La langue française

Boucle

Sommaire

  • Définitions du mot boucle
  • Étymologie de « boucle »
  • Phonétique de « boucle »
  • Citations contenant le mot « boucle »
  • Traductions du mot « boucle »
  • Synonymes de « boucle »

Définitions du mot boucle

Trésor de la Langue Française informatisé

BOUCLE, subst. fém.

I.− [Désigne un obj., sans idée de mouvement]
A.− Anneau de forme et de dimension variables, généralement métallique, muni d'un ou de plusieurs ardillons, fixé à l'extrémité d'une courroie ou d'une ceinture pour en assurer et en régler le serrage. Dans la carlingue, tous ont mis la main gauche à la boucle de leur parachute (Malraux, L'Espoir,1937, p. 664):
1. Le Matamore, soigneux de sa maigreur, semblait enchanté, car il venait de resserrer son ceinturon d'un point, et l'ardillon de la boucle claquait librement dans le trou du cuir. T. Gautier, Le Capitaine Fracasse,1863, p. 63.
PARAD. et SYNT. a) Agrafe, anneau, attache, fermail, œil. b) Boucle d'une ceinture, d'un ceinturon, d'une courroie, d'un harnais, d'une jarretière, d'un pantalon; chapeau, nœud, ruban, soulier à boucle(s); boucle d'acier, d'argent, de cuivre, de laiton, d'or; boucle carrée, ovale, plate, ronde; agrafer, fermer, serrer une boucle.
Expr. fig. et fam. Se serrer la boucle. S'obliger à des restrictions (cf. se serrer la ceinture).
B.− P. ext. Objet en forme d'anneau ouvert ou fermé.
1. BIJOUT. Boucle d'oreille. Anneau traversant le lobe de l'oreille généralement porté par les femmes comme ornement.
P. ext. Tout bijou porté à l'oreille.
2. MAR. Boucle de quai. Anneau de fer de grande dimension scellé dans le mur du quai et servant à amarrer les navires. Boucles d'amarrage.
Boucle de pont. Anneau de fer fixé sur le pont d'un navire et destiné à recevoir une poulie ou des cordages.
3. MÉD. Boucle de Lippes. Stérilet ayant la forme de deux S successifs, prolongé par deux fils de nylon dans sa partie inférieure.
4. Vocab. des prisons (jusqu'au xixes.). Anneau par lequel un prisonnier était enchaîné à la paroi de sa geôle :
2. Il était enchaîné par de pesantes mailles À d'énormes anneaux scellés dans les murailles; Une ceinture aux flancs, à la nuque un collier, Le rattachaient encore aux boucles du pilier; ... Lamartine, La Chute d'un ange,1838, p. 1023.
5. SERR. Boucle de heurtoir. Anneau le plus souvent en fer, fixé au milieu d'une porte et servant à actionner un heurtoir.
6. ZOOL. Anneau passé dans le groin d'un porc pour l'empêcher de creuser la terre.
a) Anneau placé au nez d'un bovin.
b) Anneau placé à la vulve d'une femelle.
7. Autres emplois techn.
a) ARCHIT. Motif d'ornement constitué par une série d'anneaux enlacés, peints ou sculptés avec quelquefois au centre une petite rosace.
b) ICHTYOL. Écaille osseuse circulaire surmontée d'un aiguillon que possèdent certains poissons cartilagineux comme la raie :
3. Dans la raie bouclée, les boucles ou aiguillons sont des pointes recourbées, de substance osseuse et transparente. Cuvier, Leçons d'anat. comp.,t. 2, 1805, p. 622.
II.− P. anal. [Désigne la forme que peut prendre ou décrire un objet naturel ou fabriqué]
A.− [En parlant des cheveux] Boucle de cheveux. Mèche de cheveux recourbée :
4. Sur un front d'une forme pure et régulièrement dessiné, s'élève une sorte de petit nuage de cheveux blonds légèrement poudrés, rejetés en arrière, retombant en flots et en boucles abondantes sur le col et les épaules. Vigny, Mémoires inédits,1863, p. 20.
5. Une boucle de cheveux très noirs, repassait par-dessus la bride et, dès qu'elle baissait la tête, revenait en avant cacher la tempe. Gide, Isabelle,1911, p. 654.
