La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « fichu »

Fichu

Variantes Singulier Pluriel
Masculin fichu fichus
Féminin fichue fichues

Définitions de « fichu »

Trésor de la Langue Française informatisé

FICHU, UE, part. passé et adj.

I.− Part. passé de ficher3*, fiche2*.
II.− Adj., fam.
A.− Emploi attribut ou épithète postposé
1. [L'adj. est précédé d'un adv. indiquant la manière] Arrangé, fait. Un appartement joliment fichu; travail bien, mal fichu. Synon. foutu (vulg.).En dix minutes, Zoé l'aida à passer une robe et à mettre un chapeau. Ça lui était égal, d'être mal fichue (Zola, Nana,1880, p. 1131).
Spéc. Mal fichu, pas bien fichu. En mauvaise forme physique. Je suis mal fichu. Synon. détraqué, égrotant (littér.), patraque; anton. en forme.Elle n'est, du reste, pas très bien fichue en ce moment (Proust, Sodome,1922, p. 1109).
2. [Sans adv. indiquant la manière] Appelé à disparaître, à cesser d'exister (en tant que tel). Son pantalon, sa robe est fichu(e). Synon. condamné, fini, foutu (vulg.), gâché, perdu.Il est fichu (Ac.1932).Pourvu que son fils n'ait pas été tué, la tournée d'Henriette Maréchal serait fichue (Goncourt, Journal,1885, p. 441).Demain, elle ne pourra pas marcher, c'est une journée fichue... Faudrait des souliers (Zola, Rêve,1888, p. 84):
1. − (...) Est-ce vous qui avez soigné Warburton, docteur? Je l'ai rencontré sur la route; il a l'air bien malade. − Fichu, dit le docteur, et son ami Gibbons est mort ici cet après-midi, les deux jambes enlevées. Maurois, Silences Bramble,1918, p. 165.
B.− [Constr. avec un inf. introd. par de] Capable. Il n'est pas fichu de répondre; elle est bien fichue de changer d'avis. Synon. foutu (vulg.).Il ronchonna : − Sacrée andouille! Pas fichu seulement de fabriquer une verte selon les principes! En voilà un beau travail! (Courteline, Train 8 h 47,1888, 1repart., 4, p. 45).Vous ne serez jamais fichus de vous nipper convenablement (H. Bazin, Vipère,1948, p. 142):
2. − Elle va bientôt faire veau, la vache rousse, hé? − Dans trois ou quatre semaines, monsieur Henriot. − Satanée vache! Regardez-moi ce ventre. Elle est fichue d'en faire deux, hein? Arland, Ordre,1929, p. 83.
C.− Emploi épithète antéposé. [S'emploie pour indiquer que le référent est qqc. ou qqn à propos desquels on dirait « fichtre »] Fichu gredin, fichue canaille; une fichue distance. (Quasi-)synon. bon dieu de, foutu, putain de, vache de (vulg.).Il est dans une fichue situation; fichu métier (Ac.1932).Un roi de France ayant pour beau-père un forçat, c'est de la fichue et bien gênante souveraineté pour un pays (Goncourt, Journal,1895, p. 880).Petypon, la tête douloureusement renversée contre le dossier du canapé. − Quel fichu lit! (Feydeau, Dame Maxim's,1914, p. 6).Veux-tu que je te dise, Clarius? Eh bien, tu n'es qu'un fichu saligaud! (Giono, Baumugnes,1929, p. 192):
3. − Mais dans la position que je t'ai faite, ton fichu air sérieux (...) n'est propre qu'à te donner le ridicule abominable de n'être au fond qu'un fichu saint-simonien. Stendhal, L. Leuwen,t. 2, 1835, p. 402.
Prononc. et Orth. : [fiʃy]. Ds Ac. 1694-1932. Fréq. abs. littér. : 399. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 169, b) 555; xxes. : a) 1 215, b) 523.

FICHU, subst. masc.

