La langue française

Fronce

Définitions du mot « fronce »

Trésor de la Langue Française informatisé

FRONCE, subst. fém.

A.− [Correspond à froncer A; en parlant d'une partie du visage] Pli de la peau provoqué par contraction musculaire. C'est pour elle [l'Altesse] que (...) Delpech le savant médite, le menton dans la main, anxieux, penché, des fronces au sourcil (A. Daudet, Immortel,1888, p. 109).
P. ext., TECHNOL. Pli défectueux dans le papier, dans les cartes à jouer. (Dict. xixeet xxes.).
[P. anal. de forme] La nuée aux grosses fronces s'échelonnant et plafonnant (Pourrat, Gaspard,1931, p. 17).
B.− [Correspond à froncer B] COUT., en gén. au plur. Petite ondulation (du tissu) réalisée par le resserrement de fils coulissés. Robe à fronces. Une garniture en satin carmin, ayant sur chaque fronce de la passementerie de jais (Mallarmé, Dern. mode,1874, p. 760).Pourquoi ces fronces, qui étriquaient le vêtement? (Zola, Bonh. dames,1883, p. 643):
... quand la nuit lentement appâlissait tout, depuis les roses bleues du tapis gris de lin, jusqu'aux fronces de satin bleu clair des tentures et du plafond, soudain les larmes lui débordaient, pauvre cœur noyé de tristesse! ... Bourges, Crépusc. dieux,1884, p. 80.
Monté à fronces. Avec des fronces. Elle porte (...) une robe de voile bis à petites roses démodées, une jupe montée à fronces et un fichu croisé qui sont de MmeVigée Lebrun (Colette, Cl. s'en va,1903, p. 15).
En fronces. En forme de fronces. Sa blouse à épaulettes et col montant, ramenée en fronces dans le dos, sous le ceinturon (Triolet, Prem. accroc,1945, p. 295).
Prononc. et Orth. : [fʀ ɔ ̃:s]. Ds Ac. 1932. Étymol. et Hist. [Fin du xies. fronces « rides de la peau; petits plis faits à une étoffe » (Raschi, Gl., éd. A. Darmesteter et D. S. Blondheim, t. 1, p. 74)]; 1195-1200 « plis de la peau » (Renart, éd. M. Roques, 14619); 1280 en partic. en parlant d'une étoffe, fronche, (Clef d'amour, éd. A. Doutrepont, 379). De l'a. b. frq. *hrunkja « ride », cf. m. néerl. fronse, ronse « pli, ride » (Verdam), all. Runzel « ride ». Fréq. abs. littér. : 18.

Wiktionnaire

Nom commun

fronce \fʁɔ̃s\ féminin

  1. (Couture) Pli menu et serré que l’on fait à l’étoffe d’un vêtement.
    • Pourquoi ces fronces, qui étriquaient le vêtement ? et celui-ci, carré des épaules, ne l’aurait-on pas dit taillé à coups de hache ? — (Émile Zola, Au Bonheur des Dames, 1883)
    • Telcide se réveille en sursaut. Tenant avant tout à la correction, elle remet, exactement au centre de sa poitrine plate, son crucifix d’argent et cherche, dans les multiples fronces de sa jupe, celle de ses innombrables poches qui contient son mouchoir. — (Germaine Acremant, Ces dames aux chapeaux verts, Plon, 1922, collection Le Livre de Poche, page 22.)
    • […] d’ailleurs, pour ce qu’elle était chic, cette robe, toute verte, avec tant de fronces à la taille que Carmen avait l’air d’un gros chou […] — (Colette Vivier, La maison des petits bonheurs, 1939, éd. Casterman Poche, page 55.)
    • Les godets froncés, par contre, seront choisis de préférence aux deux autres quand on désirera beaucoup d'ampleur d'un côté et un léger « gonflant » donné par quelques fronces, […]. — (Line Jaque, La technique de la coupe: Méthode complète d'enseignement de la coupe, De Boeck, 1985, page 130)

Forme de verbe

fronce \fʁɔ̃s\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de froncer.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de froncer.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de froncer.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de froncer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de froncer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FRONCE. n. f.
T. de Couture. Pli menu et serré que l'on fait à l'étoffe d'un vêtement. Faire des fronces à une manche, à une jupe.

