La langue française

Aigrefin

Sommaire

  • Définitions du mot aigrefin
  • Étymologie de « aigrefin »
  • Phonétique de « aigrefin »
  • Évolution historique de l’usage du mot « aigrefin »
  • Citations contenant le mot « aigrefin »
  • Traductions du mot « aigrefin »
  • Synonymes de « aigrefin »

Définitions du mot aigrefin

Trésor de la Langue Française informatisé

AIGREFIN, INE, subst. masc. et adj.

I.− Emploi subst. Individu rusé et habile à duper autrui pour parvenir à ses fins. Synon. chevalier d'industrie, escroc :
1. Je vis que j'avais affaire à un aigrefin à qui de pareils marchés étaient familiers, et qui ne s'avançait pas à la légère : il importait de savoir où il en voulait venir. L. Reybaud, Jérôme Paturot,1842, p. 448.
2. Jadis le cabaret avait été mieux hanté; mais peu à peu, aux courtisans et aux capitaines, les mœurs devenant plus délicates, s'étaient substitués des brelandiers, des aigrefins, des coupe-bourses et des coupe-jarrets, toute une clientèle de truands hasardeux qui avaient donné leur empreinte horrible au bouge, et fait de la gaie taverne un repaire sinistre. T. Gautier, Le Capitaine Fracasse,1863, p. 313.
3. Mais on ne dirige que par les idées et nos meneurs ne sont que des gens d'expédient. Les aigrefins peuvent avoir cent fois le dessus, ils n'en sont pas pour cela supérieurs. H.-F. Amiel, Journal intime,4 mai 1886, p. 276.
4. On s'imagine qu'il est moins dangereux de combattre de biais un fléau, que de le combattre de front; alors que c'est le contraire qui est vrai. Le biais est un parage dangereux, où foisonnent les dupeurs du peuple et les aigrefins. L. Daudet, Vers le roi,1920, p. 176.
II.− Emploi adj. :
5. Dès que nous nous écartons de la droiture et de la générosité, nous sommes ridicules et déplaisants; nos mesures sont étroites, nos projets mal concertés, notre maintien même devient aigrefin. J. Joubert, Pensées,t. 1, 1824, pp. 382-383.
6. La voix est perçante, brève. (...) Partout retentit le son de sa voix aigrefine. G. Moreau, Souvenirs de la Petite et de la Grande Roquette,t. 2, 1884, p. 22.
Rem. La lang. pop. emploie la forme aiglefin qui est en réalité, à la graph. près, la forme étymol. (cf. étymol.). Cf. A. Delvau, Dict. de la langue verte, 1866, p. 5. ,,Aiglefin, s.m. Chevalier d'industrie (...). Le peuple prononce le mot comme je l'écris [et non aigrefin] ...``; France 1907 : ,,Le peuple prononce le mot tel qu'il doit être écrit, tandis que les puristes disent aigrefin, qui n'a aucune signification. L'orthographe populaire s'explique d'elle-même : escroc hardi et entreprenant, vivant comme l'aigle de hardies rapines.``
Prononc. ET ORTH. : [εgʀ əfε ̃]. Passy 1914 note une durée mi-longue pour [ε] ouvert. − Rem. Gattel 1841 transcrit la 1resyllabe du mot avec [e] fermé. Le mot est écrit avec un trait d'union ds Wailly Vocab. 1809 : aigre-fin.
Étymol. ET HIST. − 1670-1671 « nom donné aux officiers de mauvaise mine » (Montfleury, Fille Capit., V, sc. 3 ds Brunot t. 4, 1, p. 596 : Je l'ai laissé là-bas Avec ces aigrefins que je mène à l'armée; Qui lui souflent au nez du tabac en fumée); 1671 « (avec une idée d'habile tromperie au jeu) id. » (Poisson, Fem. coquet., II, sc. 7, ibid. : Les cartes dans leurs mains sont d'abord corrompuës ...; Quels aigres-fins, tu-dieu); 1701 (Fur. : Aigre-fin. Terme ironique et burlesque, pour signifier un homme fin, et difficile à tromper). − 1740 (Ac. : Aigrefin. Terme de mépris qui signifie un homme qui vit d'industrie). Emploi burlesque de églefin*- aiglefin (lui-même attesté sous la forme aigrefin dep. le xives., J. Lefevre, trad. de La Vieille; Ménagier ds T.-L.), prob. en raison de l'aspect extérieur du poisson, caractérisé par un corps très allongé et une bouche énorme signe d'une grande voracité, d'où 1. la désignation de l'officier de mauvaise mine, prob. maigre, cf. can. aigrefin « pers. de faible constitution » ds Gloss. du parler fr. du Canada, Québec, 1930; 2. le sens « chevalier d'industrie, homme rapace, sans scrupule », cf. holl. schelvis (corresp. au m. néerl. schelvisch, étymon de églefin*) signifiant « morue » et terme d'injure à l'égard des enfants : jou schelvisje « le petit fripon, le petit espiègle » ds P. Marin, Dict. fr.-holl., Dordrecht, 1728 cité par Rolland, Faune, 3, 117; il est d'autre part possible que le mot, semblant fait de aigre et de fin ou de aigre et de faim [avoir aigre faim] ait favorisé cet emploi péj. L'hyp. d'une formation directe à partir de aigre et de fin (Dauzat 1968, 1rehyp.) n'est pas vraisemblable, un rapprochement avec ces 2 mots ayant plus prob. été fait par étymol. seconde. L'hyp. d'un croisement entre aggripper et agriffer (P. Guiraud, ds Cah. Lexicol., 10, 18, qui reprend l'hyp. déjà formulée par Sain. Lang. par. 1920, p. 11) semble elle aussi ne pouvoir être retenue que comme étymol. seconde, dans la mesure où par ex. le fr. aigrefin « chevalier d'industrie » a été vraisemblablement adapté par le prov. en agrifin « escroc » d'apr. agrifa « agripper », Mistral. À remarquer que Sain. Sources t. 1 1925, p. 99 déclare abandonner cette hyp. en faveur de celle d'un emploi d'églefin-aigrefin.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 35.
BBG. − Behrens (D.) 1923, p. 59. − Canada 1930. − France 1907 (s.v. aiglefin).Guiraud (P.). Mélanges d'étymologies argotiques et populaires. Cah. Lexicol. 1967, t. 10, no1, p. 18. − Sain. Lang. par. 1920, p. 11.