P. ell. Les boucles. La chevelure. Une fillette aux boucles brunes l'appelle, langoureuse et moqueuse (R. Rolland, Jean-Christophe,L'Aube, 1904, p. 68).
SYNT. Boucle(s) blondes, brunes, noires; boucles angéliques, épaisses, floconneuses, flottantes, fluides, légères, neigeuses, soyeuses; touffe de boucles; agiter, secouer ses boucles; ruisseler, tirer, tomber en boucles.
B.− [En parlant d'inanimés concr.]
1. Boucle d'une corde; boucle de fil, de lacet :
6. Puis il rassemblait les boucles de la corde, qu'il évitait de fouler du pied, comme il eût ramassé et roulé une chaîne précieuse. Peyré, Matterhorn,1939, p. 166.
2. Boucle d'un fleuve, d'une route. Synon. courbe.Les boucles de la Seine, du Doubs :
7. À cet endroit, la route faisait une boucle à flanc de coteau, et pénétrait dans le bois durant deux ou trois hectomètres, ... Romains, Les Hommes de bonne volonté,Verdun, 1938, p. 78.
3. SPORT
a) SP. CYCLISTE. La grande Boucle. Le tour de France cycliste.
b) SP. AÉRIEN. Cercle décrit par un avion dans un plan vertical (cf. looping).
III.− P. métaph. ou au fig. [Avec l'idée d'un mouvement circulaire]
A.− Processus scientifique ou montage technique évoquant un cercle.
1. INFORMAT. Boucle de programme. Groupe d'instructions qui peuvent être répétées jusqu'à ce qu'on obtienne le résultat désiré.
2. TECHNIQUES AUDIO-VISUELLES. Boucle magnétique, boucle sonore, boucle visuelle. Montage de caméras, haut-parleurs, téléphone, télévision en circuit fermé.
3. TECHNOL. (NUCL.). Boucle de réacteur. Circuit de refroidissement dans un réacteur.
B.− Domaine de la pensée abstr.Démarche ou discussion intellectuelle ou morale décrivant une courbe revenant à son point de départ. Boucler la boucle :
8. − Je savais bien que nous nous retrouverions un jour, me dit-il avec placidité. − Oui, tu vois, chacun de nous a bouclé sa boucle tout seul, dis-je un peu triste, et à la fin on est quand même ensemble... Abellio, Heureux les pacifiques,1946, p. 395.
Rem. gén. Il eût été concevable de pousser la distinction des part. I et II jusqu'à la dichotomie en 2 entrées, comme on l'a fait pour les dér. Cependant l'oppos. est, dans le plan du subst., beaucoup moins nette, les points de convergence sém. l'emportant sur les divergences; d'où l'entrée unique, et preuve sans doute de la réalité et d'une certaine autonomie des part. du discours.
PRONONC. : [bukl̥]. Enq. : /bukl/.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. Ca 1100 « partie centrale du bouclier » (Roland, éd. J. Bédier, 1283) − xiiies., Joufrois, 3028 dans T.-L.; 2. 1160-90 « sorte d'anneau muni d'un ou plusieurs ardillons et servant d'attache » (M. de France, Lais, Guigemar, 573 dans T.-L.); 3. a) 1453 « objet recourbé en forme d'anneau » (D. Lottin, Rech. hist. sur la ville d'Orléans, I, 308 dans IGLF Techn.); b) 1671 boucle d'oreille (Pomey); c) 1671 boucle de cheveux (Ibid.). Du lat. buccula, dimin. de bucca « joue » (Plaute dans TLL s.v. bucca, 2225, 66) attesté dep. Tite-Live au sens 1 « bosse de bouclier » (ibid., 2229, 75); le sens 2 est dér. du sens 1, l'attache servant à tenir le bouclier étant fixée au niveau de la bosse; l'emploi de buccula pour désigner la mentonnière du casque (Juvénal, ibid., 77) pourrait aussi être à l'orig. du sens 2.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 1 112. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 131, b) 2 056; xxes. : a) 1 816, b) 1 565.
BBG. − Goug. Mots. t. 1 1962, p. 249. − Rommel (A.). Die Entstehung des klassischen französischen Gartens im Spiegel der Sprache. Berlin. 1954, p. 57. − Sain. Arg. 1972 [1907], p. 87. − Sain. Lang. par. 1920, p. 132. − Termes techn. fr. Essai d'orientation de la terminol. établi par le Comité d'ét. des termes techn. fr. Paris, 1972, p. 5, 85.

