La langue française

Fermoir

Définitions du mot « fermoir »

Trésor de la Langue Française informatisé

FERMOIR1, subst. masc.

Attache qui sert à maintenir fermé un livre, un portefeuille, un collier, etc. et, en particulier, un sac à main. Fermoir d'or, d'argent. Synon. agrafe, fermail (vx), fermeture.Le duc d'York, qui, en levant le fermoir d'une bible, en a fait tomber une lettre (Delavigne, Enf. d'Édouard,1833, III, 11, p. 126).Il jouait du bout des doigts avec un mince bracelet d'or qu'elle portait au bras. Une opale, incrustée dans le fermoir, luisait faiblement dans la demi-obscurité (Daniel-Rops, Mort,1934, p. 528):
Et toujours ce claquement du fermoir de son sac, quand elle le referme, qui m'exaspère, comme m'exaspérait le froissement d'éventail de cette « Amiga » espagnole, quand elle refermait son éventail, au rythme de trente fois à la minute, pas une de moins (pour quoi enfin je dus l'abandonner). Montherl., Lépreuses,1939, p. 1411.
Prononc. et Orth. : [fε ʀmwa:ʀ]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. Ca 1260 fermoirs à livres (E. Boileau, Métiers, XLII, 1, éd. G.-B. Depping, p. 95). Dér. de fermer*; suff. -oir*.

FERMOIR2, subst. masc.

TECHNOL. Outil de fer en forme de ciseau, utilisé dans divers corps de métier (notamment charpente, menuiserie, bourrellerie). On l'enlève à mesure qu'elle [la colle] paraît avec le côté d'un ciseau ou d'un fermoir, sans lui donner le temps de se coaguler (Nosban, Manuel menuisier,t. 2, 1857, p. 116).
Prononc. et Orth. : [fε ʀmwa:ʀ]. Ds Ac. 1798-1932. Étymol. et Hist. [1396 framoir « outil de taille » (Texte Lille, ap. La Fons, Gloss. ms., Bibl. Amiens ds Gdf., s.v. fermoir cf. DG)]; 1407 fourmoir (ibid., s.v. formoir); 1569-1610 fermoir (J. Dalechamps, Chirurgie, p. 550 ds Gdf. Compl., s.v.). Altération de formoir, dér. de former*; suff. -oir*; l'ex. de 1396 reste difficile à interpréter (cf. DG et Gdf.).
STAT. − Fermoir1 et 2. Fréq. abs. littér. : 68.

Wiktionnaire

Nom commun 1

fermoir \fɛʁ.mwaʁ\ masculin

  1. Sorte de fermeture, serrure ou ressort s’appliquant à certains objets, tels que livres, colliers, bracelets, médaillons, coffrets, etc.
    • Mettre des fermoirs à un in-folio.
    • Des fermoirs d’or.
    • Des fermoirs d’argent.
    • Le fermoir de ce collier, de ce bracelet est usé, risque de s’ouvrir.
    • Il tenait à la main un petit sac de voyage en toile cirée. Ses mains tremblantes en cherchaient le fermoir, comme s’il eût voulu l’ouvrir. — (Pierre Benoit, Mademoiselle de la Ferté, Albin Michel, 1923, Cercle du Bibliophile, page 134.)

Nom commun 2

fermoir \fɛʁ.mwaʁ\ masculin

  1. (Arts) Outil dont les sculpteurs, les bourreliers, les charrons, les menuisiers, les ébénistes, les charpentiers se servent pour différents ouvrages. Le fermoir est un ciseau, qui a deux biseaux.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FERMOIR. n. m.
Sorte de fermeture, serrure ou ressort s'appliquant à certains objets, tels que livres, colliers, bracelets, médaillons, coffrets, etc. Mettre des fermoirs à un in-folio. Des fermoirs d'or. Des fermoirs d'argent. Le fermoir de ce collier, de ce bracelet est usé, risque de s'ouvrir.

Littré (1872-1877)

FERMOIR (fèr-moir) s. m.
  • 1Petite attache ou agrafe qui sert à tenir fermé un livre, un portefeuille, etc. Un vieil infortiat… Où pendait à trois clous un reste de fermoir, Boileau, Lutr. v. Je vous supplie d'avoir la bonté de faire relier un de vos livres pour la messe avec des fermoirs d'or tout unis, Maintenon, Lett. à l'abbé Gobelin, 25 mai 1675. Il s'est dit plus particulièrement des agrafes qui fermaient les livres manuscrits, le parchemin exigeant une pression assez forte entre les ais de bois de la reliure, De Laborde, Émaux, p. 314.
  • 2Fermeture de métal des sacs de femme, bourses, etc.
  • 3Ciseau de charpentier, pour faire des entailles et des mortaises.

    Fermoir nez rond, ciseau que le menuisier introduit dans les angles rentrants.

    Instrument de bourrelier pour tracer les raies pointées sur les bandes de cuir.

    Ciseau de fer, à manche de bois capable de supporter les coups du maillet dont se sert le sculpteur pour ébaucher.

HISTORIQUE

XIIIe s. Quiconques veut estre fremaillers de laton à Paris, c'est à savoir feisieres de aniaus, de fremaus et de fermoirs à livres, estre le puet, pour qu'il sache le faire, Liv. des mét. 95.