Pièce d'étoffe pliée en pointe que les femmes portent sur les épaules, autour du cou, ou dont elles se couvrent la tête. Fichu brodé; porter, mettre un fichu. Fichu de batiste (Ac.). Mais il couvrait, il cachait... et le fichu, c'était bien pis; à peine laissait-il voir le cou (Courier, Lettres Fr. et Ital.,1809, p. 803).Elle avait un fichu rouge qui tombait triangulairement entre les épaules et qui se croisait sur le sein (Lamart., Confid.,1849, p. 384):
Elle m'a dit de vous remettre aussi ce fichu, pour vous montrer que je venais de sa part. Christophe reconnut le fichu blanc, à pois rouges et fleurs brodées, que Lorchen, en le quittant, la veille, avait noué autour de sa tête. Rolland, J.-Chr.,Révolte, 1907, p. 631.
Prononc. et Orth. : [fiʃy]. Ds Ac. 1718-1932. Étymol. et Hist. 1701 « pointe d'étoffe dont la femme s'entoure les épaules » (Fur.). Emploi subst. du part. passé fichu (v. ficher, fiche) au sens de « mis à la hâte, négligé ». Fréq. abs. littér. : 360. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 189, b) 476; xxes. : a) 1 074, b) 467. Bbg. Orr (J.). Qq. étymol. « douteuses ». Archivum linguisticum. 1961, t. 13, pp. 122-123. − Quem. DDL t. 16.

Wiktionnaire

Nom commun - français

fichu \fi.ʃy\ masculin

  1. Petite pièce d’étoffe d’ordinaire pliée en triangle, dont les femmes se couvrent la tête, la gorge et les épaules.
    • […], Modeste, assise près de sa mère et brodant pour elle un fichu, devint pendant un instant le point de mire des regards. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • Liane s'était contentée d'un simple peignoir de mérinos grisâtre avec devantiau (tablier) noir, fichu à grands ramages, et ce gracieux petit bonnet rond qui s'appelle une canipette. — (Charles Delys, Liane, en feuilleton dans Le Journal de Tournon, 1re année, n°42, du dimanche 28 octobre 1877, page 1)
    • […]; des agents du préfet se glissèrent dans les marchés : ils arrêtaient les femmes qui portaient des fichus trop courts ou des serre-tête en soie, et les exposaient en public avec leur fichu pendu au cou. — (Aḥmad ʻAbd ar-Rāziq, La femme au temps des Mamlouks en Égypte, vol. 5 de Textes arabes et études islamiques, Institut français d'archéologie orientale du Caire, 1973, page 238)
    • Casquette prolétarienne pour beaucoup, catogan ou fichu pour les femmes, parfois légèrement maquillées, non sans un brin de coquetterie pour certaines [...] — (Philippe Pons, Corée du Nord, un État-guérilla en mutation, Gallimard, coll. « La Suite des temps », avril 2016, page 422, ISBN 9782070142491)

Adjectif - français

fichu

  1. Fait, arrangé.
    • On disait dans le village : – C’est clair que le diable a fait quelque apparition. Boulatruelle l’a vu, et cherche. Au fait, il est fichu pour empoigner le magot de Lucifer. — (Victor Hugo, Les Misérables, Albert Lacroix et Cie, Paris, 1862)
  2. (Populaire) Qui est mal tourné, déplaisant, fâcheux, critique.
    • Mais ils m’ont répondu qu’elle avait une fichue caboche, et qu’elle ne voulait pas en entendre parler ; […]. — (Émile Thirion, La Politique au village, Fischbacher, 1896, page 321)
    • Voilà un fichu compliment. – Quel fichu caractère !
    • Il est dans une fichue situation. - Fichu métier.
    • Fichu imbécile !
      – Ce fichu, Madame, ferait mieux sur vos épaules que dans votre bouche.
      — (Marguerite Yourcenar, Archives du Nord, Gallimard, 1977, page 185)
    • Je ramassai la robe de chambre et la chemise de nuit en question, qui gisaient en vrac et en fichu état sur le tapis. — (Léo Malet, M’as-tu vu en cadavre ? , Robert Laffont, Paris, 1956)
  3. Qui est perdu, car hors d’usage, cassé, ruiné.
    • Ce pauvre Robineau est fichu, il a une figure d’homme qui se noie. — (Émile Zola, Au Bonheur des Dames, 1883)
    • Mais en ce qui concernait la voiture, tout était fichu. Il faudrait l’abandonner, elle aussi, dans un coin tranquille et sauter dans le premier autobus. — (André Héléna, L’Article de la mort, Fleuve Noir, Paris, 1965)
    • Entre autres fines fleurs, je compte, sur ma liste
      Rose, un bon nombre de femmes de journalistes
      Qui, me pensant fichu, mettent toute leur foi
      À me donner du bonheur une dernière fois.
      — (Georges Brassens, Le Bulletin de santé, in Supplique pour être enterré à la plage de Sète, 1966)
  4. (Familier) Capable, susceptible de quelque chose.
    • Il est fichu de lui claquer la porte au nez.
    • Et Protos, en s’en allant, murmurait :
      – On t’en donnera, du cardinal !… C’est que, tout seul, il était fichu d’aller trouver le vrai !
      — (André Gide, Les Caves du Vatican, 1914)
    • Il y a un type qui est bien fichu de clamser dans la soirée. — (Louis Aragon, Les Beaux Quartiers, Denoël, Paris, 1936)
  5. (Employé comme épithète) Antéposé, sert à donner plus de force à des termes d’injure ou d’admiration ironique. — Note : Il s’utilise, dans ce sens, aussi bien péjorativement que méliorativement.
    • – Hassan Ibn Abbou m’a l’air d’un fichu rigolo, dit Amaury un instant plus tard. — (Georges Perec, La Disparition, Gallimard, Paris, 1969)
    • Antoine regarde sa mère ouvrir la barre de nougat tandis qu'il finit son chocolat chaud. C'est vraiment interminable de dégager de son emballage en plastique ce fichu nougat ! — (Anne Jansen, Quelques jours en hiver, Éditions Le Manuscrit, 2003, page 43)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FICHE. n. f.
Petit morceau de fer ou d'autre métal servant à la penture des portes, des fenêtres, des armoires, etc. Fiche à gond. Il se dit aussi d'une Petite cheville de bois ou de métal servant à fixer ou à suspendre divers objets. Il désigne aussi une Plaque d'ivoire, d'os ou de bois plat et ordinairement colorée, qui sert de monnaie au jeu et qui vaut plus ou moins, selon les conventions faites entre les joueurs. Il a perdu douze fiches. Fig., Fiche de consolation, Petit dédommagement qu'on reçoit d'un échec, d'une perte, etc. En termes d'Érudition, de Bibliothèque et de Bureau, il signifie Petite feuille de carton sur laquelle on écrit soit les titres des ouvrages que l'on veut cataloguer, soit les renseignements sur une personne ou un fait que l'on veut garder et retrouver facilement. Classer des fiches. Cataloguer des fiches. Faire des fiches.

Littré (1872-1877)

FICHU (fi-chu, chue) adj.
  • 1 Terme de mépris. Mal fait, ridicule, inconvenant. Voilà un fichu drôle. Un fichu compliment. Sa naïveté nous délasse de l'esprit fichu de Mlle du Plessis, Sévigné, 242. Pour votre frère, c'est un homme admirable ; il n'a jamais pu se passer de gâter les merveilles qu'il avait faites aux états par un goût fichu, et un amour sans amour, entièrement ridicule ; l'objet s'appelle Mlle de la Coste, elle a plus de trente ans…, Sévigné, Lett. 25 oct. 1679. Oui, vous avez raison, mon fils ; le bonhomme Prométhée fera une fichue figure, soit qu'il assiste au baptême de Pandore, sans dire mot, soit qu'il aille, comme un valet de chambre, chercher les Jeux et les Plaisirs pour donner une sérénade à l'enfant nouveau-né, Voltaire, Lett. Chabanon, 29 janv. 1768.
  • 2Très familièrement. Perdu sans ressource. Il est fichu. C'est autant de fichu.

