Bobinette : définition de bobinette

chevron_left
chevron_right

Bobinette : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

BOBINETTE, subst. fém.

A.− Vieilli. HABITAT RURAL. Pièce de bois mobile, maintenue contre le battant d'une porte par une cheville et qui tombe quand on enlève celle-ci pour ouvrir la porte :
1. Le petit Chaperon-rouge, Qui fit même des jaloux Chez les loups, Et qui, portant sa galette Chez la bonne mère-grand, En entrant Faisait choir la bobinette? Banville, Les Stalactites,À une petite chanteuse des rues, 1846, p. 294.
Rem. Sens attesté dans l'ensemble des dict. généraux.
B.− Arg. [P. anal. de forme]
1. Tête, expression de la physionomie. Nom d'une bobinette (E. Labiche, Edgar et sa bonne,1852, I, 7, p. 227):
2. Quelle bobinette! En pipe il ferait peur! il ferait pas vingt sous! Céline, Mort à crédit,1936, p. 277.
2. Jeu de hasard pratiqué avec trois dés. Taper la bobinette (A. Simonin, Touchez pas au grisbi,1953, p. 228).
Rem. On rencontre dans la docum. la forme bob pour désigner un dé (A. Simonin, Touchez pas au grisbi, 1953, p. 64).
Prononc. : [bɔbinεt].
Étymol. ET HIST. − 1. 1696 bobinette « pièce de bois servant à fermer les portes » (Ch. Perrault, Contes, Paris, 1967, p. 114), attest. isolée répertoriée par les dict. dep. Ac. Compl. 1842; 2. p. anal. de forme a) 1881 jeu de dés (L. Rigaud, Dict. de l'arg. mod., p. 45); 1931 jeu de la bobine (E. Chautard, La Vie étrange de l'arg., p. 244); b) 1953 bob « dé », supra; 3. 1852 bobinette « tête, figure », supra. Dér. de bobine*; suff. -ette*; formes bobine et bob par apocope.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 4.

Bobinette : définition du Wiktionnaire

Nom commun

bobinette \bɔ.bi.nɛt\ féminin

  1. Petite bobine.
  2. (Vieilli) (Désuet) Pièce en bois servant à fermer une porte.
    • La grand mère répondit: "Tire la chevillette et la bobinette cherra. — (Le Petit Chaperon rouge, Charles Perrault)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Bobinette : définition du Littré (1872-1877)

BOBINETTE (bo-bi-nè-t') s. f.
  • Pièce de bois qui servait jadis à fermer les portes dans les campagnes. Tirez la chevillette, la bobinette cherra, le Petit Chaperon rouge.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « bobinette »

Étymologie de bobinette - Littré

Diminutif de bobine, par assimilation.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de bobinette - Wiktionnaire

(1696) Dérivé de bobine avec le suffixe -ette.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « bobinette »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bobinette bɔbinɛt play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « bobinette »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bobinette »

  • Tire la chevillette, la bobinette cherra. Charles Perrault, Le Petit Chaperon rouge

Traductions du mot « bobinette »

Langue Traduction
Anglais bobinette
Source : Google Translate API

Synonymes de « bobinette »

Source : synonymes de bobinette sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires