La langue française

Friper

Définitions du mot « friper »

Trésor de la Langue Française informatisé

FRIPER, verbe trans.

A.− Usuel. Défraîchir, froisser (un tissu, un vêtement). Synon. chiffonner.Leonora aussi se leva et ses longs doigts arqués fripant la nappe, elle fixa ses yeux de mer sur les yeux gris de son époux (Péladan, Vice supr.,1884, p. 46).Mais c'est que je ne voudrais pas toucher le velours de la robe pour ne pas le friper (Proust, Swann,1913, p. 232):
... elle usait encore, au moment dont je vous parle, une série de robes tristes, étroites, montantes, limées au corsage par le frottement des pupitres, et fripées aux genoux par les génuflexions sur le pavé de la chapelle. Fromentin, Dominique,1863, p. 70.
Emploi pronom. passif. Elle se trouva devant Berthe, essoufflée d'avoir dansé, toute rose dans sa robe blanche qui se fripait (Zola, Pot-Bouille,1882, p. 157).
P. ext. [En parlant d'un (tissu) végétal] Faner, flétrir. Des fleurs, au hasard de l'île renaissaient [après l'hiver]. Au bord des rivages, les fleurs du Saint Sacrement, dont le vent fripe les grands pétales d'un jaune pâli (...) recommençaient leurs groupes (Queffélec, Recteur,1944, p. 150).
B.− P. anal. Plisser, rider (l'épiderme). Le teint de la peau était jauni, et de petits plis fripaient çà et là les joues (Rolland, J.-Chr.,Antoinette, 1908, p. 904).
Emploi pronom. passif. A-t-elle, comme tant d'autres, regardé chaque matin pendant des heures et des heures la peau si fine jadis, si transparente et si claire, qui maintenant se plisse un peu sous les yeux, se fripe de mille traits (Maupass., Contes et nouv.,t. 2, MmeHermet, 1887, p. 1127).La muqueuse de l'œil jaunit et suinte, la langue se dépouille, les paupières se fripent, les naseaux se dilatent : l'animal devient remuant, irritable (Martin du G., Gonfle,1928, I, 3, p. 1180).
C.− Au fig. Amoindrir, annuler l'effet ou l'ampleur de quelque chose. Il voulait être seul, pour que son enthousiasme pût se dilater à l'aise, sans se friper sur de la chair humaine (Romains, Copains,1913, p. 88).
REM. 1.
Fripement, subst. masc.Froissement. Un bruit de lèvres, un fripement de jupes (Goncourt, Journal,1855, p. 187).
2.
Fripette, subst. fém.a) P. Plaisant. Partie du corps. Je baise une femme chaque jour à cinq heures. C'est comme ça que je lutte contre le mal (...) Tant que j'aurai là une petite fripette de peau (il désignait son ventre) je m'en servirai (Jouve, Scène capit.,1935, p. 218).b) Synon. de friponne.Voyez cette fripette, dit la maréchale en menaçant du doigt la jeune fille (D'Esparbès, Chevauchée Gd S.,1937, p. 82).
Prononc. et Orth. : [fʀipe]. Ds Ac. dep. 1694, jusqu'à 1740 sous la forme fripper. Étymol. et Hist. 1534 (Rabelais, Gargantua, II, 33 ds Quem. DDL t. 13); 1611 vestments fripez (Cotgr.); 1840 pronom. « se chiffonner » (Balzac, Pierrette, p. 57). Dér. au moyen de la dés. -er de l'a. fr. frepe (fripe2); l'orig. du i est obscure; l'a. fr. de friper « s'agiter » paraît être un autre verbe. Fréq. abs. littér. : 190. Bbg. Arveiller (R.). Fr. mod. 1974, t. 42, p. 281. − Bugge(s.). Étymol. fr. et rom. Romania. 1874, t. 3, pp. 148-149.

Wiktionnaire

Verbe

friper transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Chiffonner ; défraîchir.
    • Friper ses habits.
    • Votre manteau est tout fripé.
    • Vous avez fripé votre robe.
    • Cette étoffe se fripe tout de suite.
    • (Par analogie) Un visage fripé.
  2. (Familier) Dissiper en de folles ou vilaines dépenses.
    • Il montrait du doigt les élèves de Law qui fripaient les gogos à la Bourse — (Philibert Audebrand, Lauriers et cyprès, 1903)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FRIPER. v. tr.
Chiffonner, défraîchir. Friper ses habits. Votre manteau est tout fripé. Vous avez fripé votre robe. Cette étoffe se fripe tout de suite. Par analogie, Un visage fripé.

Littré (1872-1877)

FRIPER (fri-pé) v. a.
  • 1Chiffonner. Friper sa robe, son habit.
  • 2Gâter par usure. Cet enfant fripe ses hardes en peu de temps.
  • 3 Familièrement. Dissiper en de folles ou vilaines dépenses. Cet homme a fripé tout son bien.
  • 4 Populairement. Manger goulûment. Il aime à friper. Les dieux du liquide élément, Conviés chez un de leur troupe, Sur le point de friper la soupe, Seront saisis d'étonnement, St-Amant, le Passage de Gibraltar, caprice héroï-comique, Œuvres, 1661, in-12, p. 421.

    Fig. Ma muse, à la fin du souper, Fait un ragoût de tous vos restes Qu'elle baille au temps à friper, ID. la Rome ridicule, Caprices, 1643, stances 57, p. 31.

    Dérober, friponner. Même j'étais si aveugle, qu'encore que j'en eusse trouvé la plupart [des vers] dans des comédies imprimées, dans la farce de Patelin et dans le roman de la Rose, d'où le pédant les avait fripés, je ne retranchais rien de la gloire que je lui donnais, Francion, liv. IV, p. 140.

