La langue française

Foucade

Sommaire

  • Définitions du mot foucade
  • Étymologie de « foucade »
  • Phonétique de « foucade »
  • Évolution historique de l’usage du mot « foucade »
  • Citations contenant le mot « foucade »
  • Traductions du mot « foucade »
  • Synonymes de « foucade »

Définitions du mot foucade

Trésor de la Langue Française informatisé

FOUCADE, subst. fém.

Fam. Impulsion vive et passagère, comportement capricieux. Synon. caprice, coup-de-tête, lubie, toquade.Il s'est emporté, c'était une foucade (Ac.1932).Gaspard ne se mettait contre personne. Il prenait tout bien, même les foucades et les fougues de Grange (Pourrat, Gaspard,1930, p. 86).Je regrette que le discours soit aussi suivi, qu'il n'y ait pas comme chez Montaigne des foucades, des écarts, de grandes divagations (Green, Journal,1949, p. 273):
Cette fourniture [d'idées] aux autres se fait chez lui [Daudet] journellement, régulièrement, à la méridionale; chez moi, au contraire, c'est par sursauts, par foucades, à la suite d'une indignation de l'âme; et quand ça sort, chez moi, ça débonde encore plus que chez lui. Goncourt, Journal,1885, p. 513.
Par foucade(s). De manière irrégulière. Travailler par foucade (Ac.1932).Une femme doit être traitée comme une maîtresse, et cela non pas par foucades, mais constamment (Montherl., Pitié femmes,1936, p. 1163).
Rem. Attesté également sous la forme fougade ds Littré, qui fait de fougade et foucade des synon. anc. de fougasse1, et ds DG, Quillet 1965.
Prononc. et Orth. : [fukad]. Littré et DG renvoient à fougade. Le mot est admis ds Ac. 1932. Étymol. et Hist. 1611 fougade « élan impétueux » (Cotgr.); 1614 mettre en foucade « mettre en furie » (Auffray, Zoanthropie tragi-com., p. 20 ds Littré); repris 1835 foucade « coup de tête » [corrigé par fougade] (Platt, Dict. lang. vicieux, p. 173). Dér. de fougue1*; suff. -ade*; prob. formé sous l'influence de fougade « mine explosive » (v. fougasse1; cf. fougasse « foucade » chez Saint-Simon, Mém., t. 8, p. 103 ds IGLF). La forme avec sourde particulièrement usuelle dans l'Ouest (cf. FEW t. 3, p. 836a) paraît être due à un croisement avec le norm. éfouque « violence inutile » etc. (cf. FEW t. 15, 2, p. 188a). Fréq. abs. littér. : 14. Bbg. Hope 1971, p. 196.

foucade, (altération de fougue),

Wiktionnaire

Nom commun

foucade \fu.kad\ féminin

  1. (Familier) Mouvement brusque d’impatience ou de caprice.
    • Il s’est emporté, c’était une foucade.
    • Travailler par foucade.
    • Soudain, il se demanda si Thierry n'était pas amoureux, en secret, de sa cousine. Cela eût expliqué ses ricanements, ses dénigrements, ses foucades. — (Henri Troyat, Aliocha, Flammarion, 1991, page 149)
    • Mais l’homme préfère la liberté d’expression aux gratifications : « Se coucher devant les foucades de la hiérarchie, j’ai passé l’âge, si tant est que je l’aie déjà eu », ronchonne le sexagénaire dont la voix râpeuse de fumeur de gitanes sert un verbe inimitable, savoureux mélange d’éloquence et d’argot canaille, d’analyses et d’anathèmes. — (L’emmerdeur du palais de justice sur lemonde.fr, 9 mars 2012)
    • Mais un ministre français décide toujours à un moment ou à un autre de faire une petite entorse au programme, par exemple un peu de tourisme. Et il tombe des nues : il se voit opposer qu’il est impossible de mettre une des voitures du cortège officiel au service de sa foucade. — (Laurence Cossé, La Grande Arche, 2016, page 162)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FOUCADE. n. f.
Mouvement brusque d'impatience ou de caprice. Il s'est emporté, c'était une foucade. Travailler par foucade. Il est familier.

Littré (1872-1877)

FOUCADE (fou-ka-d') s. f.
  • Voy. FOUGADE.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « foucade »

(Siècle à préciser) Variante de l’ancien fougade dérivé de fougue avec le suffixe -ade → voir fougasse (« mine explosive »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « foucade »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
foucade fukad

Évolution historique de l’usage du mot « foucade »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « foucade »

  • Cet agronome connu pour son engagement aux côtés des paysans du tiers monde allait en effet populariser le message écologiste auprès de millions de Français en usant d'un sens aigu de la communication. Pull-over rouge, crinière blanche et yeux bleus, il ne ratait jamais l'occasion de faire parler de lui par un coup d'éclat ou une foucade. , René Dumont (1904 - 2001) - Le premier « écolo » français - Herodote.net
  • Choisir entre santé publique ou aliments industriels, entre production agricole intensive ou durable, entre marché local ou grande distribution, oppose des intérêts divergents. Les pionniers défenseurs des CCA ont déjà pris parti. Ils ont choisi la défense du monde agricole, la protection de la santé et de la nature, la sauvegarde de l’identité des territoires et le bien-être des générations futures. Loin d’être une foucade marginale, c’est une démarche éclairée et solidaire qui s’inscrit dans le temps… Magcentre, Éloge des Circuits courts alimentaires | Magcentre

Traductions du mot « foucade »

Langue Traduction
Anglais foucade
Espagnol foucade
Italien foucade
Allemand foucade
Chinois 烟熏
Arabe foucade
Portugais foucade
Russe foucade
Japonais フーケード
Basque foucade
Corse foucade
Source : Google Translate API

Synonymes de « foucade »

Source : synonymes de foucade sur lebonsynonyme.fr
Partager