Littré (1872-1877)

FRONCE (fron-s') s. f.
  • 1 Terme de couture. Sorte de pli formé par le fil d'un point devant passé dans une étoffe et tiré pour en diminuer la largeur ou l'ampleur. Le pli se forme avec les doigts et s'arrête ensuite soit avec un bâti, soit avec un ruban ou étoffe ; la fronce s'achève en tirant le fil passé dans l'étoffe par un point devant.
  • 2Pli défectueux qui se trouve dans le papier et dans les cartes à jouer.

HISTORIQUE

XIIe s. Ele a long col et blanc et gros ; Et si ne pert [paraît] fronche ne os, Lai d'Ignaurès.

XIIIe s. Et veïssiez apertement Qu'il ne paroit dedens son vis Corouz ne fronce [refrognement], c'est avis ; Ainçois cheoit à lerme plaine, Com li ruissiaus de la fontaine, Rutebeuf, II, 215.

XIVe s. Et pour ce remaignent [restent] en celle cicatrique moult de fronces, H. de Mondeville, f° 102, verso.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « fronce »

De l’ancien français fronce.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

De l’ancien bas vieux-francique *hrunkja (« ride ») apparenté au moyen néerlandais fronse, ronse (« pli, ride ») qui donne fronsen en néerlandais, à l’allemand Runzel (« ride »), à ruck (« mêlée ») en anglais, hrukka en islandais.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Voy. FRONCER.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « fronce »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fronce frɔ̃s

Évolution historique de l’usage du mot « fronce »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « fronce »

  • La patience consiste à engloutir l'adversité sans même un froncement de sourcils. De Anonyme
  • BURN-OUT - Jenny, ma meilleure amie fronce les sourcils. Elle prend très au sérieux mon absence de réponse. Et pour cause: je l’ai convoqué dans ma chambre, chez mamie Pierrette où j’ai échoué depuis six mois après dix ans de mode. Le Huffington Post, Du burn-out au "born-out", ma renaissance - BLOG | Le Huffington Post LIFE
  • Et tant pis si l’intelligentsia fronce le nez. Elle a le soutien d’Emmanuel Macron, qui sait compter sur sa fidélité, au point de la garder au gouvernement malgré une cuisante défaite lors des récentes municipales à Paris. C’est elle, par exemple, qui l’aurait averti en février du pataquès gouvernemental et parlementaire autour du congé parental pour le deuil d’un enfant. Une affaire qui avait conduit à l’intervention du président de la République, demandant au gouvernement de « faire preuve d’humanité » sur ce dossier. Le Monde.fr, Marlène Schiappa, de l’égalité femmes-hommes à la citoyenneté
  • Une artiste qui fronce les sourcils sur toutes les questions liées à la domination du blanc sur le noir, du nanti sur le dépourvu, du mâle sur la femelle. Après avoir mis en scène des textes d’Edward Bond ou de Maryse Condé, après avoir mis de l’intime dans Anges fêlées, la voilà qui revient avec un Girophare mondial sur la tête, poussez-vous, asseyez-vous et lisez le Iench (le chien en verlan) un texte qui paraît chez Actes sud, écrit avant l’affaire George Floyd et qui, pourtant, a le flair de cette colère mondiale qui gronde... RFI, Eva Doumbia, sur la route de l'afropéanisme - En sol majeur

Images d'illustration du mot « fronce »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « fronce »

Langue Traduction
Anglais frown
Espagnol fruncir el ceño
Italien cipiglio
Allemand stirnrunzeln
Chinois 皱眉
Arabe عبوس
Portugais carranca
Russe нахмуриться
Japonais 眉をひそめる
Basque frown
Corse încrunta
Source : Google Translate API

Synonymes de « fronce »

Source : synonymes de fronce sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « fronce »

Fronce

Retour au sommaire ➦

Partager