HISTORIQUE

XVIe s. Il est bien fichu [il est mal fait, mal bâti], Oudin, Curios. fr. Jean fichu l'aisné [un badin], Oudin, ib.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

1. FICHU. - ÉTYM. Ajoutez : D'après les remarques ci-dessus sur ficher 2 et fichtre, c'est le mot grossier qu'il faut voir dans fichu, mais avec effacement complet du mauvais sens.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « fichu »

Ce que l'on connaît de plus ancien sur ce mot ne remonte pas haut ; aussi ne sait-on guère comment l'expliquer. Est-ce un euphémisme pour un mot grossier que la décence exclut ? Ou plutôt n'est-ce pas une forme particulière pour donner à fiché un sens spécial et populaire ? L'examen de l'historique de ficher 1, où ce verbe a le sens de mettre avec plus ou moins de vivacité, rend probable cette dernière opinion.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(adjectif) Participe passé irrégulier du verbe ficher qui est devenu le synonyme euphémique de foutre, par influence de foutu, participe passé de ce verbe, afin de distinguer d’avec fiché.
(nom commun) (XVIIIe siècle) Emploi substantivé du participe passé fichu de ficher, fiche au sens de « mis à la hâte, négligé ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « fichu »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fichu fiʃy

Fréquence d'apparition du mot « fichu » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « fichu »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « fichu »

  • Quand je pense que l’on a inventé l’avion sans pilote et la poudre sans fumée, et que l’on n’a pas été fichu de trouver la dot sans femme...
    Pierre Doris
  • Le chiffre d’affaires des librairies est un fichu baromètre pour la société.
    Denis Guedj — Le théorème du perroquet
  • L'Académie française, c'est comme la prostate : elle fait rire quand on en parle. Personne n'a jamais été fichu de savoir à quoi elle servait exactement, mais sur le tard, elle finit toujours par devenir pour tous les hommes un besoin pressant.
    François Reynaert — Le Nouvel Observateur - 22 Janvier 1998
  • As de pique - Des quatre as, le plus mal fichu.
    Pierre Daninos — Le Jacassin
  • Il a ajouté: « Je pense que nous devons nous regarder dans les yeux … nous regarder dans les yeux, nous devons nous regarder dans le miroir et nous demander: » Comment puis-je être meilleur? Comment puis-je m’attendre à plus de moi-même et d’autres? Comment puis-je être plus responsable? Comment puis-je avoir plus de compassion? Comment puis-je avoir plus de courage? Comment puis-je être plus juste? Comment puis-je m’assurer que je porte le fichu masque?
    News 24 — Matthew McConaughey dit aux fans de `` porter le fichu masque '' dans une nouvelle vidéo - News 24
  • Si l'on estimait sa famille on voudrait lui plaire, et, si l'on voulait lui plaire, on serait fichu.
    Jules Renard — Journal 1893 - 1898
  • Quand tout est fichu, il y a encore le courage.
    Daniel Pennac — Cabot-Caboche
  • Le nouveau maire d'Auxerre ajoutait encore à ce sujet : " Être élu pour être élu, cela ne m’intéresse pas. Vous allez encore acheter des voix, et pendant ce temps-là, vous ne ferez pas avancer le territoire dans une vision stratégique, dans une approche transversale. Car les élus iront à l’agglo pour défendre leur clocher. Et ce sera fichu."
    www.lyonne.fr — Crescent Marault (LR) prend finalement les commandes de la communauté d'agglomération de l'Auxerrois et s'entoure de deux vices-présidents - Auxerre (89000)
  • Avant d'ajouter : «Les gens semblent inquiets de voir leurs "droits" bafoués en étant obligés de porter un masque. Cette recommandation simple et efficace est politisée au détriment de la vie des autres. Et ça ne devrait vraiment pas être un débat. Si vous vous souciez de la vie humaine, s'il vous plaît ... juste #portezunfichumasque, et encouragez ceux qui vous entourent à en faire autant.» Son post a été «liké» par plus de 5 millions de personnes.
    Madame Figaro — "Portez un fichu masque" : l'appel de Jennifer Aniston, Anne Hathaway et Tom Hanks aux Américains - Madame Figaro
  • Humilité, fichue vertu ! Tu dis que tu l'as, tu ne l'as plus !
    Anonyme
Voir toutes les citations du mot « fichu » →

Traductions du mot « fichu »

Langue Traduction
Anglais damn
Espagnol maldición
Italien dannazione
Allemand verdammt
Chinois 该死的
Arabe اللعنة
Portugais droga
Russe черт
Japonais くそー
Basque madarikatua
Corse maldittu
Source : Google Translate API

Synonymes de « fichu »

Source : synonymes de fichu sur lebonsynonyme.fr

Combien de points fait le mot fichu au Scrabble ?

Nombre de points du mot fichu au scrabble : 13 points

Fichu

Retour au sommaire ➦