La langue française

Frauder

Sommaire

Définitions du mot frauder

Trésor de la Langue Française informatisé

FRAUDER, verbe.

A.− Emploi trans., vx
1. [Le compl. désigne une pers. physique ou mor.] Tromper quelqu'un, l'abuser :
1. − Donc, à une heure après minuit, il [l'inconnu] n'était pas encore rentré! dit madame Mollot. − Il vous a fraudée! Rentrer sans que vous le sachiez! dit Achille Pigoult. Ah! cet homme est très fin... Balzac, Député d'Arcis,1847, p. 362.
Rem. On rencontre rarement l'emploi pronom. se frauder. Se tromper. Il avait suivi toutes les phases de ce lamentable automne, regardant la créature humaine, docile à s'aigrir, habile à se frauder (Huysmans, À rebours, 1884, p. 190).
En partic. Priver quelqu'un (pers. physique ou morale) d'un revenu, de droits. Frauder le fisc. Vouliez-vous qu'il fraudât les créanciers? (Ponsard, Honn. et argent,1853, II, 10, p. 54).Cette indignation qui m'a pris en entendant le touriste de la frontière parler du plaisir qu'il avait à frauder la douane (Gide, Faux-monn.,1925, p. 1093).
Au fig.
a) Usurper. En ôtant à Macdonald, à Bernadotte, à Masséna, les noms qu'ils avaient illustrés par tant d'exploits, il faudra, pour ainsi dire, les droits de la renommée, et resta seul, comme il le voulait, en possession de la gloire militaire de la France (Staël, Consid. Révol.,t. 2, 1817, p. 84).
b) Voler d'une manière détournée. Ai-je jamais convoité leurs épouses? Pourquoi donc me fraude-t-on la mienne? (Borel, Champavert,1833, p. 45).
2. [Le compl. désigne une chose] Introduire en fraude :
2. Sa race ne tient aucun compte. À l'échelle chaque Hébreu monte, Fraudant eau-de-vie et tabac... Béranger, Chans.,t. 3, 1829, p. 168.
B.− Emploi abs. Se livrer à des pratiques malhonnêtes. Mais cette répugnance est vraiment raisonnable, quand elle s'applique aux habitudes ordinaires du commerce, à la nécessité misérable où le marchand se trouve de mentir, de frauder et de falsifier (Michelet, Peuple,1846, p. 126).
C.− Emploi intrans. Être coupable de fraude. Frauder à un examen. Lorsque le vendeur d'une denrée quelconque est accusé de frauder sur le poids ou sur la qualité de la marchandise (Du Camp, Nil,1854, p. 214).
Prononc. et Orth. : [fʀode], (il) fraude [fʀo:d]. Enq. : /fʀod, D/ (il) fraude. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. Ca 1330 ici emploi trans. « tromper (d'une personne) » (G. de Digulleville, Pélerinage vie hum., 4569 ds T.-L.). Empr. au lat. class. fraudare « faire tort par fraude; être coupable de fraude ». Fréq. abs. littér. : 37.

Wiktionnaire

Verbe

frauder \fʁɔ.de\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Tromper en usant d’une fraude.
    • Il a fraudé ses créanciers, ses cohéritiers.
    • Frauder les droits.
  2. (Absolument) Éluder par quelque ruse le paiement des droits imposés sur une marchandise, sur une denrée.
    • Frauder la douane, frauder l’octroi, le fisc, l’enregistrement.
    • L’habitude de frauder les droits de douane le rendit moins scrupuleux sur les droits de l’homme. — (Honoré de Balzac, Eugénie Grandet, 1834)
  3. (Blanchisserie) Étirer un linge déformé par le séchage ou l’essorage afin de le remettre dans le droit fil avant le repassage.
    • Les étapes du service de repassage des serviettes et torchons sont : trier, frauder, repasser, plier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FRAUDER. v. tr.
Tromper, décevoir par quelque fraude. Il a fraudé ses créanciers, ses cohéritiers. Frauder les droits, ou, absolument, Frauder, Éluder par quelque ruse le paiement des droits imposés sur une marchandise, sur une denrée. Frauder la douane, frauder l'octroi, le fisc, l'enregistrement.

Littré (1872-1877)

FRAUDER (frô-dé) v. a.
  • 1Tromper, décevoir (sens qui a vieilli). Frauder quelqu'un.
  • 2Frustrer par quelque fraude. Ce marquis [met son honneur] à savoir frauder ses créanciers, Boileau, Sat. X.

    Fig. Sans frauder son désir d'un si piteux breuvage, Régnier, Sonn. rel. 3. Il était persuadé qu'il y a de la démence à vouloir frauder la nature, qu'il faut la guider et non chercher à l'anéantir, Voltaire, Dict. phil. Clerc.