Wiktionnaire

Nom commun

aigrefin \ɛ.ɡʁə.fɛ̃\ masculin

  1. (Rare) Autre nom de l’aiglefin, poisson proche de la morue.
    • Pêle-mêle, au hasard du coup de filet, les algues profondes, où dort la vie mystérieuse des grandes eaux, avaient tout livré : les cabillauds, les aigrefins, les carrelets, les plies. — (Émile Zola, Le Ventre de Paris, Georges Charpentier, Paris, 1873)
  2. (Désuet) Homme pratiquant la tromperie pour parvenir à ses fins.
    • Imaginez un peu ce que doit être alors un homme qui, selon les critères soviétiques, est un aigrefin, un requin, un arriviste ! — (Alexandre Zinoviev, L’avenir radieux, 1978)
    • Il n’a rien de commun avec ces aigrefins qui construisent n’importe quoi et n’importe comment, avec le seul souci de rogner sur la qualité des matériaux et de truquer les devis : ce qui l’intéresse, c’est de « penser » ce qu’il édifie. — (Raymond Jean, La Ligne 12, 1973, p. 123)
    • Gardez-vous de cet aigrefin, il triche au jeu.
  3. (Acadie) Homme maigrichon, chétif.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

AIGREFIN. n. m.
Homme qui vit d'industrie. Gardez-vous de cet aigrefin, il triche au jeu.

Littré (1872-1877)

AIGREFIN (è-gre-fin) s. m.
  • 1Homme rusé et qui vit d'industrie. Défiez-vous de cet homme, c'est un aigrefin.
  • 2 En termes d'histoire naturelle, aigrefin ou ègrefin, poisson du genre gade, à chair blanche, ferme et feuilletée ; on dit aussi ânon ou aiglefin.

HISTORIQUE

XVI. s. Merlans, esperlans, aigrefins, turbots, Paré, XXIV, 22.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

AIGREFIN. Ajoutez : - REM. On a dit aigrefine au féminin. On t'en a fait de rudes [expériences], et les aigrefins de nos régiments et les aigrefines de nos garnisons tiennent d'assez bonnes écoles pour vous autres enfants de Paris, Dancourt, le Prix de l'arquebuse, sc. 14.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

AIGREFIN, s. m. (Hist. nat.) poisson de mer mieux connu sous le nom d’égrefin. V. Egrefin. (I)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « aigrefin »

(Date à préciser) Variante de aiglefin.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Aigrefin, au sens d'homme rusé et même de poisson, vient peut-être d'aigre faim, faim très vive (homme, poisson affamé) : Que le faucon ait aigre fain, Modus, f° LXXXI. Il y a eu une monnaie dite aiglefin ou aigrefin, du persan aschrafi.

ÉTYMOLOGIE

Ajoutez : Ce mot, dans ses trois acceptions, est jusqu'à présent inextricable. Ces trois acceptions sont dans l'ordre de leur histoire : pièce de monnaie (voy. AIGREFIN, à l'étymologie, dans le Dictionnaire) ; sorte de poisson ; homme rusé. La plus ancienne est la monnaie ; pour la seconde on a des exemples du XVe siècle : Il luy fault anguilles, barbeaux, Carpes et brochetz bons et fins, Aloses, lamproyes, daulphins, Esturgeons, macquereaulx, muletz, Congres, merluz et esgrefins, Rougetz, turbotz et quarreletz, Rec. de farces, etc. P. L. Jacob, Paris, 1859, p. 407. Pour la troisième, les exemples sont du XVIIe s. M. Devic, Dict. étym., pense que peut-être c'est la monnaie qui a suscité le troisième sens. Mais la dénomination du poisson, comment la rattacher aux deux autres ? à moins de quelques nouveaux textes, le mieux serait de faire trois articles séparés des trois acceptions, et de ne noter une étymologie que pour la monnaie, qui en a une assurée.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « aigrefin »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
aigrefin ɛgrǝfɛ̃

Évolution historique de l’usage du mot « aigrefin »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « aigrefin »

  • Jamais, dans l’histoire des États-Unis, un chef de l’Etat n’a été aussi véreux. Compromis avec l’extrême-droite, mouillé avec les Russes, en affaire avec les Saoudiens, Donald Trump brise toutes les conventions, les garde-fous et les habitudes de la fonction : de plus, comme le révèle le journaliste d’investigation Fabrizio Calvi dans son livre passionnant, « Un parrain à la Maison Blanche » (Albin Michel), Trump a toujours traité avec le crime organisé. Constructions édifiées avec l’aide de la mafia italienne, prêts consentis par des banques louches ou carrément dévoyés, flux d’argent en provenance de la délinquance moscovite… Au fil des pages, on découvre un aigrefin toujours prêt à vendre ses proches et à optimiser ses avantages financiers. Fabrizio Calvi, au cours d’une enquête formidable, a rassemblé témoignages et dossiers. Il brosse le portrait d’un homme sans scrupule qui a réussi à échapper à la justice depuis cinquante ans. Parvenu au sommet du pouvoir, peut-il rester impuni ? S’il est élu en novembre 2020, il sera hors d’atteinte. Perdant, il risque de finir sa vie en prison. L’enjeu ? L’Amérique. L'Obs, Trump, la mafia et la Maison-Blanche
  • Gontran B. leur propose d'acheter, via la société de son amie, un catalogue de films pour les revendre, à court terme, à Orange TV. Pour mieux les mettre en confiance il va pratiquer une cavalerie, consistant à payer les uns avec l'argent des autres. L'aigrefin va ainsi récupérer 675 000 euros, avant de disparaître. leparisien.fr, Seine-et-Marne : Gontran l’escroc mondain rôdait dans les ventes aux enchères - Le Parisien
  • La crise du Covid-19 ne profite pas qu'aux mafias. Du spécialiste franco israélien du faux ordre de virement à l'aigrefin vendant des masques imaginaires à des hôpitaux comme à des clients d'Amazon, d'innombrables escrocs ont immédiatement profité du besoin de matériel sanitaire pour arnaquer une multitude d'entreprises, de collectivités et de particuliers. Plus structurés, d'autres parasites mêlant usines chinoises et intermédiaires occidentaux véreux profitent aussi de la crise pour écouler des millions de masques non conformes avec des certificats falsifiés. Mais il y a plus grave...  LExpansion.com, Italie, Japon, Mexique... Quand coronavirus et crime font bon ménage - L'Express L'Expansion
  • Il faut rappeler que l’aigrefin de Cheickné SYLLA dit colonel est accusé d’avoir abusé de la signature du ministre de la Défense et des Anciens Combattants (MDAC), le général Ibrahim Dahirou DEMBELE et de son Directeur du Matériel et des Finances (DFM), ainsi que l’ex-contrôleur financier dont le cachet et la signature auraient également été abusés. Cela, aux fins d’établir deux vrais faux contrats de livraison de véhicules pour 2020, pour un montant global de plus de 700 millions de F CFA. C’est en voyant une lettre de confirmation envoyée par la banque (BCS) que le ministre de la Défense et des anciens combattants a immédiatement compris qu’il se retrouvait au cœur d’une sale affaire à laquelle il est pourtant totalement étranger. Il faut souligner que cette lettre était la deuxième du genre, la première ayant été interceptée par des mains occultes et qui ont répondu favorablement à la place du ministre. Ce sont ces mains occultes qui doivent à présent faire face à la justice.  , Détournement de 700 millions à la Défense: après le colonel, son banquier, le DFM épinglé et mis à la disposition de la justice - Bamada.net
  • L’aigrefin lui a déclaré qu’il allait le verbaliser et lui a demandé de monter dans sa Peugeot 308 « banalisée », relate Le Parisien. Crédule, la victime s’est exécutée. Le faux policier a conduit le quinquagénaire jusqu’à son domicile pour qu’il récupère sa carte bancaire, puis l’a emmené jusqu’au distributeur automatique de billets. Actu17 - L′info Police Sécurité Terrorisme., Confinement : Un faux policier contrôle un passant et lui soutire 900 €, près de Dunkerque
  • L'aigrefin était jugé lundi à Nice. Photo François Vignola Nice-Matin, Pour "combler son découvert", il vole 250 euros et écope d'un an de prison ferme - Nice-Matin

Traductions du mot « aigrefin »

Langue Traduction
Anglais swindler
Source : Google Translate API

Synonymes de « aigrefin »

Source : synonymes de aigrefin sur lebonsynonyme.fr
Partager