Flirter : définition de flirter


Flirter : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

FLIRTER, verbe intrans.

Avoir un flirt avec quelqu'un; pratiquer le flirt. Christophe ne savait pas ce que c'était que flirter. Il aimait, ou n'aimait point. Lorsqu'il n'aimait point, il était à mille lieues de songer à l'amour (Rolland, J.-Chr.,Révolte, 1907, p. 477):
1. Quand j'avais dix-sept ans, et que je commençais d'aller dans le monde, je me mis tout de suite à flirter beaucoup, et je me rappelle qu'alors ma mère me dit : « Il ne faut pas allumer les jeunes filles, quand on n'a pas sur elles des vues sérieuses. Ce n'est pas honnête. » Montherl., J. filles,1936, p. 970.
Au fig. :
2. ... d'une manière générale j'avoue que je n'aime pas les catholiques qui pactisent avec la Sorbonne; ou qui traitent avec la Sorbonne; ou qui causent avec la Sorbonne; ou qui flirtent avec la Sorbonne; et même ceux qui se marient avec la Sorbonne. Péguy, Argent,1913, p. 1272.
REM. Plusieurs var. de flirter : 1.
Fleureter. M. de la Vallée-Malitourne fleurette avec tout le beau sexe (Boylesve, Leçon d'amour,1902, p. 32).Ninon, dans son hôtel de la rue des Tournelles, fleurette (flirte pour parler le jargon anglo-boulevardier d'aujourd'hui) avec une troupe jaseuse de seigneurs aux lèvres fleuries de madrigaux (Willy, Entre deux airs,1895, p. 185).
2.
Fleurter. Mais elle [Florinde] feignait de n'en rien voir, et fleurtait avec Guillaume (Toulet, Demois. La Mortagne,1920, p. 149).
Prononc. et Orth. : [flœ ʀte], (il) fleurte [flœ ʀt]. Littré, DG, Passy 1914, prononcent [fliʀte], Barbeau-Rodhe 1930 (variante). Ds Ac. 1932, avec la précision ,,on prononce fleurter``. Étymol. et Hist. 1855 (J. Janin, Débats, p. 2, c. 2 ds Bonn.). Empr. à l'angl. to flirt (d'orig. onomatopéique) attesté dep. le xvies. au sens de « jeter brusquement; voleter, folâtrer; passer rapidement d'un objet à un autre, avec inconstance » (v. NED); p. ext. de cette dernière acception, to flirt a pris au xviiies. le sens spéc. de « entretenir des relations de coquetterie; badiner; faire la cour » (ibid.). Il ne semble pas nécessaire d'invoquer l'infl. de conter fleurette* pour expliquer cette spécialisation de sens. Fréq. abs. littér. : 56.

Flirter : définition du Wiktionnaire

Verbe

flirter \flœʁ.te\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. S’adonner au flirt.
    • On remise le parapluie,
      L’amour, fuyant les entresols,
      Flirte, ô gué ! sous les parasols !
      — (Théo Hannon, Évohé, « Au clair de la dune », 1909 → lire en ligne)
    • Très à son aise, en bras de chemise, Peloteux flirtait avec une jeune bergère dont le troupeau paissait non loin de là, inconscient des turpitudes de sa maîtresse.
      Quand je dis que Peloteux flirtait, je prie le lecteur de ne voir dans ce terme qu’un euphémisme dû à mon extrême réserve, car si le prince de Galles flirtait de la sorte avec lady Namitt dans les salons de Windsor, je vois d’ici la tête de l’impératrice des Indes.
      — (Alphonse Allais, « L'École des tambours », Vive la vie !, in Œuvres anthumes, Robert Laffont, « Bouquins », 1989, p. 153)
    • Certes, je n’étais pas une sainte car, de mon coté, le mariage me servait à m’émanciper et, Denis étant en mer, j’en profitais pour aller danser en boite avec mon amie Béatrice, flirtant un peu avec des jeunes gens qui me plaisaient […]. — (Emma Schubert, A l’ombre de ma mémoire, Société des Écrivains, 2009, p. 52)
  2. (Figuré) S’approcher.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Flirter : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FLIRTER. (On prononce Fleurter.) v. intr.
S'adonner au flirt. Ils ont beaucoup flirté. Au temps où ils flirtaient.

Flirter : définition du Littré (1872-1877)

FLIRTER (flir-té) v. n.
  • User de la flirtation. Elles [les misses de New-York] vont avec des amies, ou accompagnées de celui qui a l'honneur de les courtiser et de flirter ouvertement avec elles, cavalcader au Parc Central, L. Simonin, Rev. des Deux-Mondes, 1er déc. 1875, p. 685. Les plus avenantes, les seules promenades souvent des grandes villes [en Syrie] sont leurs champs des morts ; on y cause, on y mange, on y fume, on y flirte, E. Melchior de Vogüé, ib. 1er fév. 1875, p. 507.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « flirter »

Étymologie de flirter - Wiktionnaire

(XIXe siècle) De l’anglais flirt.[1]
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de flirter - Littré

Angl. to flirt, coqueter, proprement jeter, lancer. Toutefois M. Baudry est enclin à croire que to flirt, coqueter, n'a de commun qu'une homonymie avec to flirt, lancer. Le premier, à ses yeux, n'est qu'une corruption anglaise (comme il y en a tant) d'un vieux français fleureter, conter fleurettes ; l'angl. flirt se prononce fleurt.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « flirter »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
flirter flœrte play_arrow

Conjugaison du verbe « flirter »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe flirter

Évolution historique de l’usage du mot « flirter »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « flirter »

  • Le gouvernement central et la municipalité de Tokyo ont particulièrement montré du doigt l'explosion du nombre de cas dans le quartier « chaud » de Kabukicho, où sont installés nombre de clubs à hôtesses ou hôtes, où les clients payent - de petites fortunes - pour passer une heure ou deux à boire et à flirter avec des jeunes hommes et des jeunes femmes maquillés et endimanchés. De nombreux cas ont aussi été repérés à l'issue de dîners arrosés entre amis dans des restaurants assez exigus. Plus de 75 % des dernières contaminations ont ainsi été identifiées chez des jeunes âgés d'une vingtaine ou d'une trentaine d'années, qui ne présentent, pour la plupart, pas de symptômes graves. Les Echos, Coronavirus : Tokyo enregistre un nombre record de contaminations mais garde son calme | Les Echos
  • L’industrie française reste fragile. Après quinze années de déclin, son poids dans le PIB marchand national avait été stabilisé à un peu plus de 12 % à partir du milieu des années 2010. La crise en cours pourrait le faire flirter avec la barre des 10 %. La Croix, L’industrie française repart au combat contre les impôts de production
  • Par ailleurs, la gourde pourra être replacée. D'habitude au-dessus d'un radiateur, prenant de la chaleur au point que l'eau pouvait flirter avec les 40 degrés, elle peut désormais être intégrée dans l'habitable, au-dessus du genou droit du pilote. Cela permettrait d'augmenter son volume (1,5 litre d'habitude) et de raccourcir le tuyau - où l'eau chauffe encore plus - qui remonte jusqu'au casque. L'Équipe, L'Indycar veut faire baisser la température à l'intérieur des cockpits - Auto - Indycar - L'Équipe

Traductions du mot « flirter »

Langue Traduction
Corse flirt
Basque flirt
Japonais 浮気
Russe флиртовать
Portugais flerte
Arabe يغازل
Chinois 调情
Allemand flirt
Italien flirtare
Espagnol ligar
Anglais flirt
Source : Google Translate API

Synonymes de « flirter »

Source : synonymes de flirter sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires