La langue française

Fricoteur, fricoteuse

Définitions du mot « fricoteur, fricoteuse »

Trésor de la Langue Française informatisé

FRICOTEUR, EUSE, subst.

Fam. et vieilli
A.− [Correspond à fricoter I A et II A]
1. Gén. en mauvaise part. Cuisinier. Un cuisinier dans une maison où l'on a tous les matins la table mise pour trente personnes (...), tout cela se nourrissant de fin et de surfin, n'est pas un fricoteur ordinaire (A. Daudet, Nabab,1877, p. 188).
2. Personne qui aime à faire bonne chère, bombance. Un grand fricoteur qui ne songe qu'à la bonne chère (Lar. 20e).Emploi adj. Crainquebille : J'ai jamais été fricoteur, mais faut comme ça, de temps en temps, que je boive un verre pour me donner des forces et pour me rafraîchir (France,Crainquebille,1905,3etabl.).
P. ext., arg. milit. Soldat maraudeur se livrant au pillage (pour faire bombance). Catilina paraît être un sobriquet grossier, indiquant des habitudes de pillage. On le traduirait littéralement par le terme militaire de fricoteur (Mérimée, Conjur. Catilina,1844, p. 243).Engagé « pour des sous », comme il disait (...) il était le fricoteur, le nez tourné continuellement à la friandise (Zola, Débâcle,1892, p. 24).
B.− [Correspond à fricoter I B et II B] Au fig., gén. péj.
1. Arg. milit. Soldat cherchant à se soustraire aux obligations de service. Tous les trois mois, très régulièrement, une commission de vieux généraux venait voir s'il n'y avait pas un fricoteur à repêcher et à réexpédier dare dare au front (Cendrars, Moravagine,1926, p. 330).
2. Profiteur, personne s'occupant d'affaires louches. Tout est perdu! fit-il au bout d'une minute, les fricoteurs, les voleurs, les filous ont le dessus, la république est à bas (Erckm.-Chatr.Hist. paysan,t. 2, 1870, p. 340).
[Avec une connotation sexuelle] Louise les observe sans bienveillance : « Toutes des fricoteuses! pense-t-elle. Elles feraient mieux de se laver que de se mettre de la poudre de riz! » (Dabit, Hôtel Nord,1929, p. 49).
Prononc. et Orth. : [fʀikɔtœ:ʀ], fém. [-ø:z]. Ds Ac. 1878 et 1932. Étymol. et Hist. 1. [1812 « soldat maraudeur de chevaux et qui les faisait frire lors de la retraite de Russie » le bataillon des fricoteurs (d'apr. Delvau, p. 210)]; 2. a) 1825 « personne qui cuisine, en partic. mauvais cuisinier » (Scribe et Mazières, Vatel, sc. 6 ds Littré); b) 1843 « celui qui cherche des gains illicites » (Sue, Myst. Paris, t. 7, p. 138 : enjoleuse, brocanteuse, fricoteuse). Dér. du rad. de fricoter*; suff. -eur2*. Fréq. abs. littér. : 20.

Wiktionnaire

Adjectif

fricoteur masculin

  1. Qui fricote.
    • Quelques officiers, tarés ou « fricoteurs », trouvent fort intéressant de puiser dans les fonds secrets de deux ou trois grandes puissances en passant aux divers services de renseignements auxquels ils sont affiliés des pièces …. — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)


Nom commun

fricoteur \fʁi.kɔ.tœʁ\ masculin (pour une femme on dit : fricoteuse)

  1. (Familier) Personne vivant d'affaires plus ou moins louches.
    • Le visage d’Honoré s’empourpra de colère. Salaud de vétérinaire. Le nom de Dieu de fricoteur. — (Marcel Aymé, La jument verte, Gallimard, 1933, collection Le Livre de Poche, page 160.)
  2. (Familier) Personne qui aime à entretenir des relations intimes avec d'autres.
    • Une fricoteuse de première, elle aussi. Toujours fourrée avec les Arabes ou à se frotter des tangos contre les ritals de la Petite Sicile sous le palmier du Chalet Goulettois, […]. — (Pierre Combescot, Les filles du calvaire, Grasset, 2007, part.2, §.1)
  3. (Vieilli) Celui ou celle qui aime à faire bonne chère.
  4. (Vieilli) Celui ou celle qui aime à cuisiner.
    • Le maître-d'école fit même un joli discours en réponse à cette santé, et chacun fit honneur aux mets appétissants préparés par madame Montépel, qui avait la réputation d'être la meilleure « fricoteuse » des environs. — (Honoré Beaugrand, Jeanne la fileuse: épisode de l'émigration franco-canadienne aux États-Unis, 1878, Fides, 1980, p.97)

Nom commun

fricoteuse (pluriel à préciser) féminin

  1. Féminin de fricoteur.

Nom commun

fricoteuse (pluriel à préciser) féminin

  1. Féminin de fricoteur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FRICOTEUR, EUSE. n.
Celui, celle qui aime à faire bonne chère. Il se dit figurément de Celui qui vit de petites affaires, d'expédients, par de petits moyens. Il se dit, à l'armée, d'un Soldat qui ruse avec la discipline ou qui cherche de petits profits illicites. Dans l'un et l'autre sens il est populaire.

Littré (1872-1877)

FRICOTEUR (fri-ko-teur, teû-z') s. m.
  • Celui, celle qui aime à fricoter.

    Mauvais cuisinier. Tu aurais pu devenir un artiste, tu ne seras qu'un fricoteur, Scribe Et Mazères, Vatel, sc. 6.

    Fig. Celui qui se procure des bénéfices illicites dans les affaires.

    S'est dit, pendant la retraite de Moscou, d'une agrégation de soldats de toute arme qui, s'écartant de l'armée, se cantonnaient pour vivre de pillage, et fricotaient au lieu de se battre.

    Se dit encore aussi en Afrique pour maraudeur.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « fricoteur »

De fricoter.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Fricoter.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « fricoteur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fricoteur frikɔtœr

Évolution historique de l’usage du mot « fricoteur »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « fricoteur »

  • Or, voilà qu'arrivent les permissions de moisson; et naturellement on n'en donne pas à notre “artiste peintre” qu'attendent avec impatience ses fermiers. Celui-ci se débat comme un diable dans un bénitier, déclare son vrai état, confesse sa vanité. Rien n'y fait; on le prend pour un “fricoteur” qui raconte des histoires pour se donner du bon temps. Le Figaro.fr, 28 juillet 1917: le poilu «prisonnier» de ses mensonges

Traductions du mot « fricoteur »

Langue Traduction
Anglais fricoteur
Espagnol fricoteur
Italien fricoteur
Allemand frikoteur
Chinois 修女
Arabe فريكوتور
Portugais fricoteur
Russe fricoteur
Japonais 摩擦
Basque fricoteur
Corse fricotore
Source : Google Translate API

Synonymes de « fricoteur »

Source : synonymes de fricoteur sur lebonsynonyme.fr

Fricoteur

Retour au sommaire ➦

Partager