La langue française

Rigolade

Sommaire

  • Définitions du mot rigolade
  • Étymologie de « rigolade »
  • Phonétique de « rigolade »
  • Citations contenant le mot « rigolade »
  • Images d'illustration du mot « rigolade »
  • Traductions du mot « rigolade »
  • Synonymes de « rigolade »

Définitions du mot rigolade

Trésor de la Langue Française informatisé

RIGOLADE, subst. fém.

Pop. ou fam.
A. −
1. [Corresp. à rigoler1A 1] Action de prendre du bon temps, de faire la fête, la noce et en particulier l'amour; résultat de cette action. Partie de rigolade. Je les trouve [les Masson] trop coureurs de plaisirs, trop jouisseurs, trop portés à la rigolade (Goncourt, Journal, 1878, p. 1224).
En partic., pop., vieilli. Synon. bagatelle, gaudriole.Moineaud (...) ouvrier parisien imprévoyant et gai, qui n'avait pour toute joie que la rigolade avec sa femme, quand il avait bu un coup (Zola, Fécondité, 1899, p. 9).
2. [Corresp. à rigoler1A 2] Rire bruyant et vulgaire; amusement, divertissement; plaisanterie; moquerie. Aimer la rigolade; quelle rigolade! On avait d'abord pouffé derrière ses programmes; les programmes s'abaissèrent, et une vaste rigolade, ouverte, sans pitié, fit onduler la salle (Montherl., Pte Inf. Castille, 1929, p. 663).Griollet (...) avait regardé Jerphanion, en ébauchant une grimace de rigolade complice. Mais l'ironie était restée au bord des lèvres (Romains, Hommes bonne vol., 1938, p. 93).
Loc. verb.
Ne pas avoir le cœur/la tête à la rigolade. Ne pas avoir le cœur, la tête à s'amuser, à plaisanter; ne pas être de bonne humeur. Je voudrais vous avoir fait mieux rigoler, mais je n'ai qu'à moitié le cœur à la rigolade, une déveine! Ordinairement, il n'y a pas plus carnaval que moi (Bernanos, Imposture, 1927, p. 465).Je t'assure que je n'ai pas la tête à la rigolade (Aragon, Beaux quart., 1936, p. 416).
Ne pas être à la rigolade. Ne pas être d'humeur à plaisanter. Eh bien! qu'est-ce encore aujourd'hui? Tu n'es pas à la rigolade, Est-ce que tu serais malade? As-tu mal dormi cette nuit? (Ponchon, Muse cabaret, 1920, p. 186).
B. − P. méton. Propos peu sérieux, fantaisiste. Synon. blague2(fam.), facétie, plaisanterie.Dire, échanger des rigolades. Les cochers, (...) jetaient un regard, lâchaient une rigolade: « Dis donc, tu ne paies rien?... Ohé! La grosse mère, je vas chercher l'accoucheuse!... » (Zola, Assommoir, 1877, p. 580).De fil en aiguille, même sur Napoléon on a trouvé des rigolades à se raconter (Céline, Voyage, 1936, p. 436).
Loc., fam. À la rigolade, pour la rigolade. Pour rigoler, plaisanter. Synon. pour rire (v. rire1I A 3 c).Tu te figures donc que c'est pour la rigolade qu'on échange des prunes! (Vallès, J. Vingtras, Insurgé, 1885, p. 363).V. arrière-but s.v. arrière- I B 2 ex. de Cendrars.
C. − P. ext.
1. Chose ridicule, peu sérieuse, sans importance. Synon. bagatelle, baliverne, foutaise (pop.).[Dans un tour nég.] Il voulait parler au notaire! Et séance tenante!... Il s'agissait pas de rigolade! mais de « Révolution Agricole »! (Céline, Mort à crédit, 1936, p. 572).Sur la nationale, le vent me prend de plein fouet. Je sens dans le volant que c'est loin d'être de la rigolade (Giono, Gds chemins, 1951, p. 216).
Prendre (qqc./qqn) à la rigolade. Prendre (quelque chose ou quelqu'un) comme une plaisanterie. Puisque Sénac sait la chose et puisque tu sais qu'il la sait, ne va pas t'imaginer qu'il prend ton histoire à la rigolade. Il en a paru, tout au contraire, surpris et remué (Duhamel, Maîtres, 1937, p. 57).Moi je prends Mussolini à la rigolade (Queneau, Enf. du limon, 1938, p. 68).
2. Chose facile, faite sans effort, comme par jeu. 300.000 kilomètres à l'heure (...) pour le soleil, c'est une rigolade, lui qui est un million 300.000 fois plus gros que la terre. Et que le soleil est lui-même une rigolade pour la Voie Lactée (Simonin, J. Bazin, Voilà taxi!1935, p. 115).
Loc. À la rigolade. Sans effort, sans peine, très facilement. Les condés (...) devaient attendre (...) qu'elle soit dans le manque [de cocaïne], là ils allaient (...) la faire s'allonger [= avouer sa complicité] à la rigolade [comme ils voudraient] (Pt Simonin ill., 1957, p. 190).
Prononc.: [ʀigɔlad]. Étymol. et Hist. 1. 1815 « bamboche » (Winter, Chanson ap. Vidocq, Mém., t. 3, 1828-29, p. 298); 2. 1844 « amusement, divertissement » (Vidocq, Vrais myst. Paris, t. 5, p. 173); 3. 1875 « chose ridicule, peu sérieuse, sans importance » (Lar. 19e); 4. 1877 « chose dite pour faire rire » (Zola, loc. cit.). Dér. de rigoler1*; suff. -ade*. Fréq. abs. littér.: 186. Bbg. Darm. 1877, p. 82.

rigolade, -

Wiktionnaire

Nom commun

rigolade \ʁi.ɡɔ.lɑd\ féminin

  1. (Familier) Action de rire, de s'amuser librement.
    • Dans cette foule de jeunes gens, hommes et femmes, partout le sérieux, la décence; pas le moindre soupçon de rigolade bête ou vulgaire, de gaudriole, de grivoiserie, ni même de flirt. On respire partout une sorte de ferveur joyeuse. — (André Gide, Retour de l'U.R.S.S. -1936)
    • Vois-tu, dans le monde entier, question rigolade et satisfaction, il n'y a que Paris qui compte, et dans Paris, Montmartre. — (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
  2. (Par extension) Chose peu sérieuse.
    • Ce n'est pas moi qui traiterais la Révolution comme une rigolade, et qui promènerais le drapeau de nos pères comme un jouet — (Jules Vallès, Le Bachelier, 1881.)
    • Tout le monde sait derrière les comptoirs, surtout en province, que les études d’un peintre, par exemple, ne sont qu’une vaste rigolade. Pour ce qui est des commencements littéraires d’un poète, c’est bien autre chose et on doit se garder d’y faire allusion devant les jeunes filles. — (Léon Bloy, Exégèse des Lieux Communs, 1902.)
  3. Chose aisée à faire ou à supporter.
    • Réparer ça, c'est de la rigolade, je te le fais en cinq minutes!
    • — On se pèle le cul en Scandinavie, tu sais, ajouta Wilhelm. Les hivers de Weimar, c'est de la rigolade à côté des nôtres. — (Johana Gustawsson, Block 46, éd. Bragelonne/Milady, 2016)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « rigolade »

De rigoler.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « rigolade »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
rigolade rigɔlad

Citations contenant le mot « rigolade »

  • Quand la viande est en rigolade, la conscience ne se pose pas de problème. De Frédéric Dard
  • La politique m'apparaît comme une sinistre rigolade. De Simone Weil / Oeuvres
  • Il y a quelques jours, l'ambiance n'était pas à la rigolade sur le compte de l'actrice Alexandra Lamy. En effet, elle a poussé un violent coup de gueule sur ses réseaux sociaux au sujet des gens qui ne respectent pas les éboueurs et la planète. Elle a eu la mauvaise surprise de découvrir que la voie publique, juste à côté de chez elle, était jonchée de déchets en tout genre. Elle a décidé de faire passer un message à ses abonnés afin que ces comportements irresponsables cessent. "Je ne comprends pas. (…) "C'est immonde. C'est vraiment 'je m'en fous des éboueurs'. Ils ne respectent pas. C'est quand même dingue". Mais ce qu'elle regrette le plus, c'est qu'en plus de jeter leurs déchets par terre, les gens ne font même pas l'effort d'aller jusqu'à la déchetterie à seulement quelques mètres. "En plus, il y a la déchetterie juste là. Même pas à 50 mètres.On fait tous un peu des efforts, on n'est pas des porcs !" Conclut-elle en faisant appel à la responsabilité de chacun. Non Stop People, Alexandra Lamy : sa parodie hilarante de "La petite maison dans la prairie" | Non Stop People
  • Bon, là, rien d’original. Sinon que sur le sable, il vaut mieux opter pour les boules en plastique. Pas fantastique, mais bien plus ludique ! Côté variantes, vous pouvez essayer la pétanque avec des coquillages ou des galets. Et pour les mômes, il existe aussi le crossboule (balles tout terrain en tissu) ou la ringo pétanque (les boules sont remplacées par des anneaux en plastique, et ça marche également dans l’eau). De quoi tourner maboule ! Mais attention, car ici, on parle d’un sport complet : on gagne en souplesse dans les jambes, en détente dans les bras. Et que l’on pointe ou que l’on tire, c’est toujours un concours de tactique fumeuse, de mauvaise foi, d’engueulades et de rigolades. Les vacances, quoi ! Le Telegramme, Cinq jeux incontournables cet été sur la plage [Vidéo] - Les jeux incontournables à glisser dans le sac de plage - Le Télégramme
  • Et quid de JNR, victime de ce canular ? Malgré le stress de la situation, l’artiste n’en tient pas rigueur au piégeur. « Franchement je n’étais pas bien, je ne savais pas comment ça allait se passer, mais je ne peux pas lui en vouloir », assure-t-il calmement. Pour lui, cette caméra cachée reste un bon souvenir et de bons moments de rigolade. « Ça reste une blague, et puis ce n’est pas comme si mes amis n’étaient pas dans le coup… Ça reste une blague, il ne faut pas aller voir plus loin », estime-t-il, ajoutant, « je ne regrette pas du tout, c’était génial et ça me fait propulser, je suis au top, tout le monde est content. » , « Le pire stagiaire » : Greg Guillotin et JNR racontent les coulisses de la caméra cachée phénomène

Images d'illustration du mot « rigolade »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « rigolade »

Langue Traduction
Anglais joke
Espagnol broma
Italien scherzare
Allemand scherz
Chinois 玩笑
Arabe نكتة
Portugais piada
Russe шутка
Japonais 冗談で
Basque txiste
Corse chiste
Source : Google Translate API

Synonymes de « rigolade »

Source : synonymes de rigolade sur lebonsynonyme.fr
Partager