  • 5Se friper, v. réfl. Devenir chiffonné, usé. Cette étoffe se fripe en moins de rien.

HISTORIQUE

XVIe s. Friper sa leçon [n'aller pas en classe], Oudin, Dict.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

FRIPER. - HIST. Ajoutez :

XIIIe s. Sez avoirs fu tous despendus, Et ses robes defelipprées, Richars li biaus, V. 1906. (Defelipprées est composé de la préposition de, et d'un verbe felipprer, comme le témoigne feleprie, friperie. Felipprer est équivalent à friper).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « friper »

Berry, friper, lécher la sauce d'un plat avec sa langue, foupir, chiffonner ; wallon, friper, manger bien. Diez le tire du scandinave hripa, procéder avec grande hâte ; le changement de h en f ne fait pas difficulté ; mais le sens est-il satisfaisant ? D'autre part, friper, au sens de chiffonner, se confond avec ferpe, felpe, qui veut dire chiffon et aussi frange (Qui m'encombra de ceste frepe Et du bordon et de l'escharpe ? Ren. 11261), et qui correspond à l'italien et à l'espagnol felpa, sorte de peluche. Y a-t-il là deux mots : fripe, chiffon, et friper, ou n'est-ce qu'un seul mot ? Puis friper, user, et friper, manger, est-ce un seul mot, ou bien y a-t-il deux mots ? L'histoire de friper est obscure, d'autant plus qu'on manque d'exemples.

ÉTYMOLOGIE

L'islandais hripa, agir tumultuairement, déjà contesté dans le Dictionnaire à cause du sens, est rejeté par M. Bugge, Romania, n° 10, p. 148, pour une raison décisive, c'est que hripa est un mot non ancien, mais nouveau dans l'islandais, où il signifie écrire avec grande hâte, proprement avoir des trous par où l'eau coule abondamment, du primitif hrip, sorte de corbeille. Il n'y a donc rien de commun entre hripa et friper. Dans mon Dictionnaire, j'incline à tirer friper du vieux franç. frepe, ferpe, felpe, qui veut dire chiffon, mais non avec assez de décision. M. Bugge a cette décision, et il a raison.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

De l'ancien français freper « chiffoner », issu de frepe (« éffilé; chiffon, vieux habits »), celui-ci issu peut-être du bas-latin falappa (« copeau ») d'origine incertaine, sans doute non latine
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « friper »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
friper fripe

Évolution historique de l’usage du mot « friper »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « friper »

  • J'ai vu là-bas s'affaisser les peaux, les ventres, j'ai vu se friper les femmes, le délabrement des corps en accéléré, jusqu'au décharnement. De Marceline Loridan-Ivens / Et tu n'es pas revenu
  • Logique, mais les chercheurs ont constaté que ces rides ne se forment pas sur des doigts qui après avoir été sectionnés ont été greffés, ce qui suggère donc l'intervention des nerfs. Ainsi, l'aspect fripé serait-il en réalité dû à une réaction des nerfs : ils enclenchent la constriction des vaisseaux sanguins sous la peau, ce qui a pour effet de réduire le volume de tissus et donc de friper la peau. CQFD ! Science-et-vie.com, Pourquoi la peau se met à friper quand on reste longtemps dans... - Science & Vie
  • Je ne crois pas que ce soit la concentration de cellules mortes qui fasse friper la peau. Mon bébé a… Culture générale, Comment et pourquoi les doigts se frippent-ils s'ils restent longtemps dans l'eau ? - Culture générale
  • Deux ans plus tard, des scientifiques britanniques ont vérifié leur théorie sur 20 volontaires. Pour ce faire, ils ont demandé à ces derniers d’attraper 39 billes de verres et 6 plombs de pêche avec la main droite, de les faire passer à travers un orifice pour les récupérer avec la main gauche avant de les déposer dans une nouvelle boîte. L’exercice était mené sur une table ou dans un aquarium, avec les mains sèches ou après les avoir exposées trente minutes dans une eau à 40 degrés pour les faire friper. Conclusion: les personnes aux doigts fripés attrapaient bien plus rapidement (12% plus vite) les objets mouillés quand leurs doigts étaient ridés. Aucune différence notable n’a en en revanche été enregistrée quand il s’agissait de saisir des objets secs. FranceSoir, Pourquoi a-t-on les mains qui fripent quand on reste longtemps dans l’eau?
  • Tout le monde qui me connaît sait que j'adore Harry Potter. J'ai grandi avec les personnages en lisant les tomes de la série et, chaque fois qu'un nouveau livre sortait, ma mère allait me l'acheter (merci maman!) pour que je le lise jusqu'à tard dans la nuit. Je faisais bien attention de ne pas m'endormir avec, question de ne pas le friper, et je me souviens encore d'avoir clenché tout le monde au Défi Lecture en quatrième année grâce à Harry Potter et la chambre des secrets.  Ton petit look, Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban : le troisième ciné-concert aura lieu ce week-end à Montréal | Ton petit look

Images d'illustration du mot « friper »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « friper »

Langue Traduction
Anglais crumple
Espagnol arruga
Italien stropicciare
Allemand zerknittern
Chinois 弄皱
Arabe جعدة
Portugais amassar
Russe смять
Japonais しわくちゃ
Basque crumple
Corse sfracicà
Source : Google Translate API

Synonymes de « friper »

Source : synonymes de friper sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « friper »

Friper

Retour au sommaire ➦

Partager