La langue française

Fissurer

Sommaire

  • Définitions du mot fissurer
  • Étymologie de « fissurer »
  • Phonétique de « fissurer »
  • Évolution historique de l’usage du mot « fissurer »
  • Citations contenant le mot « fissurer »
  • Images d'illustration du mot « fissurer »
  • Traductions du mot « fissurer »
  • Synonymes de « fissurer »

Définitions du mot fissurer

Trésor de la Langue Française informatisé

FISSURER, verbe trans.

A.− [Correspond à fissure A]
1. Provoquer une ou des fissures. L'ébranlement [d'une explosion de dynamite] fissure profondément les terrains et leur donne un surcroît de perméabilité (Haton de La Goupillière, Exploitation mines,1905, p. 233).La gaine qui le relie [le fort] aux bâtiments est fissurée près de la descente dans le fossé et crevée près de la caserne (Bordeaux, Fort de Vaux,1916, p. 162).
Emploi pronom. Se couvrir de fissures, se rompre en entraînant la formation de fissures. Mur, plafond qui se fissure. La glace étant inextensible et à peu près dépourvue de plasticité, elle se fissure sans cesse (Lapparent, Abr. de géol.,1886, p. 46).Au deuxième degré, l'engelure se fissure, se crevasse, s'ulcère (QuilletMéd.1965, p. 300):
1. Pour Wegener, il n'y eut à l'origine qu'un seul radeau continental de scories, de sial, flottant sur le sima pâteux. Il se fissura par la suite, se fragmenta et les morceaux dérivèrent peu à peu, formant au cours des âges la géographie actuelle. Combaluzier, Introd. géol.,1961, p. 72.
2. Rare. Constituer une ou des fissures :
2. ... les innombrables interstices et les incomptables fentes qui fissuraient les entre-solives. Malègue, Augustin,t. 1, 1933, p. 198.
B.− [Correspond à fissure C] P. métaph. et au fig. L'événement fissurait l'Europe en deux blocs, suivant un plan de clivage que sept ans de diplomatie avaient déterminé (Romains, Hommes bonne vol.,1932, p. 32).Les bombes n'ont pas seulement détruit leurs usines [des bourgeois] : elles ont fissuré leur idéalisme (Sartre, Sit. II,1948, p. 274).
REM. 1.
Fissuration, subst. fém.a) Action de se fissurer; résultat de cette action. On a reproché aux chaussées en béton leur manque ou leur insuffisance d'élasticité qui les expose à la fissuration puis à la désagrégation sous l'action des trépidations et des chocs (Bourde, Trav. publ.,1929, p. 98).Tremblements de terre qui (...) ont provoqué la fissuration de certaines digues (Thaller, Houille blanche,1952, p. 45).b) Spéc., méd. Formation d'une fissure. La multiplication cellulaire s'accroissant, le cartilage subit en général une fissuration (Le Gendre dsNouv. Traité Méd., fasc. 7, 1924, p. 535).
2.
Fissuré, ée, part. passé en emploi adj.Ce calcaire fissuré et perméable est incapable de retenir les eaux (Vidal de La Bl., Tabl. géogr. Fr.,1908, p. 144).Quelques gros blocs de rocher passablement fissurés (Abellio, Pacifiques,1946, p. 330).
Prononc. : [fisyʀe]. Étymol. et Hist. 1610 (Dalesch., Chir., p. 693 ds Gdf. Compl. : l'os n'est point fissuré ou rompu). Dénominatif de fissure*; dés. -er. Fréq. abs. littér. : 25.

Wiktionnaire

Verbe

fissurer \fi.sy.ʁe\ transitif ou pronominal 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se fissurer)

  1. Provoquer des fissures.
  2. (Figuré) Provoquer des divisions.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

FISSURER (fi-ssu-ré) v. a.
  • Terme didactique. Diviser par fissures.

    Se fissurer, v. réfl. Être divisé par fissures. Certaines roches se désorganisent sous l'action atmosphérique, elles se fissurent, puis tombent, Presse scientifique, 1861, t. III, p. 231.

HISTORIQUE

XVIe s. Fissurer, Cotgrave

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « fissurer »

Fissure.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « fissurer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fissurer fisyre

Évolution historique de l’usage du mot « fissurer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « fissurer »

  • Quand les citoyens tremblent, les fondements de l'état peuvent se fissurer. De Stanislaw Jerzy Lec / Nouvelles pensées échevelées
  • “Le 11 décembre”. Près de soixante ans plus tard, la date semble toujours gravée dans la mémoire des Algérien·nes. Le 11 décembre 1960, des manifestations éclatent un peu partout dans le pays pour réclamer l'indépendance. A Alger, les habitant·es des quartiers populaires descendent dans la rue. La ferveur populaire est là, elle se dresse contre le colonialisme mais se heurtent à une violente répression des forces de l'ordre françaises. Plus de 250 Algérien·nes sont massacré·es. Quoi qu’il en soit, ce soulèvement reste une véritable démonstration de force et contribue à fissurer les digues. Les Inrockuptibles, Un doc et un livre sur les débuts de la révolution algérienne
  • Une pièce du système de verrouillage des portières est la cause de cette défaillance. Celle-ci serait capable de se fissurer en cas de fortes chaleurs. Ford a reconnu que le problème était déjà connu mais que certains concessionnaires qui s’étaient chargés des réparations, en 2015 et 2016, les avaient mal effectuées ou, pire, ne les avaient pas faites du tout. , Etats-Unis : Ford fait le rappel de plus de deux millions de véhicules à cause d’une portière défaillante

Images d'illustration du mot « fissurer »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « fissurer »

Langue Traduction
Anglais crack
Espagnol grieta
Italien crepa
Allemand riss
Chinois 裂纹
Arabe الكراك
Portugais rachadura
Russe трещина
Japonais 亀裂
Basque crack
Corse crack
Source : Google Translate API

Synonymes de « fissurer »

Source : synonymes de fissurer sur lebonsynonyme.fr
Partager