Wiktionnaire

Nom commun 1

boucle \bukl\ féminin

  1. Anneau, cercle, rond, ligne courbe qui retourne à son point de départ.
    • La Grande Boucle, le Tour de France.
  2. Objet de taille plus ou moins grande, ayant cette forme.
    1. Anneau garni d’une ou de plusieurs pointes mobiles fixées sur un axe et qui sert à tendre une ceinture, une courroie, une sangle, etc.
      • Une boucle de ceinture.
      • L’ardillon d’une boucle.
    2. Anneau que forme les cheveux, naturellement ou par la frisure.
      • Sa chevelure luxuriante, d’une nuance entre le brun et le blond, était partagée d’une manière gracieuse et élégante en nombreuses boucles où l’art avait assisté la nature. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
      • Tout en enveloppant la petite dans une serviette, Marnie éprouva une bouffée d’amour en contemplant son minois auréolé de boucles dorées. — (Chantelle Shaw, Amoureuse de son amant, traduit de l'anglais par Anne Busnel, Éditions Harlequin, 2017, épilogue)
    3. (Bijouterie) Anneau qui se fixe dans le lobe de l'oreille, comme ornement.
      • […] l’inconnu avait dans toute sa personne quelque chose d’efféminé […] ; il portait un jabot et des manchettes du plus beau point d’Angleterre, des bagues à plusieurs de ses doigts, et de petites boucles d’or à ses oreilles. — (Julie de Quérangal, Philippe de Morvelle, Revue des Deux Mondes, T.2,4, 1833)
      • Bien qu’il n’ait pas de boucles aux oreilles ni d’anneau au nez, je ne serais pas surpris que ce fût un Américain, – je dirai plus, un Yankee. — (Jules Verne, Claudius Bombarnac, ch. II, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892)
    4. (Architecture) Cercle qui sert d’ornement à une moulure ronde.
    5. (Marine) Anneau de fer où l’on attache un câble, un cordage, les amarres des bâtiments, etc.
    6. (Équitation) Anneau qu’on met aux juments pour les empêcher d’être saillies.
  3. (Figuré) Chose qui tourne, qui revient à son point de départ.
    1. (Programmation) Structure de contrôle qui permet de répéter une portion de programme.
    2. (Théorie des graphes) Arête dont les deux extrémités sont le même sommet.
    3. (Musique) Motif musical utilisé dans la musique électronique qui peut aussi être créé à partir d'un sample.
    4. (Doublage) Longueur de bande rythmo qui correspond au temps pendant lequel un comédien peut travailler sans s’interrompre.
      • Une boucle dure environ une minute.
      • Ils durent refaire la boucle trois fois. [...] On repassa deux fois la boucle en version originale, le temps qu'il s'imprègne du ton et mémorise la suite des phrases. — (Hélène Vachon, La manière Barrow, Éditions Alto, 2013, p. 49)
    5. (Aviation) Figure de voltige aérienne dans laquelle l’avion décrit un cercle dans un plan vertical.
    6. (Technologie des réacteurs nucléaires) Dispositif permettant de faire circuler un fluide suivant un trajet fermé.
    7. (Génétique) Séquence simple brin, repliée en épingle à cheveux, à l’extrémité d’un acide nucléique, par exemple dans un ARNt.
    8. (Génétique) Lors de l’hybridation de deux brins issus de deux molécules différentes, séquence simple brin correspondant à une séquence non homologue.

Nom commun 2

boucle \bukl\ masculin

  1. (Patinage) Saut qui prend appel sur la carre extérieure arrière, pour atterrir sur le même pied sur une carre extérieure arrière.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

BOUCLE (bou-kl') s. f.
  • 1Anneau de métal avec un ou plusieurs ardillons. Boucle de ceinture. Des boucles de jarretières, de souliers.
  • 2Anneau que les femmes portent aux oreilles comme ornement. Des boucles d'oreilles en brillants ; des boucles de diamants.
  • 3Anneaux que forment les cheveux frisés. Trente filles de Corinthe dont les cheveux tombaient à grosses boucles sur les épaules, Montesquieu, Gnide, 3.
  • 4Anneau de cuivre que l'on met aux cavales, pour les empêcher d'être saillies.
  • 5 Terme d'architecture. Petit cercle en forme d'anneau qui sert d'ornement à une moulure ronde.
  • 6 Terme de vétérinaire. Nom vulgaire donné à la stomatite aphtheuse du porc.
  • 7Aiguillon qui arme la peau de la raie bouclée.
  • 8 Terme de marine. Organeau placé à côté d'un sabord pour la manœuvre du canon.

    Nœud simple.

  • 9Heurtoir en anneau fixé à une porte cochère.

    Sorte de pioche à large fer

    Terme de métier. Velours à boucle, velours qui a été fait à l'épingle.

HISTORIQUE

XIe s. Toute [il] lui freint la bucle de cristal, Ch. de Rol. XCIII.

XIIe s. Le destrier broiche qui le va randonnant, Et fiert Fromant sor son escu devant ; De soz la boucle le va tout pourfendant, Raoul de C. 98.

XIIIe s. La boucle d'une pierre fu, Qui ot grant force et grant vertu, la Rose, 1075. As dens [il] sesi la bougle de l'escu, Agolant, 602, dans DU CANGE, boucleta.

XVIe s. Tenir la volonté et l'appetit soubs boucle, Montaigne, I, 184.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

BOUCLE.
7Ajoutez :

Chez les sélaciens ou placoïdes (raies, requins, etc.), boucles, grains volumineux, à pointe tournée en arrière ; elles ont la structure de l'ivoire des dents et sont implantées dans la peau.

8Ajoutez : Élément des nœuds, forme que prend une corde qu'on courbe en la pliant, et dont on fait passer un des brins sur l'autre.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

* BOUCLE, s. f. (Hist. anc.) Les anciens avoient des boucles de plusieurs sortes : les unes servoient à l’Architecture ; d’autres à la Chirurgie. Les Musiciens & les Comédiens avoient les leurs : elles étoient également d’usage aux hommes, aux femmes, aux Grecs, aux Romains, & aux autres nations, pour attacher les tuniques, les chlamydes, les lacernes, les pénules, &c. Elles avoient presque toutes la forme d’un arc avec sa corde. Il y avoit à chaque côté de l’habit, à l’endroit où on l’attachoit, une piece de métal, d’or, d’argent, ou de cuivre. La partie de la boucle qui formoit comme la corde de l’arc, étoit une aiguille. Cette aiguille passoit comme un crochet à-travers des trous pratiqués à la piece de métal, & suspendoit la partie de l’habit tantôt sur une épaule, tantôt sur l’autre. On en trouvera la figure dans nos Planches d’Antiquités.

Boucle, (Marine) mettre un matelot sous boucle, ou à la boucle ; le tenir sous boucle : ce terme signifie clé ou prison. Mettre un matelot sous boucle, c’est le mettre sous clé, le tenir en prison. (Z)

Boucles, en Architecture, sont de petits ornemens en forme d’anneaux, lacés sur une mouline ronde, comme baguette ou astragale. (P)

Boucles d’oreilles, en terme de Metteur-en-œuvre, est une sorte de bijou de femme, quelles portent à leurs oreilles. Il y en a de plusieurs especes, qui prennent pour la plûpart leur nom de la figure dont elles sont faites. On dit boucles à quadrille simple ou double ; boucles entourées simples ou doubles ; boucles à dentelle ; boucles de nuit, &c. Voyez ces mots à leur article.

Boucles à quadrille, en terme de Metteur-en-œuvre, sont des boucles composées de quatre pierres ou de neuf, arrangées de maniere qu’elles forment un quarré régulier. Le quadrille double est celui où le nombre des pierres est multiplié au double. Il y a aussi des quadrilles entourés. V. Entouré & Entourage.

Boucles de nuit, en terme de Metteur-en-œuvre, sont des boucles composées de quatre pierres, dont les deux plus grosses sont placées au-dessus l’une de l’autre, celle d’en-bas allant en diminuant en façon de poire, & les deux autres latéralement à l’endroit où celles-ci se joignent.

Boucles de bracelet, est une espece d’attache qui n’a qu’un arguillon sans chappe, & qui est précédée d’une barriere, autour de laquelle on tourne le ruban des bracelets, qui s’arrête enfin par un trefle. Voyez Barriere & Trefle.

