La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « foutaise »

Foutaise

Définitions de « foutaise »

Trésor de la Langue Française informatisé

FOUTAISE, subst. fém.

Vulg. [S'emploie pour indiquer que le locuteur se moque de la chose qu'il dénomme foutaise] Chose sans importance. C'est de la foutaise! Synon. fadaise, fichaise (fam.).Le suffrage universel est une sinistre foutaise! (Martin du G., Thib.,Été 14, 1936, p. 490).Auprès de quoi les élucubrations poétiques ou pataphysiques de X. ou Z. (...) paraissent une étrange foutaise (Gide, Journal,1948, p. 319).
En emploi exclam. Respect à la République qui est notre mère à tous que nous sommes... − Comédie! Foutaise! s'écria le curé (Aymé, Jument,1933, p. 225).Nous nous reposions de nos voyages, de nos tracas, de l'épuisement que nous valaient ces fameuses affaires. Foutaises! Billevesées! (Arnoux, Roy. ombres,1954, p. 176):
Le client jeta un premier coup d'œil sur son canard et s'exclama : − Foutaises, ami Paul! Foutaises que tout cela! La politique, les guerres, les sports : aucun intérêt. Queneau, Pierrot,1942, p. 185.
Prononc. : [futε:z]. Étymol. et Hist. 1668 « chose de peu d'importance, bagatelle » (C. Le Petit, La Chronique scandaleuse, 71, str. 110 [Delahaye, 1859] ds Quem. DDL t. 1 : Ils vivent là gais et contens, Comme des moines de Foutaises), attest. isolée; repris au xviiies. la belle foutaise! (Restif de la Bretonne ds Guérin). Dér. du rad. de foutre1*; dérivation plaisante en -aise sur le modèle de fichaise*. Fréq. abs. littér. : 20.

Wiktionnaire

Nom commun - français

foutaise \fu.tɛz\ féminin

  1. (Familier) Chose sans importance, sans utilité, sans intérêt, dénuée de sens.
    • Quand il arriva vers chez Doni, pouf ! il prit une première bûche en jurant des « tonnerre de Dieu ! » contre ce sale chemin que le père Bréda, le cantonnier (un feignant qui n’avait fait que sept ans et la campagne d’Italie, quelle foutaise !) entretenait salement mal. — (Louis Pergaud, La Guerre des boutons, 1912, livre I)
    • Un éditeur […] lui proposa de rafistoler les manuscrits d'un grand faiseur feuilletonnesque. […]. Henri se mit à la besogne, remania l'infâme et crasseuse foutaise du romancier célèbre, pimenta cette ratatouille sans goût. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 32)
  2. (Familier) Mensonge, fausseté.
    • Quand on parle de racisme, on pointe toujours les autres.
      Eux sont racistes, pas moi !
      Foutaise. On a tous nos préjugés.
      — (Richard Martineau, « Le racisme ordinaire », Le Journal de Montréal, 4 octobre 2020)
    • On ne peut tout de même pas espérer d’être récompensé au Ciel quand on a, pendant toute sa vie, manqué de respect à la République qui est notre mère à tous que nous sommes...
      – Comédie ! Foutaise ! s’écria le curé. C’est une manœuvre ! »
      — (Marcel Aymé, La jument verte, Gallimard, 1933, collection Le Livre de Poche, page 190.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « foutaise »

De foutre, avec le suffixe -aise.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « foutaise »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
foutaise futɛz

Évolution historique de l’usage du mot « foutaise »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « foutaise »

  • S'entraîner toute une vie pour garder la forme, c'est de la foutaise, car mourir en santé : quel gaspillage ! De Frédéric Fournier
  • Le Style et la Structure sont l’essence d’un livre. Les grandes idées ne sont que foutaises. De Vladimir Nabokov
  • “Tout va mal. Quand on apprend qu’on va quand même fermer l’hôpital Bichat, l’hôpital Beaujon, l’hôpital de Garches. Quand on entend la plainte, parce qu’ils ne peuvent pas s’exprimer, des médecins du service de santé des armées alors qu’ils ont monté un hôpital de campagne dont on avait besoin à Mulhouse (...) il y a une situation de crise qui perdure dans les hôpitaux et le Ségur est une grande foutaise. C’est comme ça que ça se passe actuellement”, a-t-il tempêté, face notamment à la porte-parole de La République en Marche Aurore Bergé.  Le HuffPost, Le Ségur de la Santé, “grande foutaise" ou réelle avancée? | Le HuffPost
  • Bataille de chiffres, inventaire des hécatombes, comptabilité macabre à vocation accusatoire, lecture criminologique de l’histoire ? Aucun problème, allons-y. Mais à cet égard, on voit infiniment plus de raisons d’être communiste que libéral, conservateur, réactionnaire et tout ce qu’on voudra. Oui, il y a eu 100 millions de morts, mais ils sont imputables au capitalisme et à ses avatars, le colonialisme et l’impérialisme. Le communisme, lui, a sauvé infiniment plus de vies qu’il n’en a sacrifié. Si les révolutions communistes ont généré des violences, celles-ci répondaient à la cruauté des systèmes d’oppression dont elles ont signifié la disparition. Et contrairement aux horreurs occidentales, jamais le communisme, même lorsqu’il avait la main lourde, ne s’en est pris à des enfants. Désolé, mais aucune comptabilité objective des victimes n’établira d’équivalence historique entre communisme et barbarie. Leitmotiv de l’idéologie dominante, foutaise libérale, cette imputation exclusive des malheurs du siècle se condamne elle-même à l’insignifiance. RT en Français, La foutaise anticommuniste des «100 millions de morts» — RT en français
  • Au moment où le Mali, secouru par la CEDEAO et les pays voisins et amis, était sur le point de sortir le nez de l’eau trouble de la crise politique qu’il vit et pour échapper à la noyade, le président IBK, par son attitude qualifiable de foutaise, semble bien l’enfoncer davantage. En effet, lors d’une tête à tête qu’il a eue avec les leaders du M5-RFP, il a manqué d’assurance face à la prise en charge des préoccupations légitimes exprimées par le mouvement et montre que tous ses agissements à vouloir les rencontrer avaient pour seul et unique but de les ridiculiser et avant de les abattre en jetant le discrédit sur les fondements de leur lutte politique. , Manifestation de demain vendredi : le M5 pourra-t-il faire payer à IBK son mépris ? - Bamada.net
  • C’est qui ces rabat-joie ? D’abord Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique. Avec toutes les contradictions qu’il nous a assénées depuis le début de la crise sanitaire, autant considérer que ses mises en garde quant à une seconde vague de l’épidémie sont de la foutaise. Opinion Internationale, Va-t-on reconfiner ? Le masque ou la mort ! L’édito de Michel Taube - Opinion Internationale
  • «Ça m’est arrivé. Et je suis un gars de la Ligue nationale de hockey provenant du Canada. [...] Donc, la notion affirmant l’absence du racisme systémique au pays, c'est de la pure foutaise», a déclaré Kane au réseau Sportsnet. TVA Sports, «C'est de la pure foutaise» -Evander Kane - TVA Sports
  • Pas vraiment. "Ce n'est pas un soulagement parce que les gestes barrière ne pourront plus être respecté. Tout ça pour que les parents puissent revenir travailler. C'est de la foutaise. Et quand j'entend dire que les enfants ne transmettent pas la maladie, c'est vraiment n'importe quoi." France Bleu, Rentrée scolaire du 22 juin : les parents d'élèves d'une école de Dijon entre soulagements et inquiétudes

Traductions du mot « foutaise »

Langue Traduction
Anglais hogwash
Espagnol bazofia
Italien hogwash
Allemand quatsch
Chinois 猪wash
Arabe هراء
Portugais besteira
Russe фигня
Japonais ホッグウォッシュ
Basque hogwash
Corse pappagallo
Source : Google Translate API

Synonymes de « foutaise »

Source : synonymes de foutaise sur lebonsynonyme.fr

Foutaise

Retour au sommaire ➦

Partager