    Frauder les lois, faire quelque chose qui est défendu par les lois. Quand on n'est pas de leur nombre, on ne fait guère de grands progrès en anatomie qui ne soient en quelque sorte illégitimes ; on est réduit à frauder les lois, Fontenelle, Littre.

  • 3Éluder par quelque ruse le payement de droits, de taxes, de redevances. On peut ajouter qu'il sera mieux payé, parce qu'il est notoire qu'on fraude tous les jours la dîme ecclésiastique, et il n'est pas à présumer qu'on fraude la dîme du roi, pour peu que les officiers y veuillent tenir la main, Vauban, Dîme, p. 55. Votre père et lui étaient associés pour frauder les droits et pour faire passer des marchandises de contre-bande, Dancourt, Loterie, sc. 1. Dans la crainte même que les droits qu'il mettait sur le mercure ne fussent fraudés, il défendit d'ouvrir sous quelque prétexte que ce fût d'autres mines du même genre, Raynal, Hist. phil. VII, 30.

    Frauder du vin, des dentelles, etc. faire passer du vin, des dentelles, etc. en fraude. Fraudant eau-de-vie et tabac, Béranger, Échelle.

    Fig. Frauder la gabelle, se disait de tous ceux qui, par tromperie, ne satisfaisaient pas aux choses qu'ils devaient faire. Mettez-vous dans la tête Que frauder la gabelle est un mot plus honnête, Boursault, Merc. gal. II, 4.

    Absolument. Frauder, soustraire des marchandises au payement des droits. L'élévation des droits excite à frauder.

HISTORIQUE

XIVe s. Pourquoy fraudes tu et deceis la cité ? Bercheure, f° 22, verso.

XVe s. [Elle] Les armes fait prendre et le non, à ce bastart, de son baron [mari], …fraudant la ligne du pere à l'enfant putatif, Deschamps, Poésies mss. f° 568. Du quel desir ils ne furent mie fraudés, Bouciq. II, 4.

XVIe s. Certes tu es le plus cruel amant Qui onques fut, d'ainsi m'avoir fraudée, Marot, II, 5. Et se fraudant de la louange Que tu luy dois en contre-change, Du Bellay, J. VII, 25, recto.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « frauder »

Provenç. et anc. espagn. fraudar ; ital. fraudare ; du lat. fraudare, de fraus, fraude.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « frauder »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
frauder frɔde

Évolution historique de l’usage du mot « frauder »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « frauder »

  • La question que vous vous posez le plus certainement en remplissant votre déclaration d’impôt est : puis-je frauder? De Dave Barry
  • « Ma boîte aux lettres est quand même facilement accessible. Après, ils avaient juste à faire une demande de PCU en dépôt direct et partir avec l’argent. Une chance, j’ai été plus rapide qu’eux, il y a eu plein de nouvelles comme quoi c’est facile frauder la PCU », soutient M. Blain. Le Journal de Montréal, Un Montréalais craint une autre tentative de fraude de la PCU | JDM
  • « Il a essayé de frauder le tribunal avec une prétendue carte de Michael Jackson qui lui aurait permis de rembourser tout le monde », a noté le juge. Le Journal de Montréal, Un fraudeur d’aînés rabroué sévèrement par un juge | JDM
  • « C’était l’enfer comme on ne peut pas imaginer, déplore Catherine Charbonneau. Mardi, c’était un client après un autre qui se faisait frauder. Combien d’argent de Prestation canadienne d’urgence [PCU] volé on aurait pu sauver si le gouvernement avait agi dès le départ ? » Le Journal de Montréal, L’identité d’une comptable et de ses clients est volée | JDM
  • Selon la Couronne, cette « collision a été provoquée volontairement dans le quartier Ville Saint-Laurent ». Il s’agit d’un accident « inventé de toutes pièces » dans le seul but de « frauder une compagnie d’assurance », a-t-elle plaidé lundi au palais de justice de Montréal. La Presse, Collision de voitures: «Un accident inventé de toutes pièces»
  • Finalement on réalise que frauder les cartes ApplePay est relativement simple... 🥺 iGeneration, Alimenter son compte avec Apple Pay, une fonctionnalité qui va et qui vient | iGeneration

Traductions du mot « frauder »

Langue Traduction
Anglais defraud
Espagnol defraudar
Italien frodare
Allemand betrügen
Chinois 骗取
Arabe احتيال
Portugais defraudar
Russe обижай
Japonais 詐欺
Basque defraud
Corse defraudà
Source : Google Translate API

Synonymes de « frauder »

Source : synonymes de frauder sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « frauder »

Partager