La langue française

Fouterie

Sommaire

  • Définitions du mot fouterie
  • Étymologie de « fouterie »
  • Phonétique de « fouterie »
  • Évolution historique de l’usage du mot « fouterie »
  • Citations contenant le mot « fouterie »
  • Images d'illustration du mot « fouterie »
  • Traductions du mot « fouterie »
  • Synonymes de « fouterie »

Définitions du mot fouterie

Trésor de la Langue Française informatisé

FOUTERIE, subst. fém.

A.− Vx, péj., trivial. Action de foutre (cf. foutre1A). La brute seule bande bien et la fouterie est le lyrisme du peuple (Baudel., Cœur nu,1867, p. 663):
Il lui jette un de ces baisers où l'on jette son âme. La femme vient le soir dans sa chambre et commence par le sucer. Ce furent une fouterie de délices, puis des larmes, puis des lettres, puis plus rien. Goncourt, Journal,1860, p. 709.
B.− Vieilli. Sottise, bêtise. Arrête tes fouteries. Synon. vulg. foutaise, connerie.Le colonel à un capitaine que dégoûte le procès de Louis XVI : C'est aussi dangereux pour toi de me dire tes fouteries (...) que si Pétion lui-même était là (D'Esparbès, Tumulte,1905, p. 90).Fouterie à part, dit Blaire, tu saurais pas où elle est, c't'espèce de voiture? (Barbusse, Feu,1916, p. 76).
REM.
Foutrerie, subst. fém.,synon. au sens de B supra.Mettre la marque de la foutrerie sur des objets reconnus (...) d'utilité publique (Giono, Chron.,Noé, 1947, p. 87).
Prononc. : [futʀi]. Étymol. et Hist. 1534 « chose obscène » (P. Fabri, L'Art de Rhétorique, L. 1, p. 118 ds Hug.), attest. isolée; repris fin xviiies. ca 1790 je parle en fouterie (Grand remerciement aux comédiens du Palais Royal, p. 7 ds Brunot t. 10, p. 180); 1851 « plaisanterie » (Flaub., Corresp., p. 140). Dér. du rad. de foutre1*; suff. -erie*. Fréq. abs. littér. : 4.

Wiktionnaire

Nom commun

fouterie \fu.tʁi\ féminin

  1. Action de foutre, foutage.
    • Tu mourais pour moi d'un amour immense,
      Dans des vers fort beaux... que je n'ai pas lus ;
      Notre fouterie à peine commence,
      Et déjà, mon cher, tu ne bandes plus !
      — (Alfred Delvau, Fouterie de poète)
    • Ce fut une fouterie de délices, puis des larmes, puis des lettres, puis plus rien. — (Maurice Bardèche, Flaubert, 1988)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « fouterie »

De foutre avec le suffixe -erie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « fouterie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fouterie futœri

Évolution historique de l’usage du mot « fouterie »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « fouterie »

  • *Vraiment quelle foutaise vraiment quelle connerie vraiment quelle baliverne vraiment quelle fichaise vraiment quelle fouterie Vraiment quelle connerie , Crise socio-politique : Les pôles de la majorité dénoncent le mémorandum du M5 | maliweb.net
  • 18h23 ça y est on est reparti dans le racisme.On finira par ne plus vous prendre au sérieux à force de mettre ça sur le tapis.Ce n'est plus un problème de femmes maintenant?.Vous parlez de Baudelaire,vous seriez surprise d'une de ses proses et vous pouvez aller vérifier chez un libraire car on ne trouve pas ce poème partout dans lequel il écrit"Seule la brute bande bien,la fouterie est le lyrisme du peuple"Qu'en dîtes vous?Bien entendu aucun rapport avec votre souci mais pensez vous qu'il faudrait aussi le censurer?C'est du n'importe quoi! Clicanoo.re, [Culture & Loisirs] L'enfer c'est ce bouquin : une pétition demande le retrait d'un roman jugé insultant à l’égard des femmes réunionnaises | Clicanoo.re
  • Flaubert : Dans leur journal, les Goncourt écrivent : « Au coin de son feu, Flaubert nous raconte son premier amour. Il allait en Corse. Il avait simplement perdu son pucelage avec la femme de chambre de sa mère. Il tombe dans un petit hôtel de Marseille… Un jour qu’il revenait d’un bain dans la Méditerranée, attiré par une femme, une femme de trente-cinq ans, magnifique, il lui jette un baiser où l’on jette son âme. La femme vient le soir dans sa chambre et commence par le sucer. Ce furent une fouterie de délices, puis des larmes, puis des lettres, puis plus rien. » Marsactu, L comme livres et lecteurs | Marsactu
  • *Vraiment quelle foutaise quelle fadaise quelle baliverne quelle fichaise quelle sornette quelle fouterie quelle mystification , Mali: Iyad Ag Ghali prêt à négocier avec les autorités | maliweb.net
  • Vraiment quelle foutaise quelle fadaise quelle fichaise quelle fouterie , Mme Sy KadiatouSow, à propos d’IBK: «Il n’accepte pas qu’on ne soit pas d’accord avec lui…. Ça le met dans tous ses états» | maliweb.net

Images d'illustration du mot « fouterie »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « fouterie »

Langue Traduction
Anglais bullshit
Espagnol mierda
Italien cazzate
Allemand bullshit
Chinois 废话
Arabe هراء
Portugais besteira
Russe чушь собачья
Japonais でたらめ
Basque bullshit
Corse stazzunaru
Source : Google Translate API

Synonymes de « fouterie »

Source : synonymes de fouterie sur lebonsynonyme.fr
Partager