XVIe s. Il inventa les fermoirs de la museliere que l'on attache à l'entour de la bouche, Amyot, Com. refréner la colère, 12.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

* FERMOIR, s. m. (Tailland.) c’est un ciseau qui a deux biseaux. Il a différentes formes. Les ouvriers en bois, comme les Menuisiers, les Ebénistes, les Sculpteurs, les Charpentiers, les Charrons, sont ceux qui s’en servent le plus. Pour faire cet outil, le forgeron prend une barre de fer, la plie en deux, met une acérure entre deux, corroye le tout ensemble, & enleve le fermoir. La partie qui n’est point acérée, forme la tige & l’embase : la tige est la pointe qui entre dans le manche de bois : l’embase est cette saillie qui arrête le manche, & qui empêche que la tige ne dépasse plus ou moins. Le fermoir, en cette partie, est semblable au ciseau de menuisier. Voyez les Planches de la Taillanderie.

Fermoir, (Bourr. & autres ouvriers) celui des Tonneliers est un instrument de fer dont les Bourreliers se servent pour tracer sur des bandes de cuir des raies pointées. Il est rond, un peu courbé, de la longueur d’un pié, garni d’un manche de six pouces. Ce manche s’applatit par le bout, & se sépare en deux parties, entre lesquelles est placée une petite roue dentelée, fort mince, dont le centre est traversé par un clou rivé, dont les extrémités sont soûtenues dans les plaques du manche ; en conséquence cette roue tourne sur son axe, & marque sur le cuir une raie pointée, lorsqu’on glisse cet instrument dessus. Voyez les figures, Pl. du Bourrelier.

Fermoir, (Charpenterie.) c’est un ciseau à deux biseaux, qui sert aux Charpentiers & aux Menuisiers à ébaucher & hacher leur bois avant de passer la demi-varlope dessus.

Fermoir, (Jardinage.) voyez l’art. Jardinier, où nous donnerons le détail de ses principaux outils.

Fermoir, (Menuiserie.) est un ciseau à deux biseaux, qui sert aux Menuisiers à ébaucher ou hacher le bois : il y en a de différentes largeurs ; il a un manche de bois. Voyez les figures des Planches de Menuiserie.

* Fermoirs, (Reliûre.) ce sont des assemblages de pieces de cuivre, d’argent, ou d’un autre métal. L’une de ces pieces est une plaque, sur laquelle un crochet se meut à charniere. Cette plaque s’attache avec de petits clous sur un des côtés de la couverture du livre ; sur l’autre côté, & à un endroit correspondant à ce crochet, est attachée une autre plaque qui fait la fonction d’agraffe : le crochet entre dans cette agraffe, & tient le livre fermé. Quelquefois l’extrémité du crochet, au lieu d’être recourbée pour saisir l’agraffe, est percée d’un trou, & l’agraffe est alors terminée par un bouton : ce bouton entrant avec force dans l’œil du crochet, tient le livre fermé. On appelle les premiers fermoirs, fermoirs à crochet ; & les seconds, fermoirs à bouton. Les fermoirs ne sont plus guere d’usage qu’à ces livres d’église de peu de volume, qu’on appelle des heures. Ils se font de cuivre jaune, avec des emporte-pieces qui coupent d’un coup une des plaques, d’un autre coup l’autre plaque, ensuite le crochet. Nous donnerons dans nos Planches la figure de ces emporte-pieces. Voyez ces Planches & leur explication.

Fermoir, (Stuccateur.) c’est une espece de ciseaux dont les Artistes se servent pour travailler en stuc. Voyez la Planche de Stuc.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « fermoir »

(Nom commun 1) Dérivé de fermer avec le suffixe -oir.
(Nom commun 2) Forme altérée de formoir, de former, qui donne la forme.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Fermer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « fermoir »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fermoir fɛrmwar

Évolution historique de l’usage du mot « fermoir »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « fermoir »

  • Habitué à ce que le fermoir d'un bijou soit caché, avec l'une de ses premières collections emblématiques Menottes, la maison Dinh Van révolutionne cette idée ancrée et transforme le fermoir en élément central du bijou. Un pari audacieux qui continue années après années, avec la collection Le Cube Diamant créée dans les années 70 mettant en avant deux formes géométriques essentielles qui s'opposent : le rond et le carré. Vogue Paris, Le bijou de la semaine : le diamant suspendu des créoles Dinh Van | Vogue Paris
  • Le tout nouveau bracelet à 5 rangs et le fermoir papillon. GQ France, Cette Tag Heuer Formula 1 est extraordinaire | GQ France
  • Sa forme a été étudiée pour bien tenir entre les phalanges. Le pendentif possède par ailleurs un fermoir magnétique. Son aspect est anodin mais très efficace pour repousser un agresseur et cela, sans être blessant, sans faire de coupure ou risquer d’invalider. , Lannion. Il crée un bijou pour vous défendre en cas d'agression | Le Trégor
  • On peut le reconnaître facilement grâce à son motif attrape-rêve et à ses trois plumes qui se trouvent aux extrémités. Puis, on peut aussi le personnaliser selon nos préférences en optant par exemple pour de l’argent massif ou du plaqué or. Il faut souligner que le fermoir de ce bijou est de type crochet et son poids ne dépasse pas les 2,5 grammes. , Pourquoi choisir un attrape-rêve ou un bijou attrape-rêves ? -
  • Netflix a affirmé que la deuxième période de The Umbrella Academy frapperait le site le 31 juillet, révélant la nouvelle avec des fermoirs de la distribution en mouvement pendant le verrouillage. JAPANFM, The Umbrella Academy saison 2: découvrez la sortie, le casting, l’intrigue et tout ce que nous savons encore. – JAPANFM

Traductions du mot « fermoir »

Langue Traduction
Anglais clasp
Espagnol corchete
Italien fermaglio
Allemand schließe
Chinois
Arabe مشبك
Portugais fecho
Russe застежка
Japonais 留め金
Basque munoaundi
Corse chiusura
Source : Google Translate API

Synonymes de « fermoir »

Source : synonymes de fermoir sur lebonsynonyme.fr

Fermoir

Retour au sommaire ➦

Partager