes cherchent en vain le moyen de détruire le phylloxéra, ce sont les fumistes qui ont seul trouvé le moyen de... se moquer des gogos. — (Le Radical des Pyrénées-Orientales du 19 juin 1886)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FUMISTE. n. m.
Celui qui installe, entretient et répare des cheminées ou appareils de chauffage. Il se dit figurément et familièrement d'un Mauvais plaisant.

Littré (1872-1877)

FUMISTE (fu-mi-st') s. m.
  • Celui dont la profession est de construire les cheminées et de les empêcher de fumer.

    Adj. Poêlier fumiste.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

FUMISTE. Ajoutez :

Farce de fumiste, farce grossière. Il y a farce et farce, notamment celle de la grosse espèce, à laquelle les fumistes ont donné leur nom, Gaz. des Trib. 5 sept. 1873, p. 855, 1re col. Dans l'armée, quand une charge ne réussit pas au mess ni à la caserne, on dit, en haussant les épaules : Voilà une farce de fumiste, Ph Audebrand, l'Illustration, 10 janv. 1874, p. 18, 3e col.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

FUMISTE, s. m. (Arts méc.) On appelle ainsi celui qui empêche ou qui prétend empêcher les cheminées de fumer. Sur quoi voyez l’article Cheminée.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « fumiste »

Dérivé du radical de « fumée » avec le suffixe -iste.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Fum-ée, et la finale iste qui indique un métier, comme dans artiste.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « fumiste »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fumiste fymist

Évolution historique de l’usage du mot « fumiste »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « fumiste »

  • La cheminée est un élément essentiel dans une habitation. Elle permet non seulement de chauffer toutes les pièces pendant la saison froide, mais elle optimise aussi la décoration intérieure. Son installation est donc nécessaire pour profiter de plus de confort et de convivialité. Pour cela il est nécessaire de faire appel à un professionnel en construction de cheminée comme le fumiste. Découvrez ses rôles. , En quoi consiste le rôle d’un professionnel en fumisterie ?
  • Le lundi 29 septembre 1902, le valet de chambre d'Émile Zola fait les cent pas dans le salon de son appartement parisien. Les minutes défilent : 8 heures, 8 h 15, 8 h 30... et toujours pas de mouvement dans la chambre des patrons. Mais que font-ils  ? Joueraient-ils à touche-pipi à leur âge  ? D'ordinaire, monsieur et madame Zola se lèvent tôt. Ce n'est pas de chance, voilà qu'ils choisissent de faire la grasse matinée justement le jour où des fumistes sont attendus pour vérifier le conduit de la cheminée. Le Point, 29 septembre 1902. Le jour où Émile Zola est assassiné par un fumiste - Le Point
  • Mais rien n’y fait, les Cubains sont coriaces et ne flanchent pas. Bill Clinton fait alors voter la fumiste loi Helms-Burton qui menace les « partenaires américains » du feu états-unien s’ils entreprennent la moindre activité commerciale ou financière à Cuba. Après le bâton, les USA agitent la carotte. En 1998, Bill Clinton déclare que « Cuba n’est plus une menace pour les États-Unis ». Entre renforcements de sanctions et ouvertures humanitaires, la politique états-unienne souffle le chaud et le froid. Obama lance à Castro « todos somos americanos ». Mais, personne n’est dupe. Finalement, après un pas en avant, il fait deux pas en arrière lorsque les Cubains refusent les conditions impérialistes de sortie de l’embargo. Témoignages.RE - https://www.temoignages.re, Depuis 58 ans, Cuba survit à une guerre qui ne dit pas son nom - Droits humains - Infos La Réunion
  • Christophe Jégou a suivi une formation de plombier chauffagiste à Saint-Carreuc, durant huit mois, et c’est ce qui l’a amené à s’orienter vers la profession de « ramoneur fumiste ». Pendant un mois, il a dû se spécialiser dans un autre centre situé en région parisienne. Le Telegramme, Le Télégramme - Kergrist-Moëlou - Nouvel artisan. Christophe Jégou, ramoneur fumiste
  • Soirée enchaînée par un spectacle nommé «le fumiste» créé et présenté par Davel Puente Hoces. Le public a répondu présent à cette première et a été fort enthousiaste de cette prestation. ladepeche.fr, Montgiscard. Le «Fumiste» a enthousiasmé le public - ladepeche.fr
  • Après un Bac professionnel en maintenance industrielle, Steven Levesque a fait une formation de peinture, avant de rejoindre son père, fumiste. « Durant quatre ans, il m’a tout appris sur la fumisterie, prônant méticulosité et sécurité. Ses 30 ans d’expérience m’ont motivé à me mettre à mon compte, et l’entraîner dans cette nouvelle aventure ». Le Telegramme, Le Télégramme - Bannalec - Enseigne. LS Fumisterie travaille en famille
  • QUIZ - Qui était le «fumiste»? Que faisait le «blatier»? Le Figaro vous propose de le découvrir en un court test. Le Figaro.fr, Connaissez-vous ces noms de métiers oubliés?

Traductions du mot « fumiste »

Langue Traduction
Anglais smoker
Espagnol fumador
Italien fumatore
Allemand raucher
Chinois 吸烟者
Arabe المدخن
Portugais fumante
Russe курильщик
Japonais 喫煙者
Basque erretzaile
Corse fumatore
Source : Google Translate API

Synonymes de « fumiste »

Source : synonymes de fumiste sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « fumiste »

Partager