Boucles, en Serrurerie ou en Fonderie, ce sont ces anneaux ronds de fer ou de bronze, qui sont attachés aux portes cocheres, & qu’on tire avec la main pour les fermer. Il y en a de riches, de moulure & de sculpture.

Boucle gibeciere, c’est le nom qu’on donne à ces heurtoirs si bien travaillés qu’on voit aux portes cocheres. On leur donne le nom de gibeciere, parce que leur contour imite celui de la gibeciere.

Boucle, en terme de Rafineur de sucre, est en effet une boucle ou anneau de fer emmanché dans un morceau de bois de deux piés ou environ de longueur. On s’en sert pour tirer les formes tombées dans le bac à formes, voyez Bac à formes ; ce qui n’arrive que lorsquelles se séparent du reste qui y est empilé. On s’y prend de maniere à faire entrer la tête de la forme dans la boucle, & on la retire alors sans risque.

Bouclé, adj. (Marine.) se dit d’un port. Un port bouclé, c’est-à-dire fermé, & dont on n’en veut rien laisser sortir. (Z)

Bouclé, (terme de Blason.) il se dit en parlant du collier d’un levrier ou d’un autre chien qui a des boucles.

Le Febvre de Laubiere, d’asur au levrier rampant d’argent, accolé de gueules, bordé & bouclé d’or. (V)

Bouclé, en Passementerie & Soierie, s’entend du velours à boucles qui a été fait à l’épingle, pour le distinguer du velours coupé, que l’on appelle ras, & qui est fait au couteau. Voyez Velours.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « boucle »

(Nom 1) Du latin buccula (« mentonnière du casque »), diminutif de bucca (« bouche »).
(Nom 2) Abréviation de saut de boucle.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Wallon blouke ; picard, blouke et bluke ; norm. et Berry, bloucque ; provenç. bloca, bocla, la bosse du bouclier ; anc. espagn. bloca, même sens ; bas-lat. bucula scuti, dans les Gloses d'Isidore ; du latin buccula, joue, proprement petite bouche, diminutif de bucca (voy. BOUCHE), puis la partie centrale d'un bouclier (ainsi dite parce qu'au centre on dessinait souvent une tête et une bouche d'homme ou d'animal), et, en bas-latin, de plus une boucle.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « boucle »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
boucle bukl

Citations contenant le mot « boucle »

  • On sait qu’on a trouvé quelqu’un de spécial quand on peut la boucler et partager un silence agréable. De Quentin Tarantino / Pulp Fiction
  • C'est l'adéquation entre le style et ce qu'on a envie de raconter qui fait qu'une histoire peut naître et se boucler vraiment. De Christine Avel / Evene.fr - Septembre 2006
  • Soyez toujours sobre pour faire ce que vous vouliez faire quand vous étiez ivre. Cela vous apprendra à la boucler. De Ernest Hemingway
  • Pour certains, la culture est une boucle d’oreille. Pour d’autres, c’est une oreille. De Jean-Claude Carrière / Détails de ce monde
  • Ecrire un feuilleton consiste à faire des boucles sur une calvitie. De Karl Kraus
  • Ici on peut se faire coiffer par Kimberley et Eva. Toutes les boucles sont les bienvenues, de l'ondulation au cheveu crépu, sans limite d'âge. Le forfait coupe + soin + coiffage naturel est à 90€. On profite aussi de conseils pour entretenir nos belles boucles, et l'on peut même acheter des soins et des accessoires ciblés de marques comme Les Secrets de Loly, John masters organics, Waam, Karethic, Bouclème, Madame la présidente ou encore Noire O Naturel. , Le Bar à Boucle : le salon dédié aux cheveux bouclés à Paris dans le 3ème - Sortiraparis.com
  • De la préparation au geste en passant par la finition… Les meilleurs conseils de pro pour se boucler les cheveux avec un fer à lisser. , Comment faire des boucles avec un lisseur ? - Elle

Traductions du mot « boucle »

Langue Traduction
Anglais loop
Espagnol lazo
Italien ciclo continuo
Allemand schleife
Chinois 循环
Arabe عقدة
Portugais ciclo
Russe петля
Japonais ループ
Basque begizta
Corse ciclu
Source : Google Translate API

Synonymes de « boucle »

Source : synonymes de boucle sur lebonsynonyme.fr
Partager